Archives de mars, 2017

La police de la ville de Nako, dans la région du sud-ouest, a saisi près de deux tonnes de chanvre indien d’une valeur de plus 170 millions F CFA. 

La drogue, conditionnée dans 20 sacs, a été saisie le 23 mars 2017 suite à une longue investigation menée dans le village de Topera, dans la province du Poni. Par ailleurs et les recherches ont permis d’appréhender deux suspects. 

Selon le commissaire du district de Nako Wahabo Kaboré, l’opération a été possible après « des investigations qui ont abouti à l’identification d’une cour d’habitation où s’effectuait le stockage. Cette quantité est la première du genre». 

‘’Nous avons pu mettre aux arrêts deux narcotrafiquants suspects. Mais les enquêtes se poursuivent.’’, a-t-il indiqué.

Lire

http://koaci.com/m/burkina-faso-pres-tonnes-drogue-saisis-nako-107892-i.html

Publicités

Début mars, un rapport du département d’Etat américain a fait grand bruit, affirmant que la « production de cannabis » au Maroc équivalait à 23 % du produit intérieur brut marocain (PIB), qui s’est élevé, en 2016, à 100 milliards de dollars (93 milliards d’euros). Un chiffre considérable lancé comme un écran de fumée qui masque des réalités complexes en termes de culture et de transformation de la matière première.

La sociologue et économiste Kenza Afsahi, chercheuse au Centre Emile Durkheim (CNRS), maître de conférences à l’Université de Bordeaux et chercheuse associée au CESDIP de Versailles-Saint-Quentin et au Centre Jacques-Berque de Rabat, a réalisé sa thèse sur la culture de cannabis au Maroc.

Décryptage.

Ce chiffre spectaculaire vous paraît-il crédible ?

Kenza Afsahi: La production de cannabis occupe une place importante dans l’économie du Maroc, mais ce chiffre doit être pris avec précaution. Il est issu du dernier rapport de l’Office des Nations unies contre la drogue et le crime (ONUDC) qui estime la production de haschich, ou résine de cannabis, au Maroc à 700 tonnes. Le rapport du département d’Etat parle, lui, de 700 tonnes de cannabis qui, une fois transformées en résine, seraient potentiellement équivalentes à 23 % du PIB. Il y a là une première confusion entre cannabis à l’état brut et cannabis transformé en résine.

Lire

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/03/30/une-grande-partie-de-l-argent-du-haschich-ne-profite-pas-a-l-economie-marocaine_5103423_3212.html

Seis fardos de hachís con un peso aproximado de 190 kilos ocultos en el maletero de un vehículo. Ese ha sido el total de la droga incautada durante la madrugada del lunes al martes por la Policía Local de Marbella en una actuación desarrollada en las inmediaciones de la playa Linda Vista, en San Pedro Alcántara. 

Leer

http://m.malagahoy.es/malaga/Hallan-cerca-kilos-hachis-maletero_0_1122487969.html


Miembros de la Primera División del Ejército, la Armada Nacional y el CTI de la Fiscalía detuvieron una tractomula en la que se transportaban 208 kilogramos de clorhidrato de cocaína en La Guajira.

En la operación, desarrollada en el kilómetro 61 de la vía La Paz, que conduce a Distracción (La Guajira), fue capturado Jhon Germán Ortega Castaño, quien conducía el vehículo de placas TGM 558.

Leer

http://www.elespectador.com/noticias/nacional/inmovilizan-tractomula-con-208-kilos-de-cocaina-en-la-guajira-articulo-686944

Las investigaciones se iniciaron a principios de febrero a raíz de una avería en las cañerías de un complejo residencial de Adeje (Tenerife) que posiblemente afectaba por inundación a varios locales.

Entre ellos había un trastero que estuvo alquilado un tiempo y tenía ocultos en su interior 432 kilos de hachís.

leer:

http://www.entornointeligente.com/articulo/9796384/ESPANA-La-Policia-Nacional-halla-432-kilos-de-hachis-almacenados-en-un-trastero-en-Adeje

000000000000000000000000000

Elle a à peine eu le temps de récupérer sa valise que les policiers lui sont tombés dessus. Une jeune femme de 22 ans a été cueillie, la semaine dernière, à sa descente d’un train en provenance du nord de la France, en gare Matabiau à Toulouse. Et ce n’est pas par hasard si les fonctionnaires se sont intéressés à elle.

