Archives de 14 août 2017

Pendant qu’à Montreuil, nos grands mamamouchis se terrent, les BSI travaillent!

Saisie, amende et confiscation.

LIRE

http://www.republicain-lorrain.fr/edition-de-thionville-hayange/2017/08/14/1-kg-d-heroine-sur-l-a31-deux-hommes-arretes-a-mondelange

000000000000000000000000000000000000

Publicités

Tout part du Surinam où la drogue est récoltée. Elle voyage ensuite vers la Guyane française toute proche. «In corpore», c’est-à-dire par ingestion, ou par des manières plus discrètes bien que rudimentaires, la poudre blanche était acheminée jusqu’en métropole. Des boîtes de conserve de choux chinois servaient notamment à la dissimuler. Paris puis Bordeaux, Toulouse et Agen, le réseau avait tissé sa toile dans le Sud-Ouest. Cet important gang de dealer a fini par être démantelé il y a quelques mois et vingt-deux personnes ont été mises en cause dans ce trafic très bien organisé.

LIRE la suite

http://www.ladepeche.fr/article/2017/08/14/2627723-cocaine-voyageait-boites-conserve-choux-chinois.html

Cette affaire a de quoi secouer les douanes françaises, mais comme d’habitude, à Bercy comme à la DG à Montreuil, on refuse de parler! Tous les administrateurs civils sont soudain devenus amnésiques pour certains alors que d’autres sont touchés par Alzheimer. Qu’ils se taisent…c’est une chose, mais quand ils commencent à inventer et réécrire les faits…là, ca ne va plus du tout!

L’ancien numéro 2 de la Direction des opérations douanières (DOD), une ded directions de la DNRED a été mis en examen fin juillet pour complicité d’importation de marchandises contrefaites notamment, selon les informations publiées ce dimanche 13 août 2017 par nos confrères du Journal du dimanche.

LIRE la suite et vidéo

http://www.lci.fr/faits-divers/video-scandale-douanes-soupcons-d-importations-illicites-et-de-transactions-frauduleuses-un-haut-cadre-mis-en-examen-2061282.html

00000000

Jacques Bardu, un ancien directeur du renseignement de la DNRED, interrogé dans l’affaire Fievet (NS 55 DNRED), souffrait lui aussi des mêmes maux.

A partir de la minute 3.

000000000000000000000000000000000000000

Anvers, épicentre du trafic

En raison de sa position centrale, le port d’Anvers est évidemment un des principaux points d’accès et lieu de transit pour le trafic de drogues, et notamment de cocaïne, comme le notait encore récemment Europol. Ces dernières années, les groupes criminels néerlandais privilégiaient également Anvers au détriment de Rotterdam. Les montants en jeu sont colossaux et les membres de ces organisations criminelles ont des armes.

Et n’hésitent pas à s’en servir.

LIRE

http://www.lalibre.be/actu/belgique/guet-apens-a-anvers-un-travailleur-du-port-atteint-de-cinq-balles-59908435cd706e263f5d3637

000000000000000000000000000000000000

Cet été, les caïds présumés du trafic de drogue à Toulouse et dans le grand Sud-Ouest ne restent pas à l’ombre.

Après de nombreuses remises en liberté au tribunal correctionnel de Toulouse (nos éditions précédentes), c’est, cette fois, la justice bordelaise qui a laissé libre, en fin de semaine dernière, un homme au cœur d’un énorme trafic de cocaïne, entre l’Aquitaine et l’Occitanie. Interpellé il y a environ cinq mois avec six kilos de cocaïne et 10 000 €, le caïd, défendu par l’avocat toulousain, Me Pierre Debuisson, est désormais libre. Il serait pourtant au cœur d’un trafic bien établi que les enquêteurs ont mis des mois à mettre au jour.

LIRE la suite

http://www.ladepeche.fr/article/2017/08/14/2627723-cocaine-voyageait-boites-conserve-choux-chinois.html

00000000000000000000000000000000

Este sábado 12 de agosto se ubicó un centro de acopio de drogas y se detuvo a uno de los miembros de un brazo operativo de una importante estructura dedicada al narcotráfico.

Leer mas

https://www.metroecuador.com.ec/ec/noticias/2017/08/13/14-toneladas-de-droga-fueron-decomisadas-en-quevedo.html

Les éléments de la police de l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont appréhendé dimanche après-midi un ressortissant ghanéen en possession de 9,580 kg de cocaïne, a indiqué la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

LIRE la suite

https://www.h24info.ma/maroc/societe/aeroport-mohammed-v-ghaneen-arrete-10-kilos-de-cocaine-caches-produits-bebes/

Nous voici arrivés au moment de vous expliquer notre découverte du mois. Elle s’inscrit en fait dans une déjà longue tradition d’avions de trafiquants partis se cacher sous les arbres en attendant des jours meilleurs. L’action se passe en Guyana, dont vous connaissez bien maintenant le décor. On y a découvert en 2016 un appareil de taille respectable, soupçonné comme les précédents dissimulés de faire partie d’un réseau de transport de cocaïne. Le hic, c’est que l’on ne connaissait pas au départ de quel avion précis il s’agissait. Mais avec de la patience et une bonne vue, on finit par trouver ce que l’ASN elle-même n’a pas encore trouvé… à ce jour.

LIRE la suite

http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxxvi-que-se-preparait-il-donc-a-yupukari-au-guyana-4/

En Guyana, on trafique beaucoup, on vient de le dire le long de l’épisode précédent. Et on trafique de différentes façons. Parmi celles-ci, je vous ai découvert une méthode que l’on pourrait appeler celle de la fourmi. Patiemment, il suffit d’accumuler des billets pour devenir riche, c’est bien connu et c’est une méthode bien classique que l’on dira de fonctionnaire : rien d’aventureux là-dedans ! A part que là le bas de laine (ou le matelas pour les planquer) est un engin volant, et son propriétaire un fieffé malin, qui a bâti un petit empire familial fort discret… jusqu’à ce qu’une visite de Porto-Rico en compagnie de son père fasse tout effondrer. Récit de l’incroyable aventure de Mr Lall, pilote guyanais de Westwind, un fort bel avion ma foi…

LIRE la suite

http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxxiv-que-se-preparait-il-donc-a-yupukari-au-guyana-2/

Le Mexique nous a fait comprendre une partie du système mis en place pour acheter aux USA; avec tous ces avions destinés à transporter de la drogue venue d’Amérique du Sud et destinée en majeure partie aux Etats-Unis. Mais un appareil bien particulier, dont nous avons déjà vu le profil, a été aussi sollicité par les trafiquants et leur envoyé spécial… non pas pour transporter de la drogue, mais une seule personne semble-t-il. Retour sur l’incroyable affaire de Lambertville, petite bourgade perdue dans le Midwest et qui a vu se produire un événement exceptionnel, sans qu’aucun de ses habitants ne s’en aperçoive. Et retour par la même occasion à Yupukari et à notre conclusion générale !!!

LIRE la suite

http://www.centpapiers.com/coke-en-stock-cxxviii-que-se-preparait-il-donc-a-yupukari-au-guyana-6/