Archives de 28 septembre 2017

Le directeur général de la douane française a passé une partie de son après midi au siège de la DNRED à Ivry.

Via Twitter, il confirme l’importance du renseignement qu’il déclare utile à la Douane française et à la France.

Mais pas de reconnaissance particulière des agents infiltrés (officiels ou non) qui remontent les infos!

Mais existent-ils ces agents invisibles?

D’après Gérard Schoen, en témoignage sur un plateau de « pièces à conviction », devant Aimé Blanc et Elise Lucet..ces individus n’existeraient pas. ..ou si peu qu’il n’est pas nécessaire de prendre leur action en compte. D’ailleurs la Douane n’en a pas besoin!

Gérard, ce jour là, dans le domaine de la connerie,  t’as vraiment défié les lois de l’équilibre sur ordre du DG d’alors, Jérôme Fournel!

Plage d’Estepona

Jeudi matin, deux journalistes de Libération ont été convoqués par un juge d’instruction, en vue de leur mise en examen. Acte purement technique, qui ne préjuge pas d’une éventuelle relaxe, ou d’une condamnation, dans le cas des affaires de presse. L’auteur de ces lignes, et celui de l’enquête qui suit, sont poursuivis pour diffamation par François Thierry, un ancien patron des stups dont nous nous demandions il y a plus d’un an s’il ne s’était pas compromis dans un trafic de drogue à très grande échelle.

LIRE la suite:

http://www.liberation.fr/france/2017/09/28/inquietant-silence_1599667

Interrogé par un juge en mars 2016 au sujet du Chacal, un ancien haut responsable du renseignement douanier avait levé un coin de voile sur ce mystérieux informateur. «C’est un personnage qui a fait bénéficier la DNRED [Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières, ndlr], comme d’autres services français, d’un carnet d’adresses très étoffé qui nous a valu, pour ce qui nous concerne, d’être mis en relation, notamment avec des autorités étrangères, ce qui a augmenté considérablement notre efficacité. Il est retiré depuis longtemps des affaires.»

Dans les années 90, avec son associé Charles Ferran, dit «le Grand», ancien garde du corps de Jacques Chaban-Delmas et autre figure des GAL, le Chacal règne de façon incontestée sur le sud de l’Espagne. Il n’hésite pas à parader dans le port de Marbella au volant de sa Lotus jaune, vêtu d’un pantalon léopard et d’une veste en python, avec un pistolet-mitrailleur Uzi sur le siège passager. C’est aussi à cette époque que le Chacal commence à collaborer activement avec la police française. Recruté d’abord par la PJ de Bordeaux, il est rapidement redirigé vers la Direction des enquêtes douanières (DNRED), avec qui il fera quelques belles affaires, puis vers le Service interministériel d’assistance technique (Siat), la cellule qui chapeaute l’ensemble des indics et gère les infiltrés, où il est pris en charge par François Thierry.

LIRE l’article:

http://www.liberation.fr/france/2017/09/28/stups-le-chacal-source-du-scandale_1599671

* https://ns55dnred.wordpress.com/2017/01/27/narco-terrorismo-los-mercenarios-de-la-oas-en-espana/

 

La Guardia Civil y Aduanas (SVA) han interceptado más de 700 kilos de cocaínaen un contenedor llegado a una de las terminales del puerto de Valencia. Esta operación se ha desarrollado gracias a la investigación y la revisión de contenedores que realiza la Unidad de Análisis de Riesgos de la Aduana de Valencia y la información que llega a través de la cooperación internacional con otras agencias antidroga.

Leer mas

https://elpais.com/ccaa/2017/09/28/valencia/1506591288_743813.html

Des dealers vendent des stupéfiants dans l’enceinte de l’hôpital Saint-Jacques depuis plusieurs années…

« Ça fait des années que ça dure. Ça suffit. Le personnel en a ras le bol », s’agace le CFDT du CHU de Nantes. Mercredi, un comité d’hygiène et de sécurité des conditions de travail (CHSCT) extraordinaire s’est tenu au CHU de Nantes. Objet de la réunion : l’existence d’un trafic de stupéfiants au sein de l’hôpital Saint-Jacques, au sud de Nantes.

LIRE la suite

http://www.20minutes.fr/nantes/2141207-20170928-nantes-personnel-ras-bol-trafic-drogue-sein-chu-saint-jacques

Pas très discret sur Internet, Gal Vallerius s’exposait beaucoup.

