Archives de décembre, 2017

Connue de nom tel le FBI ou la NSA, la DEA reste pourtant bien mystérieuse. Ce service de police fédérale américain dénommé Drug Enforcement Administration se charge de lutter contre le trafic de stupéfiants.

Créée en 1973 durant la présence de Nixon à la Maison Blanche, elle collabore avec les diverses agences locales, régionales et fédérales des Etats-Unis pour faire la guerre à la drogue.

Sa mission tentaculaire et ses résultats sont impressionnants.

Ses moyens

2,88 milliards de dollars. C’est le budget annuel du service pour ordonner les opérations et qui compte 11.055 employés, dont 5.249 agents spéciaux. Une bagatelle comparée aux frais du FBI qui s’élèvent à 8,3 billions de dollars (7,3 milliards d’euros).

Son musée

C’est tout près de Washington, à Arlington (Virginie), que se trouve le musée de la DEA. Il raconte l’histoire de la drogue aux Etats-Unis, la controverse sur certaines substances utilisées à des fins médicinales, les origines de l’institution, etc. Il propose aussi des ateliers interactifs pour que les enfants s’immergent dans le métier d’agent fédéral plutôt que celui de dealer. Son but est d’avant tout «éduquer les populations» au problème des stupéfiants.
Une partie du musée de la DEA, situé à Arlington (Virginie), s’attarde sur la controverse sur certaines substances utilisées à des fins médicinales.

Une section du musée de la DEA s’attarde sur sur certaines substances utilisées à des fins médicinales. Fabiano / Sipa

Ses bourdes

Les filles de joie sont un des cadeaux favoris des cartels pour corrompre les agents de l’institution américaine. En mars 2015, sept membres de la DEA ont été suspendus entre deux et dix jours pour avoir pris part à des soirées agitées lors de missions en Colombie entre 2009 et 2012.

Ses petits succès

630.000 adolescents se sont drogués en 2014 aux Etats-Unis. Cela représente 15% de moins qu’en 2000, preuve du succès des opérations mises en place par la DEA. Durant cette période, les consommateurs de marijuana ont baissé de 12%, ceux de méthamphétamine de 80%, quant aux amateurs d’ecstasy, ils ont chuté de 67%.

Son allié principal

La plupart des stupéfiants vendus et consommés illégalement aux Etats-Unis proviennent d’Amérique du Sud. Aussi, le gouvernement a choisi de financer la lutte anti-drogue en Colombie, Etat emblématique des substances illicites et pourvoyeur de la majorité de la cocaïne sur le territoire de l’Oncle Sam.

Ses saisies

919 tonnes de cocaïne ont été saisies par la DEA entre 2000 et 2014 sur le territoire américain. Sur la même période, les fédéraux ont aussi mis la main sur 11,6 tonnes d’héroïne et un peu plus de 5.704 tonnes d’herbe de cannabis!

Source: 20 minutes

Publicités

PAYS BAS: au royaume du narcotrafic maritime

Publié: 31 décembre 2017 dans INFOS

Urk, port pittoresque sur la côte de la mer du Nord néerlandaise est une petite ville tranquille habitée par des chrétiens conservateurs mais aussi par trois pêcheurs qui ont facilité le débarquement de cocaïne pour le compte de trafiquants.

Aux Pays-Bas on juge actuellement trois pêcheurs de Urk, accusés d’avoir passé en contrebande de la cocaïne durant l’été 2017 pour une valeur de 6,5 millions d’euros.

261 Kilogrammes de cocaïne récupérés au large d’un navire porte-conteneurs sur leur bateau nommé « Z181 » et introduit dans le pays selon l’acte d’accusation.

Un des trois pêcheurs a fait une confession. Il avait reçu 300 000 euros, mais était également soumis à une pression massive exercée sur sa famille par des narcos de l’organisation composée entre autres d’un intermédiaire néerlandais avec des racines pakistanaises et d’un criminel du Monténégro.

Pour 3 pêcheurs jugés! Combien en réalité pratiquent ce type de pêche ?

