Archives de 7 août 2017

La Policía turca se ha incautado de un alijo de 122 kilos de cocaína escondido en un barco que transportaba plátanos procedente de Ecuador y que atracó el domingo 6 de agosto en el puerto de Mersin, en el sur de Turquía, informan este lunes, 7 agosto, los medios locales. La droga fue localizada ayer tras someter el barco, que navegaba bajo bandera de Liberia, a una inspección utilizando máquinas de rayos X, señala la agencia Anadolu.

Leer mas

https://www.elcomercio.com/actualidad/decomiso-turquia-cocaina-ecuador-banano.html

000000000000000000000000000000000000

Publicités

San José, 7 ago (EFE).- Las autoridades de Costa Rica informaron hoy del hallazgo en el puerto de Caldera (Pacífico) de 1,3 toneladas de cocaína en un contenedor procedente de Buenaventura, Colombia. El ministro costarricense de Seguridad, Gustavo Mata, dijo este lunes en una conferencia de prensa que el decomiso se produjo el domingo durante una revisión de rutina de contenedores, y que es la primera vez que se halla droga en Puerto Caldera, provincia de Puntarenas. “En un contenedor que se logra chequear y que traía como producto jabón para manos y cuerpo, se ubica una cantidad importante de bultos que contenían 1,3 toneladas de cocaína”, declaró Mata.

Leer mas

http://www.elpais.cr/2017/08/07/hallan-en-puerto-costarricense-1-300-kilos-de-cocaina-procedente-de-colombia/

00000000000000000000000000000

La douane de l’aéroport de Saint-Etienne a intercepté hier matin un avion sur le tarmac qui allait décoller avec 400 kg de résine de cannabis, selon les informations du quotidien Le Progrès.

Le jet devait se rendre à l’archipel des Açores au Portugal avant de terminer son périple aux Antilles.

Trois personnes ont été interpellées.

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/07/97001-20170807FILWWW00245-saint-etienne-400-kg-de-cannabis-saisis.php

Plus

https://www.radioscoop.com/infos/saint-etienne-pres-de-400-kilos-de-drogue-saisis-a-l-aeroport_140044

00000000000000000000000000000

Après de longues années passées dans les prisons indonésiennes, Michael Blanc pourra bientôt rentrer en France.

Condamné en 2000 pour trafic de drogue, il était en liberté conditionnelle depuis janvier 2014. Selon Le Parisien, sa peine a officiellement pris fin le 21 juillet dernier. Michael Blanc devra néanmoins rester un an de plus dans le pays, pour observer une période de probation. Il avait été arrêté en décembre 1999 avec 3,8 kg de haschich logés dans deux bouteilles de plongée.

LIRE la suite

http://www.20minutes.fr/monde/2114403-20170807-indonesie-michael-blanc-officiellement-purge-peine-pourra-rentrer-france-2018

Plus

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/08/07/97001-20170807FILWWW00032-arrete-en-indonesie-en-1999-michael-blanc-a-purge-sa-peine.php

00000000000000000000000000000000000000

Funcionarios de Vigilancia Aduanera de la Agencia Tributaria y agentes de la Policía Nacional han aprehendido en el puerto de Algeciras (Cádiz) 30 paquetes con un peso bruto de 30 kilogramos de cocaína, en una actuación que se enmarca en la operación ‘Tirano’. Los paquetes viajaban en el sistema de refrigeración de un contenedor.

Leer mas

http://m.europapress.es/andalucia/cadiz-00351/noticia-hallan-30-kilos-cocaina-sistema-refrigeracion-contenedor-puerto-algeciras-cadiz-20170807150807.html

0000000000000000000000000000000000000

Ce sera sans doute le plus « gros » narcotrafiquant jamais jugé en France.

Le juge Thouvenot vient de rendre son ordonnance de mise en accusation devant la cour d’assise spéciale à l’encontre de l’Anglais Robert Dawes, 45 ans, et de cinq protagonistes – deux Britanniques et trois Italiens – impliqués dans la saisie record de 1,332 tonne de cocaïne à Roissy en septembre 2013. Le procès devrait se tenir courant 2018, mais ses avocats multiplient les recours, jusqu’en Cassation.

Tout démarre le 8 juillet 2013 par un renseignement en provenance du Venezuela. Il est question d’une importation de cocaïne par fret aérien à destination de Roissy. Une organisation britannique serait à la manœuvre.

