Archives de 4 février 2018

Des policiers français, espagnols, colombiens et américains contrecarrent les activités d’un cartel de drogue composé de sept nationalités qui importent de la coke colombienne pour inonder le marché européen par des vols charter privés qui décollent de Carthagène en Colombie.

Les organisateurs sont des Albanais, des Turcs, des Hollandais, des Espagnols, des Italiens et des Français. Un citoyen anglais participe également à ce cartel. Les vols privés ont pour destination l’aéroport de Biarritz (France).  De cette ville, limitrophe de l’Espagne, ils approvisionnent les marchés d’au moins cinq pays, dont l’Allemagne.

Le chargement d’une tonne 200,  est arrivé le dimanche 19 novembre 2017.

Les informations sur l’opération  « Top Gun » ont été gardées secrètes car c’était une livraison contrôlée par des agents de la DEA, après autorisation du procureur de Bordeaux.

Pendant huit mois, des agents  ont infiltré l’organisation, dont ils ont découvert l’existence en 2016.

À ce moment-là, il a été établi que la cargaison était arrivée dans un avion du Gulfstream qui a décollé de Cartagena en Colombie et fait un arrêt technique sur les îles du Cap-Vert (Afrique), pour finalement atterrir sur l’aéroport de Biarritz, et décharger plus d’une tonne de  coke et… disparaitre.

Quatre Colombiens sont arrêtés à Bayonne (France).

La capture des Colombiens, l’un d’eux basé en Espagne, permet d’atteindre  cette organisation, qui avait déjà réussi le transport d’une autre cargaison en utilisant cet avion.
Cette fois, les 1,2 tonnes ont été déchargées dans des camions et emmenées dans un manoir à Lacanau, une petite station touristique, à 10 kilomètres de l’océan Atlantique.

« Apparemment, le manoir de Lacanau, a été utilisé comme centre de collecte de la drogue, qui arrive également dans des bateaux de pêche et des voiliers. En fait, on pensait que l’avion allait être rechargé en France pour l’envoyer vers une autre destination « , a déclaré l’un des enquêteurs, ajoutant « qu’il est évident que la plus grande partie de la drogue provient du « clan du Golfe« .

Là, la cargaison de haute pureté a été divisée en sept paquets, qui devaient être transportés dans des voitures de luxe vers un hôtel du centre de Bordeaux. C’était le logement des « Missi Dominici » des organisations qui ont négocié la drogue colombienne et qui ont financé l’opération. Certains suspects ont été interpellés à la sortie de leur chambre d’hôtel à Mériadeck dans le centre de Bordeaux et un autre hôtel situé à proximité de l’aéroport de Mérignac. Ils auraient loué de puissantes cylindrées pour aller livrer la cocaïne : 1 tonne 150 exactement. La valeur marchande évoquée est de plus de 100 millions d’euros à la revente. Les enquêteurs ont également mis la main sur 350 000 euros en liquide, nous a confié une source proche de l’enquête.

Il a également révélé que la police colombienne a aidé la DEA (Drug Enforcement Administration) avec l’interception d’appels téléphoniques entre les expéditeurs et les représentants des narcos européens.

Dans l’opération de dimanche, 23 personnes sont tombées, dont trois Français, trois Albanais, un Turc, des Espagnols, des Dominicains, des Italiens et des émissaires colombiens. Onze ont déjà été accusés.

Il est probable que des ex-membres des FARC fassent partie de cette organisation.

000000000000000000000000000000000000000000

 

 

Dans le monde de la personnalisation automobile, certaines préparations se démarquent et sortent complètement du lot. C’est le cas de ce BMW X5 M, transformé en SUV pour individu ayant des relations avec la mafia. À l’origine, le BMW X5 M est un monstre de puissance, il repose sur un moteur V8 4,4 litres qui développe 575 ch !

0000000000000000000000000000000000000000000

Martin Neil – Alessandro Lembo – Stephen Neil – Víctor Franco Lorenzo – José Ramón Miguelez Bottes

Los cinco llenaron 15 maletas con 37 panelas de cocaína y se embarcaron en un lujoso ‘jet’ Bombardier Global Express, fletado en Austria, con destino al aeropuerto privado de Farnborough, sur de Londres. Allí los estaban esperando hombres de Scotland Yard y de la Agencia Nacional contra el Crimen del Reino Unido (NCA), que les incautaron media tonelada de coca y los enviaron a la cárcel.

