Archives de 27 février 2016

27 février 2016 – 14h10 – Société

 Une saisie record de plus de 18 tonnes de drogue a été opérée par la police ce samedi matin au port Tanger Med.

Soigneusement dissimulée dans un chargement de produits agricoles, la drogue a été découverte suite au contrôle de la cargaison juste avant son embarquement vers l’Europe, indique la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN) dans un communiqué.

Le conducteur du camion et un passager, respectivement âgés de 30 et 39 ans, ont été placés en garde à vue en attendant la fin de l’enquête qui tentera de déterminer les destinataires de cette cargaison de chira.

http://www.bladi.net/drogue-chira-saisie-tanger-med,44555.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

conteneurLas autoridades federales de Estados Unidos en Puerto Rico investigan el origen de casi media tonelada (910 libras) de cocaína incautada la semana pasada de un contenedor de carga en el puerto de San Juan.

Precisaron que agentes de la Oficina de Aduanas y Protección Fronteriza de Estados Unidos (CBP por sus iniciales en inglés) encontraron la droga con un valor calculado en 11,5 millones de dólares durante una inspección, después de que una radiografía del contenedor reveló irregularidades.

Varios paquetes envueltos en plástico y con forma de ladrillo contenían una sustancia que dio positivo por cocaína.

En una operación separada el 21 de febrero, las autoridades incautaron 360 kilos (796 libras) de cocaína, por un valor de 8 millones de dólares, en aguas al este de la bahía de Puerto Rico y detuvieron a 10 personas

Las autoridades federales en San Juan dijeron que los decomisos de narcóticos aumentaron 93% a 22 toneladas métricas (48.572 libras) durante el año fiscal 2015.

http://m.eluniversal.com.co/mundo/decomisan-media-tonelada-de-cocaina-en-puerto-rico-220275

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000000

Afficher l'image d'origineChristophe Naudin, un Français recherché pour son implication dans l’affaire de trafic de drogue dite « Air cocaïne », va être extradé de l’Egypte, où il a été arrêté début février, vers la République dominicaine. L’information, annoncée dans un premier temps par son épouse, a été confirmée à l’AFP par les autorités égyptiennes.

M. Naudin, criminologue et spécialiste de la sûreté aérienne, faisait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour avoir aidé à organiser l’exfiltration, fin octobre, des pilotes Pascal Fauret et Bruno Odos, condamnés à 20 ans de prison chacun par la justice dominicaine pour trafic de drogue.

680 kilogrammes de cocaïne et une fuite rocambolesque

L’affaire remonte à la nuit du 19 au 20 mars 2013, quand la police dominicaine, renseignée notamment par les Etats-Unis, avait intercepté sur le tarmac de l’aéroport de Punta Cana un Falcon 50 avec 26 valises contenant 680 kilogrammes de cocaïne à son bord. Outre les deux pilotes, elle implique deux autres Français : le passager Nicolas Pisapia et l’apporteur d’affaires Alain Castany, restés en République dominicaine.

Les quatre Français ont effectué quinze mois de détention provisoire dans un quartier de haute sécurité avant d’être condamnés le 14 août 2015. Ils avaient ensuite été remis en liberté dans l’attente de l’examen de leur procès en appel, mais avaient toutefois interdiction de quitter la République dominicaine.

Pascal Fauret et Bruno Odos ont alors décidé de fuir le pays. Selon une source proche du dossier contactée par Le Monde, ils ont quitté la République dominicaine autour du week-end des 17 et 18 octobre, à bord d’une petite embarcation, avant d’être pris en charge par une plus grande embarcation. Ils ont passé plusieurs jours en mer puis ont gagné les Antilles et ont pris un vol commercial pour la métropole, munis de deux passeports à leur nom. Pascal Fauret et Bruno Odos ont été placés en détention provisoire en France. A l’ouverture de leur procès, le 11 février en République dominicaine, le ministère public a demandé que leur peine soit confirmée en appel.

