Archives de 1 avril 2018

Il pleut sans interruption à Urk, une ancienne île de pêche aujourd’hui unie au continent et située au centre de la Hollande, dans la baie par laquelle la mer du Nord a pénétré dans le pays.

C’est aussi un village prospère, car 30% du poisson du pays est vendu aux enchères sur son marché aux poissons, et le chantier naval de la région répare avec succès les bateaux en cale sèche.

Les habitants d’Ulk sont embarrassés ces joursci.

« Plusieurs voisins, peut-être 10 sur une population de 20 000, sont impliqués dans le trafic de drogue et nous donnent une mauvaise réputation à tous« , déplore un responsable du port, qui demande à rester anonyme. Ces voisins indésirables recueillent en haute mer des paquets de cocaïne jetés par les cargos qui arrivent d’Amérique du Sud, et les emmènent à Amsterdam.

« Mais la ramasse de drogue n’est pas chose nouvelle« , explique le responsable du port. « J’étais pêcheur, et il y a deux décennies et déjà, nous collections des paquets pour des réseaux de trafiquant. La différence est que nous les déchirions et jetions la cocaïne dans l’eau. Ca se passait à 20 milles de la côte, à environ deux heures de navigation.  »

Occupé, il n’arrête pas de répondre au téléphone et pointe la photo de son vieux navire, accroché au mur. Un jour, un gars qui « était toujours avec mon bateau, a été arrêté et il s’est avéré qu’il avait des relations avec un cartel de la drogue. »

Maintenant, la police maritime surveille les routes des grands navires de la mer du Nord, car il est étrange que de simples pêcheurs y naviguent.

En 2017, cinq personnes, dont trois habitants ont été arrêtés sur des soupçons de contrebande 261 kilos de cocaïne.

A Urk, la loi du silence prévaut.

Début mars, les frères Piet et Jakob K. ont été arrêtés en Suède avec de la drogue dans une voiture. Parents et petites amies disent qu’ils ignorent les détails de l’arrestation, et la conversation tourne surtout autour de la dureté des peines suédoises pour trafic: un minimum de cinq ans. « C’est un petit groupe d’ordures qui gâchent le reste. Ils cherchent de l’argent facile, et c’est une honte que Urk soit sur toutes les lèvres pour cela », explique Henny, un pilote de port. « Cela arrive à grande échelle à Amsterdam, ou à Rotterdam, et ne suscite pas le même intérêt. »

Source: El Pais

HOLANDA: Urk, en la ruta de la droga

Publié: 1 avril 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Llueve sin pausa en Urk, una antigua isla de pescadores hoy unida al continente y situada en el centro de Holanda, en la bahía por la que el mar del Norte penetraba en el país. El municipio, que sirvió de escenario para la película Dunkerque (2017), solo había sido objeto de comentarios por una lectura ortodoxa de la Biblia que se traduce en un rechazo a las vacunas. Es, además, una villa próspera, porque subasta en su lonja el 30% del pescado del país, y repara con éxito en el astillero los barcos de la zona.

Leer

https://elpais.com/internacional

Mexico – de notre aviseur local

Les autorités mexicaines viennent de signer un contrat avec la Direction générale de la Douane française pour la fourniture de 10.000 kilomètres de filet destiné à attraper les contrebandiers de tabac et autres transporteurs de drogue.

Des filets de type ‘Maginot’

Déployés aux frontières de l’hexagone, ils ont la particularité de n’attraper que les petits contrebandiers et autres individus (mules) se livrant au transport de stupéfiants.

Des couloirs ont été prévus pour les gros faiseurs afin de ne pas perturber ce secteur florissant de notre activité économique qui n’apparaissant nulle part ne pénalise donc pas notre balance commerciale*.

Il est prévu de faire appel à nos chers inspecteurs des finances qui hantent Bercy pour, sous la responsabilité de Jérôme Fournel, installer ces ‘filets maginot‘!

Une directive devrait sortir très vite pour préciser qu’il sera important de ne pas perturber le trafic des gros faiseurs.

*Par contre, et là, c’est officiel, l’Insee va prendre en compte les revenus de la drogue dans les comptes de la nation à partir du mois de mai 2018.

La France va donc comptabiliser l’argent de la drogue dans son PIB.

« L’impact sera compris entre 2 et 3 milliards d’euros, selon les années, indique à L’Express l’institut. Soit de l’ordre de 0,1% du PIB. Cela n’aura donc pas d’impact significatif sur les taux ».

On reste ainsi assez loin de ce que pèse l’activité dissimulée, c’est-à-dire l’ensemble des activité légales, mais non déclarées, dont le poids sur l’économie française « oscille entre 3 et 4% du PIB ». Soit entre 60 et 80 milliards d’euros.

0000000000000000000000000000000

La Cellule anti-drogue de la 5ème légion territoriale de la gendarmerie nationale, basée à San Pedro, a mené une opération dans les villes de Grand-Béréby et de San Pedro, au terme de laquelle 11 individus, dont trois femmes, ont été appréhendés et mis aux arrêts pour trafic de drogues dures.

Plus

https://news.abidjan.net/h/634894.html

A Marinha da Colômbia confiscou 399 quilos de cocaína que estavam em uma embarcação num rio da Amazônia, perto da fronteira com o Peru, informou o órgão.

O barco tinha saído do município de Puerto Leguízamo e foi notado entre a aldeia de Bellavista e cidade de El Encanto, conforme detalhou a Marinha em comunicado.

A informação é da Agência EFE.