Archives de 15 janvier 2018

(SAN DIEGO) – Sinaloa Cartel cell leader Damaso Lopez-Serrano, aka “Mini Lic,” pled guilty in federal court today following his self-surrender to United States law enforcement authorities at the Calexico West Port of Entry on July 27, 2017.

Lopez-Serrano, 29, is believed to be the highest-ranking Mexican cartel leader ever to self-surrender in the United States. Lopez-Serrano pleaded guilty to all charges in an indictment returned by a federal grand jury in San Diego on August 19, 2016, charging him and five of his close associates with Conspiracy to Distribute Methamphetamine, Heroin and Cocaine Intended for Importation and Conspiracy to Import Methamphetamine, Heroin and Cocaine.

Lopez-Serrano also pleaded guilty to an indictment returned December 4, 2016, in the Eastern District of Virginia by the U.S. Attorney’s Office for the Eastern District of Virginia and the Criminal Division’s Narcotic and Dangerous Drug Section charging him with Conspiracy to Distribute Cocaine Intended for Importation.

In a proceeding today before United States District Judge Dana M. Sabraw, Lopez-Serrano accepted responsibility for his role as a leader within the Sinaloa Cartel, acknowledging that he organized the transportation and distribution of thousands of kilograms of controlled substances, including methamphetamine, cocaine and heroin, for importation from Mexico into the United States. Lopez-Serrano also admitted to possessing firearms for the purpose of promoting the Sinaloa Cartel’s narcotics trafficking activities. A sentencing hearing is scheduled for July 12, 2018 at 10 a.m. before Judge Sabraw.

Read more

https://www.dea.gov/divisions/sd/2018/sd011118.shtml

Les autorités du Sri Lanka ont procédé ce lundi 15 janvier 2018 à la destruction de 928 kilos de cocaïne qui avaient été saisis dans un conteneur en décembre 2016 à Colombo.

Cette importante quantité de drogue, en provenance d’ Équateur, a été détruite en présence du président ceylandais Maithripala Sirisena.

SILENCE du TRACFIN

Des médias français ont révélé, dimanche, le démantèlement d’un réseau de blanchiment de l’argent de la drogue de Colombie, via des intermédiaires libanais en Europe.

Le Hezbollah et le nom de la famille Hariri apparaissent dans l’enquête.

Opération Cedar.

Ce nom, digne d’un opus de James Bond, est celui d’une affaire qui traite d’un vaste réseau de blanchiment d’argent, qui s’étend de la Colombie au Liban, d’où la référence au cèdre, emblème du pays, avec notamment pour plaque tournante, la France.

Ce réseau mêle des narcotrafiquants colombiens et des intermédiaires libanais, dont certains sont soupçonnés d’être téléguidés par le Hezbollah. Même le nom de la puissante famille libanaise Hariri, dont celui de l’ancien Premier ministre Saad Hariri, apparaîtrait dans la vaste enquête de police.

Un système tentaculaire, de la Colombie jusqu’au Liban

Ce réseau tentaculaire a été mis au jour par les services de la DEA, l’agence fédérale antidrogue américaine, et les agents français de l’Office central pour la répression de la grande délinquance (OCRGDF), au terme d’un an d’enquête, dont les contours ont été dévoilés par le Journal du Dimanche et le Parisien dimanche 24 avril.

L’organisation reposait, depuis plusieurs années, sur l’action d’intermédiaires qui achetaient avec l’argent généré par des narcotrafiquants colombiens en Europe des voitures haut de gamme (des 4×4 et des berlines) et des montres grand luxe, pour des montants allant jusqu’à un million d’euros, qu’ils expédiaient ensuite au pays du Cèdre pour qu’elles y soient revendues et ainsi permettre de récolter l’argent « propre ».

Des sommes colossales – 13 millions d’euros en 2015 – étaient ensuite transférées à qui de droit en Colombie, selon une règle de compensation, par des relais libanais en Amérique du Sud. D’autres transferts d’argent se faisaient directement, physiquement par des passeurs, depuis Paris notamment, jusqu’à Beyrouth.

Un système qui profite au Hezbollah, selon Washington

Début 2015, une information judiciaire a été ouverte et confiée au juge Baudoin Thouvenot.

LIRE la suite

http://m.france24.com/fr/20160425-operation-cedar-liban-hariri-hezbollah-affaire-blanchiment-argent-drogue

Des écoutes judiciaires visant un réseau de blanchiment d’argent de la drogue permettent de retracer plusieurs remises d’argent liquide à l’avocat de la famille du premier ministre libanais à Paris. Mais l’enquête a été stoppée net.