Source: SPIEGEL online

Tablettes de chocolat au cannabis. Les « edibles », produits comestibles à base de cannabis, sont en train de détrôner les traditionnels joints. – AFP

Créée il y a dix ans, VCC Brands a lancé une ligne de produits comestibles au cannabis, une forme de consommation qui prend le pas sur les joints. Kenny Morrison n’a pas eu le temps de fêter Noël cette année. Ce vendredi de veille de fêtes, il a rendez-vous avec l’un de ses fournisseurs en huile au cannabis dans son usine d’Oakland (Californie). Cookies, brownies, barres énergétiques, boissons pétillantes, thé… : pour VCC Brands, la marijuana se marie avec tout ce qui se mange et se boit. « Ce que vous allez voir ici est aussi ennuyeux que dans n’importe quelle usine agroalimentaire. La seule différence, c’est qu’on rajoute cette huile », assure son PDG en déambulant dans les chambres de réfrigération. LIRE la suite https://www.lesechos.fr/industrie-services/conso-distribution/0301067091993-a-oakland-dans-la-fabrique-de-cookies-au-cannabis-2141741.php

Le navire australien « HMAS Warramunga » a saisi environ 8 tonnes de hachis et 69 kilos d’héroïne sur trois différents boutres entre le 27 décembre et le 29 décembre 2017.  Source: Ministère de la Défense

Acht Tonnen Haschisch und 69 Kilogramm Kokain: Die australische Marine hat im Indischen Ozean Drogen im Wert von mehr als einer Viertelmilliarde Dollar beschlagnahmt – und anschließend versenkt. Lesen http://m.faz.net/aktuell/gesellschaft/kriminalitaet/haschisch-und-kokain-australische-marine-findet-drogen-im-wert-von-einer-viertelmilliarde-euro-15366819.html

Sailors of the HMAS Warramunga preparing to unload seized narcotics from their sea boat during the ship’s deployment at sea to the Middle East, on Dec 28, 2017.

PHOTO: AFP/AUSTRALIAN DEPARTMENT OF DEFENCE

SYDNEY (AFP) – An Australian warship has seized almost eight tonnes of hashish in the Arabian Sea, with the defence department Saturday (Dec 30) estimating its street value at A$415 million (US$434 million).

HMAS Warramunga has also confiscated 69 kilogrammes of heroin during maritime security manoeuvres in the area over the past three days.

« The crew prepared extensively for a task like this and we were able to employ our helicopter and boarding crews to locate and board three suspect vessels, » the ship’s commanding officer Dugald Clelland said.

Read more

http://www.straitstimes.com/asia/australianz/australia-warship-seizes-8-tonnes-of-hashish-in-arabian-sea

http://mobile.abc.net.au/news/2017-12-30/australian-navy-ship-seizes-$415m-middle-east-drug-haul/9294758?pfmredir=sm

https://www.perthnow.com.au/news/australia/australian-navy-seizes-415-million-worth-of-hashish-and-heroin-on-vessel-in-arabian-sea-ng-8882c7fba1c32b34fab5f2ab3219a026

Tegucigalpa, Honduras
Una embarcación que llevaba 9 barriles, que en su interior contenían droga, fue encontrada el viernes por las autoridades de la Base Naval de Caratasca, departamento de Gracias a Dios, en el noreste de Honduras.

Las autoridades informaron que tras realizar una minuciosa inspección a la lancha color blanco y verde menta se contabilizó que los barriles contenían en su interior 118 kilos de cocaína.

Leer mas

http://www.elheraldo.hn/sucesos/1139089-466/decomisan-118-kilos-de-coca%C3%ADna-a-embarcaci%C3%B3n-en-la-mosquitia

Les lycéens américains seraient désormais plus nombreux à fumer du cannabis quotidiennement que des cigarettes. C’est le principal résultat d’une large enquête menée auprès de 43 703 jeunes américains (entre 13 et 17 ans) par le National Institute on Drug Abuse (NIDA), l’organisme public qui traite des addictions aux États-Unis.

LIRE PLUS : http://m.jactiv.ouest-france.fr/actualites/monde/jeunes-americains-fument-plus-cannabis-que-cigarettes-82530

Três homens foram presos pela Polícia Federal do Rio com 380 quilos de cocaína. A droga estava escondida dentro da caixa d’água de uma embarcação de pesca que navegava na Baía de Guanabara. A operação aconteceu na tarde de sexta-feira envolvendo policiais federais do Rio e militares da Capitania dos Portos. Em 24 horas, é a segunda grande apreensão no Rio, totalizando 660 quilos de cocaína sob posse do crime organizado. Mais https://extra.globo.com/casos-de-policia/pf-apreende-380-quilos-de-cocaina-dentro-de-caixa-dagua-de-um-barco-de-pesca-na-baia-de-guanabara-22241805.html

Une Brésilienne de 29 ans a été arrêtée mardi à l’aéroport Nice-Côte d’Azur.

En apparence, son vanity case est tout à fait classique. Sauf que les douaniers ont découvert que la garniture intérieure en plastique était en réalité composée de cocaïne liquide solidifiée.

LIRE la suite

http://www.nicematin.com/faits-divers/aeroport-de-nice-le-vanity-case-dune-bresilienne-etait-compose-de-cocaine-liquide-solidifiee-196065