Archives de 1 mai 2016

FRANCE (Affaire Neyret): la grande tartufferie avec un nombre incalculable de faux culs, de vierges effarouchées et de Dalloziens coincés !

Publié: 1 mai 2016 par Marc Fievet dans 36, DNRED, Douane française, Drogues, Gendarmerie, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic INFOS, NS 55, OCRTIS, Police, Secret Defense, SERVICES FRANCAIS, TRACFIN
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Affaire Neyret : un système à la barre

Par Emmanuel Fansten 1 mai 2016 

neyret22Le long procès qui s’ouvre ce lundi devant le tribunal correctionnel de Paris n’est pas seulement celui de Michel Neyret, 60 ans, ancien numéro 2 de la PJ lyonnaise soupçonné d’avoir basculé dans la voyoucratie. Poursuivi (entre autres) pour «corruption», «trafic d’influence», «violation du secret professionnel», «trafic de stupéfiants», «détournement de scellés» et «association de malfaiteurs», l’ex-star de l’antigang incarne aussi la dérive d’un système longtemps toléré. Trois autres policiers comparaissent avec lui (lire l’interview ci-contre), poursuivis pour avoir souscrit à ses méthodes policières «borderline».

Au travers du cas particulier de Michel Neyret, qui risque dix ans de prison, le procès parisien sera aussi celui de certaines méthodes policières, qui ont permis à la PJ lyonnaise de réaliser ses plus belles prises.

Une époque, pas si lointaine, où les entorses au code de procédure pénale étaient monnaie courante,…………………..lire sur: http://www.liberation.fr/france/2016/05/01/affaire-neyret-un-systeme-a-la-barre_1449869

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Tout le monde connaissait les méthodes de Michel Neyret.

Sa hiérarchie, mais aussi les magistrats, les parquetiers, les politiques.

Puis, quand l’affaire a éclaté, tout le monde a crié au loup en dénonçant des méthodes archaïques qui n’ont plus lieu d’être. Mais en Rhône-Alpes, les grosses affaires se sont quasiment arrêtées pendant quatre ans après la chute de Neyret. C’est d’une grande hypocrisie. Quand les douanes saisissent en octobre 7 tonnes de résine de cannabis sous les fenêtres d’un indic rémunéré par l’Etat, de quoi s’agit-il sinon d’un trafic de stups toléré ? On permet à un indic de transporter de la drogue d’un point A à un point B sous le contrôle de l’Etat. Où est la logique ? Si on veut laver plus blanc que blanc, il faut le faire tout le temps.

http://www.liberation.fr/france/2016/05/01/tout-le-monde-connaissait-les-methodes-de-michel-neyret_1449870

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

EXTRAIT

Invité de Pièces à conviction, Michel Charasse

Quand Michel Charasse était interviewé par Elise LucetMichel Charasse : Quand on fait la guerre on fait la guerre…
Elise Lucet : Ouais…
Michel Charasse : On ne fait pas la guerre avec le, avec le code pénal dans la poche ou avec des prières ou la bible ou le portrait de Mahomet.
Elise Lucet ; Donc si on veut coincer des trafiquants, il faut utiliser leurs méthodes !
Miche Charasse : Donc, très bien euh…Il faut utiliser leurs méthodes, il faut aller les chercher là où ils sont.
Elise Lucet : Honhon.
Michel Charasse : Vous savez ce sont des tueurs, je parle pas du petit, du petit merdeux, du petit dealer, du pauvre gamin…
Elise Lucet : Non, non, on parle des Locatelli, des gens comme ceux qu’on a vu dans le reportage.
Michel Charasse : Etc… je parle, voilà, des gros. Ce sont des tueurs ! Par conséquent, on va pas attraper les tueurs en leur récitant des cantiques.
Elise Lucet : Alors, on en vient à la situation actuelle, si vous le voulez bien…
Miche Charasse : On tire d’abord et on discute après……………………….
Elise Lucet :……………….Euh, on va en venir à la situation actuelle si vous le voulez bien…
Michel Charasse : J’ai sur ce plan là, quand on a affaire à des tueurs, une notion  de l’Etat de droit qui est assez flexible…

Lire la totalité de l’interview: http://marcfievet55.skyrock.com/2.html

00000000000000000000000000000000000

The international informant

michelneyret

par Caroline Girardon

Publié le 01.05.2016

Michel Neyret, un flic à l’ancienne «plein de paradoxes»

Un homme « attachant », « un flic redoutable et détestable ». C’est ainsi que David Metaxas, souvent dépeint comme l’enfant terrible du barreau de Lyon, décrit Michel Neyret, « son meilleur ennemi » à qui il a d’ailleurs consacré un livre et avec lequel il partageait bon nombre de soirées mondaines.

