Archives de 7 mars 2018

L’agent de l’OCRTIS Sénégal, Ibrahima Dieng et ses co-inculpés ont été acquittés.

Prenant ainsi les contre-pieds du parquet qui avait requis 12 ans de prison ferme contre l’officier de police et 15 ans à l’encontre de ses co-prévenus.

L’affaire de la drogue dans la Police, impliquant l’ancien officier de l’Office centrale pour la répression du trafic illicite des stupéfiants (Ocrtis), Ibrahima Dieng, a connu son épilogue. Accusé de trafic de drogue, l’officier de Police a finalement été acquitté par la Chambre criminelle du Tribunal de Grande Instance Hors Classe de Dakar hier, mardi 6 mars 2018, tout comme ses co-accusés Awa Thiam, la mère de cette dernière et Sunday Obima Alias Junior, jugés pour les mêmes faits.

Ils recouvrent ainsi la liberté, près de 4 ans après leur arrestation, le 20 avril 2014, par la Section de recherche de la gendarmerie, parce que mis en cause dans une affaire de trafic de chanvre indien.

source:

000000000000000000000000000000000000000000000000

C’est suite à des signalements des résidents que la police d’Annemasse a pu agir. Près de la douane du Fossard, à Gaillard, ils ont mis en place la surveillance d’un studio « squatté ».
Les voisins avaient signalé des « allées et venues suspectes ». Au final, les policiers ont trouvé sur place plusieurs centaines de grammes de drogue. Un ressortissant albanais a été arrêté.

Tout a débuté le 2 mars dernier dans un immeuble à Gaillard. Alertés par des voisins, les policiers ont commencé à surveiller un studio visiblement « squatté ». Peu de temps après, ils interpellaient un ressortissant albanais âgé de 20 ans.

A l’intérieur de l’appartement, ils ont alors découvert près de 700 grammes d’héroïne, en partie déjà conditionnée en sachets individuels. Ils ont aussi trouvé 97 grammes de cocaïne ainsi que de l’argent : environ 4500 francs suisses et 700 euros.

Déjà connu de la justice suisse pour des faits similaires, l’homme interpellé a été placé en garde à vue. Selon la police, il a simplement admis avoir aidé au conditionnement de la drogue. Présenté au tribunal de Thonon-les-Bains le 4 mars, il a été placé en détention provisoire en attendant son jugement prévu pour le mois d’avril.

source: France Info 3
00000000000000000000000000000000000000000000000

Un ressortissant pakistanais a été exécuté ce 6 mars 2018 dans la région de La Mecque (Arabie saoudite) pour trafic d’une quantité d’héroïne, a annoncé le ministère saoudien de l’Intérieur.

Le ministère a déclaré qu’un tribunal a reconnu Fadhal Hadi Qinus et que la sentence a été confirmée par l’appel et les cours suprêmes, a rapporté l’agence de presse saoudienne (SPA).

0000000000000000000000000000000000000000000000000000

The international informant

The Thai-speaking Indian businessman, Harpreet Singh, maintains his innocence.

AN INDIAN textile businessman, who is accused of abetting drug crimes, was arrested in Bangkok on Tuesday and three locations linked to the 52-year-old were raided and assets worth Bt130 million were impounded.

The Narcotics Suppression Bureau (NSB) operation, code-named “Chaiya Sayop Pairee 61/4”, saw police officers raid a total of 30 locations across the country on Tuesday to crack down on drug traffickers and accomplices.

Read more

http://www.nationmultimedia.com/detail/national/30340324

Voir l’article original

TORINO 7 Mars – En un mois, la police a arrêté à Turin 117 personnes lors d’opérations anti-drogue, déclenchées par le directeur Francesco Messina, dans les zones les plus délicates comme les quartiers Aurora, Barriera di Milano et San Salvario, le parc Valentino, l’ancien Moi.

Les agents ont saisi 278 kg de drogues, dont du haschich, de la marijuana, de la kétamine et de la cocaïne, et 9 000 euros en espèces. Les agents du poste de police de Barriera Milano ont arrêté un « dealer » d’origine marocaine âgé de 23 ans qui a tenté d’échapper à l’arrestation en tenant dans ses bras sa fille de trois ans. L’homme avait 23 kg de drogues à la maison.

000000000000000000000000000000000000000000000000000000

Belle prise dimanche vers 9 h pour les douaniers qui ont arrêté une voiture au péage de Fontaine.

Dans le coffre, ils découvraient, à la place de la roue de secours, des sachets transparents thermosoudés contenant 9, 100 kg d’herbe de cannabis. Seule à bord, une mère de famille polonaise de 52 ans résidant à Alicante (Espagne), Janina Piwnicka.

