Archives de 6 avril 2018

Après des semaines d’enquête secrète, la police a frappé les narco-dealers jeudi après-midi dans le quartier de la gare.

Le raid contre les trafiquants de drogue auquel a participé plus de 300 chiens de détection de drogue d’après les déclarations d’un porte-parole de la police.

Étant donné que le commandement opérationnel des forces de l’ordre supposait que les suspects étaient armés, les fouilles ont impliqué également des forces spéciales avec équipement lourd qui ont pris d’assaut des maisons dans les rues de Nidda et Mosel.

Les enquêtes, qui se poursuivent depuis le début de l’année, étaient dirigées contre un groupe organisé qui aurait échangé de l’héroïne, de la cocaïne et du crack.

Il y a eu des contrôles dans les «retraites» des dealers, telles que les salles de jeux et les bars où les différentes sortes de drogue étaient vendues.

Hier plusieurs rues du quartier de la gare ont été partiellement bloquées pendant les recherches.

L’opération a commencé à 16 heures jusqu’à 20 heures avant que la circulation ne redevienne libre.

Les recherches ne sont pas terminées pour le moment.

Source: Frankfurter Neue Presse

DROGUE (Cocaïne): une nouvelle année record?

Publié: 6 avril 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

L’année 2018 sera-t-elle encore une année record pour le trafic de cocaïne ? C’est ce qu’on peut se demander au vu des dernières informations disponibles. Plusieurs rapports récents signalent une augmentation importante de la production de cocaïne, notamment à partir de la Colombie, redevenue le premier producteur mondial. L’augmentation du trafic, des saisies et de la consommation, sont-elles le résultat de cette hausse de la production mondiale de cocaïne ? Des éléments de réponse de David Weinberger, chercheur à l’Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice (INHESJ) et de Michel Gandilhon en charge des études sur les tendances récentes et les nouvelles drogues à l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies (OFDT).

En dehors du cannabis qui reste la drogue la plus produite et consommée au monde, la cocaïne, première drogue dure en circulation, est un psychostimulant dont la consommation est addictive et pour laquelle il n’existe pas de traitement de substitution comme pour l’héroïne.

LIRE la suite

http://m.rfi.fr/hebdo/20180406

Les premiers indices remontent à la fin du mois de janvier.

A Mirecourt, les enquêteurs apprennent qu’un revendeur de drogue se fournit dans le secteur de Nancy. Un mois plus tard, le 22 février, trois dealers sont interpellés dans l’agglomération nancéienne, avant d’être placés en détention.

Les enquêteurs mettent la main sur 10 kg de cannabis et 500 grammes de cocaïne. Deux fusils et 6.000 euros sont également saisis. Mais l’affaire ne s’arrête pas là. Cette semaine, plusieurs clients ont été arrêtés dans les Vosges, tous présentés au juge d’instruction. « Une satisfaction, » pour Étienne Manteaux, le procureur de la République d’Épinal.

LIRE la suite

https://www.francebleu.fr/

Cette semaine, la police a réalisé un joli coup de filet dans la résidence du Colombier, près de l’église Sainte-Thérèse à Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Guetteur, rabatteur, caméras… Le trafic de cannabis était une véritable petite entreprise, qui commençait à 12 h et qui se terminait à 22 h chaque jour.

Des guetteurs qui passent leur journée à attendre devant l’immeuble, quinze à vingt personnes qui rentrent chaque jour dans la résidence et qui n’y passent que quelques secondes, des files d’attentes dans les couloirs… Le trafic de cannabis, qui sévissait depuis des mois dans la résidence du Colombier, à quelques pas de l’église Sainte-Thérèse à Saint-Brieuc, était une véritable petite entreprise.

LIRE la suite

https://www.ouest-france.fr/

Depuis ce vendredi matin, six hommes suspectés dans un trafic de drogue ont été déférés devant un juge du pôle de l’instruction de Nîmes.

Tous sont soupçonnés d’être impliqués dans des infractions à la législation sur les stupéfiants dans le secteur de la rue de la République.

LIRE la suite

http://www.midilibre.fr/

Cinq personnes ont été interpellées à Limoges, en Corrèze et dans l’Oise dans une affaire mêlant drogue et armes a-t-on appris ce 5 avril 2018 auprès de la gendarmerie. L’enquête portait sur un trafic de produits stupéfiants dont les responsables s’approvisionnaient jusqu’à l’étranger. Les investigations ont permis, notamment d’estimer à 2kg la quantité de cocaïne importée dans la région ces derniers mois.

LIRE la suite

https://france3-regions.

The recent arrest in Colombia of two veteran air traffic controllers linked to Mexico’s Sinaloa Cartel has once again highlighted the key role played by corrupt aviation authorities in the international drug trade and the growing activities of Mexico’s organized crime groups in the world’s top cocaine-producing country.

Working with the US Drug Enforcement Administration (DEA), Colombian authorities dismantled a network of 11 people, including corrupt officials accused of overseeing cocaine exports for the Sinaloa Cartel that departed from the Alfonso Bonilla Aragón Airport in the southwest Colombian city of Cali, reported El Tiempo.

Read more

https://www.insightcrime.org/news/brief/colombia-arrests-air-traffic-controllers-sinaloa-cartel-links/

Los fiscales anti narcóticos de la ciudad, dijeron que el dominicano Gerardo González, era el rey del tráfico de heroína y cocaína en el Alto Manhattan, después que la DEA y policías locales, desmantelaran una poderosa banda que supuestamente dirigía, arrestando a otros cinco sospechosos.

