FRANCE (Drogue): quand la police devient dealer

Publié: 27 mai 2016 dans 36, Customs and Border Protection, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), INFOS, NARCOTRAFIC, NS 55, OCRTIS, Police, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LCPNS55Les invités d’Arnaud Ardoin

Emmanuel Fansten, journaliste à Libération, auteur de l’enquête – Dominique Perben, ancien Garde des sceaux et aujourd’hui avocat – Gilbert Collard, avocat, député RBM-FN du Gard et Secrétaire Général du Rassemblement Bleu Marine, auteur du livre  » Les dérives judiciaires : et si ça vous arrivait ?  » Paru aux Editions Eyrolles  – Marc Fievet, ancien infiltré de la Douane Française, inscrit sous le matricule  » NS 55 DNRED « , auteur des livres  » Infiltré au coeur de la mafia  » paru aux Editions Hugo Doc, et  » Gibraltar « , paru aux Editions Michel Lafon.

===

Pour regarder l’émission: http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde/274542-drogue-quand-la-police-devient-dealer

Durant ce mois de mai, la justice a affaire à deux histoires de grands flics qui flirtent avec la légalité, deux histoires d’indics, deux histoires qui posent question du lien trouble entre policiers et voyous.

Michel Neyret, icône déchue de la PJ lyonnaise dont il fut le numéro 2, comparaît depuis le lundi 2 mai au tribunal correctionnel de Paris pour s’expliquer sur les relations incestueuses qu’il a entretenues avec ses informateurs.

Un autre grand flic l’ancien patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) François Thierry est soupçonné d’avoir laissé entrer en France plusieurs dizaines de tonnes de cannabis ces dernières années, d’après une enquête publiée Dans l’édition du lundi 23 mai par le quotidien Libération. En cause, la proximité de François Thierry avec le trafiquant de drogue Sofiane H., un des  » indics  » de l’Office.
Entre 2010 et 2015, il aurait laissé son indic, le principal trafiquant de cannabis en France à la tête du « troisième plus grand réseau de drogue » en Europe, la connivence va loin puisque la femme de François Thierry était l’avocate de Sofiane H.
Le puissant policier avait recruté en personne Sofiane H. et lui a permis d’importer d’importantes quantités de drogue en « livraison surveillée ». Cette technique, légale, permet à la police de laisser passer des stupéfiants sur le sol français afin de remonter une filière pour la démanteler.

Sauf qu’en l’espèce, le réseau mis en place par le trafiquant/indic n’a jamais été inquiété… contrairement à ceux de ses concurrents.

Sauf que depuis 2004, et la loi Perben II, le recours aux indics est encadré, ni un policier seul ni même une équipe d’enquêteurs ne peut en principe gérer seul son indic. Tous doivent désormais être répertoriés dans un fichier central.

Seulement pour démanteler un réseau, peut-on se contenter de la légalité ? Ne doit-on pas forcement user de techniques à la limite de la Loi ? Et cette zone trouble est-elle L’efficacité doit-elle primer sur le droit ? Les invités d’Arnaud Ardoin en débattent ce soir de 19h30 à 20h30 dans l’émission Ça vous regarde sur LCP.

000000000000000000000000000000000000

Publicités
commentaires
  1. Marc Fievet dit :

    Par Olivier-Jourdan Roulot
    Narco, infiltration
    Après les révélations de Libé sur l’affaire Thierry, l’ex patron de l’anti-stups qui a permis la création d’un monstre de la came protégé par les services de l’Etat (au nom de la lutte contre les narco), un bon plateau à voir ou revoir sur LCP, sur ces histoires d’infiltration du narcotrafic. L’occasion d’entendre avec plaisir et toujours autant de vigueur Marc Francois Fievet, ex-aviseur, agent infiltré des douanes, dont l’histoire  » hallucinante  » a fait l’objet d’une adaptation au cinéma (Gibratar), et avec qui j’ai signé deux livres – dont Infiltré, au coeur de la mafia, avec une préface d’Abdel Raouf Dafri (scénariste de Braquo, Un Prophète)…

    Parmi les moment de bravoure de l’émission, sous le regard stupéfait du journaliste (à juste titre) sur le plateau, un retour sur l’affaire de Lyon de 1990. Dans cette affaire, 1 tonne de cannabis était passée en France sous le très haut patronage des douanes françaises.
    Marc Francois Fievet, sur LCP :  » j’ai transporté sur mon propre bateau et ce sont les douaniers qui sont venus décharger à Port-la-Nouvelle  »
    Marc Francois Fievet, sur le même plateau :
     » C’était un coup d’achat, un douanier était allé acheter au Maroc et avait chargé sur mon bateau  »

    Cette émission apporte un écho savoureux à l’actualité du moment et à l’affaire Thierry, et à la façon dont les services de police et de douanes réalisent des coups et des interceptions pour que les présidents de la République et les ministres aillent ensuite se faire prendre en photo devant une montagne de drogue…
    Alors jusqu’où aller ou pas pour lutter contre les narco ?
    La question reste posée, plus que jamais.

    Et la suite est à voir ici :
    https://ns55dnred.wordpress.com/…/france-drogue-quand-la-p…/

    J'aime

  2. […] FRANCE (Drogue): quand la police devient dealer 00000000000000000000000000000000000000000000 […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s