En urgence, l’Office des stups et la JIRS de Paris montent une opération d’infiltration – baptisée d’après la série TV Amicalement vôtre – pour « réceptionner » la marchandise.

Elle arrive le 11 septembre, sur un vol Air France, répartie dans 31 valises de passagers fantômes. Sous les pseudos de Sergio, Boris, Wong et Dany, quatre policiers se substituent aux bagagistes et se voient remettre par un informateur un téléphone dédié.

0000000000000000000000000000000000000

 

Il carico è partito da Puerto Bolivar (Ecuador) ed era formalmente destinato in Georgia. L’operazione è stata coordinata dalla Direzione Distrettuale Antimafia di Reggio. La cocaina sequestrata era suddivisa in 30 panetti, per un totale di più di 34 chili.

 

Piu

http://www.inquietonotizie.it/porto-sequestrati-34chili-cocaina/

0000000000000000000000000000

« Je dis que toutes les politiques répressives ont échoué depuis trente ans. J’ai passé ma vie à appliquer une politique qui ne fonctionne pas ! »

Plus qu’un coup de gueule, il s’agit avant tout d’un plaidoyer. Dans une interview accordée au Dauphiné libéré le 26 juillet, le procureur de la République de Grenoble (Isère), Jean-Yves Coquillat, a déclaré qu’il n’avait, « de toute [sa] carrière », « jamais vu une ville aussi pourrie et gangrenée par le trafic de drogue ». « Il y a des points de revente quasiment partout, a-t-il affirmé. Cela touche tout le centre-ville. » Ses propos ont suscité une vive polémique et déclenché le feu de l’opposition municipale de droite et d’extrême droite, qui s’est empressée de dénoncer « l’immaturité » et « l’indifférence » du maire (EELV) Eric Piolle, élu en 2014, vis-à-vis des questions de sécurité. Pas un instant ébranlé par ces critiques, bien au contraire, l’édile se frotte les mains. « Jean-Yves Coquillat a raison ! commente-t-il. Son constat est courageux et lucide : nous dépensons des fortunes pour un travail vain. »

LIRE la suite

http://mobile.lemonde.fr/police-justice/article/2017/08/07/a-grenoble-le-trafic-de-drogue-se-durcit-et-s-intensifie_5169583_1653578.html?xtref=

000000000000000000000000000000000000

Les Jeux olympiques passés, les trafiquants de drogue ont repris le contrôle de certaines favelas.

Un an jour pour jour après les Jeux olympiques, près de 5 000 militaires et policiers se sont déployés, samedi dernier à l’aube, dans plusieurs favelas de Rio de Janeiro pour arrêter des suspects de trafic de drogue et de braquages de camions de transports de marchandises.

Une méga opération, qui s’est soldée par l’arrestation de vingt-trois personnes et la mort de deux suspects et d’un policier, tué dans un accident de voiture.

Ce type d’action devrait se répéter au cours des prochains mois : fin juillet, 8 500 militaires ont été mobilisés pour prêter main-forte aux policiers de Rio contre le crime organisé.

Lire la suite

http://www.lalibre.be/actu/international/face-aux-trafiquants-de-drogue-a-rio-de-janeiro-les-militaires-sont-appeles-a-la-rescousse-5987361ccd70d65d25385491

00000000000000000000000000000000000000000000

Pas moins de 200 comprimés psychotropes, de marque ecstasy, ont été saisis par les éléments de la brigade de la police judiciaire chargée des investigations relevant du district de Bni Makada, à Tanger, de chez deux trafiquants de drogue. Ceux-ci ont été traduits, mardi, devant le procureur du Roi près le tribunal de première instance. Agés de vingt-huit et vingt-neuf ans, ils ont été épinglés au niveau du rond-point de Dar Tounsi. Le même jour, au port Tanger-Med, deux autres suspects qui étaient à bord d’un autocar de transport international ont également été arrêtés. Une centaine de kilos de haschich était minutieusement dissimulée dans le réservoir du carburant. L’autocar était à destination des Pays-Bas via Tarifa.

LIRE la suite

http://aujourdhui.ma/faits-divers/tanger-saisie-decstasy-de-haschich-et-de-boissons-alcoolisees