Archives de 16 avril 2017


Una embarcación pesquera costarricense fue detenida este sábado en las cercanías de la Isla del Coco, e

n el Pacífico, y al ser revisada, las autoridades encontraron 969 kilos de cocaína. 


En la lancha, de nombre La Amistad, se encontraban cuatro costarricenses de apellidos Espinoza, Blanco, Piedra y Ramírez.

Así lo confirmó el ministro de Seguridad Pública, Gustavo Mata, quien precisó que la detención se produjo gracias a un patrullaje realizado en conjunto entre los Estados Unidos y Costa Rica.


Leer

http://www.nacion.com/m/sucesos/narcotrafico/Detienen-embarcacion-cocaina-Isla-Coco_0_1627837216.html

Publicités

Environ 740 millions de dollars ont été transférés par 17 grandes banques britanniques dont HSBC, Royal Bank of Scotland, Lloyds, Barclays et Coutts dans le cadre d’un réseau international de blanchiment d’argent en provenance de Russie, révèle le journal britannique The Guardian… Voilà encore de bonnes nouvelles ! Bon, d’ici quelques mois, rassurez-vous, nous aurons les noms de banques françaises également concernées, et la justice américaine très prompte devrait pouvoir repartir pour un tour d’amendes à mettre !

17 banques importantes du Royaume-Uni, dont HSBC, Royal Bank of Scotland, Lloyds, Barclays et Coutts, sont impliquées dans le blanchiment d’environ 740 millions de dollars (685 millions d’euros) en provenance de Russie, selon les informations du journal britannique The Guardian.

D’après la publication, entre 2010 et 2014, environ 20 milliards de dollars ont été sortis de Russie. Le montant réel pourrait même atteindre 80 milliards de dollars.
L’opération baptisée « The Laundromat Global » (Blanchisserie mondiale) impliquerait au moins 500 personnes, dont des oligarques et des banquiers. Les relevés bancaires de « The Laundromat Global » ont notamment été obtenus par des sources anonymes de l’Organized Crime and Corruption Reporting Project (OCCRP) et le journal russe Novaïa Gazeta, souligne The Guardian.

Lire plus

http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-17-banques-britanniques-impliquees-dans-le-blanchiment-de-740-millions-usd-de-russie.aspx?article=10607240918H11690&redirect=false&contributor=Charles+Sannat&mk=2

La Guardia Civil de Alicante ha detectado la entrada en el aeropuerto de Alicante-Elche de una nueva droga cannabinoide sintética con efectos hasta 80 veces más potentes que el cannabis tradicional. Los agentes se han incautado de 12.200 gramos de esta sustancia camuflada en paquetes desde Hong Kong que habrían alcanzado el valor de 3,5 millones de euros. La operación se ha saldado con la detención de dos hombre de 36 y 37 años, vecinos de El Campello (Alicante), según ha informado el instituto armado en un comunicado.
Leer:

http://www.larazon.es/movil/sociedad/detectan-un-nuevo-cannabis-de-hong-kong-80-veces-mas-potente-que-el-tradicional-DK14960535

Deux personnes ont été interpellées par les forces de l’ordre.

La garde civile espagnole a découvert à l’aéroport d’Alicante, dans le sud-est du pays, une drogue peu connue mais cependant très puissante, selon les informations du quotidien ABC.  

La drogue, sous forme de café, serait arrivée sur le territoire espagnol de Hong Kong. Pour avoir une idée de son effet sur le consommateur, il a été annoncée qu’elle était 80 fois plus forte que, par exemple, le cannabis. Plus de 12 kg de cette substance a été confisquée par les forces de l’ordre tandis que deux personnes, soupçonnées du trafic, ont été interpellés.

Lire

https://fr.sputniknews.com/international/201704151030919269-drogue-cannabis-espagne/

