Archives de février, 2016

perouUn boliviano está entre los detenidos. La organización estaba fuertemente armada. La Policía peruana dice que tiene ramificaciones en Bolivia. Indagan el caso en Puno

29/02/2016
La Dirección Antidrogas (Dirandro) de la Policía Nacional del Perú (PNP) informó que tres personas, entre ellas un boliviano, fueron detenidas en dos operaciones en las que se incautaron 342,08 kilos de cocaína.

El director general de la PNP, Vicente Romero, participó en la presentación pública de la droga, donde se indicó que entre los detenidos se encuentra un boliviano de 25 años que se disponía a enviar a su país 285,6 kilos de droga desde la cocperureserva nacional de Bahuaja Sonone, en la región Puno, fronteriza con Bolivia.

El cargamento se iba a trasladar hasta una reserva forestal

Durante esa operación, que se realizó el 23 de febrero pasado, también se incautaron 3 escopetas, 45 municiones, 6 cartuchos de escopeta, 2 celulares, un teléfono satelital, 4 radiotransmisores y unos 1.600 soles (unos 457 dólares).
Una segunda operación se realizó el último domingo en el control carretero del balneario de Punta Negra, en el sur de Lima, y permitió la detención de dos jóvenes, de 18 y 19 años, y el decomiso de 56,48 kilos de cocaína que transportaban en un automóvil.
Romero declaró que en los próximos 15 días, cuando concluya el plazo para las investigaciones, se tendrá más información para identificar a los responsables de operar la red de traficantes de droga.

http://www.eldeber.com.bo/mundo/cae-banda-342-kilos-cocaina.html

000000000000000000000000000000000000000

Publicités

avionnarco1Luego del aterrizaje forzoso que realizó una avioneta en el caserío Los Laureles, aldea Limones, de Ocós, San Marcos, la Policía Nacional Civil (PNC) y el Ministerio Público (MP), acudieron al sitio ya que se informó que la aeronave transportaba cocaína.

Versiones recabadas en el lugar describieron que el piloto fue « rescatado » por un grupo de hombres armados, se presume que huyeron con dos maletas.

leer mas:

http://www.soy502.com/articulo/localizaron-33-paquetes-cocaina-avioneta-siniestrada-ocos

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

febrero 29, 2016 – 5:23 am –

Foto:Cortesía Armada Nacional

Guardacostas de la Armada Nacional con el CTI de la Fiscalía, incautaron 347 kilos de clorhidrato de cocaína, a bordo de un velero de bandera francesa atracado en un muelle del sector “El Zapatero” en Cartagena.

Según las autoridades en el velero “Nani Moana” que no tenía tripulación a bordo, fueron halladas cinco cajas que contenían un material sospechoso.Nani-Moana-4http://www.mamallena.com/wp-content/uploads/2012/09/Boat-to-Colombia-Nani-Moana-4.jpg

La embarcación, fue trasladada hasta las instalaciones de la Estación de Guardacostas, para la Prueba Inicial Preliminar Homologada Piph al material, dando positivo para clorhidrato de cocaína.

La droga, que tenía un valor aproximado de 12 millones de dólares en el mercado internacional y el velero fueron puestos a disposición del CTI de la Fiscalía.

http://www.rcnradio.com/locales/incautan-cocaina-abordo-velero-frances-cartagena/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000

En una caleta hallada bajo tierra, la Policía Nacional incautó 1.373 kilogramos de cocaína, avaluados en más de $6.000 millones.

El operativo se realizó ayer en una finca ubicada en el kilómetro 72 de la vía que comunica a Maicao con Porciosa.

poliEl hallazgo lo hicieron  investigadores de la Sijín, quienes en una diligencia de registro y allanamiento, encontraron al interior de un cuarto subterráneo, los 1.373 paquetes de clorhidrato de cocaína envueltos en cinta negra e impermeabilizada, que según investigaciones preliminares de las autoridades pertenecerían al clan Úsuga.

En el procedimiento judicial capturaron a un hombre de 48 años de edad quien se encuentra en las audiencias de imputación de cargos para definir su situación jurídica.

También fueron  incautadas dos armas de fuego, una tipo escopeta y una pistola calibre 9 mm.

El coronel Tito Yesid Castellanos Tuay, comandante de Policía Guajira, señaló que en lo corrido del año han incautado 2.613 kilogramos de clorhidrato de cocaína en diferentes operativos en el departamento.

