Archives de 13 octobre 2015

Afficher l'image d'origineDans le port d’Anvers, 48 kilos de cocaïne ont été saisis mercredi, a indiqué vendredi le parquet anversois. Un contrôle de routine d’un navire par les douanes a débouché sur la découverte de 44 paquets de cocaïne, pesant au total 48 kilos.

Le navire en question, le Prima Star, provenait de Santa Marta en Colombie. L’enquête est menée par la police judiciaire fédérale d’Anvers.

Le parquet d’Anvers avait révélé jeudi avoir démantelé, dans le cadre d’un autre dossier, un important trafic de cocaïne à Anvers. Ces dernières semaines, neuf suspects, dont plusieurs dockers, ont été interpellés dans le cadre de cette affaire. Ils auraient importé des centaines de kilos de cocaïne.

source: http://www.rtbf.be/info/societe/detail_48-kilos-de-cocaine-saisis-au-port-d-anvers?id=9103807

00000000000000000000000000000000000000000000

Publié le 13/10/2015 
Le sac contenant vingt kilos de cocaïne, pour une valeur d’environ 1,5 million d’euros, a été retrouvé au milieu de bananes provenant du Surinam.

PAR ALEXIS CONSTANT

C’est une belle prise pour les douanes de Dunkerque.

Lundi après-midi, un sac contenant 20 kg de cocaïne a été retrouvé dans un conteneur chargé de bananes et entreposé dans la société Dunfresh à Loon-Plage, spécialisée dans le stockage réfrigéré de produits frais, via le transport maritime.

Le chargement de bananes provenait du Suriname, petit pays coincé entre le Brésil et la Guyane.

La valeur de la drogue est estimée à environ 1,5 million d’euros. L’enquête a été confiée aux hommes de la police judiciaire de Lille.

En l’état, les investigations ne permettent pas de dire où la drogue devait être livrée, ni par qui, ni quels sont les commanditaires.

http://www.lavoixdunord.fr/region/loon-plage-20-kg-de-cocaine-decouverts-dans-un-ia17b47606n3101204

Afficher l'image d'origine

00000000000000000000000000000000000000000000000000000

valeursactuelles.com

Roissy : un douanier en garde à vue pour importation de cocaïne (image d'illustration)

 

Crédit : DOMINIQUE FAGET / AFP

Roissy : un douanier en garde à vue pour importation de cocaïne (image d’illustration)

 

Trafic de cocaïne. Un fonctionnaire des douanes est soupçonné d’avoir été une pièce maîtresse d’un réseau de trafiquants de cocaïne entre la République Dominicaine et la France. Il vient d’être arrêté.

Un agent des douanes en fonction à l’aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle a été placé en garde à vue en début de semaine. D’après RTL, qui révèle l’information, ce sont les policiers de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCTRIS), qui dépend de la police judiciaire, ont arrêté ce fonctionnaire de Bercy. Il est soupçonné d’être « un maillon essentiel d’un vaste trafic de cocaïne entre la République Dominicaine et la France ».

D’après la radio, « son rôle était de ‘sécuriser’ les envois de drogue en provenance des Caraïbes et surtout leur réception sur le tarmac de Roissy dans les soutes des avions ». L’homme aurait assumé plusieurs livraisons au cours de l’année.

A son domicile, les policiers ont mis la main sur « plusieurs centaines de milliers d’euros ».

SOURCE: http://www.valeursactuelles.com/societe/un-douanier-place-en-garde-a-vue-pour-importation-de-cocaine-56383

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Un douanier de l'aéroport de Roissy est en garde à vue pour trafic de cocaïne. © DAMIEN MEYER / AFP

Un agent des douanes de l’aéroport de Roissy a été placé en garde à vue, lundi 12 octobre, par les policiers de l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) de la direction centrale de la police judiciaire. Selon une information de RTL, l’homme est soupçonné « d’être un maillon essentiel d’un vaste trafic de cocaïne entre la République Dominicaine et la France ».

Deux enquêtes

Joint par La1ère.fr, la direction générale des douanes se dit « associée aux investigations et explique avoir ouvert une enquête disciplinaire en parallèle de l’enquête judiciaire ».

http://www.la1ere.fr/2015/10/13/un-douanier-de-roissy-en-garde-vue-pour-trafic-de-drogue-avec-la-republique-dominicaine-295523.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Roissy : un douanier en garde à vue pour importation de cocaïne
INFO RTL – Le douanier est soupçonné d’être un maillon essentiel d’un vaste trafic de cocaïne entre la République Dominicaine et la France.

000000000000000000000000000000000000000000

Vidéo : Saisie aux Antilles de 808 kg de cocaïne
Cette saisie d’une valeur estimée à plus de 53 millions d’euros a été réalisée à bord d’un voilier au nord-est de la Guadeloupe.

Cette saisie est le fruit d’une enquête menée sur une année par les agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (DNRED).

Le voilier de 15 mètres battant faussement pavillon américain a été arraisonné samedi 3 octobre 2015 au matin par la frégate de surveillance « Le Ventôse », dans le cadre d’une action de coopération internationale associant la France, les États-Unis et le Canada. Les moyens des forces armées aux Antilles et de la Douane ont été mobilisés sous l’autorité du Préfet de la Martinique, délégué du Gouvernement pour l’action de l’État en mer.

 

 

Le navire, les trois personnes mises en cause et les stupéfiants ont été ramenés à Fort-de-France où ils ont été remis aux services de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) chargés des suites de l’enquête judiciaire par le Procureur de la République de la Juridiction interrégionale spécialisée (JIRS) de Fort-de-France.

