Archives de septembre, 2014

hippyhai

Dundee, Scotland, UK (just about).

A man has been told by a judge that he will go to prison unless he renounces his love for cannabis.

His lawyer stated :

 “He likes cannabis. He feels the law is wrong and he can’t say anymore than that.

“The plants were for his own use. He now has to mingle with drug dealers, so there’s a negative aspect to that.”

The judge, clearly biased and opinionated on the subject of cannabis threatened him with prison.

« My first reaction to this was to send you to prison. »

“Basically, you want to carry on as before? I don’t see why the rest of us should subsidise your cannabis habit.

“What you don’t realise is your cannabis habit has affected your brain. You are not thinking right at all.

“The social work report describes you as egocentric, obstinate and not likeable.”

”You are painting me…

View original post 39 mots de plus

Live4Lali.org | Drug and addiction awareness, education and advocacy

Let’s go back, way back to the 1980’s when when the Reagan Administration began implementing divided sentencing for cocaine possession and crack cocaine possession. Many people are unaware of the major differences between the two drugs, and the truth of the matter is…there’s not very much difference aside for two chemicals: baking soda and water (which creates the rock). Crack cocaine is the smokable version of cocaine. images2crack2

I bet you are asking yourself, « I always thought crack cocaine was worse. » One of the reasons for that mindset probably has to do with the Anti-Drug Abuse Act of 1986 which basically perpetuated the myth. This law solidified that penalty for crack cocaine over cocaine charges included a minimum of a 5 year prison sentence and a 100:1 weight ratio. At the time cocaine was much more expensive at the time which meant primarily used by white individuals while crack cocaine…

View original post 163 mots de plus

New York's PIX11 / WPIX-TV

JAMAICA, N.Y. (PIX11) — A woman who just got off a flight from Montego Bay, Jamaica was stopped by officials at John F. Kennedy Airport when cocaine was found in her possession.

During an inspection of Janisha Amalee Atkins’ luggage Sept. 19, U.S. Customs and Border Protection officers discovered two pairs of platform shoes that felt unusually heavy.

Atkins was taken to a private room, where officers probed the shoes and allegedly discovered cocaine. They continued searching the passenger’s luggage and uncovered a pocketbook that also contained cocaine, officials say.

The woman was arrested for the importation of a controlled substance. She was turned over to Homeland Security Investigations. Atkins now faces federal narcotics smuggling charges.

The total weight of cocaine seized was approximately 3.7 pounds. Its estimated street value is more than $64,000.

View original post

CBS Miami

MIAMI (CBSMiami/AP) – A Spaniard who operated a major cocaine money-laundering ring in Miami has been sentenced to 150 years in U.S. prison.

Alvaro Lopez Tardon, who lived in Madrid, Spain, and Miami Beach, was convicted by a jury in June.

On Monday, U.S. District Judge Joan Lenard sentenced Lopez Tardon.

The FBI said Lopez Tardon ran an international drug trafficking ring that distributed cocaine in Madrid and laundered more than $15 million in drug proceeds through a series of wire transfers. He also owned a Miami car dealership used in the scheme.

Lopez Tardon must forfeit numerous assets linked to the drug trade; which included luxury condominium units, three bank accounts and cars that include a Bugatti Veyron, a Ferrari Enzo, three Mercedes-Benzes and a Rolls Royce Ghost.

(TM and © Copyright 2014 CBS Radio Inc. and its relevant subsidiaries. CBS RADIO and EYE Logo TM and Copyright 2014 CBS…

View original post 27 mots de plus

WAVY-TV

SUFFOLK, Va. (WAVY) — Suffolk police arrested a man during a traffic stop after finding cocaine in his possession.

It happened in the 100 block of on Walnut Street on Friday night. In a news release, police say the officer stopped 26-year-old Andre Torrell Carr after observing improper equipment. Carr had a revoked status and a K-9 detected the presence of narcotics.

