Archives de 15 avril 2017

Adsu et le service des douanes ont intercepté un colis contenant 16 250 grammes de cannabis dans l’entrepôt de DHL, à Plaine-Magnien. La drogue était dissimulée dans des couvertures de livre.

Un colis, placé dans une boîte en carton, est arrivé à Maurice sur le vol 190 de la South African Airways, le 19 mars dernier. Le poids « anormal » du colis éveillera les soupçons des officiers du service des douanes et de l’Anti-Drug and Smuggling Unit (Adsu). Comme le veut la procédure, ils ont passé le colis au scanner et y ont découvert la drogue.
http://defimedia.info/dans-des-couvertures-de-livre-plus-de-16-kilos-de-cannabis-saisis

Publicités







La création d’un monopole d’État de vente de cannabis semblable à la SAQ rapporterait chaque année 457 millions aux coffres de l’État québécois, selon une étude de l’Institut de recherche et d’informations socioéconomiques menée à la demande du syndicat des employés.


Le syndicat des employés de la SAQ presse le gouvernement Couillard de développer au plus vite un modèle d’affaires pour la vente de cannabis.


« Ça prend du temps, créer de telles structures. C’est un travail qui aurait dû être commencé depuis longtemps. Le gouvernement doit faire une consultation à ce sujet au plus vite », demande Katia Lelièvre, vice-présidente du Syndicat des employé-es de magasin et de bureau de la SAQ.


Lire

http://www.lapresse.ca/actualites/201704/13/01-5088467-legalisation-du-cannabis-les-employes-de-la-saq-tapent-du-pied.php


Esther Okofor va payer très cher son acte criminel puisqu’elle a été condamnée à 10 ans de prison ferme pour trafic de 10 kg de drogue. Elle a été arrêtée en 2015 alors qu’elle était à 6 mois de grossesse. Elle s’est présentée devant la barre de la chambre criminelle avec un enfant âgé d’à peine un an. 


Pour rappel, c’est lors d’un contrôle de routine que les pandores de Kaffrine ont mis la main sur Esther. En effet, au courant de leur fouille, les douaniers ont découvert un sac contenant 10 kg de drogue. Esther Okofor qui avait reconnu, la paternité du sac tout en soutenant que la drogue a été introduite par quelqu’un d’autre, sans pour autant designer un tiers. 


Lire

http://www.leral.net/Trafic-de-drogue-une-Nigeriane-prend-10-ans-de-travaux-forces_a198259.html

Un tribunal tanzanien a ordonné l’extradition vers les États Unis d’un baron de la drogue. L’homme, un Tanzanien de 44 ans, est accusé d’être à la tête d’un réseau mondial de trafic de cocaïne et d’héroïne.

Ali Khatib Haji Hassan, surnommé Shikuba, de nationalité tanzanienne, est recherché par les Etats-Unis. 


Les Américains le soupçonnent du commerce illégal de « cargaisons de plusieurs tonnes de cocaïne et d’héroïne vers l’Afrique, l’Europe, l’Asie et l’Amérique du Nord via son organisation de trafic de drogue basée en Afrique de l’Est ». Selon le Trésor américain, il obtenait de grandes quantités d’héroïne au Pakistan et en Iran et la cocaïne en Amérique du Sud.

Lire 

http://www.rfi.fr/afrique/20170414-tanzanie-approuve-extradition-vers-etats-unis-baron-drogue