ALGÉRIE: de la cocaïne sur le Tassili II

Publié: 29 février 2016 par Marc Fievet dans Amphétamines, Cannabis - Hachis - Haschich, Cocaïne, Drogues, Héroïne, INFOS, Narcotrafic maritime
Tags:,
tassiliPar

Les voisins de l’Ouest ne sont pas près de reculer dans leur démarche sournoise visant essentiellement la perte, à petit feu, des jeunes Algériens.

Les pourvoyeurs de la drogue dure continuent à inonder le marché algérien en exploitant tous les moyens et toutes les pistes pouvant aboutir à l’introduction de leurs drogues lambda dans le territoire algérien.
La dernière livraison en date remonte à la fin de la semaine dernière lors qu’un employé du bateau Tassili II, a été intercepté par les douaniers du port d’Oran en sa possession une importante quantité de cocaïne estimée à 750 grammes et 600 comprimés de psychotropes de marque Ecstasy. Le bateau provenait du port français de Marseille. Le mis en cause n’a rien trouvé de mieux à faire pour «passer» inaperçu que de dissimuler les produits qu’il a introduits dans les habits qu’il portait.
C’est suite à un simple contrôle opéré sur les passagers que les douaniers ont abouti à la découverte de la gabegie fomentée de toutes pièces par le matelot en question, croyant qu’il ne ferait pas l’objet de fouille corporelle. Le mis en cause, qui a été aussitôt arrêté, a été placé en détention provisoire dans le but ne serait-ce que de remonter la filière alimentant le «marché» algérien à partir de l’Europe. La drogue et encore…la drogue de toutes les qualités, de toutes les couleurs et de tous les niveaux de nocivité arrive en grandes quantités sur le territoire algérien.
Les services de police et ceux de la Gendarmerie nationale sont sur le qui-vive permanent en faisant face à un phénomène transfrontalier. Les voisins de l’Ouest ne sont pas près de reculer dans leur démarche sournoise visant essentiellement la perte, à petit feu, des jeunes Algériens en leur expédiant de jour comme de nuit leur «cadeau» empoisonné.
Tout récemment, deux quintaux de kif traité, en provenance du Maroc, ont été saisis par les services de la police judiciaire de la sûreté de daïra de Béni Boussaïd, relevant de la wilaya de Tlemcen, a indiqué la cellule de communication et des relations publiques de la sûreté de wilaya. Selon la même source, les services de police ont agi sur la base de renseignements faisant état d’un narcotrafiquant qui s’apprêtait à acheminer une importante quantité de drogue depuis une zone frontalière, relevant de la daïra de Béni Boussaïd vers la ville de Maghnia.
Les policiers ont aussitôt opéré des recherches autour de la zone en question, a-t-on souligné ajoutant que «cette opération a permis la saisie de la quantité de kif traité dissimulée au milieu d’une zone forestière, près de la Route nationale 99».
Les services de la police judiciaire de Béni Boussaïd ont ouvert une enquête pour élucider cette affaire, a-t-on conclu de même source. L’Office national de lutte contre la drogue et la toxicomanie, faisant ses bilans, souligne que plus de 109 tonnes de résine de cannabis ont été saisies en Algérie durant les onze premiers mois de l’année 2015.
Dans son rapport, ledit office précise avec force de détails tout en se référant aux bilans des trois services de lutte (Gendarmerie nationale, Dgsn et Douanes) que «60,35% au niveau de la région ouest du pays, et 32,75% des quantités saisies ont été enregistrées dans la région sud, 5,46 au centre du pays et seulement 1,44% dans la région est du pays».
S’agissant des drogues dures, la quantité de cocaïne saisie en Algérie a très fortement augmenté, passant de 1.238,6 grammes à 86.127,5 grammes (+6.853%) durant la même période de référence. L’héroïne a également enregistré une hausse conséquente des quantités saisies, passant de 339,11 grammes à 2.573,75 grammes à la même période de référence, soit une hausse de 658%. Par ailleurs, le rapport a également relevé la saisie de 548.848 comprimés de psychotropes de différentes marques, contre 1.006.016 à la même période de référence, soit une baisse de 45,44%. Plus de 23.000 personnes interpellées pour trafic de drogue.
Le même rapport a conclu que «les investigations menées par les services concernés, ont abouti à l’interpellation de 23 531 individus, dont 120 étrangers, pour des affaires liées à la drogue, durant les onze premiers mois de l’année 2015». Et de préciser que «parmi le nombre total des personnes impliquées dans des affaires liées à la drogue 494 personnes sont toujours en fuite faisant l’objet de recherches».

http://mobile.lexpressiondz.com/actualite/236385-de-la-cocaine-sur-le-tassili-ii.html

Posté avec WordPress pour Android

000000000000000000000000000000000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s