Police issued Carr a summons for driving while revoked and having illegal window tint. He was also charged with possession with the intent to distribute cocaine.

View original post

Deux Espagnols âgés de 24 et 31 ans ont été arrêtés dans la nuit de jeudi à vendredi près de Lisbonne alors qu’ils se trouvaient à bord d’un voilier transportant 450 kilos de cocaïne, ont annoncé les autorités portugaises.

Un des deux suspects, qui devaient être présentés à un juge vendredi après-midi, possède également la nationalité française, a appris l’AFP de source policière.

La drogue a été détectée « à l’intérieur d’un voilier battant pavillon belge qui naviguait dans l’estuaire du Sado », rivière qui se jette dans la mer près de Setubal, à une cinquantaine de kilomètres au sud de Lisbonne, a indiqué la Police judiciaire dans un communiqué.

Cette saisie s’est déroulée « dans le cadre d’une opération plus vaste visant à détecter, combattre et démanteler les réseaux criminels organisés qui introduisent de la cocaïne en Europe en utilisant des embarcations de plaisance, en provenance en général de l’Amérique du sud et des Caraïbes », a-t-elle précisé.

Les saisies de drogue sont fréquentes au Portugal, une des portes d’entrée du marché européen par voie maritime. Parmi les plus importantes saisies de cocaïne ces dernières années figure celle de 1,2 tonne dissimulée dans un conteneur au port de Lisbonne, en décembre 2012, et 1,7 tonne à bord d’un bateau de pêche, en juillet 2011.

SOURCE: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/09/26/97001-20140926FILWWW00274-portugal-450-kilos-de-cocaine-saisis-a-bord-d-un-voilier-deux-franco-espagnols-arretes.php

http://www.i24news.tv/fr/actu/international/europe/45230-140926-450-kilos-de-cocaine-saisis-au-portugal

0000000000000000000000000000000000000

dnredPlus d’une tonne de cocaïne saisie grâce à la coopération

  • Martinique 1ère
  • Publié le 27/09/2014 | 14:06, mis à jour le 27/09/2014 | 14:06

La marine Irlandaise vient d’intercepter, au large de ses côtes, un voilier en provenance du Venezuela. Plus d’une tonne de cocaïne saisie et trois britanniques arrêtés, grâce notamment à la coopération des services des douanes basés à la Martinique.

Plus d'une tonne de cocaïne saisie sur un yacht au large de l'Irlande par les membres de la marine irlandaise © bbc.com
© bbc.com Plus d’une tonne de cocaïne saisie sur un yacht au large de l’Irlande par les membres de la marine irlandaise

La marine de l’Irlande a intercepté, mercredi dernier (24 septembre), au large de ses côtes, « le Makayabella », un voilier de 15 m battant pavillon des Îles vierges britanniques, en provenance du Venezuela. Les militaires ont saisi plus d’une tonne de cocaïne d’une valeur de 41 millions d’euros. Une drogue pure qui coûte beaucoup plus chère à la revente sur le marché européen.

Le voilier Makayabella, arraisonnée avec plus d'une tonne de cocaïne à bord © Irish defence forces
© Irish defence forces Le voilier Makayabella, arraisonnée avec plus d’une tonne de cocaïne à bord

Trois britanniques, ont été arrêtés à bord du navire par l’unité spéciale de la marine irlandaise. L’opération a été réalisée par un groupe de travail mixte composé notamment de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED), basée à la Martinique. Le groupe de travail fonctionne en collaboration avec un siège international à Lisbonne (Portugal), qui surveille les navires suspects dans les eaux territoriales européennes. Ce bateau faisait l’objet de surveillance, entre autres par les douaniers de Martinique depuis le mois d’Août 2013.

