Archives de 12 juillet 2017

La brigade judiciaire de la police de Liège a réussi à remonter un trafic qui opérait à partir de Rotterdam en passant par Maasmechelen, dans le Limbourg, pour arriver à Liège.LIRE la suite 

https://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_un-vaste-trafic-d-heroine-et-de-cocaine-demantele-aux-pays-bas-mais-aussi-a-liege?id=9658012

Como, 12 luglio 2017 – La Guardia di Finanza di Como ha sequestrato 800 kg di marijuana, 3 kg di cocaina, una penna pistola realizzata in metallo dorato pronta all’uso, unitamente a 7 proiettili calibro 22, e una pistola con matricola abrasa, modello Tokarev Tt30 (utilizzata dall’Armata Rossa nella seconda guerra mondiale) con due caricatori e 15 cartucce calibro 7,62.  Il sequestro è maturato nell’ambito di una vasta operazione anti-droga nelle province di Como, Milano e Monza Brianza. L’operazione ha permesso di sgominare una organizzazione internazionale dedita al traffico di stupefacenti. 
Piu:

http://www.ilgiorno.it/como/cronaca/traffico-droga-1.3264745

Vincent Sauvalère travaille actuellement au Bureau européen de lutte antifraude (DG OLAF) en tant que chef de l’unité «Tabac et marchandises contrefaites».

Il a une expérience remarquable en matière douanière et a acquis un excellent leadership dans les opérations internationales de lutte contre le trafic de cigarettes, de contrefaçons et de stupéfiants.

Il est colonel de réserve dans l’armée française.

Il a été chef des opérations (DOD) de la Direction nationale des enquêtes et du renseignement douanier (DNRED) à Paris de 2008 à 2014.

De 2003 à 2008, il a travaillé comme attaché de douane à l’ambassade de France à Berlin, où il était responsable de l’Allemagne et de l’Europe du Nord.

De 1993 à 2003, il avait été chef d’Echelon de la DNRED à Metz (France).

Lire aussi: DNRED (France): c’est « Le Service » de la douane française 

0000000000000000000000000000000000000000

Un super-douanier dans le viseur de la justice

L’un des responsables français de l’Office européen de lutte antifraude (Olaf) est dans le collimateur de la justice. Le bureau et le domicile bruxellois de Vincent Sauvalère *, patron de l’unité « tabac et contrefaçon » de l’Olaf depuis 2014, ont été perquisitionnés voilà trois semaines par les gendarmes de la section de recherche de Paris. Cette incursion en Belgique s’inscrit dans le cadre de la vaste enquête judiciaire ouverte à Paris sur les curieuses pratiques de la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

A cœur du dossier, un homme à la réputation sulfureuse: le Serbe Zoran Petrovic, indicateur des douanes, soupçonné d’avoir fait entrer des conteneurs de marchandises par le port du Havre, ni vu, ni connu, en échange de précieux tuyaux distillés à ses officiers traitants.

Le tout avec la bénédiction de plusieurs cadres dirigeants du renseignement douanier dont Vincent Sauvalère, ancien ponte de la direction parisienne, aurait fait partie.

—————————————————-

Vincent Sauvalère

*Vincent Sauvalère

Head of Unit B2, Tobacco & Counterfeit Goods, OLAF

Vincent Sauvalère is currently working at the European Anti-Fraud Office (DG OLAF) as the Head of Unit ‘Tobacco and Counterfeit Goods’. He has a remarkable experience in Customs matters and has acquired excellent leadership of international operations to combat trafficking in cigarettes, counterfeits and narcotics. He is reserve colonel in the French Army. Amongst his achievements he has been Head of Operations of the National Directorate for Customs investigations and Intelligence (DNRED) in Paris From 2008 until 2014 ; from 2003 until 2008 he worked as Customs Attaché to the French Embassy in Berlin where he was responsible for Germany and Northern Europe ; from 1993 until 2003 he was the Head of Customs Investigation Squad in Metz, France (DNRED).

————————————–

 Cette information judiciaire, encore en cours, a déjà coûté leurs postes au patron de la DNRED, Jean-Paul Garcia, et à deux de ses adjoints. Deux cadres de la maison ont par ailleurs été mis en examen. Et la liste n’est peut-être pas close.
LIRE PLUS:
0000000000000000000000000000000000000000

La policía antidrogas de Perú confiscó 508 kilos de cocaína que era trasladada en una camioneta de chatarra y capturó a dos ecuatorianos miembros de una banda internacional de narcotraficantes durante un operativo en el norte del país, informó el martes, 11 de julio del 2017, el ministerio de Interior.

La droga ilegal estaba camuflada dentro de 21 sacos de polietileno y fue hallada en una camioneta que transportaba chatarra en la carretera Panamericana cerca a la localidad de Sullana, próxima a la frontera con Ecuador.

“Tenemos detenidos a dos ciudadanos ecuatorianos y cuatro peruanos que transportaban 508 paquetes de cocaína”, dijo en conferencia de prensa el general Héctor Loayza, jefe de la policía antidrogas.

Leer mas 

https://www.elcomercio.com/actualidad/policia-peru-incauta-cocaina-ecuatorianos.html

000000000000000000000000000000000000

LIRE la suite et vidéo:

 

 http://m.la1ere.francetvinfo.fr/martinique/acheter-drogue-semble-si-facile-martinique-492987.html#

 

0000000000000000000000000000