Archives de septembre, 2017

Près de 6,5 kilogrammes de cocaïne en poudre, que cinq ressortissants issus de pays subsahariens dissimulaient dans leurs estomacs sous forme de capsules, ont été saisis vendredi à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca, selon la Direction générale de la sûreté nationale (DGSN).

LIRE la suite

http://m.le360.ma/societe/aeroport-mohammed-v-saisie-de-plus-de-65-kg-de-cocaine-chez-des-ressortissants-subsahariens-136835

Publicités

DOUANE FRANÇAISE (Arles) : deux ans ferme pour le passeur de drogue roumain

Publié: 30 septembre 2017 par internationalinformant dans INFOS

C’est un des grands classiques du tribunal correctionnel de Tarascon. Les affaires de passeurs de drogue, ce n’est pas à chaque audience mais presque. Cette fois, c’est Christian, solide roumain de presque 40 ans, qui était jugé en comparution immédiate par le tribunal. L’homme, comme tant d’autres avant lui, s’est fait pincer lundi au volant de son camion sur l’autoroute de la drogue, entre l’Espagne et l’Italie, au péage d’Arles. Une sorte de verrou dans la liaison entre les deux pays où oeuvrait, lundi, la brigade des douanes.

Très vite, le chien spécialisé dans la recherche de drogue va marquer une plaque en fer, au fond de la remorque, du côté de la cabine du conducteur. Les douaniers remarquent alors que cette partie de la remorque est anormalement épaisse. Bingo : dans cette cache aménagée, ils vont retrouver 38 sachets contenant au total 55,6 kilos d’herbe de cannabis. La valeur totale de la marchandise avoisine les 100 000 euros.

Mais pour la transporter jusqu’en Roumanie, Christian assure qu’il ne devait toucher que 1000 euros. Surtout, il assure qu’il faisait cela pour la première fois et qu’il ignorait ce que contenait le compartiment secret. « Je croyais que c’était des cigarettes », affirme-t-il. Les personnes qui lui ont proposé de faire ce transport en vendaient

« Trafic international »

Le problème, c’est que le récit de Christian contient quelques zones d’ombre. L’adresse à Marseille trouvée sur son téléphone portable n’était-elle pas celle où il devait livrer sa marchandise ? Non, les messages existaient déjà avant qu’il n’achète le téléphone, assure le prévenu. Sauf que l’adresse en question figure aussi sur son GPS, fait remarquer, circonspecte, la présidente du tribunal.

Christian en sait-il plus qu’il ne veut bien le dire ? Possible. En tout cas, « on a du mal à suivre les explications de l’intéressé, attaque le procureur Ecuer.

Lire la suite

http://www.laprovence.com/article/edition-arles/4641813/deux-ans-ferme-pour-le-passeur-de-drogue-roumain.html

El ministro del Interior, Juan Ignacio Zoido, ha nombrado al comisario principal Florentino Villabona Madera nuevo director adjunto operativo de la Policía Nacional. Villabona, hasta ahora comisario general de Seguridad Ciudadana, se convierte así en el ‘número 2’ de este cuerpo tras una dilatada y reconocida carrera cimentada en la Costa del Sol.

Tal y como ha informado hoy la Dirección General de la Policía, su trayectoria, desarrollada desde responsabilidades de mando y desde destinos de carácter operativo que le configuran un perfil marcadamente profesional, comenzó en julio de 1978, año en que ingresó como inspector en el Cuerpo Nacional de Policía. Su primer destino fue la Jefatura Superior de Policía de Navarra en la que prestó servicios en los Grupos de Información. En diciembre de 1991 ascendió a inspector jefe, en 1997 a comisario y en mayo de 2012 a comisario principal. Dentro de la escala de mando de la Policía Nacional, Villabona fue jefe de Grupo Operativo de la Comisaría de Estepona entre 1989 y 1995 y posteriormente ascendió a jefe de brigada en la mencionada dependencia policial malagueña, responsabilidad que desempeñó hasta 1997. Antes, en 1987, Villabona tuvo un papel muy destacado en la liberación de la menor Melody Nakachian, secuestrada por un grupo de delincuentes franceses en Estepona, ya que intervino en las vigilancias y seguimientos que condujeron a la vivienda en la que la pequeña estaba retenida. También en Málaga y su costa ha participado en múltiples servicios que han conducido al desmantelamiento de importantes organizaciones de tráfico de estupefacientes, crimen organizado y blanqueo de capitales.