Dans son bagage, ils ont fait main basse sur pas moins d’un kilo d’héroïne. Dans la foulée, deux autres personnes, une jeune femme et un homme, ont été interpellées à Toulouse. Des individus soupçonnés d’être des intermédiaires venus récupérer la «mule» et la drogue avant de distribuer le produit stupéfiant aux dealers de la place toulousaine.

Lire: http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/31/2547573-matabiau-dans-la-valise-un-kilo-d-heroine.html

00000000000000000000000000

Sylvain Desjardins et David Ayotte Franklin’s County Sheriff Office

Deux Québécois, Sylvain Desjardins et David Ayotte, ont été accusés jeudi à Columbus après la découverte par les autorités américaines de plus de 130 paquets contenant près de 300 livres de cocaïne à l’intérieur d’un petit avion, forcé d’atterrir d’urgence.

Tout a commencé mercredi après-midi lorsque l’agence américaine des douanes et de la protection des frontières a contacté le shérif du comté d’Athens, ainsi que la police de l’Université de l’Ohio, pour signaler qu’un petit avion était sur le point d’atterrir illégalement.

L’appareil, un bimoteur Piper Navajo immatriculé au Canada, a atterri sans autorisation à l’aéroport Gordon K. Bush, à Albany, en Ohio.

Les deux occupants ont été arrêtés à l’intérieur de l’avion, les autorités saisissant près de 300 livres de cocaïne après avoir été alertées par l’escouade canine. Une enquête a alors été ouverte et les autorités canadiennes ont été contactées, a fait savoir le Département américain de la Sécurité intérieure.


Lire plus:

http://www.tvanouvelles.ca/2017/03/30/deux-quebecois-arretes-en-ohio-avec-300-livres-de-cocaine

Ohio: Deux Québécois arrêtés avec 90 kg de cocaïne dans leur avion

0000000000000000000000000000000000

La Dirección Nacional de Control de Drogas (DNCD) con el apoyo del Cuerpo Especializado de Seguridad Aeroportuaria (CESAC) detuvieron en el Aeropuerto Internacional de las Américas a tres extranjeros que intentaron introducir en el país dos kilos de droga, presumiblemente cocaína o heroína, distribuidos en 226 bolsitas.
Leer

http://www.7dias.com.do/portada/2017/03/30/i226830_detenidos-aeropuerto-extranjeros-llevaban-226-bolsas-droga-sus-estomagos.html#.WN4DeJ4680M

De 2010 à 2013, Tom Wainwright a été le correspondant de l’hebdomadaire « The Economist » à Mexico. « Plus je m’intéressais au secteur de la drogue, plus je me demandais ce que ça donnerait si je couvrais le sujet comme […] n’importe quel commerce. » De cette question est né un livre passionnant, qui confronte les lois de l’économie à celles du narcotrafic – pour constater que, souvent, elles ne sont pas si éloignées. Riche en anecdotes et souvent drôle, l’ouvrage est aussi une mise en cause des méthodes de lutte contre la drogue, aussi dangereuses socialement qu’inefficaces économiquement. Extraits. 

Lire

https://www.lesechos.fr/idees-debats/livres/0211930420161-lecons-deconomie-sur-le-trafic-de-drogue-2076638.php

Au travail comme chaque jour, les gabelous ont intercepté ce matin, au péage de Bressols, un couple d’automobilistes porteurs d’un kilo 300 d’héroine.

Après les avoir enjoints de stationner pour un contrôle, les douaniers ont découvert de nombreux paquets d’héroïne et quelques grammes de cocaïne.

Plus sur:

http://www.ladepeche.fr/article/2017/03/30/2546998-saisie-douaniere-peage-a62-bressols-1-3-kilos-heroine-decouverte.html

000000000000000000000000000000000