Leer mas

http://m.eltiempo.com/justicia/investigacion/bitacora-secreta-de-narcojet-que-salio-de-bogota-lleno-de-cocaina-178628

00000000000000000000000000000000000000000

Le maçon anglais Martin Neil pensait avoir fait l’affaire de sa vie. En moins de 45 jours,après deux voyages à Bogota, il est revenu à Londres avec 500 kilos de coke d’une grande pureté destinés à la N’drangheta, une organisation mafieuse du sud de l’Italie.

La première fois qu’il a posé le pied à Bogotá, c’était le vendredi 8 décembre 2017. A minuit, arrivant du Portugal, il déclare alors qu’il vient faire du tourisme. Ce jour-là, il était accompagné d’un italien (Alessandro Iembo) et d’un espagnol (Víctor Franco Lorenzo). Personne n’a posé beaucoup de questions, et après deux jours tous les trois étaient de retour au Portugal.

Après ce premier voyage, Neil et ses amis sont revenus en Colombie, le 26 Janvier, cette fois-ci en compagnie de Stephen Neil, frère de Martin, maçon lui aussi, mais au chômage. José Ramón Miguelez Bottes, propriétaire d’un salon de coiffure à Valladolid (Espagne), faisait parti du voyage.

Les cinq hommes avec 15 valises toutes remplies d’une cocaïne de qualité « zéro zéro », ont embarqué sur un luxueux biréacteur Bombardier Global Express, affrété en Autriche, à destination de l’aéroport privé de Farnborough, au sud de Londres.

Embarquement facilité à Bogota par un faux policier qui a simplifié les procédures douanières…

A l’aéroport privé de Farnborough, pas de chance, ils étaient attendus par des hommes de Scotland Yard et de la National Crime Agency du Royaume-Uni (NCA), qui ont alors saisi une demi-tonne de coke et les ont envoyés en prison, directement sans passer par la banque.

Pour l’instant, la police espère pouvoir faire parler les téléphones portables et les ordinateurs saisis chez les cinq Européens pour alors interpeller d’autres narcos qui inondent l’ Europe en  coca colombienne depuis plusieurs années.

Reste une énigme, les itinéraires que le « narcojet » a effectués ces dernières années ont disparu des bases de données aéronautiques!

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Plus et photos: AERO NARCOTRAFICO: Bitácora secreta de narcojet que salió de Bogotá lleno de cocaína

000000000000000000000000000000000000000000

La police française a arrêté 11 individus soupçonnés d’acheminer de la drogue vers la Côte d’Azur, ayant également découvert dans le jardin d’une maison de Saint-Cyr-sur-Mer (Var), dans la région de Toulon, 155 kilogrammes de résine de cannabis, neuf fusils d’assaut de type kalachnikov, des armes de poing, un kilo de cocaïne et un million d’euros en liquide, informent les médias français.

LIRE la suite https://fr.sputniknews.com/france/201802031034997345-toulon-interpellation-drogue/

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

La police judiciaire de Toulon a saisi 155 kg de cannabis, une vingtaine d’armes et un million d’euros. La majeure partie de ces saisies a été réalisée dans une villa à Saint-Cyr-sur-Mer.

 

Plus: http://www.varmatin.com/justice/ce-que-lon-sait-de-la-saisie-spectaculaire-de-drogue-darmes-et-dargent-qui-a-eu-lieu-dans-le-var-205284

0000000000000000000000000000000000000000000000000000000000

 

Jeudi, le tribunal de Pristina a reconnu Naser Kelmendi coupable « de possession illégale de drogues en vue de la distribuer et de la vendre ». Arrêté au printemps 2013, l’homme est soupçonné d’être l’un des principaux chefs du trafic de drogues dans les Balkans.

LIRE la suite https://www.courrierdesbalkans.fr/Kosovo-le-narcotrafiquant-Naser-Kelmendi-condamne-a-six-ans-de-prison