Michel SAPIN, ministre des Finances et des Comptes publics, et Christian ECKERT, secrétaire d’État chargé du Budget soulignent que « la précision des informations exploitées par les services douaniers a donné une orientation déterminante à cette opération coordonnée de lutte contre le trafic international de drogue en Caraïbe ».

Après les saisies de 2,2 tonnes et de 212 kgs effectuées en avril dernier en Martinique, celle de 3,2 tonnes réalisée le 23 avril au large de l’Écosse, celle de 1,1 tonne appréhendée à Horta (Açores) le 27 mai, ainsi que celle de 100kg réalisée en juin dernier au sud-est de la Martinique, cette nouvelle interception de cocaïne illustre la détermination et l’efficacité de la douane française dans la lutte contre le trafic de produits stupéfiants sur la zone Antilles-Guyane.

Contacts presse

Auteur : Bureau de l’information et de la communication
0000000000000000000000000000000000000000000
Triple saisie de cocaïne par les douaniers d'Orly
 Photo d’illustration | © Douane
La drogue, dissimulée dans le double-fond de valises, est évaluée à plus de 860 000 euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Lundi 5 octobre 2015, les douaniers d’Orly ont saisi près de 13,5 kg de cocaïne lors du contrôle d’un groupe de trois voyageurs en provenance de République Dominicaine.

La drogue est évaluée à plus de 860 000 euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

A l’arrivée d’un vol en provenance de Saint-Domingue, les douaniers contrôlent deux hommes et une femme. Le plus jeune des deux hommes, qui affirme ne pas avoir de marchandises à déclarer, présente les autres voyageurs comme étant sa femme et son oncle.

Le passage de leurs bagages aux rayons X permet aux douaniers de détecter des zones suspectes dans chacun d’entre eux. La fouille approfondie permet alors la découverte d’un double-fond dans l’armature en plastique des trois valises. A l’intérieur, les agents trouvent trois plaques de cocaïne compactée et filmée de plastique noir. Au total, ils extraient près de 4,5 kg de cocaïne de chacune d’entre elles, soit un total de près de 13,5 kg.

Les trois individus, âgés de 30, 43 et 74 ans ont été confiés à l’Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants (OCRTIS) et une information judiciaire a été ouverte par le Parquet de Créteil.

Les quantités de cocaïne saisies par les agents des douanes à Orly ont significativement augmenté ces dernières années, passant de 110 kg en 2012, à 420 kg en 2014.

La saisie en images sur

http://www.douane.gouv.fr/articles/a12575-triple-saisie-de-cocaine-par-les-douaniers-d-orly

Contact presse

  • Nicolas BARRAUD, Service de Presse de la douane : 01 57 53 42 11
  • Christophe BERTANI, Direction régionale des douanes d’Orly : 01 49 75 84 13
Auteur : Direction régionale de Orly
0000000000000000000000000000000000000000000000000000

Afficher l'image d'originePlus d’une demi-tonne de cocaïne pure ont été saisis au large des Antilles sur un voilier battant pavillon belge par la frégate de surveillance « Ventôse » de la Marine nationale, selon la préfecture de Martinique.

L’interception du voilier s’est déroulée jeudi dernier à 400 milles nautiques (740 km) de l’Arc Antillais alors que le bateau entamait sa traversée pour l’Europe, selon un communiqué du préfet de Région (Martinique). Ce sont « 535 kg de cocaïne pure » qui ont été découverts, soit l’équivalent après coupage de « plus de 2,6 millions de sachets de 1 gramme sur le marché de détail », selon le communiqué. L’intervention a été décidée par l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) en partenariat avec l’agence interministérielle de lutte contre le trafic de drogue aux Etats-Unis. Les deux narcotrafiquants présumés qui se trouvaient à bord « se sont montrés coopératifs » lors de la prise de contrôle du voilier, selon la même source. La fouille de l’embarcation a permis de découvrir deux caches distinctes.

La drogue a été prise en charge par les policiers de l’antenne Caraïbes de l’OCRTIS à Fort-de-France (Martinique) afin d’être détruite. Une enquête judiciaire a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée (JIRS de Fort-de-France) par le procureur de la République. Il s’agit là de la quatrième saisie réalisée en moins de 15 jours par les Forces Armées aux Antilles (FAA), pour un volume de près de 2,1 tonnes de stupéfiants interceptés.

source: http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/13/97001-20151013FILWWW00317-antilles-plus-d-une-demi-tonne-de-cocaine-saisie.php

——————————————————

Une demie tonne de cocaïne interceptée en mer

(Vidéo : M.Monjardé © Marine nationale) Mardi 13 Octobre 2015 – 15h27
Une demie tonne de cocaïne interceptée en mer

La frégate de surveillance Ventôse de la Marine nationale est intervenue, jeudi dernier, à 400 milles nautiques (740km) de l’arc Antillais pour intercepter un voilier, originaire de Belgique, suspecté de trafic de stupéfiants. Cette opération est la 4e prise en moins de 15 jours.

Encore une grosse prise pour la marine nationale. La 4e en moins de quinze jours. Une demie tonne de cocaïne à destination de l’Europe a été interceptée, jeudi dernier, à 400 milles nautiques (740km) de l’arc antillais, par le Ventôse, sur un voilier originaire de Belgique.

L’opération a été mise en place à l’initiative de l’office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) en partenariat avec l’agence interministérielle de lutte contre le narcotrafic aux USA – la Joint Inter Agency Task Force – South (JIATF-S).

Pisté grâce au concours d’un avion de patrouille maritime Falcon 50 de la Marine nationale, le voilier a été intercepté alors qu’il débutait une traversée transatlantique en direction de l’Europe.
plus: http://www.guadeloupe.franceantilles.fr/regions/dans-la-caraibe/une-demie-tonne-de-cocaine-interceptee-en-mer-343376.php

0000000000000000000000000000000000