Archives de 31 octobre 2017

A Polícia Judiciária (PJ), através da Unidade Nacional de Combate ao Tráfico de Estupefacientes, com a colaboração da Marinha e da Força Aérea portuguesas, intercetou, em pleno Oceano Atlântico, um porta-contentores que estava a ser utilizado no transporte de mais de uma tonelada de cocaína.

A apreensão foi o culminar de uma operação de combate ao tráfico ilícito de estupefacientes por via marítima, diz a Polícia Judiciária.

Mais:

http://observador.pt/2017/10/31/mais-de-uma-tonelada-de-cocaina-apreendida-pela-policia-judiciaria/

000000000000000000000000000000000000000000000000

Ont participé à cette opération le SVA (Douane espagnole), la douane allemande de Brême et la « Policia nacional » espagnole.

Les investigations ont commencé en août 2017 grâce aux informations transmises par l’agence du DEA à Madrid.

0000000000000000000000000000000

Le cargo “GH Meltemi”’ battant pavillon portugais, était dans la zone de transit de « Bahía Colombia », dans le Golf de Urabá.

Les gardes côtes d’Uraba et le bataillon fluvial de linfanterie de marine n°16 ont contrôlé le cargo avec une équipe cynophile qui a permis de trouver dans un conteneur 352 paquets de cocaïne.

Source: Armada

Cette fois-ci, ce n’est pas Abdelkader Messahel, le ministre des Affaires Etrangères, qui le dit. Mais c’est le professeur Mustapha Khiati, le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (FOREM), qui l’affirme : l’Algérie est victime d’une “agression chimique” perpétrée par le Maroc.

Et pour cause, “70 à 80 % des drogues saisies en Algérie proviennent du pays voisin, le Maroc”, a révélé ce responsable de l’une des associations les plus dynamiques et actives en Algérie. Mustapha Khiati va encore plus loin et appelle les autorités algériennes à saisir l’ONU contre le Maroc, a-t-il préconisé ce mardi sur les ondes de la radio Chaîne III. “C’est plus grave qu’une agression armée, puisque la drogue touche la frange la plus sensible de la population, les jeunes de 15 à 30 ans “, a-t-il encore expliqué en précisant que le recours à l’ONU “est le moyen le plus pacifique qui peut être utilisé par un pays responsable comme l’Algérie”.

Le président de la FOREM a souligné enfin que le fléau de la drogue est un problème qui existe depuis des années et “ce n’est pas l’Algérie qui dit que le Maroc est l’un des plus grand producteur de drogue dans le Monde mais c’est un classement des Nations Unies qui revient depuis trois ou quatre ans”, a rappelé Mustapha Khiati selon lequel le Maroc produit annuellement 30.000 à 40.000 tonnes de drogue chaque année.

“Cette production ne peut être envoyée directement en Europe en raison de la surveillance implacable des autorités européennes. Le seul chemin qui reste aux marocains, ajoutera t-il, c’est le sud, soit forcement par l’Algérie, et nous nous élevons contre cela”, a-t-il précisé en dernier lieu.

Source: Maroc Leaks

EFE | El Servicio Nacional Aeronaval de Panamá (Senan) incautó 321 paquetes de droga y detuvo a un colombiano y un panameño, durante la interceptación de una lancha en en el Pacífico Occidental del país, informó hoy la entidad policial.

Los paquetes con la droga, aun por determinar, fueron encontrados dentro de la lancha rápida en una acción de patrullaje, realizada por unidades del Senan en el sur de la provincia central de Veraguas, en el litoral Pacífico.

Mas:

http://metrolibre.com/index.php/ultimo-minuto/106190-incautan-321-paquetes-de-droga-y-detienen-a-dos-personas-en-panama

http://m.telemetro.com/nacionales/Senan-incauta-paquetes-supuesta-Veraguas_0_1076892483.html

23 prévenus étaient jugés la semaine dernière dans le cadre d’un vaste trafic de drogues en tous genres. Les peines vont jusqu’à quatre ans de prison ferme

L’histoire commence le 12 décembre 2014 avec le contrôle, à Bordeaux, de deux jeunes fumant un joint. Elle se termine près de trois ans plus tard devant le tribunal correctionnel avec le jugement de 23 personnes dans le cadre d’un vaste trafic de drogues en tous genres. Vendredi, toutes ont été condamnées à des peines allant de trois mois avec sursis pour une compagne à quatre ans de prison ferme pour les têtes pensantes et agissantes retrouvées.

Lire

http://www.sudouest.fr/2017/10/31/jusqu-a-4-ans-pour-le-trafic-3907465-2780.php

LA PAZ

Tres bolivianos y dos chilenos fueron detenidos recientemente por la Brigada Antinarcóticos de la Policía de Investigaciones (PDI) de Chile tras ser descubiertos en posesión de 487 kilos y 147 gramos de cocaína valorado en 3,96 millones de dólares.

Según las autoridades policiales, la droga era internada del exterior por el sector fronterizo de Colchane con rumbo a la Región Metropolitana de Chile.

Toda la mercancía era almacenada en un inmueble del municipio de San Miguel (sur de Santiago).

Del total de la cocaína incautada, 132 kilos y 457 gramos es cocaína base reunida en 133 paquetes. La restante mercancía consintió en 352 kilos y 690 gramos de droga diluida, según el reporte del portal radio Bio Bio de Chile.

Además de la droga también se decomisó vehículos, armas de fuego y dinero en efectivo. Junto a los acusados también se arrestó al líder de la banda de narcotraficantes, quien se encontraba internado en un centro hospitalario en Chile tras recibir una bala producto de un enfrentamiento con otro grupo delincuencial.

Al oír sobre su búsqueda, el líder intentó escapar del nosocomio, pero fue capturado en su huida.

Los detenidos fueron imputados y para esta jornada estaba fijada la audiencia cautelar.

FUENTE: http://www.lostiempos.com/actualidad/pais/20171030/detienen-chile-tres-bolivianos-487-kilos-cocaina

C’est quasiment une première au Mali. Plus de 400 kilos d’herbe de cannabis ont été saisis par l’office central des stupéfiants (OCS) dans le cercle de Yanfolila au sud du pays suite à la découvertes de champs clandestins. Plusieurs arrestations ont eu lieu.

Le premier surpris, c’est le voisin des propriétaires des champs où poussait le cannabis. « Pour moi dit-il, je croyais qu’ils cultivaient de l’arachide, jusqu’au jour où les enquêteurs sont venus ».

Ces enquêteurs font partie de l’Office central des stupéfiants du Mali (OCS). Dans un premier temps aiguillonnés par les services de douanes, ils ont discrètement débarqué dans le village de Denso Bélèda, situé au sud du pays.

Lire

http://www.rfi.fr/afrique/20171031-mali-champs-cannabis-clandestins-decouverts-le-sud-pays

Un important trafic de drogue a été démantelé dans le centre-ville de Chamonix, en particulier dans le milieu de la vie nocturne, après 18 mois d’une enquête ayant débuté en janvier 2016.

Lire

http://www.ledauphine.com/haute-savoie/2017/10/31/sept-kilos-de-drogue-saisis-un-reseau-demantele-a-chamonix