Archives de 17 avril 2018

Mientras eran transportados en dos camiones, las autoridades hallaron 700 kilos de cocaína que pretendían ser ingresados al puerto de Barranquilla por cinco sujetos, los cuales fueron capturados y están a disposición de las autoridades.

La Policía detectó el cargamento luego de que tres de los individuos estaban escondidos en uno de los contenedores que transportaban los camiones. Uno de los sujetos provocó un ruido que fue escuchado por un uniformado y fue allí cuando se emitió la alerta.

Las autoridades utilizaron escáneres y fue cuando hallaron los cargamentos de cocaína y a los sujetos escondidos. El precio que puede alcanzar el estupefaciente incautado por las autoridades asciende a los 3.500 millones de pesos.

Leer mas

https://www.kienyke.com/krimen/700-kilos-de-cocaina-cartel-sinaloa5

https://www.elheraldo.co/judicial/cocagd6555f-incautada-en-el-puerto-pretendian-ingresarla-contenedores-para-enviarla-frsddd8ancia ccćhhhh77y6yd66To jfyv8wbu regarde 88kilos de cannabis




5dts

La frégate furtive La Fayette , habituellement basée à Toulon mais déployée en océan Indien, a réalisé une saisie de 413 kilos d’héroïne le 11 avril à bord d’un boutre soupçonné de se livrer au trafic de stupéfiants.

LIRE

https://www.varmatin.com/faits-divers/une-fregate-basee-a-toulon-realise-une-saisie-de-413-kilos-dheroine-223832

Plus de 70% du cannabis qui circule en Europe passe par l’Andalousie, dans le sud de l’Espagne. La drogue transite depuis le nord de l’Afrique via des hors-bords. A une trentaine de kilomètres des côtes marocaines, une ville de 63 000 habitants, La Línea de la Concepción, est devenue tristement célèbre pour l’activité quasi-industrielle des narcotrafiquants. Le trafic se déroule parfois en plein jour, avec la complicité de certains habitants.

Reportage de nos correspondantes en Espagne.

https://www.boursorama.com/videos/actualites/l-andalousie-porte-d-entree-du-haschisch-en-europe-60caa59f8c28563672bfe833c79e94e0

CANADA (Ottawa): des armes et de la drogue saisie

Publié: 17 avril 2018 par Marc Fievet dans Narcotrafic INFOS

Haider Affat, Grace M’Pemo, Abdulaziz Al-Enzi, Abraham Bihi et Keyonte Fletcher, ont été arrêtés vendredi près de l’intersection de l’avenue Fisher et du chemin Baseline.

LIRE la suite :

http://www.journaldemontreal.com/2018/04/17/

Suivi dans le cadre d’une enquête menée par les douaniers de Poitiers, dans la Vienne, ce sont quelques 245 grammes que la mule devait délivrer à Niort. la quantité de cocaïne était répartie en dix-sept capsules, que ce Guyanais de 27 ans avait dissimulée dans son rectum. Il avait été contrôlé par les douaniers à la gare ferroviaire de Niort un peu après 15 h 30 le jeudi 12 avril 2018.

Un informe de la Oficina Internacional de Asuntos Antinarcóticos y Procuración de Justicia del Departamento de Estado sobre narcotráfico estima que más de 1 mil 400 toneladas de cocaína pasaron por territorio guatemalteco en el 2017 antes de llegar a su destino final: Estados Unidos.

Leer mas

http://www.prensalibre.com/guatemala/justicia/narcotrafico-2017-guatemala-informe-cocaina-sudamerica

Plus de 70 policiers du GIPN, du Service d’intervention, d’aide et d’assistance (SIAAP), de la Sûreté départementale ou encore de maîtres chiens anti-stupéfiants ont été mobilisés.

Un hélicoptère de la Section aérienne de la gendarmerie (SAG) a épaulé les policiers sur le quartier du Chaudron où se trouvaient plusieurs objectifs dont Wilson Titus, le caïd à la tête du trafic.

LIRE PLUS

https://www.clicanoo.re

https://m.zinfos974.com/Coup-de-filet-anti-drogue-La-marchandise-passait-par-Chronopost_a126588.html

http://www.ipreunion.com/faits-divers/reportage/2018/04/17/drogue-drogue,80508.html

Plus les hommes se droguent, plus l’Etat se renforce!

