DNRED V OCRTIS (Saisie de 7 tonnes de cannabis au Bd Exelmans): des magistrats bientôt auditionnés pour leurs méthodes troubles dignes des « pieds nickelés »

Publié: 27 juillet 2017 dans INFOS

Dans l’affaire de la saisie record à Paris des 7 tonnes de cannabis en 2015 par les douanes, l’avocat d’un ex-informateur va demander l’audition de plusieurs magistrats. Nouveau rebondissement dans le dossier de la saisie record à Paris de 7 tonnes de cannabis en 2015 par les douanes. Dans cette affaire les policiers sont soupçonnés d’avoir couvert le trafic de l’ex-informateur Sofiane Hambli mis en examen et incarcéré. Son avocat va demander l’audition de plusieurs magistrats des parquets de Paris, Lyon et Perpignan, une demande d’acte inhabituelle. Selon maître Joseph Cohen-Sabban, « du jour où les douaniers ont procédé à cette saisie pirate, les juges ont changé la règle du jeu, en cours de partie. Ce qu’ils couvraient depuis des années vaut subitement la détention à mon client et je trouve que ce n’est pas acceptable ».

Une garde-à-vue bidon pour l’ex-indic

L’avocat fait allusion à une fausse garde à vue couverte par le parquet de Paris en 2012 et dont l’ex chef de l’Office des stups a parlé aux policiers de l’IGPN pendant sa garde à vue en mars. Sofiane Hambli purgeait alors une peine de 13 ans de prison pour trafic de stupéfiant et il travaillait déjà avec la police. Les 3 et 4 avril 2012, il a été sorti de sa cellule et conduit dans un hôtel pour pouvoir organiser par téléphone le transport d’une grosse quantité de cannabis en provenance du Maroc.

Sollicité par le parquet de Paris, un premier juge des libertés et de la détention a refusé de prolonger sa garde à vue bidon. Mais un autre a finalement accepté de signer : un procédé illégal qui a récemment fait l’objet d’un entretien entre la procureure générale de la cour d’appel de Paris et la directrice centrale de la police judiciaire.

Une stratégie d’infiltration validée par le parquet de Paris

Depuis 2010, la stratégie consistant à se servir de cet ex-informateur pour infiltrer les réseaux de trafiquants avait été validée par la juridiction spécialisée du parquet de Paris (JIRS). La méthode a également été expliquée plus globalement aux principaux parquets français. En 5 ans, Sofiane Hambli a permis de réaliser près de la moitié des affaires de l’Office des stups. Des années fastes en terme de résultat, jusqu’à ce que les douanes le fassent tomber pour trafic en 2015. La méthode mise en place par les policiers fait déjà l’objet d’une enquête. Celle des magistrats a aussi sa part d’ombre. Certains d’entre eux pourraient prochainement devoir également s’en expliquer.

Source

http://rmc.bfmtv.com/emission/saisie-de-7-tonnes-de-cannabis-a-paris-des-magistrats-bientot-auditionnes-pour-leurs-methodes-troubles-1225389.html

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s