Asimismo, resaltó que luego de diferentes informaciones de fuente humanas, el personal de la seccional de Policía Judicial, Sijín, inició las labores investigativas y lograron dar este nuevo golpe contra el narcotráfico.

http://m.elheraldo.co/judicial/incautan-1373-kilos-de-cocaina-en-la-guajira-245928

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000

conteneur28 de Febrero, 2016

AFP

Las autoridades de Guatemala decomisaron este domingo 100 kilos de cocaína, en un puerto sobre el Caribe, que estaban ocultos en tres maletas en el interior de un contenedor procedente de Panamá, informaron fuente oficiales.

« Los fiscales localizaron tres maletas que contenían en total 100 paquetes que al realizar la prueba de campo preliminar dio resultado presuntivo positivo para cocaína », indica un comunicado del Ministerio Público (Fiscalía General).

El procedimiento estuvo a cargo de la Fiscalía contra la Narcoactividad que incautó la droga luego de la inspección de un contenedor en el puerto Santo Tomás de Castilla, Puerto Barrios, Izabal, sobre el Caribe a unos 300 km al noreste de la capital guatemalteca.

En tanto, agentes de la Policía Nacional Civil indicaron a periodistas locales que las maletas fueron halladas durante una inspección en un contenedor procedente de Panamá que venía a bordo del barco Chaser.

Centroamérica es un territorio estratégico para las operaciones de tráfico de drogas desde Sudamérica hacia Estados Unidos.

Washington calcula que 90% de la cocaína que se consume en Estados Unidos pasa en todo tipo de vehículos, avionetas, lanchas y hasta submarinos por México y Centroamérica.

http://m.eluniverso.com/noticias/2016/02/28/nota/5435247/guatemala-halla-100-kilos-cocaina-procedente-panama

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000000

Guardia civil placaUn grupo de agentes de la Guardia Civil han desmantelado un laboratorio clandestino en la localidad valenciana de Serra, en la que se han incautado de más de 130 kilos de cocaína en una operación que se ha saldado con 12 personas detenidas y nueve registros domiciliarios.
Se trata del laboratorio de extracción secundaria de cocaína desarticulado en España más completo de los últimos años, según el delegado del Gobierno, Juan Carlos Moragues, quien ha explicado que la droga llegaba mezclada con carbón y su valor en el mercado alcanzaría a los cinco millones de euros.

COC
La cocaína incautada en Serra. Fotografía proporcionada por el Ministerio del Interior.
LEER: http://ccaa.elpais.com/ccaa/2016/02/29/valencia/1456746376_243459.html

Posté avec WordPress pour Android

°°°

00000000000000000000000000000

tassiliPar

Les voisins de l’Ouest ne sont pas près de reculer dans leur démarche sournoise visant essentiellement la perte, à petit feu, des jeunes Algériens.