Le député européen Aymeric Chauprade et Pierre Malinowski, assistant parlementaire à Strasbourg de Jean-Marie Le Pen, ancien président du Front national, font également l’objet d’un mandat d’arrêt international émis par la République dominicaine.

Le trafic de cocaïne pour lequel les quatre Français ont été condamnés fait aussi l’objet d’investigations en France. L’enquête a été ouverte en mars 2013, dans la foulée de l’interception du Falcon 50 que les deux pilotes français s’apprêtaient à faire décoller de l’aéroport de Punta Cana. Elle a été confiée à la juridiction interrégionale spécialisée de Marseille.

http://mobile.lemonde.fr/ameriques/article/2016/02/27/affaire-air-cocaine-le-criminologue-christophe-naudin-sera-extrade-d-egypte_4873064_3222.html?xtref=acc_dir

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

La vidéo publiée par le journal Le Point et relatant l’interception par les forces anti-drogue de la République dominicaine du vol dit Air Cocaïne comporte des éléments à charges contre les pilotes qui n’ont jamais été ni révélés ni commentés. Contrairement à ce que laissent penser les commentaires écrits, les moteurs étaient en route. On entend distinctement la mise en poussée des moteurs…

Cette video montrant l’interception du vol Air Cocaïne, alors que tous moteurs en fonctionnement, mais avec les feux anti-collision coupés, il s’apprêtait à rouler, comporte des détails accablants pour les pilotes !

Interception du vol Air Cocaïne © Alexandre G.

Deux commentaires écrits des journalistes sont manifestement inexacts, au moins en ce qui concerne leur apparition sur l’image.

L’avion est en effet prêt à décoller en douce, car ses moteurs sont manifestement en route, en revanche les feux anti-collision sont coupés. 

Les éléments de preuve sont flagrants :

  1. Au moment où l’hélicoptère se pose et que les projecteurs sont braqués sur les pilotes, on entend très distinctement une mise en poussée des réacteurs et aussitôt les policiers sommer les pilotes d’arrêter.
  2. La mise en poussée est avortée et on entend encore plus distinctement la coupure des moteurs cette fois-ci, nul ne peut nier en effet qu’il s’agit bien du bruit caractéristique de la coupure ( extinction ) des turbo-réacteurs
  3. Si on entend si bien la coupure des réacteurs c’est donc bien qu’ils étaient en marche…
  4. La mise en poussée, même très brève, est manifeste et témoigne d’une bien troublante réaction des pilotes alors qu’ils ont les projecteurs de l’hélicoptère braqués sur eux. Tentative désespérée ? …. Vite abandonnée, certes, mais quand même initiée
  5. Tous les pilotes de ligne du monde allument les feux anticollision avant de mettre en route
  6. Les beacon sont éteints, alors que les moteurs tournent ce qui peut quand même laisser envisager l’intention des pilotes de rouler ( et peut-être décoller discrètement… )

Question : Est-ce qu’un pilote d’un vol commercial ( en Jet d’affaires ) ou de transport public sur un avion de ligne se comporterait ainsi ?

La mise en poussée indiscutable des réacteurs lors de l’interpellation est-elle la meilleure preuve de l’innocence de ces pilotes ?

https://blogs.mediapart.fr/herve-labarthe/blog/270216/air-cocaine-les-pilotes-ont-bien-tente-de-decoller-malgre-lintervention-de-lhelicoptere-de-lanti

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000

Crnogorska policija zaplenila je 28 kilograma heroina namenjenog kako se pretpostavlja hrvatskom narko tržištu, prenela je Hina.

read:

http://www.blic.rs/vesti/hronika/zaplenjeno-28-kg-heroina-na-granici-crne-gore-i-hrvatske/142shmj

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000

espagneLa Policía Nacional ha desarticulado en Granada una banda de narcotraficantes que enviaba cocaína a Israel, en el marco de una operación conjunta con la Policía israelí que se ha saldado con la detención de 12 personas y la intervención de un fusil AK-47 y diez armas cortas de fuego. Se trata de la organización más activa de las que opera en Granada, según informó ayer en un comunicado la Policía Nacional, que ha desmantelado también dos plantaciones de marihuana con más de 600 plantas e intervenido cinco vehículos de lujo con los kilómetros alterados que el grupo vendía para blanquear los beneficios.

