Archives de 22 février 2016

Au premier étage du commissariat de Mulhouse se trouvent les 63 agents la Sûreté départementale.Photo  L’Alsace/A quoi bon ne vendre qu’une seule drogue, quand on a de nombreux clients qui en demandent d’autres… C’est ce qu’a dû se dire ce Mulhousien d’origine, âgé de 34 ans et vivant maintenant dans le Sundgau, spécialisé au départ dans la vente de résine de cannabis.
Aujourd’hui 17:34 par G.L.

A force de voyages aux Pays-Bas, où il allait s’approvisionner, il a décidé de se lancer dans le commerce de cocaïne et d’héroïne. Petit à petit, il a organisé un petit réseau avec plusieurs personnes travaillant pour lui soit en tant que vendeur, soit en tant que nourrices pour garder les produits, soit en tant que « comptables » pour la gestion de la marchandise. Le tout permettant à plus d’une vingtaine de clients très réguliers de se fournir en marchandise.

Une enquête, menée depuis plusieurs semaines par la brigade des stupéfiants de la sûreté départementale du commissariat de Mulhouse, a permis de démanteler ce réseau la semaine dernière. Huit personnes, dont le principal intéressé, ont été interpellées aux aurores le 18 février. Deux autres personnes ont ensuite été placées en garde à vue durant cette même journée.

Les perquisitions de plusieurs domicile ont permis aux enquêteurs de découvrir 1,4 kg de résine de cannabis, 1,340 kg d’héroïne, 860 g de cocaïne, 1,5 kg de produit de coupe et 11.000 €.

Il ressort de l’enquête et des gardes à vue que ce réseau avait une organisation bien structurée. Afin de se rendre aux Pays-Bas, la chef de ce réseau louait des véhicules avec un prête-nom. Plusieurs véhicules effectuaient des voyages en même temps : il y avait des véhicules qui ouvraient la route et d’autres qui transportaient.

Durant le week-end dernier, huit personnes ont été présentées à un juge d’instruction qui s’était saisi de l’enquête au courant du mois de janvier. Toutes ces personnes (cinq hommes et trois femmes) ont été mis en examen : la tête du réseau, sa compagne (31 ans) et trois complices (35, 27 et 21 ans) ont été placés en détention provisoire, alors que trois autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire (29, 28 et 22 ans). L’enquête se poursuit afin de déterminer précisément les quantités écoulés depuis des mois et les implications de chacun.

http://www.lalsace.fr/actualite/2016/02/22/shit-cocaine-heroine-le-chef-d-un-reseau-multiservice-et-son-equipe-mis-en-examen

000000000000000000000000000000000

megeve_villageUn commerçant ayant pignon sur rue à Mégève, en Haute-Savoie, a été interpellé la semaine dernière par les gendarmes de la brigade de Chamonix dans le cadre du démantèlement d’un trafic de cocaïne à l’échelle nationale.

  • Par Anne Hédiard
  • Publié le 22/02/2016

Illustration © MAXPPP© MAXPPP Illustration

La compagnie de gendarmerie de Chamonix enquêtait sur un trafic de cocaïne à Mégève depuis l’été dernier. Il y a plusieurs semaines, son enquête s’est croisée avec celle des services de police du Val-de-Marne. Le commerçant, suspecté de fournir en cocaïne les consommateurs de la station (saisonniers et fêtards), était en effet approvisionné par un dealer de la région parisienne.

Dans la nuit du 15 au 16 février dernier, les deux hommes ont été interpellés dans le secteur de Mégève. Vers 1h30, les gendarmes ont intercepté le véhicule du principal dealer venu de la région parisienne avec, à son bord, plus de 600 grammes de cocaïne. La drogue était dissimulée dans le siège passager de la voiture.
Quelques minutes plus tard, les gendarmes faisaient irruption au domicile du commerçant de Mégève et le sortaient du lit pour l’interpeller. Il a, depuis, été incarcéré à la prison de Bonneville.

Plusieurs saisies de stupéfiants et d’argent ont été effectuées et au moins 5 consommateurs ont été interpellés dans les heures et jours qui ont suivi. L’enquête se poursuit. Une information judiciaire a été ouverte.

Un trafic à l’échelle nationale

Selon nos confrères d’Europe 1 qui ont révélé l’affaire, le trafic de cocaïne et de drogues de synthèse alimentait aussi bien la banlieue parisienne que les lieux branchés des stations alpines ou des restaurants de la Côte d’Azur.

http://france3-regions.francetvinfo.fr/alpes/vendeur-de-vetements-de-luxe-le-jour-et-de-cocaine-la-nuit-dans-les-boites-de-megeve-en-haute-savoie-934441.html

00000000000000000000000000000000000000

le-narcotrafiquant-joaquin-el-chapo-guzman-Par Anne-Sophie Faivre Le Cadre, publié le 22/02/2016 à 11:35 , mis à jour à 20:37

Le narcotrafiquant Joaquin « El Chapo » Guzman emmené à l’aéroport de Mexico le 8 janvier 2016 après son arrestation à Los Mochis

afp.com/OMAR TORRES

Dans un entretien exclusif à la chaîne de télévision américaine Telemundo le 21 février, Emma Coronel Aispuro, troisième femme du baron de la drogue El Chapo, s’inquiète sérieusement de ses conditions de détention.« Tout être humain a droit au respect le plus élémentaire de sa dignité. Or, ils l’en ont privé », se lamente Emma Coronel Aispuro dans une interview fleuve accordée à la chaîne de télévision en langue espagnole Telemundo et rapportée par le Guardian. Elle y décrit son mari comme un homme « aimant et paternel ».

