Archives de 5 février 2016

image
°°°

publié le 04/02/2016 à 17H26 par Jean-Marc JAME

L’intersyndicale douanière adresse ce communiqué en réaction aux excès qu’ont subi plusieurs collègues de la D.N.R.E.D placés en garde à vue, dans des conditions intolérables. 

Vrais et faux voyous

dnred_photoLa semaine dernière, des OPJ zélés dirigés par deux magistrats non moins zélés ont interpellé des agents de la Direction Nationale du Renseignement et des Enquêtes Douanières (D.N.R.E.D.), avec (cerise sur le gâteau!) perquisition d’une partie du siège de cette dernière !

Il s’en est suivi une rafale de gardes à vue de 96 heures (!), avec des joyeusetés du style : perquisition au domicile au petit matin, avec menottage devant les enfants, blocage des comptes bancaires, saisie des véhicules personnels (pourtant lambda et achetés à crédit …) Même dans la simple considération des agents de l’Etat, ce fut exécrable (menaces, agent couchant par terre, mise en cellule avec un pauvre diable de migrant, refus de faire passer la moindre chemise propre malgré la durée de la GAV, …)

Incompréhension totale. Nous dénonçons fermement ces pratiques, plutôt de mise pour des faits de banditisme, ce qui n’est absolument pas le cas des collègues en question.

Si les enquêteurs cherchaient des corrompus, apparemment ils ne les ont pas trouvés. les investigations préalables auraient peut-être pu suffire à lever le doute. S’il s’agit d’une enquête sur des méthodes utilisées parfois par les services (vous noterez le pluriel …) dans la traque des stups, cela ne justifiait pas de même de tels comportements. Soit dit en passant, la Douane est loin d’être le plus mauvais élève en matière de méthode justement …

Même si l’affaire a donné lieu à quelques mises en examen, ces faits s’inscrivent, à quelques exceptions près, dans le cadre de faits de service. La pression des objectifs, voire le délire des quantités ronflantes n’est d’ailleurs pas pour rien dans la chose.

L’image de services gangrenés par la corruption est une fiction totale. Mais de même, croire que l’objet de l’enquête judiciaire ne relève que d’actes individuels d’agents ayant franchi ou plutôt flirté avec les limites plus ou moins consciemment, traduirait également une certaine hypocrisie.

A ce stade, administration et Ministère semblent soutenir les agents. Mais, à notre sens, il faut aller plus loin et ramener de la sérénité dans tout cela. A défaut, la casse pour les agents, mais aussi pour les services, serait terrible. Et cela, il faut le conjurer à tout prix. Sinon il n’y aura au bout du compte qu’un vainqueur : le camp des (vrais) voyous et pas du tout l’esprit de justice, ce qui serait un comble s’agissant d’une enquête judiciaire.

Paris, le 3 février 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

000000000000000000000000000000000000000

Droga incautada en Colón. Janelle Yatiz/ El Siglo
Janelle Yatiz/ El Siglo

Droga incautada en Colón.

Se incautaron 51 paquetes de cocaina en un puerto de la provincia de Colón, por parte de la Policía Nacional (PN).

Se conoció que la sustancia ilícita estaba embalada en dos maletas dentro de un contenedor proveniente de Trinidad y Tobago.

El comisionado Jose Ubarte manifestó que la sustancia tenía como destino España.

Hasta el momento no hay detenidos, por lo que se han iniciado las investagaciones para dar con los responsables del ilícito.

http://elsiglo.com/panama/incautan-51-paquetes-cocaina-puerto-colon/23920290

00000000000000000000000000000000000

Droga era trazida de fornecedores do Estado do Mato Grosso Divulgação/Polícia Civil

Cerca de 180 kg de cocaína foram apreendidos na noite da última quinta-feira (4), no bairro Bonsucesso, na região do Barreiro, em Belo Horizonte. De acordo com a Polícia Civil, esta é a maior apreensão da droga já ocorrida na capital mineira nas últimas décadas. As investigações duraram cerca de quatro meses. Alexandre Freitas Beloni, de 40 anos, conhecido como ET, era o responsável pelo armazenamento e transporte do material. Ele foi preso em flagrante no local. Outros dois suspeitos também foram detidos.