Connu sous le pseudonyme « OxyMonster » avec lequel il a écoulé de nombreuses quantités de drogues sur le site Dream Market, Gal Vallerius a été arrêté alors qu’il voyageait depuis la France jusqu’aux Etats-Unis.

De la drogue bien entendu, mais aussi un guide pour hacker des distributeurs Coca-Cola, un template (.PSD) de carte d’identité française, un package de logiciels pour pirates informatiques… Tels sont les biens et les services que l’on trouve sur Dream Market, un des nouveaux supermarchés du dark web ; ou de l’Internet clandestin, comme il convient désormais de l’appeler.

Lire la suite

https://www.linformaticien.com/actualites/id/45165/le-baron-de-la-drogue-francais-du-dark-web-arrete-aux-etats-unis.aspx

PANAMA: detectan 568 paquetes de cocaína en contenedor

Publié: 28 septembre 2017 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Dieciséis maletas repletas de cocaína fueron encontradas en un contenedor que estaba con destino a Bélgica, en un puerto de la provincia Colón, durante un operativo de la Fiscalía de drogas, de Colón y Guna Yala.

http://www.critica.com.pa/sucesos/detectan-568-paquetes-de-cocaina-en-contenedor-491089

Le 21 septembre dernier, les agents de la brigade de Calais Tunnel, en contrôle au départ des poids lourds vers la Grande-Bretagne, sélectionnent un ensemble routier immatriculé en Roumanie pour le tracteur et au Danemark pour la remorque.

Lors du contrôle, le conducteur, accompagné de son fils, chauffeur également, tous deux de nationalité roumaine, présente des documents couvrant le transport de filtres industriels et de protéines animales depuis l’Espagne vers le Royaume-Uni.

Poursuivant leurs investigations, les douaniers décident de décharger les 4 caisses en bois censées contenir les filtres industriels. Ils dénombrent à l’intérieur de chaque caisse, 8 cartons contenant chacun un filtre recouvert d’un couvercle métallique siliconé. A l’ouverture des couvercles, les agents constatent la présence de nombreux sacs plastiques de couleur grise thermosoudés, contenant tous de la résine de cannabis.

Ils procèdent à la saisie des 32 filtres contenant un poids total de 1 698 kg de stupéfiants. La valeur de la marchandise est estimée à plus de 12 millions d’euros sur le marché illicite de la revente au détail de stupéfiants.

Arnulfo alias “el tigre” era el jefe de la banda criminal “Los Punterillos” era encargado de las rutas del narcotráfico en los Llanos Orientales, hoy es detenido por la policía colombiana, acusado de por lo menos 50 a 80 homicidios, él sabía que las autoridades lo buscaban pero jamás imaginó que detectarían su patrón de movimiento.

Alias “Tigre” (foto: Ejército colombiano)

Se refugiaba en la selva, tenía su casa en un refugio en Villavicencio a tres horas de Bogotá en Colombia, a pesar de que tomaba medidas de precaución se supo que cada cierto tiempo él se trasladaba a la ciudad y visitaba a la joven modelo la cual se había convertido en su perdición como nos lo dice infobae.

Fue un agente el que se infiltró entre su red de seguridad, él logró conocer sus pasos, cada movimiento y cada gusto que el tigre tenía.

« Se lograron identificar sus comidas favoritas, lociones y las motocicletas en las que se desplazaba. Y lo más importante, que solo en situaciones especiales viajaba a Villavicencio », explicó el general Jorge Luis Vargas, jefe de la Dirección de Investigación Criminal, como lo narra El tiempo.

Fue justo este pasado viernes, a su regreso a la selva que fue recibido por un grupo de elementos policiales quienes rodeaban la zona, al verlos no opuso resistencia, fue detenido y presentado ante la Fiscalía del estado.

El ministro de defensa manifiesta que con esto se logra desarticular toda la organización, el tigre no permitía a su equipo el uso de celulares, los recados que enviaba a los periódicos los hacía por mensaje personal, las autoridades fueron alertados sobre movimientos poco inusuales en la zona y decidieron alquilar una casa cercana antes del arresto.

https://www.debate.com.mx/mundo/Cae-el-trigre-por-una-mujer-que-fue-su-perdicion–20170925-0199.html

MARSEILLE (France): opération « CARS »

Publié: 28 septembre 2017 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Une vaste opération de contrôle a été menée dans 29 pays d’Europe associant les services de police et des douanes.

Pour cette opération baptisée « Cars », la police, les CRS, les douanes et la police aux frontières travaillent ensemble… Car les véhicules volés ne sont pas les seules cibles… Sont également activement recherchés, les stupéfiants et les armes.