La colaboración con la Policía israelí permitió conocer que el principal responsable de los envíos era un ciudadano español de ascendencia árabe-israelí afincado en Granada. En cuanto al resto de miembros de la banda desarticulada, dos de ellos, padres del responsable del grupo, se encargaban de organizar los viajes para enviar cocaína a Israel a través de correos humanos, y otros dos tenían encomendada la venta de marihuana en España.

El resto de los detenidos en la operación eran los encargados de las plantaciones de marihuana localizadas en chalés de las localidades granadinas de Huétor Santillán y Las Gabias.

http://www.diariosur.es/andalucia/201602/27/granada-banda-enviaba-cocaina-20160227000950-v.html

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000

Em Santo Ângelo

Segundo a PF, droga foi comprada na fronteira com o Paraguai

Por: Rádio Gaúcha
26/02/2016
Caminhoneiro é preso com 120 kg de cocaína na Região das Missões Divulgação/Polícia Federal

Foto: Divulgação / Polícia Federal

A Polícia Federal apreendeu na tarde desta sexta-feira 120 quilos de cocaína escondidos em um caminhão que transportava soja. O flagrante foi na BR-158, em Santo Ângelo, na região das Missões. As informações são da Rádio Gaúcha.

O caminhão vinha do Mato Grosso do Sul e tinha placas de Gravataí. A droga foi comprada na fronteira com o Paraguai. O motorista, de 46 anos, foi preso em flagrante por tráfico internacional de drogas.

http://m.zerohora.com.br/284/noticias/4985334/caminhoneiro-e-preso-com-120-kg-de-cocaina-na-regiao-das-missoes

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

patrulleras-para-Fuerza-Naval-NicaraguaLa Fuerza Naval del Ejército de Nicaragua detuvo este viernes 26 de febrero a dos salvadoreños que transportaban 47 paquetes de cocaína en el Pacífico nicaragüense.

Los detenidos son Oscar Ernesto Marín Parra, de 28 años, y Pablo Antonio Marín García, de 56 años, ambos de nacionalidad salvadoreña, indicó el Ejército nicaragüense en un comunicado.
Ambos tripulaban una lancha con el nombre “Isla Tazajera”, propiedad de la cooperativa “Aguas Mansas”, en la cual transportaban la droga envuelta en 47 tacos o paquetes, un GPS, cuatro teléfonos móviles y seis recipientes de plástico para combustible, precisó la fuente.

Los salvadoreños fueron detenidos en alta mar, en el océano Pacífico, a 4 millas náuticas al oeste de Puerto Sandino, municipio de Nagarote, departamento de León, según la información militar.

La droga y los detenidos fueron entregados a las autoridades competentes para la judicialización del caso.

La cocaína será pesada por las autoridades competentes, mientras los salvadoreños pueden ser puestos a la orden del juez bajo el cargo de transporte internacional de estupefacientes, de acuerdo con la información oficial.

La operación se dio como parte de la estrategia del “Muro de Contención”, que tiene como objetivo contener, desviar y capturar la mayor cantidad de droga en los accesos inmediatos, a fin de evitar que circule la misma por los núcleos poblacionales de Nicaragua.

http://www.laprensa.com.ni/2016/02/26/departamentales/1993098-detien-dos-salvadorenos-con-cocaina

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000

BELGAIMAGE-83037057La police néerlandaise est tombée cette semaine, au cours d’une perquisition liée à un trafic de drogue à Amsterdam, sur deux crocodiles vivants. Les reptiles se trouvaient dans un espace où les trafiquants dissimulaient leur argent.