Ainda conforme a corporação, as apurações indicam que a droga seria vendida na cidade durante Carnaval. Além disso, boa parte do entorpecente seria encaminhado para o aglomerado da Serra, na região centro-sul de BH. Atualmente, o morro está ocupado por policiais militar devido à guerra entre gangues rivais que disputam o controle do tráfico na região. Um veículo Fiat Palio, duas pistolas calibre 9 mm, uma pistola calibre 40 e aproximadamente R$ 5.000 também foram recolhidos pela polícia.

http://noticias.r7.com/minas-gerais/policia-civil-apreende-180-kg-de-cocaina-avaliados-em-r-14-milhoes-05022016

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000

Carte_etats-unisPar Damien Durand

Mis à jour le 05/02/2016 à 14:52

Présent, à des degrés de tolérance divers, dans la moitié des États américains, la vente de cannabis est un marché prometteur, selon les observateurs de ce secteur d’activité atypique.

La libéralisation progressive de la marijuana aux États-Unis, si elle reste polémique, représente déjà une affaire juteuse: les Américains ont dépensé pas moins de 5,4 milliards de dollars (4,8 milliards d’euros) sur le marché légal en 2015. Les chiffres avancés début février par ArcView Market Research et New Frontier Data, deux groupes de recherches sur l’industrie de la marijuana, confirment ainsi une croissance de 17% des ventes du produit sulfureux. Du moins sur le seul marché légal.

Une «médecine» qui fait recette

Quatre États américains (l’Oregon, le Colorado, l’État de Washington et l’Alaska) autorisent le cannabis pour un «usage récréatif», c’est-à-dire hors de tout cadre médical. Parmi la vingtaine d’autres État autorisant l’achat du stupéfiant avec une prescription médicale, le degré de tolérance est très variable. La Géorgie, plutôt conservatrice, n’autorise le cannabis que sous forme «d’huile» pour soulager les douleurs liées au cancer, à la sclérose en plaque, à l’épilepsie ou à la maladie de Parkinson. La Californie, à l’inverse, est moins regardante: la simple justification médicale de «douleurs» permet d’obtenir une carte donnant accès à l’achat de marijuana «thérapeutique». Le plus peuplé des États américains représente d’ailleurs à lui seul plus de 20% du marché actuel.

Et l’avenir s’annonce florissant pour le business de la marijuana devenu respectable aux yeux de la loi. ArcView estime en effet que le potentiel de croissance du marché s’établit à 30% par an pour les cinq prochaines années, à mesure que de nouveaux États adopteront la légalisation, qu’elle soit médicale ou récréative. La Californie-12% de la population américaine-va d’ailleurs tenir un referendum le 8 novembre prochain (en même temps que l’élection présidentielle américaine) pour légaliser complètement la consommation, sans nécessité d’une prescription, ce qui ferait décoller la demande. ArcView n’hésite d’ailleurs pas à annoncer que «la légalisation du cannabis est l’une des plus grandes opportunités d’affaires de notre temps», prévoyant un marché potentiel de 22 milliards de dollars en 2020.

Manne fiscale

Mais les investisseurs restent encore frileux à investir totalement ce marché en pleine expansion. En effet, paradoxe de la législation américaine, si de plus en plus d’États légalisent le stupéfiant, il reste par contre totalement proscrit au niveau fédéral. Une dualité qui entraîne des tracasseries administratives, avec le risque pour les entreprises exploitantes d’être suspectées d’activités criminelles au regard de la loi fédérale. L’année 2015 a d’ailleurs été particulièrement difficile pour le cours des actions des entreprises du secteur, malgré les perspectives de croissance. Le risque juridique et l’impossibilité de développer une logique industrielle sur l’ensemble du terroir restent des freins puissants.