SOURCE:http://martinique.la1ere.fr/2014/09/27/plus-d-une-tonne-de-cocaine-saisie-grace-la-cooperation-193218.html

 ———————–

£100m of cocaine seized on luxury yacht skippered by 70-year-old Briton

0000000000

Un Falcon 50 participe à une opération internationale de saisie de cocaïne


© MER ET MARINE – JEAN-LOUIS VENNE

Dans la nuit du 23 septembre, deux navires de la marine irlandaise ont procédé à l’interception et au contrôle d’un voilier de 19 mètres, le MAKAYABELLA, à environ 250 nautiques dans le sud-ouest de l’Irlande.

L’équipe de visite envoyée sur le voilier a découvert à bord une importante quantité de cocaïne (plus d’1 tonne), d’une valeur estimée à plus de 80 millions d’euros à la revente.

Le voilier a été dérouté sur Cork, où il est arrivé dans la nuit du 24 au 25 septembre. Les 3 membres d’équipage de nationalité britannique ont été arrêtés, ainsi qu’un complice en Angleterre.

Cette opération, à laquelle ont également participé les services des douanes et de la police irlandaise, a été coordonnée par le Maritime Analysis and Operations Centre – Narcotics (MAOC-N), basé à Lisbonne, suite à un renseignement partagé par la douane française (direction nationale des recherches et des enquêtes douanières – DNRED-) et la National Crime Agency (NCA) britannique.

 

La préfecture maritime de l’Atlantique, sollicitée par le MAOC-N dans la nuit du 19 au 20 septembre, a pris part à cette opération internationale en déployant un Falcon 50M de la flottille 24F qui a permis de relocaliser le voilier suspect à 500 nautiques dans l’ouest de la pointe Bretagne dans la matinée du 20 septembre.

Cette détection réalisée par la marine nationale a constitué le point de départ de cette opération combinée et menée en haute mer par les services irlandais.

 

Le MAOC-N est une structure internationale basée à Lisbonne réunissant 7 pays européens, la France, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal, qui coordonne le PREFET MARITIME DE L’ATLANTIQUE renseignement et les opérations de lutte contre le narcotrafic en haute mer.

La France possède deux officiers de liaison au sein de ce centre : un officier des douanes représentant les services répressifs français et un officier de la marine nationale.

 

Source : Préfecture maritime de l’Atlantique

© MER ET MARINE – JEAN-LOUIS VENNE

Dans la nuit du 23 septembre, deux navires de la marine irlandaise ont procédé à l’interception et au contrôle d’un voilier de 19 mètres, le MAKAYABELLA, à environ 250 nautiques dans le sud-ouest de l’Irlande.

L’équipe de visite envoyée sur le voilier a découvert à bord une importante quantité de cocaïne (plus d’1 tonne), d’une valeur estimée à plus de 80 millions d’euros à la revente.

Le voilier a été dérouté sur Cork, où il est arrivé dans la nuit du 24 au 25 septembre. Les 3 membres d’équipage de nationalité britannique ont été arrêtés, ainsi qu’un complice en Angleterre.

Cette opération, à laquelle ont également participé les services des douanes et de la police irlandaise, a été coordonnée par le Maritime Analysis and Operations Centre – Narcotics (MAOC-N), basé à Lisbonne, suite à un renseignement partagé par la douane française (direction nationale des recherches et des enquêtes douanières – DNRED-) et la National Crime Agency (NCA) britannique.

La préfecture maritime de l’Atlantique, sollicitée par le MAOC-N dans la nuit du 19 au 20 septembre, a pris part à cette opération internationale en déployant un Falcon 50M de la flottille 24F qui a permis de relocaliser le voilier suspect à 500 nautiques dans l’ouest de la pointe Bretagne dans la matinée du 20 septembre.

Cette détection réalisée par la marine nationale a constitué le point de départ de cette opération combinée et menée en haute mer par les services irlandais.

Le MAOC-N est une structure internationale basée à Lisbonne réunissant 7 pays européens, la France, le Royaume-Uni, l’Irlande, l’Espagne, l’Italie, les Pays-Bas et le Portugal, qui coordonne le PREFET MARITIME DE L’ATLANTIQUE renseignement et les opérations de lutte contre le narcotrafic en haute mer.

