Archives de 16 janvier 2018

En el marco de la operación ‘Agamenón II’, la Policía Nacional en coordinación con autoridades panameñas incautaron 1.496 kilos de cocaína que pertenecía al ‘Clan del Golfo’. De acuerdo con la investigación, el cargamento avaluado en 16.456.000 dólares, era propiedad de alias el ‘Negro Perea’, uno de los cabecillas de dicha organización. Según las autoridades, la droga fue despachada desde el Urabá chocoano con destino a Panamá y finalmente Estados Unidos. http://m.elcolombiano.com/colombia/mil-kilos-de-cocaina-incautados-del-clan-del-golfo-AG8019435

La Grèce vient d’annoncer son intention de d’autoriser le cannabis médical. L’occasion de dresser l’état des lieux du cannabis dans le monde, en une carte interactive.

Lire et voir:

https://www.sciencesetavenir.fr/sante/carte-ou-en-est-on-de-la-legalisation-du-cannabis-dans-le-monde_119870

Les douaniers de Perpignan ont saisi 530 kilos de cocaïne qui se trouvaient à bord d’un camion.

D’après les premiers éléments de l’enquête, le poids-lourd arrivait d’Espagne, à destination des Pays-Bas.

La DNRED devrait être derrière  cette opération.

Dans le premier, les enquêteurs ont mis la main sur 11 kg d’héroïne dans le Doubs.

Dans le deuxième, les enquêteurs de la PJ de Montpellier ont réalisé un joli coup, ce lundi, en interceptant un « go fast » du côté du Perthus (Pyrénées-Orientales), à la frontière espagnole. Ils ont saisi pas moins de 600 kg de cocaïne.

Deux personnes de nationalité hollandaise, elles aussi connues défavorablement des services de police, ont été interpellées et placées en garde à vue.

Plus

http://www.20minutes.fr/faits_divers/2202779-20180116-deux-go-fast-interceptes-police-judiciaire-grosses-quantites-drogue-saisies

La brigade de stupéfiants de la Sûreté Départementale a mis au jour un trafic de stupéfiants entre l’Espagne et les Alpes-Maritimes. L’enquête a débuté en juin 2017, mais c’est au début de l’année 2018, le 11 janvier très précisément, que les fonctionnaires de police ont procédé à des perquisitions dans le quartier de l’Ariane. Quatre hommes ont été interpellés et 143 kilos de résine de cannabis, entreposés dans des ballots de 30 kilos, ont été saisis dans deux domiciles, tout comme 4.000 euros, deux armes de poing et deux véhicules. Ces hommes, déjà connus des service de police sont nés en 1974, 1980 et 1985. Mis en garde à vue, ils ont été déférés à un juge ce matin, mis en examen pour trafic de stupéfiants et placés en détention.

Source: FRANCE 3 Provence Côte d’Azur

Les enquêteurs du SRPJ de Toulouse ont intercepté, en milieu de semaine, un go fast en provenance d’Espagne. Près de 40 kg de «pollen» de cannabis étaient dissimulés dans le pare-chocs et l’habitacle de la voiture.

LIRE la suite

https://www.ladepeche.fr/article/2018/01/16/2722601-pres-40-kg-pollen-cannabis-go-fast.html

La compagnie de gendarmerie de Lokossa s’est emparée de 80 kg de drogue en provenance du Togo dimanche dernier. La présumée dealeuse a également fini dans les mailles de cette compagnie.

LIRE la suite

https://lanouvelletribune.info/2018/01/benin-saisie-80-kg-drogue-agatogbo/

Un Américain et une Russe ont été arrêtés pour avoir vendu des grandes quantités de MDMA et d’autres stupéfiants à des touristes sur Koh Phangan.

L‘arrestation c’est produite Jeudi 11 janvier, des policiers de la police de Surat Thani ont arrêté l’Américain Enrico Santos Russon âgé de 44 ans, et sa petite amie Russe, Rimma Kukanova âgée de 32 ans.

La police a déclaré qu’ils surveillaient le couple depuis un certain temps et qu’ils ont finalement été arrêtés après avoir vendu de la drogue à un agent d’infiltré.

LIRE plus

https://zonesamui.com/2018/01/un-couple-de-trafiquants-de-drogue-americano-russe-arrete-a-koh-phangan/

Elle avait été surprise par les douaniers de l’aéroport du Lamentin (Martinique), alors qu’elle transportait, le 30 juin 2015, près de 500 grammes de cocaïne, dissimulés dans ses parties intimes.

« Ils m’avaient promis 4.000 € pour le voyage », explique-t-elle aux juges. Mais la mule ne veut pas être prise pour le dindon de la farce. Elle désigne, parmi ces commanditaires, Cheikné Yatté, un habitant de Mainvilliers, âgé de 35 ans. Il est présenté comme la tête du réseau, celui qui, aidé par son frère Mohamed, aurait organisé le trafic.

Tout ce qu’il vous raconte, c’est du pipeau

Pourtant, malgré les écoutes téléphoniques et les témoignages qui le mettent en cause, l’homme nie tout. Et le trafic de drogue, il connaît. Condamné une vingtaine de fois, il a déjà purgé six ans de prison, après avoir été condamné pour trafic de stupéfiants en 2007.

LIRE la suite

https://www.lechorepublicain.fr/chartres/justice/2018/01/16/huit-condamnes-pour-un-trafic-de-cocaine-entre-la-martinique-et-chartres_12700958.html