Archives de 15 février 2016

MASSACHUSETTS: Detienen dominicano con heroína

Por: JHONNY TRINIDAD

Fecha: febrero 15, 2016

MASSACHUSETTS.- Un conductor dominicano fue detenido con cuatro libras de heroína y 1,757 dólares.

Mariano Báez se identificó con el nombre del puertorriqueño Alex Hernández, de 37 años y con residencia en Roxbury.

Al oficial le pareció sospechoso el acento del detenido y al preguntarle cuántas estrellas tenía la bandera de Puerto Rico,

El dominicano respondió que no recordaba, ya que llevaba más de 15 años viviendo fuera de la isla.

Báez, quien fue detenido en la calle Columbia Road, de Dorchester, fue llevado a la corte de Suffolk, donde le fue impuesta una fianza de  200 mil dólares, según una información publicada en el Diario Horizonte.

jt/am

http://almomento.net/massachusetts-detienen-dominicano-con-4-libras-de-heroina/181331

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000

Publié le 15 février 2016 à 11h02, mis à jour le 15 février 2016 à 18h09

saisie cocaine voilier Gambier

© Ministère de la Défense

E.Tang/T.Roe

Après la saisie historique d’ice en Australie, c’est au tour des autorités françaises d’avoir réussi un gros coup de filet : des centaines de kilos de cocaïne ont été saisies sur un voilier en provenance de l’Equateur.

Fichier:Îles Gambier image satellite.jpghttps://fr.wikipedia.org/wiki/Fichier:%C3%8Eles_Gambier_image_satellite.jpg

Il y a quelques jours, un voilier a été arraisonné au large de l’archipel des Gambier par le navire Prairial. Il avait appareillé le 9 février en vue de cette opération. A bord, les militaires ont découvert une trentaine de balots de cocaïne pour une quantité totale de 680 kgs. Trois personnes sur le voilier ont été interpellées. Selon nos informations, il s’agirait d’un Mexicain et de deux Colombiens.

Le voilier de 12 m avait quitté l’Equateur et faisait route vers l’Australie. Il a été arraisonné à son entrée dans les eaux françaises. Cette opération a pu être menée à bien grâce à la coopération des pays alliés de la zone. Le bateau battait pavillon panaméen et était baptisé « le vague à l’âme ».

Ce lundi 15 février, deux enquêteurs de la section de recherche sont partis sur place pour procéder aux premières constatations.

Teiva Roe

Retrouvez ce reportage ce soir dans notre Ve’a de 18h30 et notre JT de 19h.

saisie cocaine voilier Gambier
© Ministère de la Défense
saisie cocaine voilier Gambier
© Ministère de la Défense | Les forces armées étaient bien renseignées.
saisie cocaine voilier Gambier
© Ministère de la Défense. | Le test positif à la cocaïne.

http://m.polynesie.la1ere.fr/2016/02/15/entre-600-et-800-kg-de-cocaine-saisis-sur-un-voilier-au-large-des-gambier-331745.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000000

Source AFP – Publié le 15/02/2016

Le ministre de la Justice australien Michael Keenan (2nd R) pose devant la saisie record de méthamphétamine.
Le ministre de la Justice australien Michael Keenan (2nd R) pose devant la saisie record de méthamphétamine. © AFP/ SAEED KHAN

http://www.lepoint.fr/monde/australie-saisie-record-de-800-millions-d-euros-de-methamphetamine-15-02-2016-2017998_24.php

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

Par Christophe Tourné, France Bleu Bourgogne lundi 15 février 2016 à 4:10

3,5 kg d'herbe de cannabis saisis près de Chalon-sur-Saône
3,5 kg d’herbe de cannabis saisis près de Chalon-sur-Saône – douanes

Les agents des douanes de la brigade de Chalon-sur-Saône ont saisi 3,5 kilogrammes d’herbe de cannabis lors du contrôle d’un bus espagnol sur l’autoroute A6 au niveau de la commune de Saint-Ambreuil (71).

Un bus de tourisme en provenance de Murcia en Espagne roule vers Paris le mercredi 10 février dernier au matin, lorsque les agents des douanes de Chalon-sur-Saône décident de le contrôler à hauteur de Saint-Ambreuil.

Les 49 passagers sont alors invités à récupérer leurs bagages avant que le bus ne soit fouillé. Ce premier contrôle ne donne rien. C’est alors qu’une dernière valise est découverte dans la soute. À l’inverse des autres bagages, elle ne comporte pas de vignette numérotée. La valise est présentée aux passagers sans que personne n’en revendique la possession.

L’ouverture de la valise permet la découverte de deux grands emballages thermo-soudés noirs. Une incision est effectuée dans l’un des emballages et une forte d’odeur de cannabis s’en répand. Quatre sachets de matière plastique transparente sont dégagés de chaque sachet thermo-soudé. Ils sont remplis d’une substance végétale ayant l’odeur et l’aspect de l’herbe de cannabis. Le test anti-stupéfiants confirme qu’il s’agit d’herbe de cannabis, pour un poids total de 3,5 kg (400 à 500 grammes pour chacun des 8 sachets).

La valise contenait de l'herbe de cannabis - Aucun(e)

Les investigations du service n’ont pas permis de dégager un élément permettant au service de relier ce bagage à l’un des occupants du bus.

En 2014 la douane française a saisi 198,4 tonnes de stupéfiants.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/les-douanes-de-chalon-sur-saone-saisissent-3-5-kg-d-herbe-de-cannabis-1455505827

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000

Par Jacques Hubert-rodier
« La bonne façon de se droguer ». « The Economist », devenu en 173 ans d’existence l’une des plus vénérables institutions du Royaume-Uni, prend nettement parti : il faut légaliser le cannabis. Et surtout il faut le faire en suivant la bonne méthode. Nombre d’Etats autorisent déjà cette drogue douce dans des traitements médicaux. Quelques-uns dont quatre aux Etats-Unis l’ont légalisé comme drogue récréative. Le Canada s’apprête à rejoindre l’Uruguay et, du Mexique à l’Afrique du Sud, les Parlements ont ouvert des débats. Pour l’hebdomadaire, qui fut créé avec l’objectif de lutter contre les lois protectionnistes sur le commerce des céréales, la légalisation serait le début de la fin des gangs de la drogue. Le trafic du cannabis représente environ la moitié des quelque 300 milliards de dollars du commerce illicite de narcotiques. « Légaliser c’est priver le crime organisé de sa plus grosse source de revenus, tout en protégeant les honnêtes citoyens », souligne « The Economist ». Mais il ne s’agit pas de faire n’importe quoi. Le Canada d’ailleurs est en train d’écrire des réglementations qui pourraient servir d’exemple à d’autres pays. Car la légalisation soulève nombre d’interrogations. Ainsi l’Etat peut taxer le cannabis pour ne pas encourager sa consommation. Mais il s’agit de trouver le bon niveau afin de ne pas encourager le marché noir des drogues douces. Après l’abrogation de la loi sur la prohibition, les Etats-Unis n’avaient pu augmenter les taxes sur l’alcool une fois seulement l’abandon de cette activité par la mafia. Une seule grande entorse en tout cas à l’ultralibéralisme : « The Economist » ne recommande pas de faire de la publicité pour la fumette. En tout cas, on ne sait pas si la rédaction fume ou non de l’herbe…

Par Jacques Hubert-rodier

http://m.lesechos.fr/redirect_article.php?id=021693923096&fw=1

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000

http://www.eltribuno.info/incautan-267-kg-cocaina-que-salieron-el-quebrachal-n674056

Posté avec WordPress pour Android