Su siguiente destino fue la Comisaría de Algeciras (Cádiz) de la que fue su jefe entre enero de 1998 y diciembre de 2000, año este último en el que fue trasladado a Málaga para hacerse cargo de la Comisaría Provincial. Cuatro años más tarde, Villabona tuvo por destino la Comisaría Provincial de Melilla, en la que fue su máximo responsable hasta 2006, año en que fue nombrado Jefe Superior de Policía de Melilla. En 2007 fue designado coordinador general de Seguridad del Ayuntamiento de Málaga y en 2011 comisario jefe de la Unidad de Coordinación Operativa Local (UCOL) de Algeciras (Cádiz). Tras un año de trabajo en este destino, en enero de 2012 le nombraron Comisario General de Seguridad Ciudadana, responsabilidad que ha desempeñado durante los últimos cinco años.

Entre las actuaciones más relevantes de su carrera profesional se encuentra su participación en los años 80 -los más duros de ETA- en operativos policiales que consiguieron la detención en Madrid y Navarra de más de una treintena de miembros « legales » y « liberados » de la banda terrorista, así como la localización de pisos francos donde los etarras ocultaban armas y munición. Igualmente, también intervino en la desarticulación de un comando de los Grapo. Durante el tiempo que fue jefe de la Comisaría Provincial de Melilla, el total de infracciones -tanto delitos como faltas- cayó un 11,81%, la eficacia policial aumentó un 44,04% y las aprehensiones de drogas se incrementaron un 100%. Cuando fue jefe superior de Policía de Melilla, la delincuencia volvió a decrecer en la ciudad en un 16,30%, lo que la situó en el menor índice delincuencial de toda España.

Florentino Villabona ha reforzado sus conocimientos profesionales en diferentes disciplinas con la asistencia a seminarios y conferencias internacionales. Ha realizado cursos de Derecho y Técnico Policial, de Delincuencia Económica, de Estupefacientes y Psicotrópicos y de Metodología Investigación. Igualmente, ha asistido a seminarios, como el Internacional sobre Análisis y Gestión de la Información en el ámbito del Tráfico de Drogas y el Seminario Internacional Orden Europea de Detención.

Cuenta con 112 felicitaciones públicas, ha sido distinguido con la Cruz al Mérito Policial con distintivo blanco (19/09/1989), Cruz al Mérito Policial con distintivo rojo (25/09/1995), Cruz al Mérito Policial con distintivo blanco (22/09/2000), Encomienda de la Orden del Mérito Civil (12/01/2001), Cruz al Mérito Policial con distintivo rojo (16/09/2004), Medalla de Oro de la Policía Local de Melilla (27/10/2010), Medalla de la Policía Local de Algeciras (septiembre 2011), Cruz de la Guardia Civil con distintivo blanco (octubre 2012), Cruz del Ministerio de Defensa con distintivo blanco (noviembre 2012), Encomienda de Isabel la Católica (diciembre 2012), Cruz al Mérito Policial con distintivo rojo (18/09/2014) y Cruz al Mérito Aeronáutico con distintivo blanco (05/01/2017).

Peu après minuit ce vendredi matin, dans le quartier de Sainte-Thérèse à Fort-de-France, les policiers de la Brigade Anti-Criminalité (BAC), ont effectué un contrôle routier auprès d’un usager de la route qui roulait sans éclairage et sans ceinture de sécurité.

