Archives de 27 septembre 2016

French Christophe Naudin(C) is escorted to a courtroom berfore the hearing in drug trafficking case involving two French pilots, in Santo Domingo, on September 27, 2016. Naudin is involved in the escape of French pilots Pascal Jean Fauret and Bruno Odos, convicted of drug trafficking. / AFP PHOTO / ERIKA SANTELICES

French Christophe Naudin(C) is escorted to a courtroom berfore the hearing in drug trafficking case involving two French pilots, in Santo Domingo, on September 27, 2016.
Naudin is involved in the escape of French pilots Pascal Jean Fauret and Bruno Odos, convicted of drug trafficking. / AFP PHOTO / ERIKA SANTELICES

Le sort de Christophe Naudin est encore une fois suspendu à un report d’audience.

La justice dominicaine a reporté mardi au 6 octobre l’audience de révision du placement en détention provisoire du Français Christophe Naudin, pour son implication dans l’évasion des deux pilotes de l’affaire « Air Cocaïne ».

Un nouveau report qui prolonge la détention provisoire. « Le traducteur ne s’est pas présenté, il nous faut un traducteur pour qu’il [l’accusé] ait un maximum de garanties », a expliqué mardi le procureur Milciades Guzman à la sortie de l’audience.

lire:

http://www.europe1.fr/international/air-cocaine-naudin-fixe-sur-sa-detention-preventive-le-6-octobre-2858110

000000000000000000000000000000000000000000000000000

serge-duyrat-dirceteur-regional-des-douanesSerge Duyrat, directeur régional des douanes de Basse-Normandie.

Serge Duyrat, directeur régional des douanes, a présenté ce mardi après-midi sur l’aire de Beaumont-en-Auge à la presse l’une des armes de la douane pour lutter contre la fraude: un scanner mobile pour examiner les chargements des poids-lourds.

———————————————-

L'un des scanners mobiles des douanes françaises en démonstration sur l'A13 ce mardiL’un des scanners mobiles des douanes françaises en démonstration sur l’A13 ce mardi

——————————————–

rayons-xLe communiqué de la préfecture du Calvados est tombé dans les rédactions ce mardi en fin de matinée avc la mention « Afin de conserver son efficacité à ce dispositif de sécurité, nous vous remercions de ne pas diffuser cette information« .  Le dispositif n’est pourtant pas secret défense puisqu’il a déjà été présenté dans la région en février dernier, sur le port de Cherbourg ou fait l’objet cet été d’un reportage de nos collègues de France 3 Ardennes. Les douanes françaises disposeraient même de cet outil, plutôt massif, depuis près de 10 ans.

Le gain de temps est en effet loin d’être négligeable: le scanner mobile peut « traiter » une douzaine de poids-lourds en une heure contre une demie-heure à une heure par camion pour une fouille « classique ».
La douane française dispose de quatre de ces SMS.
Deux ont été sédentarisés aux ports du Havre et de Marseille. Les deux autres camions mobiles circulant sur l’ensemble du territoire.
————————————————–
video
 —————————————————-
Lire:
00000000000000000000000000000000000000

deaTwo of Mexico‘s most powerful drug cartels are battling for control of the US heroin market, the DEA says, raising the possibility that heroin trafficking patterns may be evolving along similar lines as the cocaine trade.

In comments reported by EFE on September 25, Drug Enforcement Administration (DEA) spokesperson Russell K. Baer told the news service that the Jalisco Cartel and the Sinaloa Cartel have recently come into conflict over the heroin trade.

Specifically, Baer said that the Jalisco Cartel « is pushing and has at times come into confrontation with the Sinaloa Cartel » over heroin trafficking routes.

In mid-2015 a Mexican security official described the Jalisco and Sinaloa organizations as the only « operating and functioning » cartels in that country, although authorities there have since acknowledged that other groups are still active. In its 2015 National Drug Threat Assessment, the DEA identified seven other organizations that the agency named among « the principal suppliers » of illegal drugs to the United States.

At the same time, the DEA report described the Sinaloa Cartel as « the most active supplier » of wholesale quantities of drugs in the United States, and said that the Jalisco Cartel « is quickly becoming one of the most powerful » criminal organizations in Mexico.

read more: http://www.insightcrime.org/news-analysis/dea-says-mexico-cartels-battling-to-corner-us-heroin-market

0000000000000000000000000000000000000

suisse

Les spécialistes des douanes suisses et allemandes ont découvert 24,6 kg d’héroïne dissimulés dans deux camions lors d’un contrôle à la douane autoroutière de Bâle/Weil-am-Rhein (D). 

