Archives de 3 mai 2017

La police mexicaine a arrêté mardi l’un des lieutenants du baron de la drogue Joaquin « El Chapo » Guzman. L’homme est suspecté de mener une guerre de succession sanglante pour prendre la tête du cartel.
Damaso Lopez a été interpellé lors d’une opération conjointe de l’armée et de la police dans un immeuble d’un quartier huppé de Mexico, ont annoncé les autorités judiciaires.
Lire:

http://www.arcinfo.ch/articles/monde/mexique-damaso-lopez-un-des-lieutenants-d-el-chapo-interpelle-a-mexico-667740

« La sensation d’impunité est totale », se désole Juan Franco, maire de La Linea de la Concepcion, commune la plus touchée.

Dans cette ville de 65.000 habitants frontalière de l’enclave sous administration britannique de Gibraltar, « la goutte d’eau qui a fait déborder le vase » remonte au 16 avril, raconte Raul Zambrano, de l’Association espagnole de gardes civils (AEGC).

Indigné, il montre une vidéo sur son téléphone portable: des hommes cagoulés débarquent une cargaison de haschich, en pleine journée, dans le port de pêche de La Linea, tandis que dans les rues voisines, une centaine de personnes caillassent sept agents qui tentent d’empêcher la livraison des deux « narco-bateaux ».

°°°

« Comme l’administration n’a rien fait, ils pensent que c’est un droit acquis », dénonce Raul Zambrano.

Les bateaux chargés de haschich en provenance du Maroc « arrivent à toute heure », confirme un trentenaire qui travaille à quelques dizaines de kilomètres et refuse de donner son nom.

L’opération, explique-t-il, est bien rôdée: « Il y a toujours une équipe d’hommes, les uns pour recevoir les cargaisons, les autres pour la transporter dans des voitures, d’autres pour la garder ».

‘David contre Goliath’

« Leurs bateaux peuvent atteindre 65 noeuds de vitesse , les nôtres 45 pour le plus rapide », précise José Encinas.

« C’est une guerre sans égal, de David contre Goliath », affirme Raul Zambrano. Les deux associations de gardes civils réclament au moins 200 agents supplémentaires pour surveiller la région.

A La Linea, « la police dispose de six véhicules, mais cinq sont à l’ atelier « , témoigne aussi Juan Franco, qui demande à l’Etat d’intervenir car la mairie est « ruinée » et n’a « ni les compétences ni les moyens ».

LIRE PLUS:

http://www.levif.be/actualite/international/espagne-sur-les-plages-du-detroit-de-gibraltar-les-narcos-narguent-la-police/article-normal-654511.html

Bataille en mer: chaque jour le SVA et la Guardia Civil livrent un combat sans merci aux narcotrafiquants!

000000000000000000000000000

 

Le service régional de la police judiciaire d’Errachidia a procédé, mercredi tôt dans la matinée dans une localité près d’Erfoud, à la saisie de près de 900 kilogrammes de haschich à bord d’une voiture portant de fausse plaques d’immatriculation, a indiqué la Direction général de la sûreté nationale (DGSN).

LIRE:

http://www.atlasinfo.fr/Maroc-saisie-de-pres-de-900-kg-de-haschich-dans-une-localite-pres-d-Erfoud-DGSN_a81515.html

https://www.yabiladi.com/articles/details/53410/erfoud-saisie-pres-haschich-bord.html

0000000000000000000000000000000

718 kg de drogue, essentiellement du cannabis, viennent d’être saisis par l’Unité Anti-drogue (UAD) du Burkina Faso, à Ouagadougou, la capitale. Estimée en termes financiers à près de 50 millions de francs CFA, cette drogue était destinée aux populations burkinabè par le truchement bien entendu des dealers, petits et grands.

Les éléments de l’UAD ont interpellé trois trafiquants responsables de ces sacs de drogue saisis. Ce sont Koffi Agyekum, 33 ans, de nationalité étrangère, Lassané Dipama, un transporteur burkinabè de 32 ans et Mahamadou Bonkoungou, un magasinier de 31 ans. Tous ont été mis aux arrêts.

lire plus:

http://www.afrique-sur7.fr/53843/burkina-faso-des-sacs-de-drogue-saisis-a-ouagadougou/

http://koaci.com/burkina-faso-drogue-estimee-pres-millions-saisis-108942.html

http://www.fasozine.com/actualite/societe/1498-trafic-de-stupefiants-718-kg-de-cannabis-saisis-par-l-unite-anti-drogue.html

00000000000000000000000000000000000000


El capitán de la embarcación Antony, detenida en altamar por llevar una tonelada de cocaína, falleció de un infarto cuando era trasladado a los Tribunales de San José por oficiales de la Policía de Control de Drogas (PCD). 

El imputado se llamaba Jorge Damián Ferreto Gutiérrez, un costarricense de 53 años.

Leer
http://www.nacion.com/m/sucesos/narcotrafico/Capitan-tonelada-cocaina-infarto-Tribunales_0_1631236911.html


Jeudi dernier, un vaste trafic d’héroïne a été démantelé, après une enquête de longue haleine. 


C’est en fin d’année 2016 que la brigade des stupéfiants du commissariat de Boulogne a été saisie de cette commission rogatoire, suite à des investigations menées par le service. Ces recherches portaient sur un trafic de drogue sur les communes d’Outreau et du Portel. Ces premiers éléments vont permettre, in fine, un joli coup de filet…


Ont participé à cette opération, le commissariat de Boulogne (brigade de sûreté urbaine), le groupe d’appui technique de la SD62, le GIR 59/62, la cellule zonale d’appui technique, l’antenne littorale de la sûreté départementale 62 (SD62), les équipes cynotechniques « stups » et « billets » de Lens et Boulogne-sur-Mer.

Lire plus 

http://m.lechodelalys.fr/fait-divers/trafic-demantele-plus-de-7-000-euros-de-ia680b0n208068



Após uma denúncia anônima, a Receita Federal e a Polícia Rodoviária Federal (PRF) encontraram fardos de cocaína em fundos falsos de um ônibus de turismo. O veículo foi parado em Barra Velha, no Litoral Norte de Santa Catarina, na madrugada desta terça-feira (2). Um homem foi preso.

Segundo a PRF, a carga tinha 215 kg de cocaína e 15 kg de crack, distribuídos em 11 fardos. 


Mais

http://g1.globo.com/sc/santa-catarina/noticia/fardos-de-cocaina-sao-encontrados-em-fundos-falsos-de-onibus-de-turismo-em-sc.ghtml

Sous surveillance technique et physique depuis plusieurs semaines, l’homme de 31 ans était ce que l’on appelle un « fêtard ». Il ne travaillait pas, vivant de son trafic. Il écoulait sa « marchandise », de la cocaïne, dans les boîtes de nuit d’Annecy et des stations de ski alentours. 


Il a été interpellé samedi sur la route, entre Annecy et Val d’Isère. Stations où il se rendait pour participer aux trois jours de « Closing », la fête de fin de saison.

Lire

http://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/haute-savoie/annecy/il-fournissait-cocaine-fetards-stations-ski-haute-savoie-1245279.html