Archives de 7 novembre 2017

Dans la nuit de lundi 06 au mardi 07 novembre 2017, les douaniers de la BMI (Brigade mobile d’intervention) ont effectué une saisie de 196kg de cannabis à Kati,après la fouille d’un véhicule qui se dirigeait vers le Sénégal.

000000000000000000000000000000000000

La brigade de surveillance intérieure d’Hirson ne sera plus au 1er janvier 2018.

La direction des douanes a pris acte des motifs de l’annulation du précédent arrêté de fermeture, et a recommencé la procédure depuis le début. Le comité technique qui doit rendre un avis sur cette décision a été réuni dans les temps, au printemps, et la direction générale des douanes a pris un nouvel arrêté au début de l’été. Rodolphe Gintz n’a pas utilisé twitter pour nous informer. Dans la foulée, les quatre douaniers hirsonnais ont demandé leur mutation à Maubeuge ou Laon. Source: http://www.lunion.fr/59087/article/2017-11-07/la-brigade-des-douanes-disparait-au-1er-janvier 000000000000000000000000000000000

Après onze mois d’une minutieuse enquête, diligentée par les gendarmes de la communauté de brigades de Cosne-sur-Loire, un important trafic d’héroïne et de cannabis vient d’être démantelé dans le nord du département de la Nièvre.

Cinq gros consommateurs et revendeurs qui alimentaient la région de Cosne-sur-Loire et des communes limitrophes du Cher ont été interpellés tôt, lundi et ce mardi matin, par une trentaine de militaires de la communauté de brigades de Cosne, de la brigade de recherches, du Peloton de surveillance et d’intervention de la gendarmerie, assistés par une équipe cynophile.

lire: http://www.lejdc.fr/cosne-cours-sur-loire/faits-divers/2017/11/07/un-important-trafic-de-drogue-demantele-dans-le-nord-de-la-nievre_12620105.html

000000000000000000000000000000000000

Les trafiquants avaient même réduit la taille du réservoir à essence pour agrandir la cache.

8 kg d’herbe conditionnée en sachets, ça fait une belle quantité de sachets. Le conducteur est serbe. Un homme de 38 ans, ingénieur dans son pays, mais ingénieur au chômage depuis plusieurs mois, qui dit avoir accepté un transport moyennant 2000 euros.
2000 euros c’est l’équivalent de 2 mois de son salaire d’avant. Sa femme, elle, gagne 200 euros par mois. Ils ont deux enfants et un crédit pour la maison, alors ça tirait trop et il s’est dit « pourquoi pas ? ». Sauf que la quantité saisie est telle qu’elle relève d’un trafic international puisque ce monsieur ne faisait que passer par la France. Parti d’Espagne il se rendait à l’est. Sauf que l’exploitation de son téléphone portable raconte qu’il est allé 5 fois en Espagne depuis septembre. Sauf que des photos disent aux enquêteurs qu’il a un train de vie supérieur à ses moyens, ne serait-il pas le commanditaire ?

LIRE la suite

http://www.info-chalon.com/articles/faits-divers/2017/11/07/33701/tribunal-de-chalon-les-douanes-saisissent-8-kg-de-cannabis-qui-transitaient-par-la-france/

Mais de meia tonelada de cocaína foi apreendida pela Polícia Rodoviária Federal (PRF) no início da noite desta segunda-feira (6), na BR-262, em Viana, na Grande Vitória.

A droga estava junto a uma carga de milho em uma carreta. De acordo com a PRF, a substância estava dividida em 15 fardos com aproximadamente 35 kg cada. A suspeita é de que a droga seria exportada.

Mais

https://g1.globo.com/espirito-santo/noticia/prf-apreende-quase-meia-tonelada-de-cocaina-em-carreta-de-milho-no-es.ghtml

Parlavano al telefono di droga definendola ‘microchip’ o con il nome di qualche prodotto alimentare e in questo modo importavano tonnellate di hashish dal Marocco in Italia, passando per Portogallo, Spagna e Francia. E la commercializzazione di componenti informatici era l’attività ‘ufficiale’ di una delle aziende legate all’impero criminale. I componenti di una presunta associazione per delinquere armata e transfrontaliera finalizzata al traffico di sostanze stupefacenti sono stati arrestati dai militari della Guardia di finanza di Bari in esecuzione di un provvedimento della Dda barese.

Piu

http://bari.repubblica.it/cronaca/2017/11/07/news/droga_tonnellate_hashish_dal_marocco_in_italia_arresti-180453551/

Le commissaire Kmyta dresse le bilan de l’activité des fonctionnaires bisontins, monopolisée, notamment, par la lutte contre le trafic de stupéfiants.

Le lancement d’un groupe local de traitement de la délinquance (GLTD) sur le quartier de Planoise, fin septembre, n’y est sans doute pas étranger. Plus que jamais, la lutte contre le trafic de drogue a été érigée en priorité des priorités, au vu notamment de l’implication croissante de mineurs. « On sait aussi que derrière, ce sont des majeurs qui tirent les ficelles. L’économie souterraine pose problème, et le trafic de stupéfiants est la partie la plus visible de ce phénomène. Ce qui nous inquiète, c’est qu’on ne parle pas que de cannabis, mais bien de drogue dure », commente le commissaire de la sûreté départementale, Charly Kmyta.

Ses hommes n’ont donc pas chômé : en octobre, 52 interpellations ont été effectuées (35 consommateurs, 17 dealers), dont une vingtaine concernaient des gens âgés de moins de 20 ans. Côté saisies, la police fait état de 600 g de cannabis, 135 g d’héroïne et 366 de cocaïne. 5 600 € en liquide et 8 000 € sur les comptes bancaires ont également été saisis. L’ensemble de cette activité constitue un total de 27 affaires traitées. Soit une par jour en moyenne.

LIRE

http://www.estrepublicain.fr/edition-de-besancon/2017/11/07/lutte-contre-le-trafic-de-drogue-a-besancon-52-interpellations-au-mois-d-octobre

L’armée de l’air colombienne a neutralisé un monomoteur dans les Caraïbes colombiennes, qui transportait 400 kilos de chlorhydrate de cocaïne. L’aéronef qui survolait l’espace aérien sans autorisation, a été détecté par le système de surveillance de l’armée de l’air qui a alors repéré et identifié un Cessna 210, volant à basse altitude. Le pilote de l’aeronef est resté sourd aux avertissements et aux appels. L’avion monomoteur a donc dû être neutralisé quand il atterrissait dans les environs de la municipalité de Pivijay, département de Magdalena. À leur arrivée à l’aéronef, les agents ont procédé à l’inspection et ont trouvé à l’intérieur 400 kilos de cocaïne. Source: EFE