Lire la suite:

https://www.mediapart.fr/journal/france/221217/cedar-l-affaire-de-blanchiment-qui-embarrasse-le-clan-hariri

Neuf corps démembrés ont été retrouvés samedi soir dans une camionnette dans l’État mexicain de Veracruz, a annoncé le gouverneur dimanche, mettant ces crimes sur le compte d’un affrontement entre bandes rivales.

Un règlement de comptes ? Les victimes appartenaient, semble-t-il, pour la plupart à des cartels de la drogue, a déclaré le gouverneur de Veracruz, Miguel Angel Yunes, lors d’une conférence de presse. Il en veut pour preuve les tatouages sur les cadavres.

Avant la découverte de la camionnette à Xalapa, la capitale de l’État de Veracruz, les autorités avaient retrouvé le corps d’un autre homme, qui a apparemment été tué en tentant d’échapper à ses ravisseurs, a ajouté le gouverneur. « Il est clair qu’il s’agissait d’un affrontement entre criminels », a-t-il déclaré.

LIRE la suite

http://www.europe1.fr/international/mexique-neuf-corps-demembres-retrouves-dans-une-camionnette-3545900

Alors que la consommation de drogue dans le métro parisien s’envolent, certains conducteurs, craignant pour leur sécurité et celle de leurs passagers, préfèrent ne plus s’arrêter dans les stations à risque. Des rames qui passent sans s’arrêter, par peur d’incidents sur les quais : c’est la situation à laquelle sont confrontées de plus en plus souvent certaines stations de métro du nord de Paris. En cause : la banalisation de la consommation de stupéfiants, notamment de crack, dans les transports en commun. « (Les conducteurs de métro) arrivent et se rendent compte qu’ils (les toxicomanes, NDLR) sont tellement nombreux au bord du quai qu’il peut y avoir une situation insécuritaire. Ou alors, parce que le collègue d’avant a signalé qu’effectivement ils sont virulents sur le quai, qu’il y a une bagarre, à ce moment-là, ils prennent des précautions d’usage pour ne pas marquer l’arrêt », rapporte à BFMTV un délégué syndical de la RATP.

LIRE la suite http://www.valeursactuelles.com/societe/drogue-paris-le-metro-ne-sarrete-plus-certaines-stations-92433

An estimated P700,000 worth of cocaine, ecstasy and marijuana were seized by antidrug operatives in separate buy-bust operations from four suspects in the Mandaluyong City and Quezon City on Thursday.

Agents of the Philippine Drug Enforcement Agency (PDEA) arrested suspected drug pusher Lester Almalbez, 35, of Princeville Condominium on Laurel St., Brgy. Pleasant Hills, Mandaluyong City; and Herald Peñaflor, 26, the alleged drug supplier.

Read more

http://newsinfo.inquirer.net/959842/p700k-cocaine-ecstasy-seized-in-2-drug-busts

Agentes de la Patrulla Fronteriza aseguraron, en tres operativos, más de mil 100 libras de mariguana en la inmediaciones del río Bravo.

De acuerdo al informe de personal de Aduana, en primera instancia se reportó el aseguramiento de 361.9 libras de la hierba, después de que los agentes respondieron a actividades sospechosas cerca del área de Laredo.

Cuando los agentes se acercaron a la zona descubrieron cinco bultos abandonados de mariguana dentro de una camioneta Chrysler Voyager, cerca de la ribera del río Grande; la droga tiene un valor estimado de 289 mil 520 dólares, según detallaron las autoridades.

Leer mas

https://www.elsoldepuebla.com.mx/republica/sociedad-2/aseguran-100-libras-de-droga-en-la-frontera-norte-de-mexico

Il se cache sous un manteau style Columbo. Il mène une double vie, son apparence n’a rien d’un parrain mafieux. Pourtant le «témoin mystère», qui a déposé devant la commission sur la drogue pour la première fois le 11 octobre, puis le 18 décembre 2017, trempait bel et bien, de son propre aveu, dans le business, avoue qu’il blanchissait de l’argent.

Mais qui est cet homme ?

Le fardeau qu’il porte sur ses épaules ne l’empêche pas d’être branché mode. La coupe de cheveux est au poil, l’homme affiche un air décontracté et se prête volontiers au jeu des questions-réponses autour d’une table, en ce mercredi. Il est midi, l’endroit où a lieu le rendez-vous est bondé. Mais personne ne fait attention à celui que l’on a surnommé le «témoin mystérieux». Celui-là même qui aide la commission Lam Shang Leen à décortiquer le trafic de drogue à Maurice…

LIRE la suite

https://www.lexpress.mu/article/324582/commission-drogue-temoin-mystere-raconte-sa-descente-aux-enfers

Le spécialiste du kebab, Shahebzada Azaree alias Dade, sera à nouveau interrogé aujourd’hui. Il devra s’expliquer sur la provenance de l’argent qu’il utilise pour parier aux courses. Tous ses amis, des trafiquants de drogue notoires, sont en prison actuellement.