Le propriétaire de l’immeuble où ont été retrouvés les animaux disposait d’une licence pour ce type de NAC, a précisé un porte-parole de la police. Des experts en reptiles ont dû être appelés en renfort afin d’aider les forces de l’ordre à maîtriser les animaux. Onze personnes ont été appréhendées dans le cadre de cette enquête: neuf hommes et deux femmes, âgées de 25 à 55 ans. Elles sont suspectées de trafic de drogues synthétiques.

La police a fouillé sept immeubles, six dans la capitale et un à Almere (à l’est d’Amsterdam). Plusieurs kilos de drogues synthétiques ont été saisis, ainsi qu’une somme de 300.000 euros et quelques armes à feu. La bande faisait appel à des comparses qui livraient à des centaines d’adresses, en Belgique également.

http://fr.metrotime.be/2016/02/26/must-read/amsterdam-deux-crocodiles-veillaient-sur-le-butin-de-trafiquants-de-drogue/

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000

 

Arrestation d'un baron de la drogue

© LAURIE DIEFFEMBACQ – BELGA

Le procureur du roi de Mons, Christian Henry, a indiqué vendredi, en accord avec la juge d’instruction en charge de l’affaire, qu’un baron de la drogue français a été arrêté lundi à Gand. L’individu pourrait être considéré comme un des parrains du trafic de stupéfiants en Europe de l’Ouest.

Le principal organisateur d’un trafic international de stupéfiants a été interpellé lundi soir alors qu’il se trouvait à bord d’un véhicule, a indiqué vendredi le procureur du roi de Mons.

L’opération a été menée avec succès grâce à un échange efficace d’informations entre les autorités judiciaires et policières belges et françaises, ainsi que la section « stups » de la police judiciaire de Mons-Tournai appuyée par les unités spéciales de la police fédérale.

Ce baron de la drogue, clé de voûte d’un trafic international de stupéfiants, est un ressortissant français âgé de 40 ans et originaire de la région parisienne.

L’intéressé a été présenté devant le juge d’instruction Demol à Tournai, qui a mis à exécution le mandat d’arrêt européen délivré à sa charge par les autorités françaises.

https://www.rtbf.be/info/regions/hainaut/detail_un-baron-de-la-drogue-francais-a-ete-arrete-lundi-a-gand?id=9224185

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000

Polizia sequestra 60 chili a Torino, marocchini in manette

http://www.ansa.it/sito/notizie/cronaca/2016/02/26/su-furgone-180mila-euro-hashish-arresti_e7e26765-6415-47d7-8550-cd50df3851f1.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000000

One Saudi cop and five drug dealers were killed

Saudi law enforcers have seized more than 16 tonnes of hashish and 26 million drug pills in four month during counter-narcotic operations that resulted in the death of one police man and five dealers, according to official data.

The interior ministry said 28 policemen and 13 drug smugglers were also injured during clashes between counter-narcotics units and the dealers.

 

The figures, published by Sabq newspaper, showed 953 smugglers, including 258 Saudis, were arrested during that the four-month period that ended on January 30.

The figures showed police seized 16.1 tonnes of hashish, 401 kg of cocaine, 8.3 kg of heroin, 565 gm of opium, 26.1 million drug pills and other drugs. Police also seized 339 guns, including 36 machine guns during the operations in various parts of the Gulf Kingdom, the largest Arab economy.

The report showed the cops also busted more than SR 26.5 million (Dh26.5 million) in drug money in possession with the smugglers.

http://www.emirates247.com/crime/region/over-16-tonnes-of-hashish-seized-in-saudi-2016-02-25-1.622262

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

Photo prise par le service des douanes d'une partie des 7,1 tonnes de cannabis retrouvées dans des camionnettes garées en plein Paris, le 18 octobre 2015.La prise, spectaculaire, avait valu aux services des douanes les félicitations de François Hollande.