Du cannabis et des liasses de billets
Dans le coffre de la voiture, les policiers sont intrigués par une odeur de stupéfiants. Ils ont le nez fin puisqu’ils découvrent près de 8 kilos d’herbe de cannabis et une impressionnante somme d’argent, dont le montant n’est pas précisé pour l’instant.

LIRE

http://m.la1ere.francetvinfo.fr/martinique/2-personnes-arretees-saisie-pres-8kg-herbe-cannabis-fort-france-516901.html#xtref=https://www.google.com/&

000000000000000000000000000000

NARCOTRAFIC (Costa del Sol – GAL, Policia, Guardia civil): le trombinoscope des années 90

Publié: 30 septembre 2017 par internationalinformant dans DNRED, Douane française, Espagne, France, GIBRALTAR, Guardia Civil, INFOS, NARCOTRAFIC, OCRTIS, Police, Policia, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Carlos Gaston Ferran, dit « Le Grand »

lors d’un séjour en Algérie dans sa jeunesse.


Jean Gilbert Para, un proche collaborateur de Charles Ferran, disparu le 11 mai 2002, dans la région de Ronda en Andalousie. (Son 4X4 a été retrouvé criblé de balles!)

Il était copropriétaire avec Carlos Ferran, Edouard ´Doudou´ Mari-Chica et Abdel Omar (Adiel OUANOUGLU) »Le Chacal » du ´My Lady Palace´ y ´Play Boy´ de Marbella et d’autres établissements similaires à Torremolinos et Benalmádena. Il gérait aussi un restaurant Plaza del Socorro à Ronda.



Adiel OUANOUGLU ou Abdel OMAR, dit « Le Chacal »
.

enregistré par les autorités françaises de la DNRED et de l’OCRTIS sous l’identité de Alain David Benhamou.

« C’est un personnage qui a fait bénéficier la DNRED (Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières, NDLR) comme d’autres services français d’un carnet d’adresses très étoffé« , expliquait Jean-Michel Pillon, chef de bureau au sein de la direction des douanes lors d’une audition devant la brigade financière en mars 2016

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Alain David Benhamou dit ´Doudou´ Mari-Chica

Le beau-frère de Carlos Ferran

ici à Marbella


Ricardo RUIZ COOL, commissaire de Police à Estepona (Andalousie) dans les années 90, chargé de la sécurité des GAL sur la Costa del Sol, était un contact très proche de Carlos Ferran. Il mettait à sa disposition le fichier de la Police Nationale espagnole et sécurisait les rendez-vous de Carlos Ferran avec Rafael Vera, le ministre espagnol de la sécurité.

Son adjoint à Estepona, Florentino Villabona Madera pourrait, j’en suis certain nous parler de cette grande époque, s’il n’est pas frappé d’amnésie sélective. Aujourd’hui, il est « Director Adjunto Operativo (DAO) de la Policía »!


Le GAL

fg-vera-barrionuevo

Felipe Gonzalez (au centre), le fondateurs du GAL et ses meilleurs collaborateurs Rafael Vera (à gauche) et José Barrionuevo.

ESPAGNE (les années sombres du terrorisme et du narcotrafic d’Etat): retour sur les cloaques de Felipe Gonzalez, José Barrionuevo, José Luis Corcuera, Rafael Vera et des mercenaires du GAL

LIRE: NARCO-TERRORISMO (G.A.L.): los mercenarios de la OAS en España.

ET aussi: http://www.lexpress.fr/informations/la-veritable-histoire-des-gal_602551.html

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Toutes les structures mises en place et la logistique criminelle ont perduré et sont encore d’actualité.
Les contacts et ramifications avec différents services spéciaux sont toujours d’actualité!

DOUANE FRANÇAISE: quand la DNRED tenait un restaurant à Estepona en Andalousie

000000000000000000000000000000000000000000

USA: le Breton arrêté aux États-Unis est-il un baron de la drogue?

