Archives de 8 mai 2015

http://www.lavoixdunord.fr/sites/default/files/articles/ophotos/20150508/182861199_B975489197Z.1_20150508074003_000_G4Q4FA2H8.1-0.jpgTrafic d’armes: un douanier lillois, lié à Claude Hermant, mis en examen

Publié le 08/05/2015 – Mis à jour le 08/05/2015 à 12:50

Nord Eclair

Un douanier de l’antenne lilloise de la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) a été inculpé pour « acquisition et détention  » d’armes de guerre, qu’il aurait pu se procurer auprès de Claude Hermant.

Rebondissement dans le trafic d’armes présumé de Claude Hermant, une figure de la mouvance identitaire régionale, en prison depuis fin janvier. Le 30 avril, un douanier de l’antenne lilloise de la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières) a été mis en examen par le juge Stanislas Sandraps. Il a été inculpé pour «  acquisition et détention  » d’une ou plusieurs armes de catégorie A, c’est-à-dire des armes de guerre. Le fonctionnaire a été remis en liberté, sous contrôle judiciaire. Deux autres individus ont été mis en examen le 30 avril. Parmi eux figure un homme qui appartiendrait au banditisme de la métropole lilloise. Il a été écroué. L’autre personne a été relâchée, sous contrôle judiciaire.

Cet épisode met en lumière l’une des ramifications sensibles de l’affaire : les liens entre Claude Hermant et des services de sécurité . Il était un informateur de la gendarmerie. Et il aurait aussi été, d’après deux sources différentes, un indic de la DNRED. Une période révolue depuis un certain temps. Mais des relations se sont semble-t-il maintenues entre Claude Hermant et le douanier. Ce dernier se serait procuré une ou plusieurs armes auprès de lui, pour une raison ignorée.

D’après des proches du dossier, le fond de l’histoire reste toutefois le même : Claude Hermant aurait trafiqué des armes «  pour son propre compte  », pas sous couvert de la gendarmerie ou des douanes. Il aurait importé «  plus d’une centaine  » d’armes neutralisées depuis la Slovaquie, notamment par des colis. Puis il les aurait remilitarisées. Elles auraient été vendues dans les milieux délinquants, «  pas uniquement lillois  ».

Quelques-unes auraient atterri dans les mains d’Amedy Coulibaly, l’auteur de l’attentat de l’Hyper Cacher de Paris, en janvier. Il n’y aurait néanmoins pas de lien direct entre les deux hommes. «  Claude Hermant ne connaissait pas forcément la destination finale des armes.  » Le terroriste en aurait récupéré, à Charleroi (B), par un jeu de rebond entre différents intermédiaires. B. DU. ET FK. L.

source: http://www.nordeclair.fr/info-locale/trafic-d-armes-un-douanier-lillois-lie-a-claude-jna49b0n728074

*DNRED, un service de renseignement français..

000000000000000000000000000