DOUANE FRANÇAISE: la coûteuse incompétence de Jérôme Fournel et Hélène Crocquevieille dans la gestion de la flotte d’avions et de navires de la douane

Publié: 8 février 2017 dans INFOS

L’ ex DG Jérôme Fournel qui a rejoint l’Inspection générale des finances avant de devenir président du conseil d’orientation de la lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme et la DG actuelle, Hélène Crocquevieille, 

devront nous expliquer une telle incompétence ayant entraîné cette gabegie!  

(Je me souviens que dans les années 90, lorsque je réclamais un vol de surveillance….ON n’avait pas osé me dire que tous les avions étaient en grande visite en même temps et que le seul disponible, c’était le ministre Michel Charasse qui l’avait réquisitionné pour l’emmener au grand prix de Monaco. Ce jour là , les narcos naviguaient sans aucun risque! Marc Fiévet)


La douane française s’est montrée incapable de renouveler ses flottes d’avions et de navires dans des conditions techniques et économiques satisfaisantes. La Cour des comptes l’enjoint à sortir de son autarcie.

«Elle a acquis des avions qui ne peuvent pas voler avec leurs équipements, des bateaux inutilisables et a payé un navire non livré». Le constat de la Cour des Comptes est accablant pour la Douane française. Elle dispose d’une composante aérienne et navale, forte de 850 agents, tous douaniers, (sur un total de 16.800 fonctionnaires). Ces moyens sont rattachés à la branche surveillance, qui est en charge de la lutte contre les fraudes et trafics en tout genre. En liaison avec d’autres services de l’État, elle remplit aussi des missions de lutte contre les pollutions maritimes.

À cet effet, la Douane dispose d’une flotte d’avions et de bateaux qu’elle gère seule: 9 hélicoptères entrés en service en 2000, 2 appareils monomoteurs dédiés à la surveillance terrestre et 15 bimoteurs, des Cessna F406, en charge de la surveillance maritime. Elle dispose également de 38 bateaux de différents tonnages (patrouilleurs, vedettes..). Ces flottes coûtent cher au budget de la Douane (1,6 milliard): elles ont absorbé 22% des crédits de fonctionnement et 49,1% du budget investissements en moyenne sur la période 2011-2015. En 2016, il était prévu 25,2 millions d’euros en fonctionnement et 39 millions en investissement.

Lire

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2017/02/08/20002-20170208ARTFIG00070-la-couteuse-incompetence-de-la-douane-dans-la-gestion-de-sa-flotte-d-avions-et-de-navires.php

http://www.lepoint.fr/economie/les-avions-et-les-bateaux-des-douanes-exasperent-la-cour-des-comptes-08-02-2017-2103195_28.php

La Cour des comptes a publié, mercredi 8 février, son rapport annuel dont un chapitre épingle les dépenses de la douane. 

La Direction générale des douanes et droits indirects (DGDDI), qui relève du ministère de l’économie et des finances, est pointée du doigt pour ses « échecs répétés et coûteux ». D’après le rapport, « la Douane est incapable d’acquérir, de maintenir et d’opérer seule des matériels complexes, notamment dans le domaine aérien et naval ». 

Retour en trois points sur ces échecs.

Des avions qui ne peuvent pas voler avec l’équipement prévu

 Deux bateaux neufs inutilisables

Une embarcation payée mais jamais reçue

Lire:

http://mobile.lemonde.fr/economie-francaise/article/2017/02/08/les-couteux-dysfonctionnements-de-la-douane_5076308_1656968.html?xtref=

Publicités
commentaires
  1. […] DOUANE FRANÇAISE: la coûteuse incompétence de Jérôme Fournel et Hélène Crocquevieille dans la… 8 février 2017 […]

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s