Archives de 3 mai 2016

naudin-bien-seul-face-a-la-justice-dominicaineChristophe Naudin, en détention provisoire en République dominicaine pour son implication dans l’affaire « Air Cocaïne », contestait mardi son extradition devant la justice.

Christophe Naudin, costume sombre, chemise blanche et cravate rouge à rayures bleues, est menotté. Six hommes de l’unité spéciale de transfert des détenus à haut risque l’entourent. Il comparait ce mardi devant la chambre criminelle de la cour d’appel de Saint-Domingue, qui doit se prononcer sur la légalité de son extradition, dans la nuit du 3 au 4 mars dernier d’Egypte vers la République Dominicaine.  Il lui est reproché d’avoir aidé à organiser la fuite des deux pilotes de l’affaire « Air Cocaïne« , fin octobre.

LIRE plus:http://m.nouvelobs.com/societe/20160503.OBS9790/air-cocaine-christophe-naudin-bien-seul-face-a-la-justice-dominicaine.html#

00000000000000000000000000000000

dnredLe cannabis était cultivé « indoor » dans un bâtiment spécialement aménagé d’une ferme promise à la démolition.

Plusieurs mois d’enquête ont été nécessaires aux agents de la direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) de Calais pour réaliser une importante saisie de cannabis « indoor », mardi 27 avril 2016, à la suite d’une visite domiciliaire menée sur ordonnance du juge des libertés et de la détention, à GRANDE-SYNTHE (NORD).

LIRE plus:http://www.douane.gouv.fr/articles/a12823-importante-plantation-de-cannabis-demantelee-par-la-douane-dans-la-banlieue-de-calais

http://m.20minutes.fr/lille/1838743-20160503-nord-douaniers-decouvert-foret-cannabis-ferme

00000000000000000000000000

BassinminierglobalNordPDC.svgTout est parti d’un renseignement anonyme indiquant aux enquêteurs de la Sûreté départementale de Lens que certaines personnes de la région lensoise s’approvisionnaient en drogue sur la métropole lilloise avant de la revendre dans le bassin minier.

Depuis le mois de décembre, la brigade des stups s’est ainsi saisie du dossier.

Lundi dernier, ils ont procédé à deux interpellations de « dealers de rue » dans le Nord. Ces derniers, âgés de 23 et 18 ans et originaires de Ronchin, ont reconnu consommer et revendre héroïne et cocaïne. Le premier, depuis le mois de septembre 2014, admet avoir vendu neuf kilos d’héroïne et 1,3 kg de cocaïne. Le tout pour environ 255000euros. Le second, depuis le mois de novembre 2015, aurait revendu cinq kilos d’héroïne et environ 650 grammes de cocaïne. Pour un montant approchant les 118000euros.

Une trentaine de consommateurs entendus………………

LIRE: http://m.lavoixdunord.fr/region/bassin-minier-accuses-d-avoir-revendu-des-kilos-ia35b54051n3483488

0000000000000000000000000000000

douanesMis à jour le 03/05/16

Un faux couple s’est fait arrêter sur l’A63 alors qu’il était au coeur d’un trafic de cannabis…

Un pizzaïolo andalou, une prostituée colombienne et 50 kg de résine de cannabis. L’histoire est racontée par Sud Ouest, ce mardi matin. Jeudi, sur l’A63 au niveau de Dax, cet Andalou de 32 ans s’est fait arrêter par les douaniers avec une cinquantaine de kilos de résine de cannabis.

Il était accompagné d’une ressortissante colombienne de 32 ans, travaillant dans une maison-close de Malaga. La femme était présente pour constituer un faux couple afin de ne pas éveiller les soupçons, un couple étant moins suspect qu’un homme seul.

Jugé lundi en comparution immédiate, l’Espagnol, qui en était à son septième voyage entre la région nantaise et l’Andalousie pour rembourser ses dettes, a écopé de trois ans de prison et d’une amende douanière de 100.000 euros.

lire:http://m.20minutes.fr/bordeaux/1838583-20160503-landes-pizzaiolo-andalou-prostituee-colombienne-50-kg-cannabis

0000000000000000000000000000000000


Les douaniers ont découvert deux extincteurs dans lesquels se trouvaient pour l’un 5
301
grammes d’héroïne et pour l’autre 5
866
grammes de cocaïne.
Les douaniers ont découvert deux extincteurs dans lesquels se trouvaient pour l’un 5 301 grammes d’héroïne et pour l’autre 5 866 grammes de cocaïne.

Le patron d’une société de transport installée en Irlande reçoit un appel téléphonique des services des douanes de Coquelles le 22avril. Ils lui demandent de venir afin de récupérer son ensemble routier. Ce dernier a été immobilisé et dans la remorque se trouvait de la viande de porc. Il se présente quelques heures plus tard au volant d’un autre tracteur, mais il est tout d’abord maintenu en retenue douanière avant de se retrouver en garde à vue.