El Chapo, baron de la drogue connu pour avoir dirigé le cartel de Sinaloa, s’était échappé d’une prison de haute sécurité mexicaine après avoir versé un salaire mensuel de 3000 euros, pendant deux ans, à chaque membre du personnel de la prison. Ces derniers ont ainsi fermé les yeux lorsqu’il s’est échappé le 11 juillet dernier, par le biais d’un tunnel de 1,5 kilomètre, circulant sur une moto fixée sur des rails et débouchant sous une maison en construction au milieu des champs.

Arrêté en janvier alors qu’il coulait des jours tranquilles entouré de sa famille à l’hôtel Miramar de la charmante station balnéaire de Mazaltan, il a depuis été placé en cellule d’isolement à la prison d’El Altiplano et se trouve sous la surveillance constante de policiers armés jusqu’aux dents et de chiens de garde.

« Il n’est pas violent, il est très bien élevé »

« Ils veulent lui faire payer pour son évasion, ils ne lui laissent plus aucune intimité, ils compromettent son sommeil, ils le surveillent sans cesse, même lorsqu’il va aux toilettes », alertait la troisième femme du baron de la drogue. El Chapo est inculpé de plusieurs chefs d’accusation, aux Etats-Unis comme au Mexique: blanchiment d’argent, trafic de drogues, entente en vue de commettre des meurtres, kidnapping, entre autres.

Emma Coronel a affirmé ne pas avoir conscience des agissements de son mari, et a déclaré que sa fortune était largement sur-évaluée. « Il n’est pas violent, il est très bien élevé, je ne l’ai jamais vu être grossier avec qui que ce soit », a assuré l’ancienne reine de beauté.

La jeune femme, née aux Etats-Unis et possédant la double nationalité mexicaine et américaine, a rencontré Guzman en 2006. Alors prétendante au titre de « Miss Sinaloa », un bal public est donné dans son village pour soutenir sa candidature. El Chapo, accompagné de 300 hommes et trois hélicoptères, s’est joint à la fête en déclamant un poème écrit pour l’occasion: « En traversant les montagnes, les rivières et les ruisseaux, je suis venu te voir, rose parfumée qui est née pour moi… »

Ils se marieront, dans l’intimité, six mois plus tard, Emma Coronel ayant atteint l’âge de 18 ans. Ils auront ensemble des jumelles, cadettes d’une nombreuse fratrie- El Chapo étant le père présumé de 19 enfants. « On le torture à petit feu », s’est plaint « la reina », ainsi nommée par les membres du cartel. « Mon mari est d’une santé délicate, il a une tension très élevée. Je crains pour sa vie ».

http://www.lexpress.fr/actualite/le-baron-de-la-drogue-el-chapo-est-torture-a-petit-feu-assure-sa-femme_1766418.html

00000000000000000000000000000000000

carabinieri-2Genova. Quattro persone sono state arrestato dal Nucleo Investigativo dei carabinieri con l’accusa di traffico di droga. In manette sono finiti tre genovesi e un marocchino, di età compresa tra i 28 e i 55 anni.

 I militari hanno trovato in diversi magazzini della città circa 200 chili di hashish e oltre cinque chili di cocaina. Trovati anche 100 mila euro in contanti. Uno dei quattro stava preparando la latitanza in vista della sentenza definitiva per una serie di rapine.

Lo stupefacente, secondo quanto accertato, arrivava dal Marocco passando dalla Spagna e poi Milano. Maggiori dettagli verranno forniti nel corso di una conferenza presso il comando provinciale dei carabinieri.

http://www.genova24.it/2016/02/droga-dal-marocco-a-genova-trovati-200-chili-di-hashish-e-5-di-cocaina-3-arresti-103901/

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

douanesDrogue – Publié le 22/02/2016 à 12:15

Les douanes ont saisi pas moins de 365 kilos de cannabis dans une camionnette, ce vendredi, au sud de Toulouse.
Vendredi soir, les douanes réalisaient une opération de contrôle à la barrière de péage du Palays, sur l’autoroute A61, au sud de Toulouse.

Vers 23 heures, les douaniers ont vu arriver un petit utilitaire. À l’intérieur, ils ont découvert 365 kg de résine de cannabis, rapporte La Dépêche du Midi.