Les pourvoyeurs de la drogue dure continuent à inonder le marché algérien en exploitant tous les moyens et toutes les pistes pouvant aboutir à l’introduction de leurs drogues lambda dans le territoire algérien.
La dernière livraison en date remonte à la fin de la semaine dernière lors qu’un employé du bateau Tassili II, a été intercepté par les douaniers du port d’Oran en sa possession une importante quantité de cocaïne estimée à 750 grammes et 600 comprimés de psychotropes de marque Ecstasy. Le bateau provenait du port français de Marseille. Le mis en cause n’a rien trouvé de mieux à faire pour «passer» inaperçu que de dissimuler les produits qu’il a introduits dans les habits qu’il portait.
C’est suite à un simple contrôle opéré sur les passagers que les douaniers ont abouti à la découverte de la gabegie fomentée de toutes pièces par le matelot en question, croyant qu’il ne ferait pas l’objet de fouille corporelle. Le mis en cause, qui a été aussitôt arrêté, a été placé en détention provisoire dans le but ne serait-ce que de remonter la filière alimentant le «marché» algérien à partir de l’Europe. La drogue et encore…la drogue de toutes les qualités, de toutes les couleurs et de tous les niveaux de nocivité arrive en grandes quantités sur le territoire algérien.
Les services de police et ceux de la Gendarmerie nationale sont sur le qui-vive permanent en faisant face à un phénomène transfrontalier. Les voisins de l’Ouest ne sont pas près de reculer dans leur démarche sournoise visant essentiellement la perte, à petit feu, des jeunes Algériens en leur expédiant de jour comme de nuit leur «cadeau» empoisonné.
Tout récemment, deux quintaux de kif traité, en provenance du Maroc, ont été saisis par les services de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Béni Boussaïd, relevant de la wilaya de Tlemcen, a indiqué la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Selon la même source, les services de police ont agi sur la base de renseignements faisant état d’un narcotrafiquant qui s’apprêtait à acheminer une importante quantité de drogue depuis une zone frontalière, relevant de la daïra de Béni Boussaïd vers la ville de Maghnia.
Les policiers ont aussitôt opéré des recherches autour de la zone en question, a-t-on souligné ajoutant que «cette opération a permis la saisie de la quantité de kif traité dissimulée au milieu d’une zone forestière, près de la Route nationale 99».
Les services de la police judiciaire de Béni Boussaïd ont ouvert une enquête pour élucider cette affaire, a-t-on conclu de même source. L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie, faisant ses bilans, souligne que plus de 109 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie durant les onze premiers mois de l’année 2015.
Dans son rapport, ledit office précise avec force de détails tout en se référant aux bilans des trois services de lutte (Gendarmerie nationale, Dgsn et Douanes) que «60,35% au niveau de la région ouest du pays, et 32,75% des quantités saisies ont été enregistrées dans la région sud, 5,46 au centre du pays et seulement 1,44% dans la région est du pays».
S’agissant des drogues dures, la quantité de cocaïne saisie en Algérie a très fortement augmenté, passant de 1.238,6 grammes à 86.127,5 grammes (+6.853%) durant la même période de référence. L’héroïne a également enregistré une hausse conséquente des quantités saisies, passant de 339,11 grammes à 2.573,75 grammes à la même période de référence, soit une hausse de 658%. Par ailleurs, le rapport a également relevé la saisie de 548.848 comprimés de psychotropes de différentes marques, contre 1.006.016 à la même période de référence, soit une baisse de 45,44%. Plus de 23.000 personnes interpellées pour trafic de drogue.
Le même rapport a conclu que «les investigations menées par les services concernés, ont abouti à l’interpellation de 23 531 individus, dont 120 étrangers, pour des affaires liées à la drogue, durant les onze premiers mois de l’année 2015». Et de préciser que «parmi le nombre total des personnes impliquées dans des affaires liées à la drogue 494 personnes sont toujours en fuite faisant l’objet de recherches».

http://mobile.lexpressiondz.com/actualite/236385-de-la-cocaine-sur-le-tassili-ii.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000

mauritanie29/02/2016 Ahmadou El-Katab

Plus d’une tonne de drogue dure saisie à bord d’un navire

Selon le site électronique mauritanien, Cridem, les investigations en cours à Nouakchott ont conclu à l’implication du Polisario dans la plus grande opération de trafic de cocaïne de l’histoire de la Mauritanie.
Grâce aux informations des services de renseignement américains, la Mauritanie a pu saisir 1,3 tonne de cocaïne à bord d’un navire, au large de ses côtes.
«La révélation a été faite jeudi dernier, sur la chaîne France 24 arabe, par Abdelmalek Ahmadou, porte-parole officiel en France de l’Union pour la République (UPR), parti au pouvoir en Mauritanie», rapporte le site  dans une publication  du mercredi 24 février.
Selon le représentant de l’UPR, la majorité des suspects arrêtés dans le cadre de ce trafic, démantelé début février, appartiennent au Polisario. Une déclaration «qui a gêné le présentateur de l’émission «Face-à-Face», diffusée sur la chaîne. Présentateur connu pour sa position, généralement favorable au Polisario», ajoute le site.
D’après des rapports de l’armée mauritanienne, c’est grâce à des informations livrées par les services de renseignement américains qu’une patrouille militaire mauritanienne a réussi à saisir 1,3 tonne de cocaïne et 2 véhicules 4×4 dans le Tiris Zemmour, au nord du pays. «Les Américains ont informé Mohamed Ould Abdel Aziz, le président mauritanien, de la présence d’un navire transportant de la cocaïne au large de l’océan Atlantique. A bord, des Algériens et des Maliens, mais également des membres du Polisario, tous armés», précise le site.
Les mêmes sources ont révélé que la région de Bouguerba, au Nord de Tindouf, est devenue le poste de commandement d’un groupe armé qui affirme appartenir à la direction de la sécurité du Polisario. «Cette milice exige des trafiquants de drogue des droits de passage sur leurs marchandises dans cette zone, passage incontournable dans la région», l’une des plus hostiles du monde.
Les rapports évoquent également des conflits entre les différents courants au sein de la direction du Polisario. La tension est montée d’un cran depuis l’arrestation pour trafic de drogue de jeunes issus des camps. L’enquête a révélé  que ces jeunes travaillaient pour le compte et sous la protection de hauts responsables du Polisario», rapporte Cridem.
L’opération de démantèlement réalisée en Mauritanie intervient quelques semaines après la publication du dernier rapport d’étude de la Compagnie méditerranéenne d’analyse et d’intelligence stratégique. Rapport qui confirme l’implication de responsables du groupe séparatiste dans le trafic de drogue et leurs liens étroits avec des barons en Amérique latine. «Ladite compagnie   appelle la communauté internationale à intervenir pour mettre fin à ce phénomène», conclut le site
De son côté, un autre  site mauritanien, en langue arabe dénommé  Al Wiam, confirme l’implication d’éléments appartenant au Polisario dans cette affaire. Le démantèlement de ce réseau vient confirmer des rapports d’organismes internationaux révélant les relations qu’entretient  le Polisario avec des barons de la drogue et d’autres organisations criminelles.
Al Wiam a indiqué que des éléments appartenant à la prétendue direction de la sécurité du Polisario contrôlent l’unique passage dans cette zone. Ces éléments au nombre de 10, précise le site, sont dirigés par les dénommés Limam Ould Al Bachra, Fadili Ould Jouly  et Ould Barnawy. L’auteur de l’article souligne que Mohamed Abdelaziz et ses proches ferment les yeux sur les agissements de ce groupe du fait de prébendes qu’ils reçoivent.
Ismaël Ould Rabani qui a signé l’article  ajoute qu’il y a deux ans, des médias ont reçu une missive des camps de Tindouf, au moment de l’arrestation par la milice du Polisario d’un groupe de jeunes Sahraouis accusés de transporter des produits prohibés dans ce que le Polisario appelle ‘’les zones libérées’’. Ladite lettre  fait état de dérapage de plusieurs hauts gradés dans la hiérarchie militaire du mouvement. Lesquels s’adonnent au trafic de drogue,  particulièrement le hachich.

