COCAÏNE: la Colombie met en œuvre un plan de substitution des cultures illicites

Publié: 1 février 2017 dans INFOS

Diositeo Matitui, un cultivateur de coca, dans son champs à Policarpa, en Colombie, le 15 janvier. | LUIS ROBAYO / AFP


Le gouvernement colombien et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC) ont présenté vendredi 27 janvier un plan de substitution des cultures illicites pour éradiquer 50 000 hectares en 2017 dans tout le pays, premier producteur mondial de cocaïne.

Le gouvernement et les FARC ont précisé, dans un communiqué conjoint, que ce Programme national intégral de substitution des cultures d’usage illicite (PNIS) correspond au point no 4 de l’accord de paix signé fin novembre pour mettre fin à plus de cinquante-deux ans de conflit.

Il sera appliqué en 2017 dans 40 municipalités qui produisent actuellement plus de 50 % de la cocaïne de Colombie, et a déjà été lancé cette semaine dans les départements de Vichada et Caqueta, selon Rafael Pardo, haut conseiller pour le post-conflit, les droits humains et la sécurité, lors d’une conférence de presse à Bogota.

Lire

http://mobile.lemonde.fr/ameriques/article/2017/01/28/la-colombie-met-en-uvre-un-plan-de-substitution-des-cultures-illicites_5070431_3222.html?xtref=

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s