Archives de 1 octobre 2016

polijudiL’ opération a été menée par le service régional de police judiciaire (SRPJ) d’Orléans. Selon l’Echo républicain, les enquêteurs pistaient les trafiquants depuis plusieurs mois. Les 2 hommes participaient à un go fast en convoi : ils étaient partis d’Espagne et avaient prévu de rejoindre la région de Dreux en Eure-et-Loir.

Lire:

https://www.francebleu.fr/infos/faits-divers-justice/plus-de-800-kilos-de-cannabis-saisis-saint-pierre-du-mont-1475229966

0000000000000000000000000000000000000

police-luxembourgLa police a saisi quelques grammes de haschich et a procédé à l’interpellation d’un homme sous le coup d’un mandat d’arrêt pour une peine de prison de 18 mois.

Il a été emmené à Schrassig sur le champ.

LIRE: http://5minutes.rtl.lu/grande-region/laune/958255.html

0000000000000000000000000000000000

Finies les traditionnelles filières en provenance des Pays-Bas.

Les douaniers du Havre traquent drogues et contrefaçon

La cocaïne inonde désormais le marché français en entrant discrètement par conteneur au port du Havre.

Avec le scandale du vol de 52 kg de cocaïne au sein même du siège de la PJ parisienne au 36, quai des Orfèvres, la poudre blanche refait parler d’elle. Le trafic de coke ne s’est jamais aussi bien porté dans l’Hexagone, pour une raison simple : il a trouvé une porte grande ouverte sur le marché français, le port du Havre (Seine-Maritime).

Depuis maintenant trois ans, policiers et douaniers constatent la nette recrudescence de l’envoi, depuis les Antilles et le continent sud-américain, d’importantes quantités de cocaïne dans des conteneurs à destination de la cité normande.

« On sait maintenant que le port du Havre constitue la principale entrée de la cocaïne en France, estime un policier, spécialisé dans la lutte contre le trafic international de stupéfiants. Les circuits d’expédition ont changé. Avant, la cocaïne entrait en Europe par le Benelux avant de redescendre vers l’Espagne. Maintenant, elle passe par les Antilles françaises pour arriver sur les quais du premier port pour les conteneurs en métropole. Et surtout ces envois ont pris une tournure plus industrielle. »

A l’image de l’opération Cargo.

Déclenchée en novembre 2013 par les policiers de l’OCRTIS, elle avait permis de démanteler le réseau d’un certain Kevin Douré. A même pas 30 ans, ce jeune homme est considéré comme le plus gros trafiquant français de cocaïne. Ce vaste coup de filet avait notamment abouti à l’incarcération de trois dockers du Havre chargés « d’assurer » les livraisons pour le compte de cette filière.

LIRE: http://www.leparisien.fr/haute-normandie/enquete-comment-la-cocaine-s-infiltre-en-france-par-le-port-du-havre-05-08-2014-4047525.php

000000000000000000000000000000000000000000000

 


Agentes del Cuerpo Nacional de Policía adscritos a la U.D.Y.C.O de la Jefatura Superior de Ceuta y de la Costa del Sol, con la colaboración del G.R.E.C.O de Cádiz, interceptaron el pasado mes de agosto una embarcación en Estepona como punto de partida de una operación antidroga en la que sus responsables trasladaban hachís desde la localidad ceutí y la costa de Marruecos a la zona del Estrecho de Gibraltar. Ésta acabó con cuatro detenidos.

En la actuación realizada en Estepona se incautaron de 90 kilos de esta sustancia.
Leer:

http://www.diariosur.es/marbella-estepona/201610/01/desmantelada-organizacion-transportaba-hachis-20161001003452-v.html

000000000000000000000000000