http://m.libe.ma/Le-Polisario-implique-dans-la-plus-grande-operation-de-trafic-de-cocaine-en-Mauritanie_a72172.html

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000

Bastounet 007, c’était le nom de code dans l’opération  » dîner en ville  » du criminologue exfiltreur-extradé, s’apprête à séjourner en République dominicaine répondant ainsi à la gracieuse invitation du Président Danilo Medina Sánchez, qui tenait à le remercier tout particulièrement pour sa lettre  » J’accuse  » qui l’a profondément touché.

bastounet bastounet

Son Excellence Danilo Medina Sánchez tient aussi à vivement remercier le Maréchal Abdel Fattah al-Sissi Président de la République arabe d’Égypte pour avoir si gentiment convaincu notre criminologue d’accepter avec enthousiasme cette invitation.

lire et video:

https://blogs.mediapart.fr/herve-labarthe/blog/280216/air-cocaine-bastounet-007-en-grand-uniforme-tropical-sapprete-pour-son-sejour-en-republique-domi

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

Por Redacción

Ciudad de México | 11:50 // 27 febrero, 2016

La ola de crímenes que existe en el estado de Guerrero y el creciente consumo de heroína en los Estados Unidos “ha alimentado un ciclo de violencia  que ha matado y herido a miles”, advirtió en un reportaje el reconocido sitio web de noticias y negocios Bussines Insider.

Este medio estadounidense indica que el consumo de heroína en este país se ha duplicado entre 2007 y 2013, y que su venta ha aumentado entre hombres y mujeres de todas las edades y en todos los niveles de ingreso.

Así, mientras el número de muertes por sobredosis de heroína se ha triplicado en los Estados Unidos desde 2010, en el estado de Guerrero la tasa de homicidios llegó hasta 56.5 por cada 100 mil habitantes, casi cuatro veces el promedio nacional de 14.07 homicidios por cada 100 mil personas.

Asimismo, recoge la entrevista del portavoz de la Administración para el Control de Drogas (DEA), Rusty Payne con Insight Crime, en la que afirma que el aumento de la venta de heroína producida en México en Estados Unidos, ha llegado al punto de “eclipsar a Colombia”.

“Estos criminales son hombres de negocios; cuando ven la desmedida demanda de heroína en los Estados Unidos, actúan en consecuencia”, dijo Payne.

Una mapa hecho por la DEA que acompaña la nota, escrita por Christopher Woody, muestra el incremento de la disponibilidad de esta droga en diversas regiones del país norteamericano. Tan sólo en la región de Sureste de los Estados Unidos – que agrupa a ocho estados -, la disponibilidad de esta droga aumentó 10 veces entre 2008 y 2015.