La France possède deux officiers de liaison au sein de ce centre : un officier des douanes représentant les services répressifs français et un officier de la marine nationale.

 

Source : Préfecture maritime de l’Atlantique

00000000000000000000000000000000000

The CIA/MSM Contra-Cocaine Cover-up

Publié: 28 septembre 2014 dans INFOS

gibraltar-affiche-51cd57bb1cc6d

Le port de débarquement de la DNRED Lyon.

marc aerophoto

Port la Nouvelle, a tip citymarc aerophoto port la nouvelle 1732© photo marc bourbon droits réservés – copyright marc bourbon all rights reserved.

Un port de commerce mais également 13km de plage de sable fin c’est à Port la Nouvelle en Languedoc Roussillon.

A commercial harbor but also 13km of fine sand beach it’ s in Port la Nouvelle in Languedoc-Roussillon.

View original post

ReverdeSer Colectivo

La Comisión de Salud de la Cámara de Diputados resolvió fusionar las dos mociones parlamentarias que tienen como objetivo legalizar el autocultivo de la Cannabis y despenalizar su consumo para uso medicinal y recreativo, respectivamente.

Los proyectos corresponden a la moción que modifica la ley N° 20.000, sobre Tráfico Ilícito de Estupefacientes y Sustancias Sicotrópicas, para legalizar el autocultivo de cannabis para el consumo privado.

La moción fue presentada por los diputados independientes Pedro Browne, Joaquín Godoy y Karla Rubilar y el diputado DC Matías Walker; junto a la iniciativa que modifica el mismo cuerpo legal y el Código Sanitario, con el fin de despenalizar el expendio y autocultivo con fines medicinales, presentada por los diputados Claudio Arriagada (DC), Karol Cariola (PC), Juan Luis Castro (PS), Daniel Farcas (PPD), Marcela Hernando (PRSD), Vlado Mirosevic (Ind), Manuel Monsalve (PS), Marco Antonio Núñez (PPD), Alberto Robles (PRSD) y Víctor Torres (DC).

La…

View original post 337 mots de plus

Cannabis Makes Inroads With Lawyer Of The Land

Publié: 26 septembre 2014 dans INFOS

Sensory Overload

In an interview with Katie Couric on Thursday Attorney General Eric Holder, who announced he will soon resign his post, voiced clear support for reexamining the classification of cannabis as a Schedule I narcotic.

Narcotics are classified by the federal government as being of a certain schedule, with Schedule I including the « most dangerous » narcotics like LSD, heroin, methaqualone and (dubiously) marijuana.

A more comprehensive explanation of this system is on the DEA’s website.

For a narcotic to be placed in the first schedule it must meet two requirements. It must have a « high potential for abuse » and lack a « currently accepted medical use ». It is obvious why Eric Holder, brilliant lawyer that he must be, is telling the Drug Enforcement Agency, « check yourself, fools. »

A growing number of studies are illuminating the certifiable health benefits of cannabis.

Marijuana has been shown to ease the pain and nausea associated with…

View original post 572 mots de plus

The Disaster That Is UK Drugs Policy.

Publié: 26 septembre 2014 dans INFOS

Peter Reynolds

cocaine-n-marijuana

The more harmful, dangerous and addictive a drug is the more important that its availability should be legally regulated, otherwise, inevitably, a criminal market is created with massive consequential health and social harms.

In the UK, before the Misuse of Drugs Act was introduced in 1971, we had around 3,000 problematic drug users. We now have 350,000. Yet successive governments carry on in the same direction.

The vested interests of Big Booze have been supported and encouraged by weak politicians, leading to lighter and lighter regulation of the most dangerous drug of all. Meanwhile, relatively harmless and beneficial substances like cannabis have been abandoned to street dealers and organised crime, blighting communities and involving children in both dealing and use – just as happened with alcohol prohibition in the US.

All the evidence is before us and the most effective policies for reducing harm from drugs are very clear. What…

View original post 123 mots de plus