Archives de mai, 2016

 Par Baptiste Guiet, France Bleu Roussillon samedi 28 mai 2016

Les douaniers de la brigade de surveillance du Perthus ont mis la main mercredi sur une cargaison d’herbe de cannabis dissimulée dans des sacs de légumes.

Tout est parti d’un contrôle classique de routine. Mercredi dernier à la mi-journée, les douaniers interceptent un camion frigorifique au péage du Boulou. Le véhicule revient d’Espagne et il est immatriculé aux Pays-Bas.

La remorque contient 22 gros sacs de betteraves rouges destinées à la consommation animale. A l’aide d’une tige métallique, les agents les sondent un à un. Rien à signaler dans les premières rangées mais arrivés à la troisième ils rencontrent une résistance au milieu des légumes. Il s’agit d’un sachet plastique thermo-soudé bourré  de cannabis.

Des dizaines de sachets plastiques

Le camion est alors vidé. Plusieurs dizaines d’autres sachets identiques sont découverts ainsi que trois sac de toile remplis d’herbe. Au total : 152,178 kilos de drogue.

Le chauffeur néerlandais âgé de 49 ans affirme qu’il ne savait pas qu’il transportait des substances illicites. Il a été remis aux policiers du SRPJ de Perpignan.

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/au-boulou-152-kilos-de-cannabis-decouvert-au-milieu-des-betteraves-rouges-1464461786

0000000000000000000000000000000000000000000


BGAYET (Tamurt) – Pour avoir tenté de duper les policiers et les services des douanes en leur présentant un passeport revêtu d’un faux visa Schengen, un individu a été arrêté, avant-hier, à l’aéroport de Bgayet, pour utilisation frauduleuse de documents falsifiés. Durant la même journée, les policiers ont, après un contrôle de routine effectué à l’intérieur du hall, arrêté quatre personnes en possession de deux bombes lacrymogène et deux pistolets à impulsion électrique « Taser».

LIRE plus:

http://www.tamurt.info/trafiquants-de-visas-schengen-de-drogue-arretes-a-bgayet/

0000000000000000000000

FELCNLa Fuerza Especial de Lucha Contra el Narcotráfico (FELCN), en operativos realizados en los últimos días, decomisó 3.373 libras de hoja de coca, 1.765 litros de combustible y 29, 6 kilos de cocaína, informó ayer viernes su director, Santiago Delgadillo.

“Mediante los brazos operativos de la FELCN se incautó 29 kilos con 618 gramos de cocaína, seis aprehendidos, tres vehículos, 22 botellines de thinner, 1.765 litros de combustible y químicos, y 67 taques de coca desviada a la elaboración de cocaína”, apuntó.
Detalló que el Grupo de Investigación de Sustancias Químicas (Gisuq) y la Agencia Nacional de Hidrocarburos (ANH) en la carretera Cochabamba-Santa Cruz, a la altura de Villa Tunari-Chocotal confiscaron 1.070 litros de gasolina y diesel en puestos rústicos de venta de combustible.

leer mas: http://www.elpaisonline.com/index.php/2013-01-15-14-16-26/centrales/item/217106-felcn-decomisa-combustible-coca-y-cocaina

00000000000000000000000000000000

 

poliziaimage-7Milano 28 Maggio – I Carabinieri del Comando Provinciale di Milano unitamente al personale delle Polizie di Albania, Germania e Spagna, hanno eseguito un’ordinanza di custodia cautelare in carcere nei confronti di 38 cittadini stranieri (31 albanesi,  5 marocchini e 2 tunisini), ritenuti responsabili, a vario titolo, di detenzione ai fini di spaccio di sostanze stupefacenti.