Disponibilidad de heroina en los Estados Unidos

Bussines Insider también recoge diversos testimonios de agricultores y funcionarios de Guerrero, que reconocen que varias regiones de la entidad “están gobernadas por los narcos”.

Esto, a pesar de las más de 30 mil hectáreas de cultivo de amapola – de donde se obtiene la heroína – que ha destruido el Ejército mexicano.

Para responder la cuestión de si el aumento de la violencia en Guerrero entorpecería de alguna manera el propio flujo de la amapola y la heroína hacía Guerrero, Bussines Insider consultó por correo electrónico al analista de seguridad de México, Alejandro Hope.

“El costo de la violencia es relativamente bajo en comparación con el flujo de ingresos que ofrece el tráfico de heroína”, respondió este.

“Incluso un alza en la violencia no altera fundamentalmente la economía del comercio. Quizás el gobierno envíe más tropas federales, pero hasta el momento esta estrategia ha sido ineficaz para evitar la producción de heroína”, agregó.

Mario, un agricultor de amapola consultado por Los Angeles Times, dijo: “a menos que hubiera otras fuentes de trabajo, no creo que la amapola deje de cultivarse nunca”.

http://bajopalabra.com.mx/mientras-guerrero-sangra-venta-de-heroina-en-eu-no-para-bussines-insider/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

Saturday 27 February 2016

Over 18 Tons of Hashish Seized Northern Morocco
Rabat – Moroccan authorities on Saturday seized 18.15 tons of Hashish (cannabis resin) aboard a TIR truck and arrested two suspects, the General Directorate of National Security (DGSN) said.

According to the first elements of the investigation, the banned substance, which was carefully concealed in a shipment of agricultural products, was discovered upon inspection of the cargo vehicle that was about to embark to Europe, the same source pointed out, adding that the driver and his companion were arrested.

The suspects, aged 30 and 39, were placed in custody pending the completion of the investigation.

https://www.moroccoworldnews.com/2016/02/180797/over-18-tons-of-hashish-seized-northern-morocco/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000000

antonoUn baron vénézuélien de la drogue, arrêté en Mauritanie, a révélé qu’un avion de type «Antonov» appartenant à un complice mauritanien avait été affrété par des Latino-américains pour écouler de la cocaïne en Europe, via le Maroc.

Révélation préoccupante sur le trafic de cocaïne de l’Amérique Latine vers l’Europe, via l’Afrique du Nord! Une révélation que vient de faire un baron vénézuélien de la drogue, suite à son arrestation par les services mauritaniens. «Un avion de type Antonov a été utilisé pour noyer le Maroc dans la cocaïne en provenance d’Amérique Latine»,  titre ainsi Al Ahdath Al Maghribia, dans son édition de ce vendredi 26 février.

«L’arrestation de ce baron de la drogue en Mauritanie va-t-elle permettre au Maroc de démêler l’écheveau de ce trafic de cocaïne?», s’interroge Al Ahdath, qui souligne que plusieurs trafiquants de ce poison ont été arrêtés par les services marocains.

Le baron vénézuélien, à en croire Al Ahdath Al Maghribia, aurait dévoilé le nom de son complice mauritanien qui ne serait autre que le propriétaire de ce cargo de fabrication russe. Il s’agirait d’un certain «Ammar», connu pour avoir organisé un trafic international de poudre blanche en provenance d’Amérique latine vers l’Europe, via des pays Nord-africains, notamment le Maroc.

«Les informations recueillies auprès du baron vénézuélien font état d’une grande activité de réseaux de trafic de drogue en Mauritanie», indique Al Ahdath Al Maghribia qui dévoile les noms des membres de ce réseau ayant conclu un accord en Colombie.

«L’avion, qui avait atterri en 2009 au Mali avec à son bord plusieurs tonnes de cocaïne, était une propriété de la compagnie qui appartenait au complice mauritanien», relève le quotidien, qui ajoute que cette compagnie avait été démantelée suite à un litige judiciaire avec le fils d’un dirigeant africain.

«Les services mauritaniens ont arrêté le trafiquant vénézuélien fin novembre dernier à Nouakchott», révèle Al Ahdath Al Maghribia, qui souligne toutefois que les complices de ce trafiquant sont toujours en fuite.

http://m.le360.ma/page.php?link=http://www.le360.ma/fr/societe/un-antonov-utilise-pour-noyer-le-maroc-sous-la-cocaine-latino-americaine-63891

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000

27 février 2016 – 14h10 – Société

 Une saisie record de plus de 18 tonnes de drogue a été opérée par la police ce samedi matin au port Tanger Med.