LIRE sur http://www.20minutes.fr/lyon/1837611-20160501-lyon-michel-neyret-homme-attachant-plein-paradoxes

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Pour mémoire

Un douanier niçois blanchi se confie sur l’affaire Neyret

vita piazzoli

Publié le jeudi 10 septembre 2015 à 19h45

Me De Vita, ici en face de Piazzoli(Photo Ch. Perrin)

Dans l’affaire Michel Neyret, flic à l’ancienne fréquentant certains caïds, plusieurs personnes de son entourage professionnel ont été éclaboussées. Dont Jean-Paul Piazzoli, directeur adjoint des enquêtes douanières, qui se confie.

Le commissaire Michel Neyret, flic à l’ancienne fréquentant caïds et indics, gueule de cinéma, avait marqué de son empreinte la PJ de Nice lors de…

Voir l’article original 263 mots de plus

IINTERPOLRecherché par Interpol et considéré comme le « nouveau El Chapo Guzman d’Amérique latine » (le baron de la drogue mexicain arrêté en janvier dernier), Galvez a été arrêté par des policiers dans un restaurant de Medellin, a précisé le ministère colombien de la défense.

Surnommé « Caracol » (escargot), Gerson Galvez était recherché dans son pays pour « homicides, association de malfaiteurs et trafic de drogue ». Les autorités péruviennes offraient 500 000 sols (133 000 euros) de récompense pour sa capture. Le président colombien Juan Manuel Santos a félicité sur Twitter la police nationale pour l’arrestation d’« un des chefs les plus redoutables de la région ».

En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/05/01/colombie-un-puissant-baron-de-la-drogue-peruvien-arrete_4911574_3222.html#gSYxu559cIXwfelw.99

plus: http://www.europe1.fr/international/colombie-arrestation-du-principal-baron-peruvien-de-la-drogue-2733616

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

gerson-galvez-alias-caracolGerson Gálvez, alias ‘Caracol’, fue capturado en Colombia

Peligroso delincuente se encontraba en dicho país desde el 23 de abril, según informó el director de la PNP, Vicente Romero.

Gerson Gálvez, alias ‘Caracol’,  peligroso cabecilla del crimen organizado en el país, fue capturado esta tarde en Medellín, Colombia, mientras realizaba compras en un centro comercial.

Al respecto, el director de la Policía Nacional, Vicente Romero, sostuvo que su captura se produjo gracias a un trabajo conjunto entre la Interpol, la PNP de Perú y Colombia.

LEER: http://diariocorreo.pe/ciudad/gerson-galvez-alias-caracol-fue-capturado-en-colombia-669659/

MAS: http://www.americatv.com.pe/cuarto-poder/reportajes/alias-caracol-todo-lo-que-debes-saber-sobre-peligroso-gerson-galvez-calle-noticia-38019

0000000000000000000000000000000000000000

emcdda_logo_fr29/04 12:06 CET

Pour avoir un aperçu de ces nouvelles tendances sur les marchés de la drogue en Europe, nous avons recueilli le point de vue de Andrew Cunnigham. Il dirige le service Marchés, crime et réduction de l’offre au sein de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies (OEDT ou EMCDDA). Il estime que les mesures d’interdiction sont bénéfiques malgré les réserves que l’on peut émettre et souligne la mobilisation de l’Union européenne dans cette lutte contre les drogues.

Sophie Claudet, euronews :
“Le Royaume-Uni prévoit d’instaurer une interdiction sur ces nouveaux produits de synthèse en mai. Mais nous avons vu qu’en République d’Irlande, cette mesure n’a pas dissuadé les consommateurs, donc quel est l’intérêt d’une interdiction au final ?”

cunninghamAndrew Cunningham, de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies :
“Je crois que la plupart du temps quand des pays mettent en place une législation de ce type comme l’Irlande et la Pologne avant elle, le principal objectif, c’est de retirer de la vente les nouvelles substances psychoactives. Dans ce cas précis, nous parlons d’interdire la vente libre des produits de synthèse légaux, de les retirer des magasins et des plateformes de vente en ligne. Donc les gens ne peuvent plus simplement se rendre dans un magasin pour acheter des substances psychoactives.”

“L’interdiction a un impact important”

Sophie Claudet :
“Vous dites qu’une interdiction a au minimum forcé ces magasins ou “head shops” à fermer ?”

