Archives de 30 avril 2015

Cardenal Rodrìguez: Dinero del narcotráfico está en bancos de EEUU

 SAN ANTONIO, TEXAS – El cardenal hondureño Oscar Rodríguez Maradiaga, uno de los asesores del Papa Francisco, visitó la ciudad del Alamo y dos centros de detención de inmigrantes de Texas.

“Guatemala, El Salvador, Honduras, donde tanto las situaciones de violencia como las situaciones de pobreza han motivado este éxodo masivo de personas”, dijo el cardenal hondureño en conferencia de prensa sobre la crisis humanitaria que se vivió el verano del 2014 en la frontera de Estados Unidos y México.

Este lunes por la mañana, el cardenal visitó dos centros de detención de inmigrantes, acompañado del arzobispo de San Antonio Gustavo García-Siller, donde habló con menores en espera de ser reunidos con sus padres, informa el portal Telemundo 47

“Hay un secreto pero a voces, [del] que nadie quiere hablar y todo mundo lo sabe. El dinero del tráfico de la droga no está en América Latina, el dinero está en los bancos de este país (Estados Unidos) y en bancos de Europa”, continuó diciendo el cardenal sobre las problemáticas entre Latinoamérica y Estados Unidos.

Pero el cardenal no era ningún extraño para los líderes religiosos de San Antonio, pues la arquidiócesis de la ciudad se unió a la de Tegucigalpa, Honduras, en un esfuerzo por ayudar a las víctimas del huracán Mitch que destruyó gran parte de ese país en 1999.

El cardenal Rodríguez Maradiaga regresó a San Antonio con el propósito de llevarle un mensaje al Santo Pontífice sobre las realidades del mundo previo a su viaje a Estados unidos este otoño y para ayudarlo a reformar la iglesia católica.

http://tiempo.hn/nacion/item/29118-cardenal-rodriguez-dinero-del-narcotrafico-esta-en-bancos-de-eeuu

0000000000000000000000000000000000000


gendarmerie jpgTrois hommes ont été écroués à Perpignan et un kilo de cocaïne a été saisi dans le cadre du démantèlement d’un réseau de stupéfiants dans les Pyrénées-Orientales.

La Section de recherches de la gendarmerie à Montpellier vient de boucler une opération. Trois membres de ce réseau avaient été interpellés à Claira, non loin de Perpignan, lors d’une intervention menée par trente gendarmes du groupement des Pyrénées-Orientales et quinze du Peloton d’Intervention Inter-régional de Gendarmerie (PI2G) d’Orange.

lire sur  http://www.midilibre.fr/2015/04/30/un-reseau-de-trafic-de-cocaine-demantele-a-perpignan-3-personnes-ecrouees,1156051.php

0000000000000000000000000000000000000

Des points de vente ont été identifiés par les enquêteurs, dont l’avenue de Genève. ANNECY

Trafic d’héroïne et de cocaïne : la mafia albanaise dans le collimateur

Des points de vente ont été identifiés par les enquêteurs, dont l’avenue de Genève.

 Un nouveau coup vient d’être porté au trafic d’héroïne et de cocaïne qui sévit depuis plusieurs mois à Annecy, régit par la mafia albanaise. Avec, pour particularité, cette fois, que ce ne sont pas seulement des “petites mains” qui ont dû répondre de trafic de stupéfiants devant le tribunal correctionnel d’Annecy.

Généralement, ce sont les “ouvriers” (dans leur jargon) recrutés et employés à la tâche qui sont appréhendés et renvoyés devant les tribunaux. Là, les enquêteurs de la brigade de recherche de la compagnie de gendarmerie d’Annecy et les policiers enquêtaient depuis plusieurs semaines sur trois “têtes” qui “employaient” chacune un ou plusieurs vendeurs. Un travail de concert qui va s’avérer payant.

LIRE sur  http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2015/04/29/les-trafiquants-appliquaient-une-veritable-strategie-commerciale

>0000000000000000000000000000000000000000

La police de Laval a encore mis la main au collet de la famille Bigras, qui dirigerait, selon les enquêteurs, un réseau de trafic de cocaïne à Chomedey depuis plusieurs années.

Plus de 70 policiers du Service de police de Laval exécutent 14 mandats de perquisition dans le quartier Chomedey, à Laval, dans les régions de Mont-Laurier et Sainte-Agathe-des-Monts. Une trentaine de policiers provenant de la Sûreté du Québec, de la Police provinciale de l’Ontario et de la Gendarmerie royale du Canada leur portent assistance.

Huit personnes ont été arrêtées pour l’instant, parmi lesquelles on trouve deux frères et une sœur de la famille Bigras. La police les pistait depuis février 2014.

Les suspects, reliés au crime organisé, ont tous entre 52 et 56 ans. Ils ont déjà un lourd passé judiciaire dans le trafic de cocaïne, ce qui a poussé la police à mobiliser son équipe d’intervention du SWAT.

«Vu les antécédents de ce groupe, le potentiel de risque est plus élevé. On n’a pas pris de chance», précise le porte-parole de la police de Laval, Franco Di Genova.

Un camion de la police provinciale de l’Ontario se trouvait également sur place. Selon les enquêteurs de Laval, la police ontarienne est venue porter assistance car elle possède un équipement très spécialisé pour effectuer la fouille. Il n’a toutefois pas été possible de savoir à quoi servait l’appareil.

http://www.journaldemontreal.com/2015/04/30/une-famille-de-trafiquants-arretee-a-laval

0000000000000000000000000000000000000000