A dare avvio all’attività un intervento dei militari del Nucleo Radiomobile di Milano che, nel febbraio 2014, sequestrarono 42 kg. di eroina nel corso di un controllo di routine. Le indagini, poi, sono state seguite dal Nucleo Investigativo che, approfondendo ed ampliando il contesto, ha accertato l’esistenza di un sodalizio criminale – ramificato in tutto il nord Italia ed in Albania – dedito all’importazione nel territorio nazionale di ingenti quantitativi di eroina e di cocaina dal “Paese delle Aquile”.

piu: http://www.milanopost.info/2016/05/28/sgominata-banda-di-trafficanti-albanesi-sequestrati-130-chili-di-eroina-e-cocaina/

000000000000000000000000000000000000000

viernes, 27 de mayo de 2016
Una nueva operación de Vigilancia Aduanera y Policía Nacional permite interceptar un pesquero en el estrecho con 500 kilos de hachís

Agentes del Servicio de Vigilancia Aduanera y de la Policía Nacional de Ceuta intervinieron en la tarde de ayer un pesquero con base en Algeciras en el que sus ocupantes transportaban alrededor de 500 kilos de hachís.

El barco fue abordado por en pleno Estrecho por los agentes, que detuvieron a todos sus tripulantes y no descartan realizar más arrestos una vez avance una investigación que continúa abierta.

La embarcación fue trasladada en un principio al puerto de Tarifa y, avanzada la noche, fue movida hacia el muelle del Servicio de Vigilancia Aduanera en Algeciras, donde fue custodiada hasta que hoy sea puesta a disposición judicial.

La estimación inicial es que los pescadores transportaban unos 500 kilos de hachís, pero el peso total de la droga no se conocerá hasta hoy cuando se realice el pesaje oficial.

http://noticiassva.blogspot.fr/2016/05/una-nueva-operacion-de-vigilancia.html?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed:+DiarioDeNoticiasSva+%28DIARIO+DE+NOTICIAS+SVA%29

0000000000000000000000000000000

FRANCE (Drogue): quand la police devient dealer

Publié: 27 mai 2016 par Marc Fievet dans 36, Customs and Border Protection, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, Drogues, Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), HM Customs Excise (UK), NARCOTRAFIC, Narcotrafic INFOS, NS 55, OCRTIS, Police, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

LCPNS55Les invités d’Arnaud Ardoin

Emmanuel Fansten, journaliste à Libération, auteur de l’enquête – Dominique Perben, ancien Garde des sceaux et aujourd’hui avocat – Gilbert Collard, avocat, député RBM-FN du Gard et Secrétaire Général du Rassemblement Bleu Marine, auteur du livre  » Les dérives judiciaires : et si ça vous arrivait ?  » Paru aux Editions Eyrolles  – Marc Fievet, ancien infiltré de la Douane Française, inscrit sous le matricule  » NS 55 DNRED « , auteur des livres  » Infiltré au coeur de la mafia  » paru aux Editions Hugo Doc, et  » Gibraltar « , paru aux Editions Michel Lafon.

===

Pour regarder l’émission: http://www.lcp.fr/emissions/ca-vous-regarde/274542-drogue-quand-la-police-devient-dealer

Durant ce mois de mai, la justice a affaire à deux histoires de grands flics qui flirtent avec la légalité, deux histoires d’indics, deux histoires qui posent question du lien trouble entre policiers et voyous.

Michel Neyret, icône déchue de la PJ lyonnaise dont il fut le numéro 2, comparaît depuis le lundi 2 mai au tribunal correctionnel de Paris pour s’expliquer sur les relations incestueuses qu’il a entretenues avec ses informateurs.

Un autre grand flic l’ancien patron de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis) François Thierry est soupçonné d’avoir laissé entrer en France plusieurs dizaines de tonnes de cannabis ces dernières années, d’après une enquête publiée Dans l’édition du lundi 23 mai par le quotidien Libération. En cause, la proximité de François Thierry avec le trafiquant de drogue Sofiane H., un des  » indics  » de l’Office.
Entre 2010 et 2015, il aurait laissé son indic, le principal trafiquant de cannabis en France à la tête du « troisième plus grand réseau de drogue » en Europe, la connivence va loin puisque la femme de François Thierry était l’avocate de Sofiane H.
Le puissant policier avait recruté en personne Sofiane H. et lui a permis d’importer d’importantes quantités de drogue en « livraison surveillée ». Cette technique, légale, permet à la police de laisser passer des stupéfiants sur le sol français afin de remonter une filière pour la démanteler.