Mais plus que les entreprises du secteur ou les consommateurs tombés dans la légalité, la légalisation profite surtout aux comptes publics des États qui rendent la marijuana licite et la fiscalise copieusement. Le Colorado, l’un des quatre États qui acceptent le cannabis à but récréatif, et qui le taxe à 30%, estime que le produit lui a rapporté pas moins de 125 millions de dollars en 2015, au-delà de toute espérance. Le budget initial de l’État prévoyait en effet une rentrée de 70 millions de dollars sur ce poste de recettes. Des excédents qui ont permis au Colorado de financer des bourses d’étude et des constructions d’école. L’excédent fiscal était même tellement important qu’il était un temps envisagé de rétrocéder l’argent aux contribuables

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2016/02/05/20002-20160205ARTFIG00136-le-business-de-la-marijuana-depasse-les-5-milliards-de-dollars-aux-usa.php

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000000

bresil-3A Polícia Civil informou na noite desta quinta-feira (4) que apreendeu cerca de 170 quilos de cocaína em Belo Horizonte. Segundo a corporação, a droga iria ser vendida durante o carnaval.

Ainda de acordo com a polícia, parte do entorpecente, cerca de 20 quilos, abasteceria o Aglomerado da Serra. A favela da Região Centro Sul está em guerra desde a semana passada. Gangues locais disputam pontos de tráfico.

O número de presos não foi divulgado. Os detalhes da operação serão informados pela corporação nesta sexta-feira (5).

http://g1.globo.com/minas-gerais/noticia/2016/02/policia-apreende-mais-de-150-quilos-de-cocaina-em-belo-horizonte.html

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000

GARDIA05 febbraio 2016 07.12
Sequestrati dalla Guardia di Finanza di Reggio Calabria 2 ingenti carichi di cocaina purissima:il primo, circa 40kg, è stato rinvenuto in un container al porto di Gioia Tauro che trasportava semi di quinoa,proveniente dal Cile e destinato in Francia a Fos sur Mer. Altro carico più ingente è stato rinvenuto in un altro container che trasportava legname, proveniente dal Brasile e diretto a Ravenna,all’interno del quale c’erano 18 borsoni con 500 chilogrammi di cocaina. I 540 kg avrebbero fruttato sul mercato oltre 100mln di euro. –

 

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000

L’Egypte a interpellé jeudi le Français Christophe Naudin, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la République dominicaine pour avoir organisé l’évasion de deux pilotes français condamnés à des peines de prison dans une affaire de trafic de drogue, ont indiqué des responsables de la sécurité au Caire.M. Naudin, criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, sera déféré samedi devant un magistrat du parquet égyptien, qui étudiera son éventuelle extradition.

http://m.leparisien.fr/faits-divers/air-cocaine-christophe-naudin-qui-avait-participe-a-l-evasion-des-pilotes-arrete-en-egypte-05-02-2016-5515843.php

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000

Desde tempranas horas de este día el Primer Batallón se mantuvo fuertemente vigilado, luego que se determinó que tanto Carlos Emilio Arita como José Raúl Amaya Argueta -procesados por vínculos al narcotráfico- han cumplido con todos los requisitos legales del proceso de extradición.

http://www.elheraldo.hn/pais/925926-466/extraditados-hacia-estados-unidos-dos-miembros-del-cartel-de-los-hermanos-valle

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000000

interpolL’Egypte a interpellé aujourd’hui le criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, Christophe Naudin, qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt de la République dominicaine pour avoir organisé l’évasion de deux pilotes français condamnés à des peines de prison dans une affaire de trafic de drogue, ont indiqué des responsables de la sécurité au Caire. Christophe Naudin sera déféré samedi devant un magistrat du parquet égyptien, qui étudiera son éventuelle extradition, ont précisé les responsables.

Le Français avait aidé à organiser l’exfiltration, fin octobre, des pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés tous deux à 20 ans de prison par la justice dominicaine pour trafic de drogue dans l’affaire dite « Air Cocaïne ». Fin novembre, la République dominicaine avait émis un mandat d’arrêt international contre lui, le député européen Aymeric Chauprade et Pierre Malinowski, l’assistant parlementaire à Strasbourg de Jean-Marie Le Pen (ancien président du parti d’extrême droite Front national) pour leur implication dans l’évasion des deux pilotes français.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/02/04/97001-20160204FILWWW00405-air-cocaine-un-francais-arrete-en-egypte.php

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000000