http://wp.me/p4Im0Q-1Dx

@DEASeattleDiv

APR 13 (BOISE, IDAHO) – Justin Gomez, 29, of Barstow, California was convicted yesterday by a federal jury of possession with intent to distribute methamphetamine. The jury’s decision came after a two-day trial in federal court in Boise. Gomez, who has two prior felony drug convictions, now faces mandatory life in federal prison.
According to evidence presented at trial, Justin Gomez and Salvador Gonzalez traveled from Southern California to Boise, Idaho, to distribute a large quantity of methamphetamine. Local and federal law enforcement officers discovered the conspiracy and intervened. On September 11, 2015, both defendants were arrested in Meridian, Idaho, with over two pounds of pure methamphetamine in their possession.
In October 2015, a Boise grand jury indicted both Gomez and Gonzalez for conspiracy to distribute methamphetamine and possession with intent to distribute methamphetamine. Gonzalez ultimately pleaded guilty. He was later sentenced to 120 months in prison. Gomez elected to go to trial. He was found guilty late yesterday.
Gomez’s sentencing is scheduled for July 6, 2017 before Senior U.S. District Judge Edward J. Lodge, at the federal courthouse in Boise. Gomez has several prior felony convictions including a crime of violence, drug trafficking, and gang enhancements. Because Gomez has at least two prior felony drug convictions and was convicted of possession with intent to distribute more than 500 grams of methamphetamine, he will be sentenced to a mandatory life term of imprisonment.
The case was investigated by the DEA and the Ada County Sheriff’s Office.
The case was prosecuted by the Special Assistant U.S. Attorney hired by the Ada County Prosecuting Attorney’s Office with funds provided by the High Intensity Drug Trafficking Areas (HIDTA) program. HIDTA is part of the Office of National Drug Control Policy (ONDCP) created by Congress with the Anti-Drug Abuse Act of 1988. It provides assistance to federal, state, and local law enforcement agencies operating in areas determined to be critical drug trafficking regions of the United States. Idaho is part of the Oregon-Idaho HIDTA in southwest Idaho which is a collaboration of local, multi-jurisdictional law enforcement drug task forces, and prosecuting agencies dedicated to addressing regional drug trafficking organizations that operate in Ada Canyon, and Malheur County.
https://www.dea.gov/divisions/sea/2017/sea041317.shtml

La incautación se produjo la tarde de ayer en el centro poblado de Sacuyo, ubicado en el distrito de Ácora, provincia de Puno. 



Los agentes detuvieron a Víctor Campo, Alberto Cruz y Roberto Canahuire; sin embargo, un cuarto implicado del traslado del cargamento de droga, huyó al percatarse de la presencia policial.

Leerhttp://larepublica.pe/sociedad/865761-puno-decomisan-mas-de-250-kilos-de-cocaina

Iran’s police seized over 1,815 kilograms of various drugs, including opium, hashish and heroin from smugglers in the country’s southeastern province of Sistan and Baluchestan.

Police forces seized 1,419 kilograms of drugs in an armed clash with smugglers near the city of Saravan last night, the province’s police commander, Brigadier General Hossein Rahimi said Apr. 8, Fars news agency reported.

In another operation, the police seized 396 kilograms of narcotics from smugglers near the city of Zahedan, he added.

In total, 1,545 kilograms of opium, 194 kilograms of hashish and 76 kilograms of heroin were seized in the two operations, Rahimi said.

The smugglers were trying to carry the drug cargos to central Iran, the police commander said, adding that five smugglers were arrested in the operations.

Iran is situated on a major drug route between Afghanistan and Europe, as well as the Persian Gulf states. The Islamic Republic shares about 900 kilometers of common border with Afghanistan, over which 74 percent of opium is smuggled.

The fight against drug trafficking annually costs Iran about $1 billion, according to the official estimates.

According to the statistics, there are about two million drug users in Iran.

http://en.trend.az/iran/society/2740086.html

Anti-Narcotics Force (ANF) has foiled drugs smuggling and seized 5067 kg narcotics in two separate incidents in the area of Qilla Abdullah district near Pak-Afghan border.   

According to ANF sources, following on a tip off, ANF personnel conducted raid at place and recovered 2793 kg opium in Gulistan area.      

In another raid, 2274 kg opium were also seized by ANF from a house at Noorak Sulaiman Khel area.   

Read more 

http://www.radio.gov.pk/16-Apr-2017/anf-seizes-5067kg-narcotics-in-qilla-abdullah

Le trafic de stupéfiants est un commerce international illicite comprenant la culture, la fabrication, la distribution et la vente de substances interdites par la loi. L’ONUDC contrôle et recherche en permanence les marchés illicites de stupéfiants internationaux afin de mieux appréhender leurs dynamiques. Le trafic de stupéfiants est au cœur de cette recherche. 

Davantage d’informations sont disponibles dans le Rapport mondial sur les drogues annuel.

https://www.unodc.org/westandcentralafrica/fr/2016-06-23-world-drug-report.html
Actuellement, la consommation mondiale d’héroïne (340 tonnes) ainsi que les saisies représentent un flux annuel de 430 à 450 tonnes d’héroïne sur le marché international. L’opium du Myanmar et de la République démocratique populaire lao en représentent environ 50 tonnes, alors que le reste, près de 380 tonnes d’héroïne et de morphine, est produit exclusivement à partir d’opium afghan. Bien que cinq tonnes soient consommées et saisies en Afghanistan, les 375 tonnes restantes font l’objet d’un trafic international via des routes parcourant les pays limitrophes de l’Afghanistan.