Sofiane H., soupçonné d’être à l’origine de l’importation des 7,1 tonnes de résine de cannabis retrouvées en octobre dans des camionnettes garées dans le 16e arrondissement de Paris, a été arrêté par la police belge, selon les informations de France 3.

En cavale depuis l’automne

Sofiane H., 39 ans et originaire de Mulhouse (Haut-Rhin), a été interpellé en début de semaine alors qu’il se trouvait à l’aéroport de Bruxelles. Déjà condamné pour trafic de stupéfiants, il était en cavale depuis l’automne et faisait l’objet d’un mandat d’arrêt européen.

Cette saisie de drogue, en provenance du Maroc avait fait grand bruit en octobre. Il s’agissait « historiquement, sans doute de la plus importante à Paris », avait assuré François Hollande. Selon les calculs du Parisien, elle représentait même 2,5% de la quantité totale de cannabis consommée chaque année en France. Sa valeur totale était estimée à 15 millions d’euros par Bercy.

http://mobile.francetvinfo.fr/societe/drogue/info-france-3-saisie-record-de-cannabis-a-paris-l-instigateur-presume-du-reseau-arrete-en-belgique_1333725.html#xtref=acc_dir

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000

CHARLES SIBILLE

Plus de 13 000 euros de stupéfiants dont de l’héroïne, de la cocaïne et des drogues de synthèse… Le butin saisi chez un Sedanais de 31 ans lundi est impressionnant.

Plus de 13 000 euros de stupéfiants dont de l’héroïne, de la cocaïne et des drogues de synthèse, 42 pieds de cannabis, du matériel de culture, 7 500 euros en liquide, un quad volé, des carabines long rifle, des produits de contrefaçons… Un véritable inventaire à la Prévert ! Le butin saisi par les enquêteurs de la Brigade de recherche de Sedan, épaulés par les militaires du peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, lors d’une perquisition au domicile d’un Sedanais de 31 ans lundi après-midi, est en effet impressionnant. Les marchandises ont été découvertes au sous-sol du domicile du dealer, à la tête d’un important réseau particulièrement bien structuré. Elles y étaient exposées, comme dans une véritable « supérette » de la drogue.

Interpellé en pleine transaction

L’opération, sous l’autorité du commandant Derozier de la compagnie de gendarmerie de Sedan, a été menée en toute discrétion puisque les enquêteurs se sont retrouvés à proximité de l’habitation, parmi plusieurs véhicules de clients. Ces derniers faisaient partie des trente-huit identifiés au cours de l’enquête qui a débuté courant 2015. «  Ça bouchonnait dans la cour. Le dealer a été interpellé en flagrant délit, en pleine revente de stupéfiants à plusieurs de ses clients, révèle le capitaine Patelet, de la compagnie de gendarmerie de Sedan. Depuis lundi, les investigations se succèdent à un rythme effréné. Les enquêteurs ont pu établir que le domicile de cet individu, situé à la périphérie de l’agglomération, était entre autres un lieu de distribution où venaient quotidiennement s’approvisionner des clients de l’ensemble du secteur. Ce qui lui permettait d’avoir des revenus et un train de vie soutenu sans exercer aucune profession. »

Ce trentenaire sedanais, au long parcours judiciaire, a été présenté ce jeudi 25 février en comparution immédiate devant le tribunal de grande instance de Charleville-Mézières. Ayant demandé le renvoi de l’audience, il sera jugé le 24 mars. Au regard de ses antécédents judiciaires, il a été placé en détention provisoire à la maison d’arrêt de Charleville-Mézières.

http://www.lunion.fr/669702/article/2016-02-25/un-important-reseau-de-stupefiants-demantele-a-sedan

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000

Una acción conjunta entre el CNP y agentes colombianos concluye la séptima fase de la operación Teldemain
La policía incauta 150 kilos de cocaína dirigidos a España
Una imagen de parte de la cocaína incautada /CNP (Quico Sallés – LV)

26/02/2016

Una operación conjunta de la policía y de la Dirección Antinarcóticos de Colombia ha acabado con la intervención de 150 kilos de cocaína enviados a España en contenedores por el método del “gancho ciego”, 17 detenidos, la incautación de medio millón de euros en efectivo y quince vehículos en el marco de la operación Teldemain, en marcha desde el 2012.

