Archives de 27 octobre 2017

Retour sur une « AFFAIRE » à Roissy, alors que Corinne Cleostrate (aujourd’hui cheffe de la DNRED) était la directrice régionale à Roissy voyageurs.

Ça fait plus de deux ans, qu’après deux ans d’investigations, l’instruction devait toucher à sa fin et que le dossier devait être rapidement communiqué au parquet pour le règlement en vue du procès en correctionnelle, avait dit à « Sud Ouest » un porte-parole du parquet de Bobigny.

Les poursuites n’iront donc pas au-delà des suspects à l’origine de l’affaire.

Cet aboutissement paraît tronqué quand on prend connaissance d’un rapport de police de 2012, que « Sud Ouest » s’était procuré.

Principale révélation choc : c’est peut-être depuis… quinze ans, voire vingt, que les douaniers de la BSE, chargés de contrôler les bagages des voyageurs à l’embarquement, volaient l’argent envoyé aux cartels sud-américains par les mafieux européens pour rémunérer les envois de drogue.

Ceux-ci adoptent de plus en plus souvent cette méthode pour faire voyager l’argent, évitant les circuits financiers, donc l’électronique et les ordinateurs du renseignement. Le pot aux roses a été découvert par hasard.

Des millions placés en Andorre

Tout commence le 12 avril 2012, quand une valise contenant 640 000 euros en grosses coupures provenant du trafic de drogue et destinée à la République dominicaine disparaît mystérieusement à Roissy. Chez les policiers français de l’OCRTIS (Office central de répression du trafic illicite de stupéfiants), c’est la stupéfaction. Ils suivaient, grâce à une information, la piste de deux trafiquants, espérant ainsi mettre au jour toute la filière.

Les policiers examinent les enregistrements de vidéosurveillance de la zone de tri des bagages du terminal 2C. Un douanier peut y être vu se faisant remettre trois valises suspectes avant leur embarquement en soute, puis n’en ramener que deux. Les enquêteurs constatent que cet agent appelle un de ses collègues, qui prend l’avion le soir même pour Toulouse. Il est appelé à son arrivée par un numéro de la principauté d’Andorre, micro-État et paradis fiscal pyrénéen dont les co-princes sont le roi d’Espagne et le président français. Les conversations sont écoutées : l’argent est plus tard déposé dans une banque, où un conseiller propose même des placements avantageux.

Les policiers arrêtent trois douaniers le 19 juin 2012, et leurs premières déclarations amènent quatre autres interpellations le lendemain. De fortes sommes en espèces sont saisies. Six des sept suspects passent aux aveux. Les recherches effectuées en Andorre donnent des résultats effarants : six des douaniers y possèdent des comptes créditeurs de plusieurs centaines de milliers d’euros et leurs historiques montrent qu’ils y ont déposé et retiré dans le passé des millions d’euros en espèces, sans que cela effarouche outre mesure les banquiers andorrans.

Source: Sud Ouest

La operación se ha dividido en tres fases y las detenciones y aprehensiones se han realizado en las localidades de Murcia, Lucena (Córdoba) y Sagunto (Valencia), ha informado hoy la Policía en un comunicado.

Ocho personas han sido detenidas por la Policía como presuntas integrantes de una banda internacional dedicada al transporte de hachís en camiones de gran tonelaje desde España hasta centroeuropa, en una operación que se ha saldado con la intervención de 2.900 kilogramos de esta sustancia.

Leer mas

http://www.elperiodico.com/es/sociedad/20171027/cae-una-banda-internacional-que-transportaba-hachis-de-espana-a-centroeuropa-6383652

Une belle prise. En procédant, le mardi 24 octobre à Mandeure, à l’interpellation de quatre jeunes, les enquêteurs de la section de recherches de Besançon et de la brigade de recherches de Montbéliard ont mis à mal un réseau de trafic de stupéfiants (héroïne, cocaïne et résine de cannabis) qui sévissait dans la commune depuis plusieurs mois avec un rayonnement local.

