Archives de 7 juillet 2017

La direction générale de la douane a été perquisitionnée jeudi matin sur instruction du parquet national financier dans le cadre d’une enquête sur l’acquisition d’un bateau en 2011-2012 qui n’a jamais été livré, a-t-on appris de source proche de l’enquête.

Des documents relatifs à l’achat de ce navire pour un montant de plus de 300.000 euros, destiné à la lutte contre les stupéfiants dans les Antilles, ont été saisis au siège à Montreuil, près de Paris, a indiqué cette source.

A l’issue de la perquisition, aucune garde à vue n’a été prononcée et aucune audition réalisée, ont déclaré d’autres sources proches de l’enquête.

Contactée par l’AFP, la direction générale de la douane a confirmé la perquisition, réalisée par la brigade de répression de la délinquance économique.

L’enquête porte sur l’achat d’une « embarcation très rapide, de type intercepteur », destinée à « lutter contre la contrebande de stupéfiants perpétrée au moyen de bateaux type +go fast+ », selon le rapport annuel de la Cour des comptes, paru en février. Ses auteurs critiquaient un « montage » financier qui a « coûté très cher à l’administration ».

Entre février 2011 et fin 2012, la douane a versé, « en pure perte » 307.618 euros à un constructeur américain basé en Floride, selon la Cour des comptes. La douane a en outre commis « plusieurs erreurs » dans les procédures et les calculs des sommes réclamées, avait rapporté la Cour, qui trouvait « anormal » qu' »aucune procédure disciplinaire » n’ait été engagée à l’encontre des fonctionnaires « responsables de ces échecs ».

Dans un courrier adressé jeudi aux 17.000 agents de la douane, que l’AFP a pu consulter, leur directeur général Rodolphe Gintz a affirmé que son administration, « victime d’un constructeur indélicat », « n’est en aucune façon restée inactive ».Une procédure pour « non-respect des obligations contractuelles » a notamment été engagée auprès du tribunal administratif de Montreuil, qui a « très récemment condamné le fournisseur à reverser à la Douane les sommes dues », a indiqué M. Glintz dans ce courrier. Ces faits ont également été dénoncés auprès du Procureur, a-t-il ajouté.

Cette perquisition survient après plusieurs affaires ayant récemment ébranlé la douane.

LIRE la suite

http://www.nordlittoral.fr/36517/article/2017-07-06/le-siege-de-la-douane-perquisitionne-dans-le-cadre-d-une-enquete-sur-l-achat-d

00000000000000000000000000000000000000000

Publicités

Le 4 juillet, la police italienne a mené une opération d’envergure contre la mafia calabraise. Vingt-quatre familles du sud du pays étaient visées. Pour «Libération», Fabrice Rizzoli, auteur de «la Mafia de A à Z», revient sur ces arrestations, sur les activités de la mafia calabraise, ainsi que sur l’implantation des mafias en Europe.Encore plus réel que la série italienne Gomorra tirée du livre (2006) de Roberto Saviano, condamné à mort par la Camorra, et qui vit depuis sous protection policière. Mardi 4 juillet, quelque 1 000 carabiniers débarqués par hélicoptères, avec des chiens et des spécialistes de la recherche de bunkers pouvant servir de cachette pour les chefs mafieux, ont été déployés avant d’arrêter 116 membres de la ‘Ndrangheta (la mafia calabraise) visés par des mandats d’arrêt. L’opération a permis de mettre à jour les nouvelles structures de l’organisation, dont des sortes de tribunaux supposés résoudre les conflits internes entre les divers clans. Active depuis le milieu du XIXe siècle, la tentaculaire ‘Ndrangheta dépasse désormais sa rivale sicilienne Cosa Nostra sur le plan du chiffre d’affaires comme sur celui des effectifs. Entretien avec Fabrice Rizzoli, auteur de la Mafia de A à Z.

Qu’est-ce que la ‘Ndrangheta ? Quelles sont ses activités ? Selon une étude de l’institut italien Demoskopika, elle serait aussi rentable que la Deutsche Bank et McDonald’s réunis…

La ‘Ndrangheta est tout simplement la mafia italienne la plus puissante. Elle est considérée comme numéro un, aussi bien en nombre d’affiliés [ils seraient au nombre de 60 000, ndlr], qu’en termes de revenus : près de 40 milliards d’euros par an. Originaire de Calabre dans le sud de l’Italie, elle opère dans tout le pays et même ailleurs en Europe, au Canada, et en Australie, mais aussi en Amérique Latine où elle a établi de véritables narco-comptoirs. 