Soigneusement dissimulée dans un chargement de produits agricoles, la drogue a été découverte suite au contrôle de la cargaison juste avant son embarquement vers l’Europe, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le conducteur du camion et un passager, respectivement âgés de 30 et 39 ans, ont été placés en garde à vue en attendant la fin de l’enquête qui tentera de déterminer les destinataires de cette cargaison de chira.

http://www.bladi.net/drogue-chira-saisie-tanger-med,44555.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

conteneurLas autoridades federales de Estados Unidos en Puerto Rico investigan el origen de casi media tonelada (910 libras) de cocaína incautada la semana pasada de un contenedor de carga en el puerto de San Juan.

Precisaron que agentes de la Oficina de Aduanas y Protección Fronteriza de Estados Unidos (CBP por sus iniciales en inglés) encontraron la droga con un valor calculado en 11,5 millones de dólares durante una inspección, después de que una radiografía del contenedor reveló irregularidades.

Varios paquetes envueltos en plástico y con forma de ladrillo contenían una sustancia que dio positivo por cocaína.

En una operación separada el 21 de febrero, las autoridades incautaron 360 kilos (796 libras) de cocaína, por un valor de 8 millones de dólares, en aguas al este de la bahía de Puerto Rico y detuvieron a 10 personas

Las autoridades federales en San Juan dijeron que los decomisos de narcóticos aumentaron 93% a 22 toneladas métricas (48.572 libras) durante el año fiscal 2015.

http://m.eluniversal.com.co/mundo/decomisan-media-tonelada-de-cocaina-en-puerto-rico-220275

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000

Afficher l'image d'origineChristophe Naudin, un Français recherché pour son implication dans l’affaire de trafic de drogue dite « Air cocaïne », va être extradé de l’Egypte, où il a été arrêté début février, vers la République dominicaine. L’information, annoncée dans un premier temps par son épouse, a été confirmée à l’AFP par les autorités égyptiennes.

M. Naudin, criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour avoir aidé à organiser l’exfiltration, fin octobre, des pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés à 20 ans de prison chacun par la justice dominicaine pour trafic de drogue.

680 kilogrammes de cocaïne et une fuite rocambolesque

L’affaire remonte à la nuit du 19 au 20 mars 2013, quand la police dominicaine, renseignée notamment par les Etats-Unis, avait intercepté sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana un Falcon 50 avec 26 valises contenant 680 kilogrammes de cocaïne à son bord. Outre les deux pilotes, elle implique deux autres Français : le passager Nicolas Pisapia et l’apporteur d’affaires Alain Castany, restés en République dominicaine.

Les quatre Français ont effectué quinze mois de détention provisoire dans un quartier de haute sécurité avant d’être condamnés le 14 août 2015. Ils avaient ensuite été remis en liberté dans l’attente de l’examen de leur procès en appel, mais avaient toutefois interdiction de quitter la République dominicaine.

Pascal Fauret et Bruno Odos ont alors décidé de fuir le pays. Selon une source proche du dossier contactée par Le Monde, ils ont quitté la République dominicaine autour du week-end des 17 et 18 octobre, à bord d’une petite embarcation, avant d’être pris en charge par une plus grande embarcation. Ils ont passé plusieurs jours en mer puis ont gagné les Antilles et ont pris un vol commercial pour la métropole, munis de deux passeports à leur nom. Pascal Fauret et Bruno Odos ont été placés en détention provisoire en France. A l’ouverture de leur procès, le 11 février en République dominicaine, le ministère public a demandé que leur peine soit confirmée en appel.

Le député européen Aymeric Chauprade et Pierre Malinowski, assistant parlementaire à Strasbourg de Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front national, font également l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la République dominicaine.

Le trafic de cocaïne pour lequel les quatre Français ont été condamnés fait aussi l’objet d’investigations en France. L’enquête a été ouverte en mars 2013, dans la foulée de l’interception du Falcon 50 que les deux pilotes français s’apprêtaient à faire décoller de l’aéroport de Punta Cana. Elle a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille.

http://mobile.lemonde.fr/ameriques/article/2016/02/27/affaire-air-cocaine-le-criminologue-christophe-naudin-sera-extrade-d-egypte_4873064_3222.html?xtref=acc_dir

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

La vidéo publiée par le journal Le Point et relatant l’interception par les forces anti-drogue de la République dominicaine du vol dit Air Cocaïne comporte des éléments à charges contre les pilotes qui n’ont jamais été ni révélés ni commentés. Contrairement à ce que laissent penser les commentaires écrits, les moteurs étaient en route. On entend distinctement la mise en poussée des moteurs…

Cette video montrant l’interception du vol Air Cocaïne, alors que tous moteurs en fonctionnement, mais avec les feux anti-collision coupés, il s’apprêtait à rouler, comporte des détails accablants pour les pilotes !