Según ha explicado la policía en un comunicado, los investigadores detectaron actividades ilícitas de un entramado dirigido a introducir en España droga que también implicaba un blanqueo de capitales.

En un primer momento, los agentes relacionaron al grupo con el envío de cinco contenedores desde Brasil con destino a África, y escala en el Puerto de Las Palmas. Uno de estos envíos ocultaba sesenta kilos de cocaína, que propició la detención de 10 personas en Madrid y dos más en Colombia.

Posteriormente, se identificó otro contenedor que siguió la misma ruta que los anteriores y que contenía noventa kilos del mismo estupefaciente. Sin embargo, este envío no pudo ser “rescatado” en el Puerto de Las Palmas ya que las cinco personas encargadas de su extracción fueron detenidas, por lo que la droga fue finalmente intervenida a su llegada al punto de destino del carguero en África.

Además de los cinco arrestos realizados también en Madrid, se intervinieron 500.000 euros en efectivo, vehículos preparados para transportar la droga, diferentes sustancias de corte, armas de fuego y varios útiles para manipular la cocaína.

Tres años de operación abierta

Este desarticulación corresponde a la séptima fase de la operación Teldemain, una amplia investigación -activa desde el año 2012- supervisada por la Magistrada Juez del Juzgado de Instrucción número 8 de Vilanova i la Geltrú (Barcelona). El balance de la operación incluye la desarticulación de un entramado de narcotraficantes integrado por 77 personas y la incautación de cerca de más de 630 kilos de cocaína, 2.200 plantas de marihuana, 26 vehículos y armas de fuego.

http://www.lavanguardia.com/sucesos/20160226/4027937936/cnp-narcotrafico-operacion-teldemain-cocaina-policia.html

Posté avec WordPress pour Android

00000000000000000000000000000

Afficher l'image d'origineUn individu de nationalité lettone interpellé à Brussels airport en possession de 4 kilos de cocaïne, a été libéré jeudi par la chambre du conseil de Bruxelles par manque de traducteur pour assister l’homme, a appris Belga vendredi de sources concordantes.

Le parquet de Hal-Vilvorde a fait appel de cette décision, mais les chances sont quasi nulles de voir la chambre des mises en accusation disposer d’un traducteur letton, puisqu’il n’y a aucun interprète letton assermenté en Belgique.

Une collaboratrice de l’ambassade lettone en renfort

Le Letton âgé de 20 ans a été intercepté le 20 janvier dernier alors qu’il descendait d’un vol en provenance de Dubaï et placé sous mandat d’arrêt par le juge d’instruction. Il avait alors fait appel à une collaboratrice de l’ambassade lettone pour entendre l’homme. Celle-ci a assisté le malfaiteur lors des premières auditions par la police et le juge d’instruction, ainsi qu’à la première parution devant la chambre du conseil.

L’administration refuse de payer la collaboratrice lettone!

Lorsque la traductrice a demandé au SPF Justice d’être payée pour ses prestations, cela lui a été refusé. Jeudi, elle s’est présentée devant la chambre du conseil de Bruxelles, mais a souligné qu’elle refusait de traduire si elle n’était pas payée.

« J’ai prévenu la chambre du conseil qu’il y avait violation des droits de la défense dans le cas où mon client ne pouvait pas être assisté par un interprète« , a expliqué Me Linsay Schoukens. « La chambre du conseil a dès lors décidé de libérer mon client« .