Les deux chauffeurs turcs ont été arrêtés.

Lire:

http://www.swissinfo.ch/fre/plus-de-24-kg-d-h%C3%A9ro%C3%AFne-saisis-%C3%A0-la-douane-de-b%C3%A2le-weil/42476784

http://www.24heures.ch/suisse/faits-divers/24-kg-heroine-saisis-douane/story/20500558

0000000000000000000000000000000000000000000000

palestinepolicelogoThe Palestine Police Department arrested two on drug charges in a narcotics bust on Friday.

Keley Henderson, 27, of Palestine was arrested and charged.

Brodrick Orr, 26, of Palestine, was arrested and charged.

READ MORE: http://www.palestineherald.com/news/narcotics-search-warrant-results-in-two-arrests/article_5b113b42-844a-11e6-9118-3774e25c90f9.html

00000000000000000000000000000

bsf_emblem-svgKOLKATA: The Border Security Force (BSF) seized 63 kg of Marijuana (Ganja) from a house close to the Indo-Bangladesh border in the Nadia district of West Bengal on Sunday. The owner of the house managed to flee before the raid. A case has been resgistered against him at the Hogalberia police station.

Read more: http://timesofindia.indiatimes.com/india/BSF-seizes-narcotics-close-to-Indo-Bangladesh-border/articleshow/54510373.cms

BSF: The Border Security Force (BSF) (Hindi: सीमा सुरक्षा बल) is the primary Border guarding force of India. It is one of the five Central Armed Police Forces of the Union of India, it was raised in the wake of the 1965 War on 1 December 1965, « for ensuring the security of the borders of India and for matters connected there with ». It is a Central Armed Police Force charged with guarding India’s land border during peacetime and preventing transnational crime.

READ MORE: https://en.wikipedia.org/wiki/Border_Security_Force

00000000000000000000000000000000000000000

police36Son domicile de Clamart (Val-de-Marne) a été perquisitionné récemment mais la police n’y a pas retrouvé la trace du stock de coke dérobé, à l’été 2014, au 36 quai des Orfèvres. 

En revanche, les enquêteurs de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) ont découvert sur place plus de 11 000 € en liquide. Moussa B., ancien pizzaïolo, soupçonné d’avoir volé 52 kilos de cocaïne dans les locaux de la police judiciaire à Paris, est toujours en fuite. Selon Le Parisien, qui fait état de l’avancée de l’investigation, ce lundi 26 septembre, les enquêteurs continuent de rechercher activement cet homme d’une trentaine d’années, connu de longue date pour trafic de stupéfiants.

C’est la deuxième fois que cet individu échappe aux forces de l’ordre depuis le début de sa cavale, le 1er mars.  En avril, les policiers l’avaient manqué de peu à Meudon (Hauts-de-Seine). Ils avaient interpellé un complice et saisi 1,6 kg de cocaïne et 10 kg de cannabis mais Moussa ne se trouvait pas sur place. La drogue, découverte à Meudon comme à Clamart, ne correspond pas avec celle — pure à 80 % — volée dans la nuit du 24 au 25 juillet 2014, affirme Le Parisien. Mais la lumière commence à se faire sur le mode opératoire suivi pour cambrioler les stocks policiers. Le nom de Moussa figurait ainsi dans la mémoire du téléphone portable de Jonathan G. : un ancien membre de la brigade des stupéfiants de Paris (BSP), soupçonné d’avoir participé au cambriolage de la salle des scellés où était conservée la drogue.

Ce que ce dernier nie……..LIRE: http://www.lepoint.fr/faits-divers/pizzas-cannabis-et-cocaine-26-09-2016-2071321_2627.php

0000000000000000000000000000000000000000

tribunalcorrecLes gardes à vue « débutent à peine » rappelle-t-on, comme s’il le fallait encore, du côté de l’enquête. Pourtant, bien que naissantes, elles semblent déjà se fondre dans un dossier d’envergure.

Hier matin, entre la Corse, le Continent et l’Espagne, douze personnes ont été interpellées par les hommes de la direction régionale de la police judiciaire qui ont agi sur commission rogatoire, visant un trafic de stupéfiants, d’un magistrat bastiais. Magistrat à la manœuvre dans ce dossier.

lire: http://www.corsematin.com/article/article/trafic-de-cocaine-douze-arrestations-entre-lile-lespagne-et-le-continent

00000000000000000000000000000000000000