Shahebzada Azaree ne possède pas d’argent sur son compte en banque, toutefois, il mise gros aux courses et au casino. De 2013 à 2015, il a flambé Rs 3 260 000 ! Il a été en contact avec Siddick Islam qui est en prison pour trafic de drogue. Le terrain qui appartient à ce dernier se trouve à 800 mètres de celui du patron de Gloria Fast Food. Shahebzada Azaree, qui roule une BMW X6, est actuellement en prison, car il a été dénoncé par l’agent du Passport and Immigration Office (PIO) Moonsamy Govind Basana-Reddi en juin 2017. Il devra expliquer comment il a été en contact avec des barons de la drogue.

Shahebzada Azaree s’est aussi lié d’amitié avec Navind Kistnah, l’homme derrière l’importation de 157 kilos d’héroïne en mars 2017, évalués à Rs 2, 4 milliards. Les deux hommes ont effectué plusieurs voyages, notamment à Londres et à Dubaï. Ce n’est pas un secret pour les habitués des loges du Mauritius Turf Club que ces deux hommes misent de très grosses sommes aux courses. De surcroît, ils se vantent fréquemment de toucher plusieurs millions de roupies en une seule journée.

LIRE la suite

http://defimedia.info/commission-denquete-sur-la-drogue-shahebzada-azaree-interroge-nouveau-ce-lundi

Dans les États où le cannabis est légal – récréatif ou médical – la criminalité a baissé de 13% en moyenne.

Depuis le premier janvier le cannabis est légal en Californie. Le cannabis récréatif, c’est-à-dire le joint de monsieur tout le monde. Mais ça faisait déjà plusieurs années que le cannabis a usage médical y était légal. En Californie, mais aussi dans l’ensemble des États qui bordent la frontière mexicaine. C’est donc une occasion rêvée de conduire une étude à grande échelle sur la criminalité dans ces États. Avec cette question : légaliser le cannabis réduit-il les vols ou les crimes. Pourquoi est-ce important de faire cette étude au plus près de la frontière mexicaine ? Tout bêtement parce qu’avant la légalisation, c’est le Mexique qui fournissait la marchandise.

LIRE la suite

https://www.franceinter.fr/emissions/les-histoires-du-monde/les-histoires-du-monde-15-janvier-2018

MEXICO: cayeron con 350 kilos de cocaína en la CDMX

Publié: 15 janvier 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Un cargamento de 350 kilogramos de cocaína que eran transportados en un compartimiento secreto de una camioneta de tres toneladas y media fueron asegurados por la Policía Federal y los cinco traficantes de la droga fueron asegurados en la carretera Picacho Ajusco en la delegación Tlalpan. La droga y los tres relacionados con el tráfico de esta, identificados con los nombres de Villalvando “N”, Manuel “N”, José Indalfer “N”, Jesús Guadalupe “N” y José Angel “N” fueron trasladados a las instalaciones de la PGR en Camarones, relacionados con la Carpeta de Investigación FED/UAEF-CDMX/0000006/2018. Las investigaciones señalan que José y Jesús, son originarios de Jalisco; Villalvando, de Chiapas, Manuel, de Durango y José Indalfer, de Guerrero, los cuales son interrogados en torno a las actividades ilícitas a las que se dedicaban, así como para conocer a qué grupo del crimen organizado y narcotráfico pertenecen. Leer mas https://www.la-prensa.com.mx/policia/263324-cayeron-con-350-kilos-de-cocaina-en-la-cdmx

MIAMI: capturan a ‘Cowboy de la Cocaína’

Publié: 15 janvier 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Uno de los convictos más notorios de la era de las drogas de Miami, Mario González, volvió a ser noticia, esta vez por protagonizar una extravagante persecución durante la noche del viernes con agentes federales en un vecindario del suroeste de Miami-Dade.

Como en julio de 1993 —cuando a los 29 años de edad, intentó escapar de los policías con un vehículo Chevrolet Blazer y sobrevivió a una lluvia de 134 balas con heridas menores— González fue capturado y arrestado, informaron funcionarios al Miami Herald.

Leer mas

http://www.elnuevoherald.com/noticias/sur-de-la-florida/article194668109.html