Archives de 11 février 2018

MEXIQUE: les balles et l’argent des « narcos » hantent la campagne électorale

Publié: 11 février 2018 par internationalinformant dans INFOS

L’assassinat de candidats locaux intensifie le débat sur le bilan sécuritaire du gouvernement.

LIRE: href= »http://mobile.lemonde.fr/ameriques/article/2018/02/10/au-mexique-les-balles-et-l-argent-des-narcos-hantent-la-campagne-electorale_5254794_3222.html

Publicités

El jefe antinarcóticos subrogante de la Zona 8 de Policía, Guillermo Palacio, precisó que esta operación es el resultado de las labores de inteligencia y análisis de la información realizadas por agentes de la Unidad de Información de Puertos y Aeropuertos (UIPA) y del Centro Regional de Adiestramiento Canino (CRAC), que establecieron un perfil de riesgo en un contenedor que estaba listo para ser embarcado en la nave Sealand Guayaquil.

Leer mas

https://www.eltelegrafo.com.ec/noticias/judicial/12/policia-incauta-141-kilos-de-cocaina-con-destino-guatemala

«En cada operación de los narcos trabajan unas 40 personas. Los lancheros que atraviesan El Estrecho suelen ser dos, el que conduce como mínimo se levanta 30.000 euros por trayecto, los más reconocidos cincuenta mil», continúa nuestro interlocutor. «En la escala se sube por valentía, por el tiempo que aguantes sin tirar la carga cuando te persiguen, bien por mar o desde el aire con un helicóptero; acaban con los riñones destrozados, aprovechan cuando hay algo de Levante y la mar está picada para hacer el transporte. Luego están los alijadores, entre diez y 15 personas, que son los encargados de pasar los fardos, 30 kilos cada uno, a los todoterrenos en la playa, 3.000 euros. Para ello se ayudan de los aguadores o puntos, que son los vigilantes, otean y se mueven con motillos para alertar de la presencia de agentes de la Policía o de la Guardia Civil, (mil euros).

Leer mas

http://sevilla.abc.es/andalucia/sevi-campo-gibraltar-territorio-comanche-para-30-clanes-droga-201802110827_noticia.html

On en sait plus sur la saisie opérée ce dimanche par le Bureau central d’investigations judiciaires (BCIJ), qui relève de la Direction générale de la surveillance du territoire national (DGST). Comme annoncé par 2M.ma, 541 kilogrammes de drogue ont été saisis. Un communiqué du BCIJ nous apprend aussi que la cocaïne était dissimulée dans un conteneur de marchandise en provenance de l’Amérique du Sud.

LIRE la suite

http://m.2m.ma/fr/news/saisie-de-drogue-par-les-agents-du-bcij-la-cocaine-etait-dissimulee-dans-un-conteneur-cinq-vehicules-retrouves-20180211/

Plus:

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/02/11/97001-20180211FILWWW00201-saisie-de-plus-de-500-kg-de-cocaine-au-maroc.php

MAROC: saisie de 541 kilos de cocaïne au port de Casablanca

Publié: 11 février 2018 par internationalinformant dans INFOS

541 kilogrammes de cocaïne pure (zéro zéro) ont été saisis ce dimanche à Casablanca dans un conteneur par les agents du Bureau Central des Investigations Judiciaires (BCIJ).

Le cerveau est Brésilien.

Source: H24

«C’est le résultat d’un long travail de renseignements», explique à Libération un policier proche de l’enquête qui a permis au SRP Toulousain d’interpeller, mardi, neuf personnes à Toulouse et à Lyon, soupçonnées d’être impliquées dans l’assassinat de Djamel Tahri, le 3 juillet, dans le quartier de la Reynerie. Parmi eux, quatre Toulousains ont été mis en examen et placés en détention provisoire, ce samedi 10 février, pour «assassinat en bande organisée» et «meurtre avec préméditation». Trois autres suspects, lyonnais, devraient être déférés ce lundi à Toulouse et mis en examen dans ce dossier. L’un des principaux mis en cause, un homme de 25 ans, a déjà une vingtaine de condamnations pour stupéfiants à son actif.

Rappel des faits : il est près de 21 heures, lundi 3 juillet, lorsqu’un individu, revêtu d’un niqab noir, sort une kalachnikov dissimulée dans une poussette avant de tirer sur un groupe rassemblé à une centaine de mètres de l’entrée du métro, place Abbal à la Reynerie, ciblant Djamel Tahri. Ce dernier, serveur dans une pizzeria, «très défavorablement connu des services de police», décède.

LIRE

http://www.liberation.fr/france/2018/02/11/meurtre-en-niqab-sur-fond-de-trafic-de-drogue-premieres-mises-en-examen-a-toulouse_1628929

BELGIQUE (Liège): une femme interpellée avec deux kilos de cannabis

Publié: 11 février 2018 par internationalinformant dans INFOS

Une automobiliste a été interpellée à Liège en possession d’une importante quantité de cannabis. Cette habitante de Manage (Hainaut), âgée d’une cinquantaine d’années, a été interpellée et privée de liberté.

Source: Parquet liégeois.

TEXAS: caen pescadores con 680 kilos de droga

Publié: 11 février 2018 par internationalinformant dans INFOS

Corpus Christi, Texas.- La Guardia Costera y agentes de protección fronteriza interceptaron una embarcación mexicana en aguas federales del sur de Texas que transportaba 680 kilos de marihuana.

En el decomiso realizado en la jurisdicción del canal de aguas Packery, cerca de Puerto Aransas, las autoridades marítimas arrestaron a tres tripulantes que iban a bordo de la lancha.

Leer mas

https://m.abcnoticias.mx/caen-pescadores-con-680-kilos-de-droga-en-tx/99792

Las fuerzas de seguridad de Guatemala detuvieron a cuatro personas, incautaron 476 paquetes de cocaína, una avioneta, armamento pesado, teléfonos satelitales y navegadores, y dos vehículos en un operativo que inició la noche del viernes y concluyó este sábado en el nororiental departamento de Izabal.

El Ministerio de la Defensa recibió una alerta « vía radar » proveniente de Honduras el viernes por la mañana, por lo que envió a las Fuerzas Especiales Navales y de la Infantería de Marina a la aldea Mariscos, en la finca El Pataxte, El Estor, en el lago de Izabal, donde hallaron una aeronave tipo Piper Seneca II, identificada con la matrícula N742MC, valorada en 975.000 dólares.

Fuente: El Mundo, Publinews y PNC

Par Jean-Marc Aubert

Mercredi vers 19h30, les deux bandes se sont affrontés, dans la rue Daru : “Ils étaient quinze d’un côté, une vingtaine de l’autre, la plupart étaient armés : j’ai vu un sabre japonais, des machettes, des armes à feu, un fusil à pompe, des couteaux. Des dealers ont brisé le pare-brise, les vitres latérales d’une voiture en stationnement à coups de batte de baseball, une portière a été volontairement endommagée. Ce véhicule appartient à un des trafiquants. Les rares commerçants qui restent dans cette rue ont été obligés de fermer les boutiques. Mercredi soir, les scènes de violences ont duré environ un quart d’heure, c’était surréaliste”.

LIRE

https://e-metropolitain.fr/2018/02/10/drogue-cigarettes-a-montpellier-deux-bandes-armees-saffrontent/