Sauf qu’en l’espèce, le réseau mis en place par le trafiquant/indic n’a jamais été inquiété… contrairement à ceux de ses concurrents.

Sauf que depuis 2004, et la loi Perben II, le recours aux indics est encadré, ni un policier seul ni même une équipe d’enquêteurs ne peut en principe gérer seul son indic. Tous doivent désormais être répertoriés dans un fichier central.

Seulement pour démanteler un réseau, peut-on se contenter de la légalité ? Ne doit-on pas forcement user de techniques à la limite de la Loi ? Et cette zone trouble est-elle L’efficacité doit-elle primer sur le droit ? Les invités d’Arnaud Ardoin en débattent ce soir de 19h30 à 20h30 dans l’émission Ça vous regarde sur LCP.

000000000000000000000000000000000000

Publié le 27 mai 2016 dans Histoire

Par Gérard-Michel Thermeau.

opium

opium By: UnklNikCC BY 2.0

Tout avait bien commencé pourtant. La loi du 19 juillet 1845 assimilait l’opium à un poison, le rangeant, au même titre que la morphine, dans la liste des substances vénéneuses et renforçant son contrôle à la vente. À l’occasion de l’Exposition universelle de 1851, les Français dénonçaient vertueusement les méthodes britanniques en Inde : l’administration fiscale britannique avait créé des bureaux de débit de liqueurs et d’opium pour favoriser les recettes de la taxe dite akbarie. Seuls des Anglo-saxons pouvaient ainsi faire fi de la santé publique pour remplir les caisses de l’État.

Dix ans plus tard, toutes ces belles intentions et ces nobles indignations avaient été oubliées. La Cochinchine était devenue une possession française : la conquête de l’Indochine commençait. Avec l’arrivée d’immigrants chinois, la consommation d’opium allait se développer. L’administration coloniale française vit tout de suite les profits qu’elle pouvait en retirer : l’opium fut taxé comme l’était l’alcool. L’impôt fut d’abord affermé à des Chinois mais la redevance annuelle rapportait peu en regard de l’accroissement continuel de la vente.

Une manufacture d’État pour fabriquer la drogue

Le meilleur opium du monde… enfin presque

0000000000000000000000000000000000000

http://m.la1ere.francetvinfo.fr/martinique/50-kgs-de-cocaine-saisis-mais-les-trafiquants-sont-en-fuite-363735.html

Vol de cocaïne à la PJ : les juges ont terminé leur enquêteLes juges ont terminé leur enquête sur l’affaire du vol de 52 kilos de cocaïne au siège de la PJ parisienne.

Près de deux ans après le rocambolesque vol de 52 kilos de cocaïne au siège de la police judiciaire parisienne, les juges ont achevé leurs investigations, a-t-on appris jeudi de sources concordantes. Les magistrats ont notifié le 24 mai la fin de leur enquête dans laquelle onze personnes sont poursuivies, a indiqué une source proche du dossier, confirmant une information du Parisien.

Ce qu’il va désormais advenir. Les parties ont désormais un mois pour faire des observations ou demander de nouveaux actes d’enquête. Ensuite, il appartiendra au parquet de Paris de prendre ses réquisitions, avant la décision des juges d’instruction de renvoyer ou non les protagonistes en procès.

LIRE

http://www.europe1.fr/faits-divers/vol-de-cocaine-a-la-pj-les-juges-ont-termine-leur-enquete-2755618

0000000000000000000000000000000000000

lire:

http://loractu.fr/nancy/13295-dealer-de-drogue-presume-abattu-sur-l-a31-a-lesmenils-ce-que-l-on-sait.html

00000000000000000000000000000000000000

lire:

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/trafic-de-drogue-un-homme-abattu-par-la-police-lesmenils-1464264475

000000000000000000000000000000000

lcp

LCP

ASSEMBLÉE NATIONALE

FRANCE (Drogue): quand la police devient dealer

0000000000000000000000000000000000000

OCRTIS1Il a travaillé en sous-main pour le compte de la France mais aussi pour les Etats-Unis : Stéphane V., jugé crédible par la justice, détaille les méthodes sans scrupules des Stups.