LIRE la suite

https://www.estrepublicain.fr/edition-belfort-hericourt-montbeliard/2018/03/07/trafic-de-cannabis-15-mois-ferme

000000000000000000000000000000000000000000

Agentes de la Policía Nacional y la Guardia Civil, en una operación conjunta denominada “Festejo”, y con la colaboración de la Policía Local de San Fernando y la Policía Local de Medina Sidonia, han desarticulado una organización criminal presuntamente dedicada a la introducción de importantes cantidades de hachís por la costa gaditana.

La organización utilizaba una empresa náutica de Puerto Real (Cádiz) donde se fabricaban las embarcaciones que luego se trasladaban a Marruecos a cargar la droga. Como consecuencia de esta operación han sido detenidas 17 personas y se han cursado 3 órdenes de arresto internacionales. Además, se ha incautado 2.860 kilogramos de hachís, e intervenido cinco embarcaciones, catorce vehículos, trece motores fuera borda, 60.000€ en efectivo y ocho armas de fuego, entre ellas una pistola calibre 9mm parabellum municionada y lista para ser utilizada.

Leer mas

http://costacadizcomunicacion.es/intervenidas-cerca-de-tres-toneladas-de-hachis-a-una-organizacion-de-narcotraficantes/

0000000000000000000000000000000000000

FRANCE (Anti-stups): les infiltrés seraient-ils condamnés à n’être que des mythomanes et des fusibles pour les hautes hiérarchies policière et douanière

Publié: 7 mars 2018 par Marc Fievet dans 36, AMERIQUE CENTRALE - CARAÏBE, AMERIQUE du NORD, BAN, Blanchiment, Canada, Cannabis - Hachis - Haschich, CELTIC, Cocaïne, DEA (USA), DG de la Douane française, DNRED, Douane française, EUROPE, Gendarmerie, GRC - RCMP (Canada), Guardia di Finanza (Italie), INTERPOL, Justice, MAFIA, NARCOTRAFIC, Narcotrafic INFOS, Narcotrafic maritime, NS 55, OCRTIS, Police, Saint-Martin, Secret Defense, SERVICES ANTI-DROGUES, SERVICES ESPAGNOLS, SERVICES FRANCAIS, SVA, TRACFIN, UK
Tags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Article d’ Emmanuel Fansten , revu par Marc Fievet, AKA NS 55 DNRED

Hubert Avoine, 55 ans, est cet ancien infiltré qui en octobre 2015, date de sa première lettre au procureur de la République de Paris, François Molins, dénonçait les étranges méthodes de l’ OCRTIS (office central de la répression des trafics illicites) et de son ancien boss, François Thierry.

Il avait informé et précisé, ‘textos’ de François Thierry à l’appui, qu’il avait été mandaté, en avril 2012, pour garder une villa à Estepona, en Andalousie dans le sud de l’Espagne, où il avait constaté que des policiers avaient chargé et déchargé 19 tonnes de cannabis destinées au marché français. Pour cette mission, Hubert Avoine avait été payé 32 000 euros en billets usagés, sans le moindre reçu.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Mais d’où vient ce cash?

De la trésorerie générale ou de la vente de stups?

Décidément c’est une habitude chez nos régaliens, j’ai en mémoire le cash en livres sterling (billets usagés) anglaises qu’avait remis à mon épouse le divisionnaire de la douane française Hervé Maignier de l’échelon de Nantes, venu spécialement à Malaga pour lui remettre dans un parking en sous-sol de l’aéroport…pour « faciliter » mon plaidoyer de culpabilité au Canada.        Marc Fievet

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Après le premier témoignage d’Hubert Avoine dans le journal Libération, sous pseudo, au printemps 2016, plusieurs pontes de la PJ avaient d’abord laissé entendre en off que l’ancien infiltré était un mythomane, la police ne trempant pas dans ce genre de magouilles.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Marc Fievet avait aussi été traité de mythomane par certains hauts fonctionnaires de Bercy et de la DG de la Douane française, qui n’ont pas hésité à refuser le témoignage de son officier traitant Christian Gatard dans toutes les réponses produites par Thomas Charvet, administrateur civil et Michel Baron, administrateur des douanes. Dans ce témoignage destiné à être produit en justice Christian Gatard, l’ancien chef d’Echelon de la DNRED à Nantes écrivait:

« Officier traitant de Marc Fievet de 1988 à 1994, j’atteste de l’exactitude des faits relatés de son action au sein de l’organisation LOCATELLI. Je certifie l’exactitude des éléments et des faits pour en avoir été le témoin ou en avoir été informé en ma qualité d’officier traitant de Marc Fievet durant cette période. Je tiens à ajouter que Marc Fievet a toujours fait preuve de la plus grande loyauté à l’égard des douanes françaises notamment dans le cadre de son infiltration au sein de l’organisation LOCATELLI qui l’a exposé à de très nombreux dangers.« 

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Depuis, le commissaire François Thierry a été mis en examen pour «complicité de trafic de stupéfiants» et la procédure distincte basée sur les révélations d’Avoine, dépaysée à Lyon, inquiète au plus haut niveau. Pour preuve, cette écoute téléphonique versée au dossier judiciaire, qui relate une conversation enregistrée le 23 août 2017, la veille de l’audition fatidique du commissaire Thierry.

