FRANCE (OCRTIS): le patron des stups poursuivi…. ça changera quoi ?

Publié: 31 mai 2016 par Marc Fievet dans 36, DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Gendarmerie, Justice, NARCOTRAFIC, Narcotrafic INFOS, OCRTIS, Police, Secret Defense, SERVICES FRANCAIS, TRACFIN
Tags:, ,

Publié le 31 mai 2016 dans Libertés publiquesOCRTIS1

Par Édouard H.

Scandale, stupeur et surprise dans le monde de la prohibition française du cannabis ! Dans une enquête publiée le 23 mai dernier, Libération révèle le rôle qu’aurait eu François Thierry, anciennement à la tête de la lutte anti-drogues en France, dans l’importation de dizaines de tonnes de cannabis. Tel Jérôme Cahuzac qui donnait des conférences sur la fraude fiscale, le journal rappelle que l’ancien patron de l’office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) avait pour habitude de poser devant les plus grosses prises aux côtés des ministres de l’Intérieur successifs.

Si ce scandale est avéré, il est peu probable que la hiérarchie de l’Ocrtis n’ait pas été informée de ces agissements: cette révélation serait ainsi une mise à nu de l’ampleur de la corruption du système anti-drogue français. Sans surprise pour les personnes s’intéressant de près ou de loin au débat sur la politique des drogues, la prohibition démontre une nouvelle fois à quel point elle tend à corrompre les administrations chargées de la mettre en place. Comme aux États-Unis durant la prohibition de l’alcool dans les années 1920, la prohibition du cannabis en France crée d’immenses incitations à la corruption pour l’administration étatique. La France, malgré sa politique répressive, est le premier consommateur de cannabis en Europe : les gains financiers pour les personnes répondant à cette demande sont colossaux.

LIRE sur: https://www.contrepoints.org/2016/05/31/254937-patron-stups-poursuivi-ca-changera-quoi

00000000000000000000000000000000000000000000

commentaires
  1. OTOOSAN dit :

    A ma connaissance, c’est pas la prohibition qui est la cause de la corruption…mais la course aux résultats, appelée vulgairement la batonnite », ou la « cranite  » selon les endroits…Pour faire croitre leurs chiffres d’activité les chefs de Service sont absolument prêt à tout. Un chiffre de croissance positif, une affaire médiatique…ça booste la carrière et ça fait venir des primes « conséquentes » dans leurs poches (cf le Journal Officiel pour certaines)
    La hiérarchie supérieure au courant ? je vous laisse deviner !

    J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s