Los investigadores dijeron que González, José Martínez, Eric Espinal, Sócrates Santana, el afroamericano Vance Hall y el asiático Xiongbin Zhao, el último blanqueador del dinero que conseguían de las drogas, mantenían un suculento punto en un edificio del Alto Manhattan, a sólo dos cuadras del Museo de Historia Natural de Nueva York.

Mas

https://elnuevodiario.com

Las fuerzas españolas de seguridad detuvieron a veintiún presuntos traficantes de droga -12 de ellos colombianos-, desmantelaron dos laboratorios y anularon diez puntos de venta en una operación contra un entramado que llevaba cocaína de Colombia para distribuirla en la provincia de Alicante.

Los otros detenidos son cinco españoles, un británico, un marroquí, un serbio y una mujer búlgara, y están acusados de tráfico de drogas, tenencia ilícita de armas, robo con violencia e intimidación, reclamación judicial y pertenencia a organización criminal.

Mas

https://www.elespectador.com/noticias/el-mundo/detienen-en-espana-doce-colombianos-por-distribucion-de-cocaina-articulo-748485

Los agentes del grupo Orión de la Dirección Antidrogas (Dirandro) de la Policía Nacional del Perú (PNP) dieron un nuevo golpe al narcotráfico, al decomisar casi una tonelada de cocaína en un almacén ubicado en San Juan de Lurigancho.

El operativo se llevó a cabo el 4 de abril al promediar las 9:00 p. m. en presencia de un representante del Ministerio Público. Cinco ciudadanos colombianos y cuatro peruanos encargados del acopio y acondicionamiento de droga la droga fueron detenidos.

Los colombianos son: Rito Llerena García (42), Juan Vivas Lozano (37), Alex Henao Montoya (42), Diego Sánchez Ospina (34) y Luis Castaño Lema (33). Los peruanos responden a los nombres de Jhoel Gallegos Reynaga (32), Julio Vasquez Ruiz (38), Abel Coca Morales (60) y Ronald Antonio Vicuña (40).

Asimismo, por disposición del Dr. José Cuya Berrocal, fiscal de la Tercera Fiscalía Especializada Contra la Criminalidad Organizada, los agentes antidrogas procedieron a la incautación de tres vehículos, 5000 euros, 4480 dólares y 400 soles.

Fuente: exitosanoticias.pe

C’est à l’issue d’une courte course-poursuite que les agents des douanes de la brigade de Nogent-sur-Oise ont saisi 23 kilos de résine de cannabis le 30 mars dernier.

Ignorant l’injonction d’arrêt des douaniers au niveau de péage de Bonsecours, près de Senlis, un automobiliste s’est mis à accélérer pour semer les agents. Ces derniers ont lancé plusieurs herses et crevé les pneus de la voiture.

À ce moment là, les conducteur s’enfuit à pied mais est vite rattrapé par les agents des douanes. Dans son véhicule abandonné, ils retrouvent 23 kilos de résine de cannabis.

Les stupéfiants ont été remis à la Police judiciaire. Le conducteur sera jugé devant le TGI de Senlis le 3 mai prochain. En attendant, il est maintenu en détention.

Source: France3

Agentes de la Policía Nacional han dado con una banda de 8 narcos, todos detenidos, dedicados al tráfico de drogas por las aguas del Estrecho de Gibraltar (Cádiz).

A los arrestados se les ha intervenido 25 fardos con 750 kilos de hachís, 2 embarcaciones, 4 vehículos, 3 pistolas de fogueo manipuladas, y diversos efectos y documentos.

La banda fue detectada a finales del 2016, cuando se reunían con varios marroquíes en torno a una embarcación atracada en Sancti Petri. Se supo que el grupo estaba asentado en Sanlúcar de Barrameda, liderado por dos personas que contaban con el apoyo de varios intermediarios de origen marroquí, asentados en Ceuta, con los que preparaban 3 operaciones de narcotráfico.

Leer mas

https://columnacero.com/m

Il est 7 h 30 et les policiers de la brigade des stupéfiants de la sûreté sont en place à Orly Sud. Cela fait des mois que les enquêteurs travaillent en préliminaire sur un individu soupçonné de faire venir la drogue depuis la Guadeloupe. Quelques minutes après, le jeune homme prend contact avec une deuxième personne dans l’aérogare. C’est le top départ de l’interpellation qui se déroule sans problème. En fouillant les deux valises du premier homme, les policiers mettent la main sur les 24 kg de cocaïne.

Plus:

http://m.leparisien.fr/val-de-marne-94/

Girona, 5 abr (EFE).- Un hombre ha sido detenido al ser descubierto con 90 kilos de hachís ocultos en el maletero del vehículo con el que protagonizó una persecución por la autopista AP-7 entre la población fronteriza con Francia de La Jonquera y Girona, según informan los Mossos d’Esquadra.

La intervención de la policía comenzó pasadas las 03:00 horas de este jueves y el presunto narcotraficante, después de circular por la AP-7, rompió una barrera del peaje de la salida 4 y se incorporó a la carretera N-II.

Leer mas

http://www.lavanguardia.com/vida/20180405


16,5 kilos de cannabis, 538 grammes de cocaïne une belle prise, mercredi, pour les douaniers du port de Bastia.
C’est dans une voiture, fouillée de fond en comble par les douaniers qu’était cachée la drogue. Dans un petit casier aménagé dans le pare-chocs arrière du véhicule, les hommes de la brigade de surveillance du port de Bastia découvrent 16 paquets remplis de drogue.