LIRE la suite 

http://www.liberation.fr/planete/2017/07/07/en-italie-des-milliers-de-mafieux-sont-en-prison-et-12-milliards-saisis-tous-les-deux-ans_1582092

Près d’une tonne de drogue -quelque 520 kilos de cocaïne et 450 de haschich- et des biens d’une valeur de cinq millions d’euros ont été saisis en Allemagne, Italie, Portugal, Espagne et au Royaume-Uni, indique Europol.

« Les revenus de la drogue étaient blanchis via des réinvestissements dans la restauration, l’import-export d’alimentation, le commerce de métaux précieux et véhicules, et le football« , selon Eurojust, tandis qu’un porte-parole de la garde civile espagnole évoquait des maisons de jeux, des sociétés de location de voitures ou des boutiques d’achat-vente d’or.

lire plus: http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20170705.AFP6707/operation-europeenne-antimafia-au-moins-30-arrestations.html

00000000000000000000000000000000

Un camión Volvo que iba rumbo a Chile con 23 kilos de cocaína escondidos en la cabina.

El camión tipo furgón, de color blanco con franjas celestes y placa chilena, ingresó a Bolivia con cargamento y hacía el retorno a Chile con 23.360 gramos de cocaína en estado seco repartida en 22 paquetes hábilmente camuflados en la cabina, según informó el director general de la Felcn, Santiago Delgadillo.

FUENTE: http://www.lostiempos.com/actualidad/nacional/20170707/se-incautan-camion-23-kilos-cocaina

00000000000000000000000000000000000

Bingo hier matin pour les douaniers de l’aéroport Roland-Garros

Un passager âgé d’une trentaine d’années s’est fait prendre à la sortie de l’avion à Gillot. Arrivé de Paris, il transportait une « quantité importante » de cocaïne.

LIRE la suite 

http://www.freedom.fr/actualites/passager-interpelle-a-gillot-quantite-importante-de-cocaine/

https://www.clicanoo.re/Faits-Divers/Article/2017/07/07/Trafic-de-cocaine-belle-prise-pour-les-douaniers_478841

00000000000000000000000000

La Policía española capturó en Madrid al jefe de una red internacional de narcotraficantes buscado por las autoridades brasileñas y responsable del intento frustrado de introducir 1000 kilos de cocaína en Europa, a través del puerto de Amberes (Bélgica), con destino a España.

Fuentes de la investigación precisaron que el detenido es Roberto Carlos Gómez Herrera, alias Huevo, de nacionalidad colombiana y que el arresto se produjo el 2 de julio.


Estaba escondido en un inmueble de la capital, del que salía en muy contadas ocasiones y donde planeaba su huida a otro país con documentación falsificada, según la fuente.


Pesaba sobre él una orden de captura internacional ordenada por Brasil y el arresto fue posible gracias a la cooperación entre la Policía Nacional de España, la Dirección de Inteligencia Policial de la Policía Nacional de Colombia, la Policía Federal de Brasil e Interpol, Dipol.


Estaba reclamado por delitos de tráfico internacional de drogas y pertenencia a organización criminal a raíz de que, gracias a una investigación conjunta de Colombia y Brasil, se supiera en noviembre de 2016 que una red de narcos planeaba un envío a Europa de una importante cantidad de droga.


Pretendían hacerlo en bloques de granito de grandes dimensiones transportados en contenedores marítimos a través de la ruta Río de Janeiro-Amberes y con destino final España.


Se intervinieron en el Puerto de Amberes dos contenedores con bloques de granito puro que contenían más de 1.000 kilos de cocaína ocultos a través de perforaciones muy sofisticadas.


Leer mas

http://m.elpais.com.co/judicial/capturan-a-narco-colombiano-que-intento-ingresar-1000-kilos-de-cocaina-a-espana.html

LIRE 

http://www.ouest-france.fr/monde/mexique/mexique-des-combats-font-au-moins-28-morts-dans-une-prison-d-acapulco-5117391

La Agencia Tributaria se ha incautado de 2.500 kilogramos de hachís en la desembocadura del Guadalquivir a la altura de Sanlúcar fruto de una operación contra el narcotráfico en cooperación con las autoridades portuguesas.Leer mas 

http://m.diariodecadiz.es/provincia/Incautadas-toneladas-hachis-desembocadura-Guadalquivir_0_1151585518.html