Le parquet de Hal-Vilvorde a entre-temps interjeté appel contre la décision de libérer l’individu, mais encore faut-il que la chambre des mises trouve un traducteur letton dans les temps (15 jours) pour pouvoir traiter l’affaire.

http://m.rtl.be/info/797833

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000

Le narcotrafiquant vénézuélien Zabta Ariki Garcia principal commanditaire d’Air-cocaïne au Mali parle

Ibrahima Mansaly

«Le Boeing arrivé dans le Nord du Mali en 2009 et chargé de cocaïne appartenait à la compagnie aérienne Portocargo dont j’étais le représentant…». Ainsi parle Zabta Ariki Garcia principal cerveau d’Air Cocaïne aujourd’hui en détention en Mauritanie… Il signale du coup l’existence d’un autre Boeing de même contenu présent à l’heure l’actuel à Nouakchott certainement en destination du Nord du Mali.

Il a été arrêté par la sureté mauritanienne (l’équivalent de la S.E au Mali) au mois de novembre dernier. Et à ses dires, il a de nombreux «partenaires», en Mauritanie, et bien évidemment au Mali. Voici son témoignage rapporté par la presse mauritanienne.

«Le Boeing arrivé dans le Nord du Mali en 2009 et chargé de cocaïne appartenait à la compagnie aérienne Portocargo dont j’étais le représentant… Cette société avait un différend judiciaire avec le fils du Président sénégalais, finalement dénoué au terme de 3 mois de négociation. L’avion s’est dirigé, après le règlement du malentendu, vers la Guinée-Bissau, avant de prendre le cap vers le Panama, où il a changé de nom avant de s’envoler pour la Colombie, pour embarquer de la drogue et se diriger par la suite vers le Nord du Mali».

Le suspect a avoué en outre avoir de nombreux partenaires dans la sous-région et en particulier en Mauritanie. Le hic, c’est que les complices qu’il a nommément cités ont bénéficié de la grâce présidentielle de Mohamed Ould Abdel Aziz dans d’autres affaires de trafic de drogue.
Zabta Ariki Garcia a également fait cas de l’existence, à l’heure actuelle en Mauritanie, d’un autre Boeing transportant de la cocaïne.
Rappelons que c’est début novembre 2009, un Boeing 727 venant du Venezuela et transportant plusieurs de tonnes de  cocaïne et d’autres produits illicites dont des armes et munitions a atterri dans la région de Gao. Après avoir déchargé son contenu, les trafiquants ont incendié l’appareil.

Même si trois personnes dont un espagnol, un français et Mali ont été formellement inculpées par la justice malienne, l’on sait que les complices se trouvent au sein des groupes armés dont le MNLA chargés de convoyer la marchandise jusqu’à Europe. Les mêmes groupes sont toujours présents et plus que jamais renforcés. Contrôlant la quasi-totalité de la zone, ils n’auront aucun mal à recevoir la cargaison. L’on pense à raison, que c’est le scénario envisagé. Et pour cause. Hormis cette vaste région malienne, il n’existe plus un terrain propice à ladite opération.

En tout état de cause, le Mali se doit, à défaut de demander l’extradition du suspect vénézuélien, pouvoir l’interroger sur place en Mauritanie.  Après tout, elle (la Mauritanie), elle a, dans le passé, exigé que des suspects ayant commis des forfaits sur son sol et détenus par le Mali, soient extradés. Aujourd’hui, le Vénézuélien Zabta Ariki Garcia a commis les mêmes forfaits au Mali et est détenu en Mauritanie.

Source: Malijet

http://m.pressafrik.com/%E2%80%8BLe-narcotrafiquant-venezuelien-Zabta-Ariki-Garcia-principal-commanditaire-d-Air-cocaine-au-Mali-parle_a146788.html

Posté avec WordPress pour Android

0000000000000000000000000000000000