Archives de 21 mars 2017

« Hemos incautado 1.417 kilos de cocaína en un contenedor con pota (calamar gigante) que iba a ser enviada vía marítima a Bélgica », según un comunicado de la Dirección Antidrogas (Dirandro) de la policía, que no informó si había detenidos.
Leer

http://www.laprensa.hn/mundo/1055091-410/decomisan-m%C3%A1s-de-una-tonelada-de-coca%C3%ADna-con-nombre-y-foto-de

http://istoe.com.br/peru-apreende-mais-de-uma-tonelada-de-cocaina-com-foto-de-messi/

PAKISTAN (Rawalpindi): 757kg narcotics seized

Publié: 21 mars 2017 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Rawalpindi-The Anti-Narcotics Force (ANF) have carried out countrywide raids against the drug mafia and recovered 757kg narcotics and 4.5kg prohibited chemical, ANF HQs spokesperson informed on Thursday. The force also rounded up 21 smugglers including a lady and seized seven vehicles that were being used for transporting the drugs, he said.

According to him, ANF conducted 17 operations against the drug mafia in various parts of country including Rawalpindi and recovered 757kg drugs and 4.5kg prohibited chemical. The recovered drugs included 753kg hashish, 2.4kg opium, 1.7kg heroin and 4.5kg Acetic Anhydride. During operations, ANF also apprehended 21 persons including a lady involved in narcotics smuggling and seized seven vehicles.


Read more

http://nation.com.pk/islamabad/17-Mar-2017/757kg-narcotics-seized


Le procureur de la République de Vannes, François Touron, le maire David Robo, le préfet du Morbihan, Raymond Le Deun, et la police nationale ont officialisé, ce mardi matin, la création d’un Groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) sur le quartier de Kercado.


« Il s’agit d’un dispositif de crise pour lutter plus efficacement contre le trafic de drogue qui gangrène la vie des habitants », a expliqué le procureur de la République.


Lire

http://www.letelegramme.fr/morbihan/vannes/vannes-un-dispositif-de-crise-contre-le-trafic-de-drogue-21-03-2017-11443304.php

Les « mules » suivies à la trace. Les commanditaires aussi. De nouveaux enquêteurs sont installés ce mardi en Guyane pour lutter contre les trafics de stupéfiants. Un nouveau détachement de l’Office central pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (OCRTIS) vient d’être créé au sein de la direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ). En tout, 7 policiers ont été affectés à ce nouveau service – ils seront 9 en septembre prochain.



En Guyane, le département français qui compte le plus d’homicides par arme à feu, casses et braquages, par rapport au nombre d’habitants, la lutte contre la drogue est devenue une priorité. « 80 à 90% des gardes à vue de la police judiciaire sont en raison des trafics de stupéfiants », détaille à LCI le commissaire Christian Nussbaum, commissaire divisionnaire à la tête de la direction interrégionale de la PJ Antilles-Guyane.

Lire

http://www.lci.fr/faits-divers/drogue-une-antenne-de-lutte-contre-les-mules-creee-en-guyane-2029777.html