Par Renaud Colson

Le 3 avril dernier, prenant acte de la faiblesse des résultats de la politique de lutte contre les drogues, la ministre Nicole Belloubet a détaillé devant les députés les dispositions du projet de loi de modernisation de la justice destinées à répondre à la massification de l’usage de stupéfiants en France.

Nourrie de l’espérance qu’une systématisation des sanctions dissuadera les millions de consommateurs, la nouvelle réponse pénale proposée consiste en une « forfaitisation du délit d’usage ». Celle-ci permettra aux forces de l’ordre d’infliger une amende de 300 euros à toute personne ayant fait un usage illicite de drogue, tout en laissant ouverte la possibilité d’une procédure judiciaire donnant lieu à une inscription au casier judiciaire et au prononcé d’une peine de prison.

La drogue et la politique prohibitionniste en échec

Cette mesure s’inscrit dans la continuité d’une politique prohibitionniste répressive menée depuis plusieurs décennies.

LIRE la suite:

https://www.contrepoints.org/2018/04/16/314167-lutte-contre-la-drogue-plus-de-prohibition

Deux jeunes femmes, l’air inconscientes, sont étendues sur le trottoir. « Maman, j’ai peur ! », dit un enfant en pleurs à l’une d’elles en lui tirant les cheveux. La personne qui filme commente sur un ton amusé : « ça fume la ‘chim’ ». Cette expression créole évoque le « tabac chimique » ou « effet chamane », une nouvelle drogue de synthèse très dangereuse qui vient de faire son apparition sur l’île française.

Présente à Mayotte depuis 2011, autre département français de l’océan Indien, la drogue ou tabac « chimique » est le surnom donné aux cannabinoïdes de synthèse, des drogues synthétiques fabriquées en laboratoire et achetées sur Internet. Le produit brut, une poudre blanche, est traditionnellement diluée dans de l’alcool et mélangée à du tabac. Elle est ensuite séchée et roulée en joint.

Au moins deux vidéos ont massivement circulé sur les réseaux sociaux réunionnais depuis la mi-mars, montrant des individus très atteints par cette drogue. France 24 a choisi de ne pas publier ces images, compte tenu de leur caractère dégradant.

LIRE

http://observers.france24.com/fr/20180416-france-reunion-drogue-chimique-tabac-chamane-videos

Les autorités et le milieu de la nuit parisienne ont tiré aujourd’hui la sonnette d’alarme face à l’usage croissant chez les jeunes fêtards d’une drogue de synthèse, la GBL, responsable depuis fin 2017 de plusieurs comas dont l’un s’est soldé par la mort d’un jeune homme. « C’est un phénomène qui est en train de s’étendre », a déclaré à la presse le préfet de police de Paris, Michel Delpuech, à l’issue d’une réunion organisée avec les professionnels de la nuit, les autorités de santé et les services de police.

Depuis la fin 2017, l’absorption volontaire ou involontaire de GBL (gamma-butyrolactone), un solvant détourné en drogue, cousine du GHB surnommé « la drogue du violeur », a causé dix comas chez des jeunes âgés de 19 à 25 ans dans des établissements de nuit parisiens, selon des données de la préfecture de police. Le 10 mars, au « Petit Bain », un établissement du 13e arrondissement, la soirée a même viré au drame lorsque deux jeunes sont tombés dans le coma après avoir ingéré des liquides dans des bouteilles ne leur appartenant pas. Après plusieurs semaines d’hospitalisation, l’un d’eux est récemment décédé.

LIRE

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2018/04/16/

Après Amsterdam et Rotterdam qui interdisent déjà la consommation de cannabis à proximité des écoles et des espaces de jeux.

Par Mélanie Faure

La Haye, devient la première ville des Pays-Bas à interdire la consommation de cannabis dans son centre-ville. Cette décision fait suite aux nombreuses plaintes des résidents et des touristes incommodé par la forte odeur et les nuisances sonores causées par ses consommateurs, indique le porte-parole de la maire de La Haye Pauline Krikke.

La mesure concerne également les stations ferroviaires et les zones commerciales.

La substance est actuellement vendue dans 573 cafés aux Pays-Bas, dans 103 des 380 municipalités que compte le pays, dont La Haye.

Des flyers seront distribués auprès des commerçants de cannabis, dans les refuges de sans-abri et bientôt dans les hôtels à destination des touristes afin de prévenir qu’ils risquent de se voir infliger une amende.

Source: LCI et The Gardian