Avec l’appui du GIGN, du PSIG et d’équipes cynophiles, le tout dans le cadre d’un dispositif de sécurité abouti, les enquêteurs ont donc mis la main cette semaine lors de cette opération d’envergure sur 3,2 kg d’héroïne, 150 g de cocaïne et 3,8 kg de résine de cannabis. Ces produits alimentaient une cinquantaine de clients réguliers du voisinage, générant des troubles à l’ordre public récurrents.

LIRE la suite

http://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2017/10/26/plus-de-3-kg-d-heroine-saisis-et-quatre-interpellations

Un pilote d’avion de Mirabel, arrêté après un atterrissage d’urgence aux États-Unis alors que son appareil transportait 132 kilos de cocaïne, a été condamné vendredi à huit ans de pénitencier.

Sylvain Desjardins, 48 ans, a écopé de cette peine à la suite de négociations entre la défense et les procureurs fédéraux de la poursuite de l’Ohio.

Plus sur:

http://www.journaldemontreal.com/2017/10/27/avion-bourre-de-cocaine-huit-ans-de-taule-pour-un-pilote-de-mirabel

Ce vendredi, dix-neuf trafiquants ont été condamnés à des peines de prison allant de un à dix ans ferme.

Basé aux Antilles, le réseau se servait de torpilles fixées à des cargos pour expédier sa cocaïne vers la métropole.

Il y a quelques mois, la DNRED subissait un tremblement de terre d’une force non encore chiffrée sur l’échelle de Richter.

A l’époque, le boss Jean Paul Garcia avait jeté l’éponge et la très controversée DG de la Douane française Hélène Crocquevieille avait même dû plier bagage.

Jean-Paul Balzamo et Jean-Michel Pillon, en charge notamment des techniques d’enquête (aviseurs, infiltrations…), eux, avaient été mis sur la touche.

Aujourd’hui,

-Jean Paul Balzamo a été nommé DI (Directeur interrégional) à Rouen en Seine-Maritime.

-Jean Michel Pillon a été nommé directeur de la DR (Direction régionale) à Toulouse en Haute-Garonne.

Une voiture en fuite, deux policiers blessés, plus de dix kilos de cannabis saisis, de l’argent… A La Roche-sur-Yon, la nuit de dimanche a été agitée. Un individu a été interpellé.

Source: OUEST France

Lire: https://www.ouest-france.fr/pays-de-la-loire/vendee/la-roche-sur-yon-saisie-de-drogue-apres-la-course-poursuite-5342148

Ils pensaient avoir affaire à des trafiquants de voitures volés. Ils sont tombés sur une bande qui faisait aussi dans les stupéfiants !

« C’était complètement inespéré de trouver ça », racontent les enquêteurs, qui ont eu cette surprise, mardi 24 octobre, alors qu’ils procédaient à la perquisition d’un garage qu’ils pensaient n’être destiné qu’à « planquer » des voitures volées.

Lire la suite http://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/essonne/175-kilos-cannabis-garage-trafiquants-voitures-volees-essonne-1354363.html

El juez del Séptimo Juzgado de la Institución del Distrito Nacional, mediante el conocimiento de un juicio penal abreviado, condenó a cinco años de prisión al francés Christophe Naudin, quien ayudó a dos compatriotas suyos a fugarse del país.

Leer mas

https://www.listindiario.com/la-republica/2017/10/26/488035/frances-que-ayudo-en-la-fuga-de-pilotos-debera-cumplir-cinco-anos-de-prision-en-najayo

TRIANGLE D’OR

L’armée a arrêté un homme en possession de 250 kilos de drogue de cristal méthamphétamine. La drogue était dissimulée dans son véhicule.

Source: 24heures.ch

Christophe Naudin a été condamné jeudi 26 octobre à cinq ans de prison pour « association de malfaiteurs et violation de la loi sur les drogues » par la justice de la République dominicaine pour son rôle dans l’affaire dite « Air Cocaïne ».

En prime, une amende de 33 000 dollars.

Possible transfert en France.