Archives de 25 avril 2015

Hamal  – Type: Tug ( Remorqueur )       IMO:7719698       Callsign:5IM601       MMSI:677050100 (https://www.vesseltracker.com/fr/Ships/Hamal-7719698.html)
******
25/04/2015 à 20h28
 Selon nos informations, les douaniers anglais de la National Crim Agency (NCA) sont ce samedi en train de vider les cales d’un remorqueur de 35 mètres, le Hamal, à Aberdeen arraisonné vendredi à 100 km à l’Est des côtes écossaises. Plus de deux tonnes de cocaïne ont été saisies, et il resterait encore de la drogue à l’intérieur du bateau.

World Vision

Jakarta – Le gouvernement indonésien a annoncé jeudi avoir donné l’ordre de préparer les exécutions de dix condamnés à mort pour trafic de drogue, dont le Français Serge Atlaoui.

L’ordre a été donné de lancer les préparatifs, a déclaré à l’AFP le porte-parole du bureau du procureur général, Tony Spontana, sans plus de détails.

Aucune date n’a cependant été fixée pour les exécutions.

Les dix condamnés, originaires d’Australie, France, Brésil, Philippines, Nigeria, Ghana et Indonésie, seront alignés ensemble devant un peloton d’exécution.

Paris ne cesse de hausser le ton depuis le rejet du dernier recours du Français mardi par la Cour suprême d’Indonésie pour tenter de le sauver.

Serge Atlaoui, incarcéré depuis dix ans, affirme qu’il n’a fait qu’installer des machines industrielles dans ce qu’il croyait être une usine d’acrylique, et qui abritait en réalité une fabrique clandestine d’ecstasy.

Cette exécution serait dommageable pour l’Indonésie, dommageable pour les relations que…

Voir l’article original 85 mots de plus

World Vision

Jakarta – Le gouvernement indonésien a annoncé jeudi avoir donné l’ordre de préparer les exécutions de dix condamnés à mort pour trafic de drogue, dont le Français Serge Atlaoui.

L’ordre a été donné de lancer les préparatifs, a déclaré à l’AFP le porte-parole du bureau du procureur général, Tony Spontana, sans plus de détails.

Aucune date n’a cependant été fixée pour les exécutions.

Les dix condamnés, originaires d’Australie, France, Brésil, Philippines, Nigeria, Ghana et Indonésie, seront alignés ensemble devant un peloton d’exécution.

Paris ne cesse de hausser le ton depuis le rejet du dernier recours du Français mardi par la Cour suprême d’Indonésie pour tenter de le sauver.

Serge Atlaoui, incarcéré depuis dix ans, affirme qu’il n’a fait qu’installer des machines industrielles dans ce qu’il croyait être une usine d’acrylique, et qui abritait en réalité une fabrique clandestine d’ecstasy.

Cette exécution serait dommageable pour l’Indonésie, dommageable pour les relations que…

Voir l’article original 85 mots de plus