Interception du vol Air Cocaïne © Alexandre G.

Deux commentaires écrits des journalistes sont manifestement inexacts, au moins en ce qui concerne leur apparition sur l’image.

L’avion est en effet prêt à décoller en douce, car ses moteurs sont manifestement en route, en revanche les feux anti-collision sont coupés. 

Les éléments de preuve sont flagrants :

  1. Au moment où l’hélicoptère se pose et que les projecteurs sont braqués sur les pilotes, on entend très distinctement une mise en poussée des réacteurs et aussitôt les policiers sommer les pilotes d’arrêter.
  2. La mise en poussée est avortée et on entend encore plus distinctement la coupure des moteurs cette fois-ci, nul ne peut nier en effet qu’il s’agit bien du bruit caractéristique de la coupure ( extinction ) des turbo-réacteurs
  3. Si on entend si bien la coupure des réacteurs c’est donc bien qu’ils étaient en marche…
  4. La mise en poussée, même très brève, est manifeste et témoigne d’une bien troublante réaction des pilotes alors qu’ils ont les projecteurs de l’hélicoptère braqués sur eux. Tentative désespérée ? …. Vite abandonnée, certes, mais quand même initiée
  5. Tous les pilotes de ligne du monde allument les feux anticollision avant de mettre en route
  6. Les beacon sont éteints, alors que les moteurs tournent ce qui peut quand même laisser envisager l’intention des pilotes de rouler ( et peut-être décoller discrètement… )

Question : Est-ce qu’un pilote d’un vol commercial ( en Jet d’affaires ) ou de transport public sur un avion de ligne se comporterait ainsi ?

La mise en poussée indiscutable des réacteurs lors de l’interpellation est-elle la meilleure preuve de l’innocence de ces pilotes ?

https://blogs.mediapart.fr/herve-labarthe/blog/270216/air-cocaine-les-pilotes-ont-bien-tente-de-decoller-malgre-lintervention-de-lhelicoptere-de-lanti

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000

BALKANS: Zaplenjeno 28 kg heroina na granici Crne Gore i Hrvatske

Publié: 27 février 2016 par internationalinformant dans Héroïne, INFOS
Tags:

Crnogorska policija zaplenila je 28 kilograma heroina namenjenog kako se pretpostavlja hrvatskom narko tržištu, prenela je Hina.

read:

http://www.blic.rs/vesti/hronika/zaplenjeno-28-kg-heroina-na-granici-crne-gore-i-hrvatske/142shmj

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000

espagneLa Policía Nacional ha desarticulado en Granada una banda de narcotraficantes que enviaba cocaína a Israel, en el marco de una operación conjunta con la Policía israelí que se ha saldado con la detención de 12 personas y la intervención de un fusil AK-47 y diez armas cortas de fuego. Se trata de la organización más activa de las que opera en Granada, según informó ayer en un comunicado la Policía Nacional, que ha desmantelado también dos plantaciones de marihuana con más de 600 plantas e intervenido cinco vehículos de lujo con los kilómetros alterados que el grupo vendía para blanquear los beneficios.

La colaboración con la Policía israelí permitió conocer que el principal responsable de los envíos era un ciudadano español de ascendencia árabe-israelí afincado en Granada. En cuanto al resto de miembros de la banda desarticulada, dos de ellos, padres del responsable del grupo, se encargaban de organizar los viajes para enviar cocaína a Israel a través de correos humanos, y otros dos tenían encomendada la venta de marihuana en España.

El resto de los detenidos en la operación eran los encargados de las plantaciones de marihuana localizadas en chalés de las localidades granadinas de Huétor Santillán y Las Gabias.

http://www.diariosur.es/andalucia/201602/27/granada-banda-enviaba-cocaina-20160227000950-v.html

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000

Em Santo Ângelo

Segundo a PF, droga foi comprada na fronteira com o Paraguai

Por: Rádio Gaúcha
26/02/2016
Caminhoneiro é preso com 120 kg de cocaína na Região das Missões Divulgação/Polícia Federal

Foto: Divulgação / Polícia Federal

A Polícia Federal apreendeu na tarde desta sexta-feira 120 quilos de cocaína escondidos em um caminhão que transportava soja. O flagrante foi na BR-158, em Santo Ângelo, na região das Missões. As informações são da Rádio Gaúcha.

