FRANCE (Tabac): accompagné de Rodolphe Gintz, Gérarld Darmanin estime que le tabac, c’est l’ennemi de la santé des Français et de la profession de buraliste, mais continue à supprimer les Brigades de surveillance intérieure (BSI)*

Publié: 12 novembre 2017 par Marc Fievet dans Douane française, Drogues, SERVICES FRANCAIS, Tabac - Cigarettes
Tags:, , ,

A la veille d’une hausse du prix du tabac en France (30 centimes en moyenne par paquet), Gérald Darmanin a choisi d’aller à la rencontre des buralistes ariégeois.
Le ministre de l’Action et des Comptes publics participe, dimanche 12 novembre 2017, à une table ronde sur le thème des questions transfrontalières commerciales et douanières.
Il va tenter de rassurer les professionnels de ce département, fortement concurrencés par leurs voisins andorrans.

SOURCE: FR3 Occitanie

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Fin octobre une nouvelle augmentation du prix du tabac a été votée à l’Assemblée, comprenez-vous la colère des buralistes frontaliers qui ne voient plus comment s’en sortir ?

Quelle mesure pensez-vous mettre en place pour les aider ?

La lutte contre le cancer est une priorité de santé publique. Mais lutte contre le tabagisme ne veut pas dire lutte contre les buralistes !

Au contraire : le tabac de contrebande, c’est l’ennemi de la santé des Français et de la profession de buraliste.

Je l’ai dit il y a quelques semaines au Congrès des buralistes. C’est d’ailleurs à cette occasion que les professionnels de l’Ariège ont attiré mon attention sur la situation spécifique de leur département. Je suis là aujourd’hui pour les écouter et leur dire que nous allons les accompagner.

Concrètement, il s’agit de lutter efficacement contre le trafic de tabac de contrebande avec un plan de renforcement douanier, des actions plus efficaces de traçabilité, de mener une action volontariste au niveau européen pour plus d’harmonisation fiscale et enfin d’aider la profession de buraliste à se transformer tout en soutenant ceux qui en ont le plus besoin.

*Réparties sur l’ensemble du territoire national, elles ont pour mission la surveillance des flux de certaines marchandises (stupéfiants, contrefaçons, armes, etc.) à la circulation et à la détention. Les BSI travaillent essentiellement sur le vecteur routier et étaient surnommées « douane volante » à une certaine époque.

Extrait de: Gérald Darmanin rencontre des représentants des buralistes, notamment frontaliers, ce dimanche en Ariège, alors que le prix du paquet de cigarettes doit augmenter lundi. sur La DEPECHE.fr

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Découvrez le Tweet de @GDarmanin : https://twitter.com/GDarmanin/status/929714967120613376?s=09

00000000000000000000000000000000000000000000

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s