Le témoignage de Stéphane V. est tellement compromettant qu’il a aussitôt provoqué DEAl’ouverture d’une enquête préliminaire au parquet de Paris. Cet homme de 52 ans a été entendu longuement par l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), la police des polices. Libération l’a rencontré à deux reprises, plusieurs heures à chaque fois. De nombreux documents officiels prouvent qu’il a travaillé en sous-main pour l’Etat français, mais aussi pour le Département américain de la justice et la Drug Enforcement Administration (DEA), la puissante agence antidrogue des Etats-Unis. Une source jugée parfaitement crédible.

LIRE sur:

http://www.liberation.fr/france/2016/05/22/en-tout-19-tonnes-de-cannabis-ont-transite-par-la-villa-au-cours-de-ce-seul-sejour_1454416

0000000000000000000000000

En el procedimiento fueron incautados 3,7 toneladas de droga. Con esta acción se ha alcanzado la incautación de 24.366 tipos de drogas, la detención de 433 personas y el desmantelamiento de 133 grupos criminales en el país, informó el general.

leer mas:

http://www.analitica.com/sucesos/incautan-37-toneladas-de-droga-en-urena/

0000000000000000000000000000

Saisie record de cocaïne pour les douanes d'Orly en 2014

Publié le 25 mai 2016

© LP | Sur les vols en provenance des Antilles, les « poulets piments » servent parfois aux trafiquants pour transporter de la cocaïne.
Laura Philippon

Le service des douanes de l’aéroport d’Orly, à Paris, a saisi plus de 460 kilos de stupéfiants en 2015. Un record, avec des saisies importantes de cocaïne en provenance des Antilles-Guyane. Explications.

Des bidons de rhum, des poulets, du poisson, des poulpes surgelés ou encore des cartons de fruits et légumes. Les trafiquants ne manquent pas d’imagination quand il s’agit de transporter de la drogue. En 2015, les services des douanes de l’aéroport d’Orly, à Paris, ont saisi plus de 460 kilos de stupéfiants, contre 440 kilos en 2014.

LIRE sur:

http://m.la1ere.francetvinfo.fr/orly-les-saisies-de-cocaine-en-provenance-des-antilles-guyane-toujours-plus-importantes-en-2015-363641.html

00000000000000000000000000000

Elles ont été arrêtées la semaine dernière après une saisie de 36 kg de drogue, a revelé France TV info mercredi. Elles sont suspectées d’être les «passeuses» d’un trafic entre la Guadeloupe et la métropole.

Un nouvel épisode d’Air Cocaïne. Celui-ci se passe également dans les Antilles, mais n’est pas lié à l’affaire opposant la République dominicaine et des pilotes français. Selon France TV info, deux hôtesses d’Air France ont été interpellées jeudi 19 mai dans la cadre d’une enquête sur un trafic de drogue entre Une des deux hôtesses a été incarcérée, la seconde a été placée sous contrôle judiciaire.la Guadeloupe et la métropole. Le site, qui a diffusé ces informations mercredi, précise que 36 kilos de cocaïne et 110.000 euros ont été saisis lors d’une perquisition en Ile-de-France, au domicile d’un des membres du réseau. Ce dernier serait composé d’une dizaine de personnes, tous membres d’une même famille. Une des hôtesses a par la suite été incarcérée.

De Pointe-à-Pitre à Orly

Selon une source policière citée par France TV info, «l’ensemble du trafic a eu lieu sur des vols Air France». L’enquête, qui dure depuis avril 2015, est parvenue à la conclusion que le réseau s’approvisionnait en drogue à Pointe-à-Pitre, en Guadeloupe. La marchandise était ensuite récupérée à l’aéroport d’Orly (Val-de-Marne). C’est la brigade des stups parisienne qui a suivi la piste, et arrêté les supects, en Seine-Saint-Denis et dans le Val-d’Oise.