O caminhão vinha do Mato Grosso do Sul e tinha placas de Gravataí. A droga foi comprada na fronteira com o Paraguai. O motorista, de 46 anos, foi preso em flagrante por tráfico internacional de drogas.

http://m.zerohora.com.br/284/noticias/4985334/caminhoneiro-e-preso-com-120-kg-de-cocaina-na-regiao-das-missoes

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

patrulleras-para-Fuerza-Naval-NicaraguaLa Fuerza Naval del Ejército de Nicaragua detuvo este viernes 26 de febrero a dos salvadoreños que transportaban 47 paquetes de cocaína en el Pacífico nicaragüense.

Los detenidos son Oscar Ernesto Marín Parra, de 28 años, y Pablo Antonio Marín García, de 56 años, ambos de nacionalidad salvadoreña, indicó el Ejército nicaragüense en un comunicado.
Ambos tripulaban una lancha con el nombre “Isla Tazajera”, propiedad de la cooperativa “Aguas Mansas”, en la cual transportaban la droga envuelta en 47 tacos o paquetes, un GPS, cuatro teléfonos móviles y seis recipientes de plástico para combustible, precisó la fuente.

Los salvadoreños fueron detenidos en alta mar, en el océano Pacífico, a 4 millas náuticas al oeste de Puerto Sandino, municipio de Nagarote, departamento de León, según la información militar.

La droga y los detenidos fueron entregados a las autoridades competentes para la judicialización del caso.

La cocaína será pesada por las autoridades competentes, mientras los salvadoreños pueden ser puestos a la orden del juez bajo el cargo de transporte internacional de estupefacientes, de acuerdo con la información oficial.

La operación se dio como parte de la estrategia del “Muro de Contención”, que tiene como objetivo contener, desviar y capturar la mayor cantidad de droga en los accesos inmediatos, a fin de evitar que circule la misma por los núcleos poblacionales de Nicaragua.

http://www.laprensa.com.ni/2016/02/26/departamentales/1993098-detien-dos-salvadorenos-con-cocaina

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000

BELGAIMAGE-83037057La police néerlandaise est tombée cette semaine, au cours d’une perquisition liée à un trafic de drogue à Amsterdam, sur deux crocodiles vivants. Les reptiles se trouvaient dans un espace où les trafiquants dissimulaient leur argent.

Le propriétaire de l’immeuble où ont été retrouvés les animaux disposait d’une licence pour ce type de NAC, a précisé un porte-parole de la police. Des experts en reptiles ont dû être appelés en renfort afin d’aider les forces de l’ordre à maîtriser les animaux. Onze personnes ont été appréhendées dans le cadre de cette enquête: neuf hommes et deux femmes, âgées de 25 à 55 ans. Elles sont suspectées de trafic de drogues synthétiques.

La police a fouillé sept immeubles, six dans la capitale et un à Almere (à l’est d’Amsterdam). Plusieurs kilos de drogues synthétiques ont été saisis, ainsi qu’une somme de 300.000 euros et quelques armes à feu. La bande faisait appel à des comparses qui livraient à des centaines d’adresses, en Belgique également.

http://fr.metrotime.be/2016/02/26/must-read/amsterdam-deux-crocodiles-veillaient-sur-le-butin-de-trafiquants-de-drogue/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000

 

Arrestation d'un baron de la drogue

© LAURIE DIEFFEMBACQ – BELGA

Le procureur du roi de Mons, Christian Henry, a indiqué vendredi, en accord avec la juge d’instruction en charge de l’affaire, qu’un baron de la drogue français a été arrêté lundi à Gand. L’individu pourrait être considéré comme un des parrains du trafic de stupéfiants en Europe de l’Ouest.

Le principal organisateur d’un trafic international de stupéfiants a été interpellé lundi soir alors qu’il se trouvait à bord d’un véhicule, a indiqué vendredi le procureur du roi de Mons.

L’opération a été menée avec succès grâce à un échange efficace d’informations entre les autorités judiciaires et policières belges et françaises, ainsi que la section « stups » de la police judiciaire de Mons-Tournai appuyée par les unités spéciales de la police fédérale.

Ce baron de la drogue, clé de voûte d’un trafic international de stupéfiants, est un ressortissant français âgé de 40 ans et originaire de la région parisienne.

L’intéressé a été présenté devant le juge d’instruction Demol à Tournai, qui a mis à exécution le mandat d’arrêt européen délivré à sa charge par les autorités françaises.

https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_un-baron-de-la-drogue-francais-a-ete-arrete-lundi-a-gand?id=9224185

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000