C’est le magistrat Patrick Laberche (ici en photo avec François Hollande), ancien procureur à la section antiterroriste du parquet de Paris, bras droit du patron des Stups, qui contacte un certain Rick, le correspondant auprès de l’office de la DEA, l’agence antidrogue américaine.

«Salut Rick, ça va ? attaque Laberche. Tu as le bonjour de François.

Il va bien ?

Oui, ça va. On a discuté beaucoup hier soir. Euh… Ouais, il a l’air assez offensif, assez combatif. […] Il est prévu qu’il soit entendu jeudi par le juge d’instruction […].

Ouais.

Voilà, donc je lui ai donné le document que tu m’as transmis mais c’est pas pour qu’il le remette, hein, parce qu’il a bien compris que, euh, c’était un truc qui devait rester confidentiel comme tu l’avais écrit, mais c’est pour constituer ses dossiers, si tu veux, pour faire un panorama de tous les dossiers de manière un peu exhaustive dans sa tête, quoi.»

Quel est donc ce document confidentiel ?

Transmis par les Américains pour « étoffer » la défense de François Thierry, ce document auquel la justice ne semble pas avoir eu accès semble très sensible puisqu’il apparait clairement qu’Hubert Avoine a également travaillé pour le compte du département américain de la Justice, comme en attestent des documents authentifiés par Libération.

Barbouzes

Cette collaboration fait d’ailleurs l’objet d’une question sibylline de Patrick Laberche au cours de la même conversation. «Dans le dossier Avoine, comme… ça n’a pas changé, la situation a pas changé par rapport à ce qu’on avait dit il y a quelque temps, hein ? Tu te souviens ?» s’enquiert le bras droit du patron des Stups auprès de son interlocuteur. «Je peux te dire entre nous qu’Avoine a travaillé pour le FBI, pas pour la DEA, OK ? Il aurait dû savoir la différence», rétorque le dénommé Rick.

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

En 1994, Marc Fievet rencontrait régulièrement David May du bureau DEA de Paris. Ce fonctionnaire lui avait remis 10.000 US dollars en billets usagers pour défraiement d’une mission à Saint Martin aux Caraïbes, mais s’est opposé à tous témoignages réclamés par la justice…

Quelle était la provenance de ces liasses de petites coupures remises en présence du douanier Jo Lesquert, adjoint de Christian Gatard, dans les locaux de l’Ambassade américaine?

°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°°

Une distinction fondamentale aux yeux des Américains : alors que la DEA n’hésite pas à recourir à des barbouzes pour certaines de ses missions, le FBI agit dans un cadre juridique beaucoup plus strict, sous le contrôle étroit du département de la Justice.

Un nouveau front qui pourrait pousser les magistrats français à se rapprocher de leurs homologues américains.

000000000000000000000000000000000000000000000

 

 

Vittorio Brumotti est un animateur télé et une star du VTT Trial en Italie. Habitué aux actions coups de poing et médiatisées, il s’est rendu avec une équipe dans le Zen, dans la banlieue nord de Palerme, zone de non droit où les trafiquants de drogue font la loi et sèment la mort.

Il n’hésite pas à les perturber dans leur trafic pour dénoncer cette mafia, se faisant attaquer à coup de pierres avant de provoquer l’intervention des forces de l’ordre.

LIRE la suite

https://www.breizh-info.com/2018/03/07/91772/palerme-journaliste-premiere-ligne-contre-trafic-de-drogue

00000000000000000000000000000000000000000

Dans la nuit de dimanche à lundi, les douanes de Montpellier ont intercepté, à hauteur de Tain-l’Hermitage, sur l’A7, une voiture chargée de drogue.

Au total, 30 kilogrammes d’herbe de cannabis ont été saisis par les douaniers. Un homme de 32 ans, domicilié dans la Loire, a été interpellé

LIRE la suite

http://www.ledauphine.com/drome/2018/03/06/30-kilos-d-herbe-de-cannabis-saisis-sur-l-a7-a-tain-l-hermitage

000000000000000000000000000000000000000