FRANCE (Bellenglise): sa visite en Hollande cachait l’achat d’héroïne – Faits divers – L’Aisne Nouvelle

Publié: 2 décembre 2015 par internationalinformant dans Héroïne, INFOS, Justice, SERVICES FRANCAIS
Tags:,
  Parti pour acheter une voiture, l’accusé est revenu avec de l’héroïne. Photo illustration. Parti pour acheter une voiture, l’accusé est revenu avec de l’héroïne.

Jérémy Parmentier n’a pas le profil du trafiquant de drogue, du dealer de grand chemin. Pourtant, tant le procureur de la République ainsi que son avocat ont trouvé le qualificatif pour résumer cette affaire : stupidité.

Ce Hamois de 32 ans a été arrêté le 27 novembre dernier à Bellenglise lors d’un banal contrôle routier. Son véhicule est fouillé et les gendarmes trouvent dans un accoudoir un pain emballé dans du scotch, qui, après analyse, contient 213 grammes d’héroïne. À la barre, l’accusé déballe alors une histoire pour le moins saugrenue. Il s’est rendu à Rotterdam pour faire l’acquisition d’un véhicule pour son travail chez un grossiste en véhicules d’occasion. Mais rencontre sur le parking deux semi-grossistes en drogues dures qui lui proposent de travailler pour eux. S’il reconnaît, au début, ne pas avoir prêté l’oreille à cette offre, il rappelle ces deux personnes avant un nouveau voyage aux Pays-Bas, cédant aux sirènes de l’argent facile. Un pays dans lequel il se rend finalement à cinq reprises en trois mois. Autant de virées dans lesquelles il engloutit une partie de l’argent qu’il a emprunté pour financer l’achat de son véhicule, et sans avoir même trouvé son bonheur. Circonstances aggravantes, il a détruit la puce d’un de ses deux téléphones portables, et a effacé la majeure partie du répertoire de l’autre.

« Vos explications sont fantaisistes »

De quoi passablement irriter le procureur de la République Damien Savarzeix. « Votre fable, vos explications sont fantaisistes. On est aux antipodes de l’acheteur malheureux à cinq reprises qui pour se refaire une santé financière, décide, la mort dans l’âme, de s’acheter de la drogue. » Pour le représentant du ministère public, il n’y a pas l’ombre d’un doute : c’est la cupidité qui a poussé Jérémy Parmentier à acheter de la drogue. « C’est au tribunal de protéger la société de ce fléau. Je demande deux ans de prison dont un assorti du sursis, et le maintien en détention. »

L’avocat de l’accusé évoque lui aussi, la stupidité, le gros péché de son client. « Son but n’est pas de monter un commerce, il a simplement voulu trouver une solution pour enrayer la précarité dans laquelle il est. »

D’accord avec le procureur sur le quantum de la peine, Maître Gallier espérait que son client échappe à la prison. Peine perdue puisque le tribunal condamne le Hamois à 18 mois de prison dont 9 avec sursis. Mais il est reparti réfléchir sur ses actes à la maison d’arrêt.

Grégory BEUSCART

L’Aisne Nouvelle

http://m.aisnenouvelle.fr/region/bellenglise-sa-visite-en-hollande-cachait-l-achat-ia12b0n299074

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000000000000000

Publicités
commentaires
  1. I got this site from my friend who shared with me about this web site and now this time I am visiting this web page and
    reading very informative articles at this time.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s