Andrew Cunningham :
“Cela ne les a pas nécessairement fait fermer, mais cela les a certainement obligé à retirer ces produits de leurs rayons. Ce qui peut avoir un impact important quand on veut réduire les dommages qu’ils causent. Vous avez dit que cela n’avait pas dissuadé les consommateurs dans le modèle irlandais, mais on ne dispose pas d‘évaluation formelle de la législation de ce pays établissant quelles en sont les conséquences.”

Sophie Claudet :
“Dans notre reportage en Allemagne, on voit la police s’attaquer aux laboratoires qui produisent le crystal meth. Comment les organismes chargés d’appliquer la loi peuvent-ils mener la lutte sur internet ? On sait qu’on peut se procurer facilement les produits de synthèse légaux sur le web. Comment arrêter ça ? Est-ce une bataille perdue d’avance ?”

Système européen d’alerte précoce

Andrew Cunningham :
“Cela dépend de la situation légale et du cadre législatif dont la police dispose pour le type d’action qu’elle veut mener. Par exemple, si une substance en particulier n’est pas contrôlée dans un pays, alors ce sera très difficile pour un autre pays où cette substance est prohibée de demander au premier de faire fermer ses sites internet qui la vendent. Si sur place, le contrôle n’est pas fait, la législation de l’autre pays est impuissante.
Maintenant, au niveau européen, on a ce qu’on appelle le système d’alerte précoce sur les nouvelles substances psychoactives et l’un des aspects de ce système, c’est l‘échange d’informations entre les Etats membres de l’Union. Et quand on identifie des substances qui sont particulièrement néfastes, on peut prendre des mesures pour évaluer les risques et cela peut mener à des contrôles plus vastes à l‘échelle européenne sur cette substance-là. Dans ces circonstances, cela peut permettre la mise en place d’un échelon où les organismes chargés d’appliquer la loi peuvent échanger des données et lancer des initiatives communes…”

Sophie Claudet :
“Même sur internet ?”

Andrew Cunningham :
“Oui, contre les sites de vente en ligne, donc même sur internet et on a beaucoup d’exemples d’efforts internationaux où cela a fonctionné.”

http://fr.euronews.com/2016/04/29/vente-en-ligne-de-drogues-legales-les-actions-europeennes-ont-des-resultats/

°°°°°°°°°°°°°

aeromunozSan Juan, PR

Las autoridades incautaron esta tarde un bulto desatendido en el terminal B-10 en el aeropuerto Luis Muñoz Marín en Carolina que contenía 14 kilos de cocaína.

Según el informe preliminar, agentes adscritos al cuartel del aeropuerto fueron notificados de la presencia de un bulto de color negro que estaba “tirado” en el lugar. Tras seguir el protocolo establecido para poder retirar el  bolso, fue llevado a un área de investigación donde un agente adscrit a la Unidad K-9 hizo un registro y encontraron la droga.

leer: http://www.telemundopr.com/noticias/destacados/Encuentran-14-kilos-de-cocaina-en-bulto-abandonado-en-aeropuerto-377654261.html

00000000000000000000000000000000

GUATEMALA30 de Abril, 2016

AFP

Tres ecuatorianos fueron capturados este sábado por agentes antidrogas guatemaltecos con 673 kilos de cocaína cuando se transportaban en una lancha tiburonera en aguas de Pacífico (sur), informó el vocero de la Policía, Jorge Aguilar.

El portavoz dijo a periodistas que los ecuatorianos fueron detenidos cuando navegaban a 120 millas náuticas de la costa del Pacífico, en Puerto San José, Escuintla, unos 100 km al sur de la capital guatemalteca.

Precisó que los detenidos fueron identificados como Julio R.B., de 43 años, Rafael P.M. (42) y Carlos G. (38).

« Al realizar la prueba de campo a los paquetes incautados da presuntivo positivo para la droga cocaína », detalló.

El portavoz comentó que marinos de la Base Naval del Pacífico detectaron la noche del viernes en el radar cómo una lancha se desplazaba a alta velocidad, por lo que alertaron a los guardacostas para que la interceptara y se logró la madrugada de este sábado.

De acuerdo con la página internet del diario Prensa Libre, la droga sería trasladada hasta México pues por la distancia a la que fue interceptada la nave los tripulantes no tenían la intención de detenerse en Guatemala.

Los tres detenidos fueron trasladados al juzgado de Escuintla y la droga a las bodegas de la Subdirección de Análisis e Información Antinarcótica de la Policía de la capital.

http://m.eluniverso.com/noticias/2016/04/30/nota/5552991/capturan-tres-ecuatorianos-673-kilos-cocaina-guatemala

000000000000000000


%d blogueurs aiment cette page :