Un précédent avait eu lieu en novembre 2015, peu après les attentats de Paris: 41 kilos de cocaïne avaient été saisis à l’aéroport Roissy Charles-de-Gaulle, dans la soute d’un avion en provenance de Saint-Martin, cette île des Caraïbes divisée entre une partie gouvernée par les Pays-Bas et une autre par la France.

La région des Caraïbes est une plaque tournante du trafic de poudre blanche. Pour cause, leur proximité géographique avec les trois principaux pays producteurs: le Pérou, la Colombie et la Bolivie. Ils produisent à seuls environ 1.000 tonnes de cocaïne par an. Sur cette quantité, 200 tonnes sont envoyées en Europe. Le trafic de drogue passe généralement par le Venezuela, puis les Antilles. Une autre voie passe par le Brésil, puis l’Afrique, via l’archipel du Cap-Vert. En Europe, la cocaïne est revendue entre 35 et 50.000 euros le kilo, ou entre 60 et 65 euros le gramme.

Cette affaire tombe au plus mal pour la compagnie aérienne Air France. Elle remet en cause la sécurité et les contrôle de ses avions, même si les explosifs sont repérés aux rayons X. Ce sont surtout les douanes qui saisissent la drogue lors de contrôles.

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2016/05/25/01016-20160525ARTFIG00378-air-france-deux-hotesses-suspectees-de-trafic-de-cocaine.php

0000000000000000000000000000000000000000000

VENEZIA. Traffico internazionale di cocaina, hashish e marijuana: è in corso dalle prime ore di martedì 24 un’operazione dei comandi provinciali della Guardia di Finanza di Venezia e Trieste, con la collaborazione dei colleghi di Milano e Padova, finalizzata a smantellare due articolate organizzazioni tra loro collegate dedite al traffico internazionale di ingenti quantitativi di sostanze stupefacenti. Nell’operazione sono impegnati circa 300 finanzieri. Squestrati stamani quasi 100 chili di hashish, che si aggiungono ai quasi 400 già individuati, e 50 mila euro. Le investigazioni della Guardia di Finanza di Venezia e Trieste sono dirette dalla Procura della Repubblica di Venezia.

PIU:

http://m.nuovavenezia.gelocal.it/venezia/cronaca/2016/05/24/news/fiumi-di-droga-la-finanza-smantella-due-organizzazioni-internazionali-1.13528492

000000000000000000000000000000000

Gros coup de filet. Neuf personnes (six hommes et trois femmes) ont été interpellées.

Boulevard Clocheville, au terme d’une opération cousue main, dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3 h, une perquisition était lancée à deux pas du bâtiment abritant la Caf de Boulogne-sur-Mer. Les effectifs du Raid (antennes Paris et Lille), de la BSU (Brigade de sûreté urbaine) Boulogne, de la sûreté départementale et les unités cynophiles, notamment, sont intervenus conjointement cette nuit-là, dans le cadre d’une commission rogatoire émise par la juge d’instruction.

lire plus sur:

http://m.nordlittoral.fr/faits-divers/boulogne-sur-mer-un-vaste-trafic-de-drogues-demantele-ia0b0n311121

0000000000000000000000000000000000

LIRE sur:

http://lecolonel.net/scandale-des-stups-complaisance-ou-incompetence/

0000000000000000000000000000000000

http://m.elperiodico.com.gt/2016/05/24/pais/incautan-233-paquetes-de-droga-en-playas-del-pacifico/

http://www.frontera.info/EdicionEnLinea/Notas/Policiaca/24052016/1084809-PEP-logra-decomiso-de-764-kilos-de-droga-en-Ensenada.html

http://french.peopledaily.com.cn/VieSociale/n3/2016/0524/c31360-9062006.html

http://www.rtbf.be/info/societe/detail_cinq-arrestations-dans-le-milieu-de-la-drogue-en-belgique?id=9306878