Archives de 6 mars 2017

La section de recherches de Nancy avec le concours des groupements de gendarmerie départementale des Vosges et de Meurthe-et-Moselle met fin à un trafic d’héroïne et de cocaïne entre la Lorraine et la Hollande : plus de 900 grammes d’héroïne saisis.

Le 3 mars 2017, les militaires de la Section de Recherches de Nancy renforcés par les groupements de gendarmerie départementale de Meurthe-et-Moselle et des Vosges ont procédé à l’interpellation de 4 individus soupçonnés de participer à un trafic de stupéfiants.

Ces interpellations font suite aux investigations menées par la SR de Nancy qui mettent en exergue des liaisons régulières entre la Lorraine et la Hollande, liaisons qui consistent à ramener sur le sol français des produits stupéfiants (héroïne, cocaïne).

lire: http://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/meurthe-et-moselle/nancy/nancy-gendarmerie-met-fin-reseau-trafic-heroine-1208899.html

0000000000000000000000000000000000

The drug ring was supposedly a « dragnet » for those being sold drugs abroad but instead served as a means to bring drugs back into France.

A book written by a former French informant that infiltrated Mexican drug cartels reveals how France’s agency fighting drug-trafficking organized its own drug ring, local media reported Sunday.

Recently divorced, Hubert Avoine served the French intelligence service between 2007 and 2014, after some time in prison in exchange for judicial support to obtain custody of his children, according to online magazine Les Inrocks.

Read more

http://www.telesurtv.net/english/news/How-French-Anti-Drug-Chief-Set-up-a-Drug-Trafficking-Ring-20170305-0013.html

0000000000000000000000000000000000000000000000

Travaillant avec la mafia italienne ‘Ndrangheta, ils auraient organisé le transport de la drogue depuis la Colombie vers l’Europe.

 

Dans le cadre d’une vaste opération contre un réseau international de trafic de drogue, les autorités italiennes enquêtent sur quelque 68 personnes. Parmi elles figurent deux Suisses de 62 et 50 ans.

L’homme de 62 ans, né à Bellinzone, est actuellement en fuite, a indiqué lundi la Garde des finances de Catanzaro, en Calabre (I). Elle confirmait une information du jour du Corriere del Ticino. Le journal a indiqué que l’homme, après son passage à la retraite en 2014, a déménagé en République dominicaine.

En compagnie d’autres suspects, il est soupçonné d’avoir tenté, avec un cartel de la drogue contrôlé par l’organisation mafieuse ‘Ndrangheta, de faire passer en Italie des tonnes de cocaïne provenant de la Colombie. Selon le mandat d’arrêt, ces suspects auraient organisé tous les transports vers l’Europe. Ils auraient aussi mis sur pied la revente à des acheteurs en Italie.

Valeur de 1,6 millions d’euros

 Dans le cadre de l’opération baptisée « Stammer », huit tonnes de cocaïne ont été confisquées en Colombie à proximité d’une plantation de bananes, a rapporté l’agence de presse italienne Ansa. La valeur totale de la drogue se monte à 1,6 million d’euros (1,7 million de francs). Dans leur correspondance, les trafiquants parlaient de « bananes », de « matériel » ou d' »huile ».

Lire

http://www.lenouvelliste.ch/articles/suisse/deux-suisses-pourraient-etre-impliques-dans-un-vaste-trafic-de-cocaine-644506

http://www.tdg.ch/suisse/trafic-international-drogue-suisse/story/15338594

000000000000000000000000000000000000000


La Policía Nacional incautó en la zona de carga de los puertos, 153 kilos de cocaína ocultos en bancos o listones de madera provenientes del Chocó, con destino a Shanghái, China.

 En la última semana se ha incautado más de 1.700 kilos de clorhidrato de cocaína en Cartagena, por esto la Policía Nacional ha intensificado los operativos de registro y control a mercancías que pasan por la zona. Asimismo se ha adquirido tecnología para detectar las cargas ilegales y afectar la actividad criminal de las organizaciones narcotraficantes.

 

Leer

http://www.cmi.com.co/nacional/incautan-kilos-de-cocaina-en-cartagena-que-irian-para-china/414097/

00000000000000000000000000000000000000000

Âgés de 23 à 59 ans, les cinq délinquants auraient généré un chiffre d’affaires de plus de 500 000 euros.  

Les enquêteurs  de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED) ont réussi à découvrir leur identité grâce une opération de « cyber infiltration ».

Le site incriminé proposait toutes les drogues possibles et imaginables, du cannabis à l’héroïne en passant par le MDMA, et livrait ses clients à domicile.

Malgré l’utilisation de brouilleurs d’IP, les enquêteurs ont réussi à remonter la filière jusqu’aux gérants du site dont le « chef » est un homme de 28 ans, originaire de Trappes.

Lire

https://www.parisvox.info/2017/03/06/yvelines-supermarche-de-drogue-ligne-demantele/

0000000000000000000000000000000000000000000000000

papayaA través de un comunicado se informó que el estupefaciente se encontraba oculto en un tracto camión proveniente de Colima y que tenía como destino Tijuana, Baja California.

“Alrededor de las 20:00 horas del 27 de febrero, en la revisión a un tracto camión en el Puesto de Revisión Militar “Cucapah” de la Carretera Federal N°2 tramo Sonoyta-San Luis Río Colorado se logró el hallazgo de 105 paquetes ocultos entre papayas y el aseguramiento de José “’N y Luis ‘N’”.

Durante la revisión fueron localizados 85 paquetes con aproximadamente 101.5 kilogramos de cocaína.

papaya1

leer mas: http://noticieros.televisa.com/ultimas-noticias/estados/2017-03-05/ejercito-decomisa-120-kilos-droga-cargamento-papayas-sonora/

000000000000000000000000000000000000000