Dans la nuit du 21 au 22 avril, son camion au volant duquel se trouve l’un de ses chauffeurs, Nandor Szoverfi, Roumain de 33 ans, se présente à l’embarquement au tunnel sous la manche. Là, il est contrôlé au scanner qui détecte une masse suspecte dans le coffre, sous la remorque. Les douaniers vont découvrir deux extincteurs dans lesquels se trouvaient pour l’un 5 301 grammes d’héroïne et pour l’autre 5 866 grammes de cocaïne.

LIRE: http://m.lavoixdunord.fr/region/coquelles-les-extincteurs-contenaient-heroine-et-ia33b48581n3481387

0000000000000000000000000000000000000

MARBRELa police judiciaire fédérale du Limbourg a de nouveau découvert la semaine dernière près d’une tonne de cocaïne dissimulée dans des blocs de marbre.

Une tonne et demie de cocaïne avait déjà été découverte pendant les vacances de Pâques, a indiqué lundi le parquet du Limbourg. La valeur de ces deux saisies avoisine les 75 millions d’euros. Il s’agit de la saisie la plus importante jamais effectuée dans le Limbourg.

LIRE:http://m.lavenir.net/cnt/dmf20160502_00820555/

00000000000000000000000000000000000

Canton du Tessin

Les deux hommes sont également suspectés d’avoir blanchi l’argent de leur activité criminelle.

Un Italien et un Brésilien sont suspectés d’avoir vendu plus de neuf kilos de cocaïne sur le sol suisse entre 2013 et 2015. (Photo: Keystone)

Deux dealers auraient vendu plus de neuf kilos de cocaïne sur le sol suisse entre 2013 et 2015. Un Italien et un Brésilien devront répondre de leurs actions devant un tribunal tessinois.

LIRE: http://mobile2.lematin.ch/articles/57277ae3ab5c3708f4000002

00000000000000000000000000

eurolines_busUn homme qui voyageait en car jusqu’aux Pays-Bas a été arrêté lors d’un contrôle de routine sur une aire de repos dans la Somme. Les douaniers ont immédiatement compris que le suspect transportait de la drogue. Mais ils étaient loin de se douter comment…

LIRE sur:

http://www.bfmtv.com/societe/le-passager-du-car-avait-ingere-une-cinquantaine-de-capsules-remplies-de-cocaine-971172.html

000000000000000000000000000000000000000000000

 

DOUANEUn homme de 21 ans a été arrêté samedi à Lille dans un train reliant Bruxelles à Nice. Il avait un paquet de 379 grammes de cocaïne scotché dans le dos.

Il a 21 ans, une allure passe-partout comme beaucoup de « mules » recrutées par les trafiquants. Ervi Kasapi a été arrêté samedi par les fonctionnaires des douanes dans la voiture 6 du TGV Bruxelles-Nice. Il avait un paquet de 379 grammes de cocaïne scotché dans le dos. Son périple s’est terminé à Lille-Europe à 13 h 15. Jugé lundi en comparution immédiate, le jeune Albanais essaie de se défendre tous azimuths : « Je ne savais pas que c’était de la cocaïne, je pensais que c’était du cannabis… On m’avait dit qu’il n’y avait aucun danger par rapport à la législation française concernant le transport de cannabis. » L’homme qui lui a donné la drogue est un Kosovar. Il ne le connaissait pas, lui-même est allé à Bruxelles pour des vacances avec un cousin : aller en voiture, retour en train. Dans les poches du cousin, les douaniers s’interrogeront sur la provenance de trois billets de 500 euros : « Il gagne beaucoup d’argent, il est restaurateur. »

http://m.lavoixdunord.fr/region/lille-19-000-euros-de-cocaine-scotchee-dans-le-dos-ia19b0n3483243

000000000000000000000000000000000000

Dal Continente Nero passano 18 tonnellate di « polvere bianca » all’anno

Un mercato da oltre un miliardo l’anno creato dal nuovo patto fra narcotrafficanti e terroristi

Nel corso dei secoli la zona occidentale della regione sahelo-sahariana è stata un crocevia di popoli e culture differenti tra loro, che, con le loro carovane, affrontavano il deserto aprendo nuovi percorsi mai battuti fino ad allora. Oggi, questo immenso oceano di sabbia è diventato il teatro di una crisi geopolitica che rischia di destabilizzare l’intera Africa occidentale. La minaccia jihadista resta il principale pericolo, a cui si uniscono una forte precarietà istituzionale e un’emergenza umanitaria data dall’ingente flusso di profughi che dall’Africa subsahariana cerca di raggiungere le coste e attraversare il Mediterraneo.

In un simile scenario, il traffico internazionale di stupefacenti ha trovato un terreno fertile dove poter impiantare le proprie radici e sviluppare una rete che permetta di utilizzare percorsi alternativi rispetto a quelli praticati fino a pochi anni fa. Oltre al contrabbando di sigarette e armi, droghe come cannabis, hashish, anfetamina e cocaina transitano in quantità industriali nella zona attraversando facilmente le frontiere. Il commercio internazionale della “polvere bianca”, in particolare, ha cominciato ad utilizzare il Sahara come corridoio per raggiungere i mercati europei, mediorientali e asiatici.

read: http://www.linkiesta.it/it/article/2016/05/02/la-cocaina-che-arriva-in-europa-ora-passa-dallafrica/30202/

0000000000000000000000000000000