Valeur estimée : environ 1,2 million d’euros à l’achat. Et le double à la revente sur le marché toulousain…

http://www.ouest-france.fr/societe/drogue/toulouse-365-kilos-de-cannabis-dans-une-camionnette-4050660

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000000

Controlli nell’ambito dell’operazione focus ‘ndrangheta sabato 20 febbraio: arrestato, in flagranza del reato di traffico di sostanze stupefacenti, Scarfone Vincenzo

foto 1Nell’ambito del rafforzamento dell’attività di controllo del territorio predisposto dal Questore di Reggio Calabria Raffaele Grassi, in attuazione del piano di azione nazionale e transnazionale “Focus ‘ndrangheta”, nella serata di sabato 20 febbraio u.s., personale del Commissariato di Pubblica Sicurezza di Siderno ha tratto in arresto, in flagranza del reato di traffico di sostanze stupefacenti, SCARFONE Vincenzo cl. 81, di Caraffa del Bianco, incensurato e denunciato in stato di libertà la zia M.P., 51enne di Sant’Agata del Bianco, incensurata. All’atto del controllo dell’autovettura Renault Koleos, condotta dallo SCARFONE e con a bordo la zia, fermata da personale della Polizia di Stato in Locri poco dopo le ore 19:00, l’atteggiamento alquanto nervoso del conducente insospettiva gli operatori che, estendendo la perquisizione personale dei due soggetti all’autovettura, rinvenivano e sequestravano n. 45 panetti, per un peso lordo di circa 50 kg., di sostanza stupefacente, abilmente occultati nelle intercapedini realizzate ad arte nella carrozzeria del veicolo. Il successivo esame narcotest, effettuato da personale del locale posto di Polizia Scientifica, consentiva di accertare che la sostanza era del tipo cocaina. Nella stessa serata, lo SCARFONE, su disposizione della Procura della Repubblica di Locri, veniva tradotto presso il carcere di Locri, mentre la zia veniva denunciata in stato di libertà per il reato di concorso in traffico di sostanza stupefacente. L’attività in argomento ha consentito il sequestro di una ingente quantità di cocaina per un valore di diversi milioni di euro, senza precedenti nella Locride. Dal mese di ottobre ad oggi, il Commissariato di P.S. di Siderno, nell’ambito del “Focus ndrangheta”, ha eseguito oltre 150 perquisizioni domiciliari, controllato 1.542 veicoli, identificato 2.750 persone, nonché ha proceduto all’arresto, lo scorso 7 gennaio, di 2 persone per il reato di traffico di sostanze stupefacenti, sequestrando circa 5 kg di cocaina, armi e munizionamento illegalmente detenuti.

http://www.strettoweb.com/2016/02/operazione-focus-ndrangheta-sequestrati-50-chili-di-cocaina-a-siderno-foto/379483/

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000

PUERTO RICOLa Policía informó que a eso de las 11:30 de la noche del domingo agentes adscritos a la Unidad Marítima de las Fuerzas Unidas de Rápida Acción (FURA) de Fajardo, hallaron 30 kilos de cocaína en una lancha en el puerto de transporte marítimo de ese pueblo.

Según el parte policiaco, 19 kilos de la droga fueron encontrados ocultos con salvavidas bultos en la proa del ferry Santa María, procedente de la isla de Culebra. También se encontraron 11 kilos cerca de la entrada lado izquierdo, para un total de 30 kilos.

La Uniformada indicó que no hubo arrestos relacionado a este hallazgo.

El caso fue referido a las agencias federales, cuyos agentes asumirán jurisdicción para la correspondiente investigación y decomiso.

Se exhorta a la ciudadanía a comunicarse con la Policía de manera confidencial si posee información que ayude a esclarecer este caso llamando al 787-343-2020 o al Cuerpo de Investigaciones Criminales (CIC) de Fajardo al 787-863-3240.También puede mantenerse en contacto a través de Twitter en @PRPDnoticias y en Facebook http://www.facebook.com/prpdgov.

http://touch.metro.pr//noticias/hallan-30-kilos-de-cocaina-en-lancha-en-puerto-de-fajardo/pGXpbv!2kopNC5gY3Vn/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

carabinieri-2Operazione antidroga dei carabinieri del Nucleo Investigativo di Napoli nei comuni dell’area nord del capoluogo campano: i militari stanno eseguendo un’ordinanza di custodia cautelare in carcere nei confronti di 21 persone. Durante il blitz sono stati trovati e sequestrati 35 chilogrammi di cocaina purissima del valore di circa due milioni di euro.

I trentacinque chilogrammi di cocaina sono stati tutti trovati a Marano ( Napoli), in casa di uno dei 21 destinatari dell’ordinanza di custodia cautelare in carcere emessa su richiesta della Direzione Distrettuale Antimafia di Napoli. Altri due chilogrammi di hashish, invece, sono stati trovati a casa di un altro indagato, sempre a Marano ( Napoli). La cocaina, tagliata e venduta al dettaglio, avrebbe fruttato agli spacciatori circa due milioni di euro.

http://m.leggo.it/news/articolo-1567562.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000