Publié: 30 septembre 2017 par internationalinformant dans INFOS

Fin août, un jeune homme des Côtes-d’Armor se rend à Atlanta pour participer aux championnats du monde des barbes. Accusé d’être l’un des administrateurs d’un site de vente de drogues, d’armes et d’autres produits illégaux, il est resté au poste de douane.

C’est tout naturellement que Gal Vallerius s’est rendu aux États-Unis, en août dernier, pour participer aux championnats du monde de barbes et moustaches. Ce trentenaire n’en est pas à son coup d’essai puisque son imposante barbe rousse est déjà arrivée en huitième position du concours mondial. Ce 31 août, il arrive donc à l’aéroport internationnal d’Atlanta dans le but de se rendre à Austin, au Texas, où se tient le championnat 2017.
Capture d’écran du compte Pinterest de Gal Vallerius.
Capture d’écran du compte Pinterest de Gal Vallerius. Capture d’écran Pinterest

Mais au moment de passer le traditionnel contrôle des douanes américaines, Gal Vallerius est appréhendé par les officiers. Son ordinateur est saisi. Les raisons de cette procédure inhabituelle: le trentenaire est soupçonné d’être un des plus importants «barons de la drogue» du dark web.

LIRE la suite

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2017/09/29/01016-20170929ARTFIG00202-la-police-americaine-arrete-un-breton-considere-comme-un-baron-de-la-drogue.php

En torno al caso, el Cuerpo Especializado de Seguridad Aeroportuaria y de la Aviación Civil (Cesac) aclaró que la aeronave accidentada en Venezuela salió de manera legal desde La Romana.

De acuerdo con el director del Cesac, general Aracelis Castillo de la Cruz, la aeronave matrícula Hl-560, salió de dicha terminal con un plan de vuelo legal, aunque también se resistió a ofrecer los nombres de los viajeros.

Castillo de la Cruz aseguró que el aparato aterrizó en una pista fuera de servicio en la localidad de Dabajuro del estado de Falcón, y que dos personas que se encontraban en el lugar dando facilidades a los tripulantes, fueron arrolladas por la aeronave.

Leer mas

https://www.el-carabobeno.com/hallados-restos-de-droga-en-avion-accidentado-en-venezuela-dice-ministro-dominicano/

FRANCE (Laval – Mayenne): 30 000 € de drogue saisis après une course-poursuite

Publié: 30 septembre 2017 par internationalinformant dans INFOS

Jeudi 28 septembre, quatre individus ont été arrêtés par la police à Laval. Ils transportaient notamment 450 g d’héroïne et 160 g de cocaïne.

Les policiers lavallois ont réalisé un joli coup de filet, dans le cadre de la lutte contre les trafics de produits stupéfiants.

Les forces de l’ordre ont arrêté quatre individus âgés de 18 à 28 ans, dans la nuit du mercredi 27 au jeudi 28 septembre. A la suite d’une course-poursuite démarrée rue Prosper-Brou à Laval et terminée à proximité du giratoire des Dahinières à Changé, les policiers ont retrouvé une importante quantité de drogue dans la voiture.

En plus du cannabis, 450 g d’héroïne et 160 g de cocaïne ont été saisis. La valeur marchande estimée par la brigade des stups s’élève à environ 30 000 €. Des téléphones portables et des cartes de crédit ont également été confisqués.

Lire la suite

http://www.lecourrierdelamayenne.fr/actualite-22129-laval-30-000-de-drogue-saisis-apres-une-course-poursuite.html

https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/laval-53000/grosse-saisie-de-drogue-laval-jeudi-matin-5280462

GUYANA: Head of Narcotics Dept. transferred following missing cocaine

Publié: 30 septembre 2017 par internationalinformant dans INFOS

Superintendent Wayne DeHearte has been ordered transferred from the Guyana Police Force Narcotics Branch, effective Monday, October 03, 2017 as the probe deepens into the disappearance of almost four kilograms of cocaine from the Police Headquarters.

Read more

https://www.stlucianewsonline.com/guyana-head-of-narcotics-dept-transferred-following-missing-cocaine/