Les Balkans et les routes du Nord sont les principaux couloirs de trafic de l’héroïne entre l’Afghanistan et les grands marchés de la Fédération de Russie et de l’Europe occidentale. La route des Balkans traverse la République islamique d’Iran (souvent via le Pakistan), la Turquie, la Grèce et la Bulgarie via l’Europe du Sud-Est vers le marché de l’Europe occidentale, pour une valeur annuelle de près de 20 milliards de dollars. La route du Nord traverse principalement le Tadjikistan et le Kirghizistan (ou l’Ouzbékistan ou le Turkménistan) vers le Kazakhstan et la Fédération de Russie. L’envergure du marché est estimée à un total de 13 milliards de dollars par an.

Principaux flux d’héroïne en provenance d’Asie

Global heroin flows

Source : Rapport mondial sur les drogues 2010, ONUDC

En 2008, les saisies d’héroïne ont atteint le niveau record de 73,7 tonnes métriques. La majorité de l’héroïne a été saisie au Proche et au Moyen Orient ainsi qu’en Asie du Sud-est (39 % du total mondial), en Europe du Sud-est (24 %) et en Europe Centrale et Occidentale (10 %). L’augmentation mondiale des saisies d’héroïne sur la période 2007-2008 fait suite à l’augmentation croissante du nombre de saisies par la République islamique d’Iran et la Turquie. En 2008, les deux pays ont effectué plus de la moitié des saisies d’héroïne mondiales et ont enregistré les deux plus importantes saisies au monde, pour la troisième année consécutive.

En 2007 et 2008, entre 16 et 17 millions de personnes consommaient de la cocaïne dans le monde, soit l’équivalent du nombre de consommateurs d’opiacés. L’Amérique du Nord représentait près de 40 % de la consommation de cocaïne mondiale (le total a été estimé à 470 tonnes), alors que les 27 pays de l’Union Européenne et quatre pays membres de l’Association européenne de libre-échange représentaient plus d’un quart de la consommation totale. Ces deux régions représentent plus de 80 % de la valeur totale du marché mondial de la cocaïne, estimé à 88 milliards de dollars en 2008.

En ce qui concerne le marché américain, la cocaïne est généralement transportée depuis la Colombie vers le Mexique ou l’Amérique centrale par mer puis par terre vers les Etats-Unis et le Canada. La cocaïne est principalement acheminée vers l’Europe par mer, le plus souvent dans des cargaisons de conteneurs. La cocaïne trouvée en Europe provient majoritairement de Colombie, cependant les cargaisons du Pérou ou de l’Etat plurinational de Bolivie y sont plus communes que sur le marché des Etats-Unis.

Principaux flux de cocaïne, 2008

Global cocaine flows 

Source : Rapport mondial sur les drogues 2010, ONUDC

Suite à une hausse significative des saisies de cocaïne de 2002 à 2005, celles-ci se sont aujourd’hui stabilisées, atteignant 712 tonnes en 2007 contre 711 en 2011. Les saisies se concentrent toujours en Amérique et en Europe. Cependant, la transition de 2007 à 2008 a entraîné un changement géographique dans les saisies vers les pays d’origine de la cocaïne. Les saisies en Amérique du Sud ont représenté 59 % du total international en 2008, contre 45 % en 2007.

https://www.unodc.org/unodc/fr/drug-trafficking/index.html

http://www.planetoscope.com/sante/drogues

(Agence Ecofin) – Selon le Département d’Etat des USA, 12 pays africains sont placés sous surveillance particulière du Narcotics Control Bureau : l’Afrique du Sud, l’Algérie, le Bénin, le Cap Vert, l’Egypte, le Ghana, la Guinée-Bissau, le Liberia, le Maroc, le Nigeria, le Sénégal et la Tanzanie.

Tour d’horizon, selon « The Department of State’s International Narcotics Control Strategy Report », publié fin mars 2017 : 

Lire

http://www.agenceecofin.com/securite/1604-46625-12-pays-africains-sous-surveillance-du-narcotics-bureau-des-etats-unis

Le manège était surveillé depuis plusieurs semaines. 

Le 3 avril dernier, un homme soupçonné d’être à la tête du trafic et de faire circuler de l’héroïne sur l’agglomération lyonnaise, un ressortissant albanais résidant à Lyon 3e , a été interpellé avec un complice. Les deux hommes transportaient alors plus de 100 kg de produits de coupe lorsqu’ils ont été interceptés par les policiers du GEAD-Est basé au commissariat de Villeurbanne.

Lire

http://www.leprogres.fr/faits-divers/2017/04/15/plus-de-2-kg-d-heroine-et-presque-200-kg-de-produits-de-coupe-saisis