Archives de 30 avril 2018

La Policía de Control de Drogas (PCD) de Costa Rica arrestó a un dominicano y un costarricense, quienes transportaban en dos vehículos 206 kilos de cocaína, informó este lunes una fuente oficial.
El Ministerio de Seguridad detalló que los hombres fueron detenidos la noche del domingo en Coto Brus, provincia de Puntarenas (sur), cerca de la frontera con Panamá, en el marco de un retén policial de rutina.
000000000000000000000000000

Une impressionnante quantité de métamphétamine et d’héroïne a récemment été saisie à l’aéroport international Pearson de Toronto, a annoncé lundi l’Agence des services frontaliers du Canada.

C’est une inspection de routine des bagages d’un vol arrivant du Mexique qui a mené à cette saisie, le 17 avril.

lire

00000000000000000000000000000000000000

La Policia Nacional avec la coopération de la DEA (Drug Enforcement Agency) a arrêté cinq membres d’une mafia albanaise, y compris leur chef, qui se livraient à l’importation de cocaïne dissimulée dans des valises de Colombie à l’Espagne par vols charters.

Les agents de la Police Nationale ont achevé cette opération, qui a débuté en novembre dernier, avec l’intervention de 790 colis contenant 1 000 kilos de cocaïne et 1 550 000 euros, outre d’autres effets tels que des véhicules haut de gamme, des téléphones, des plaques de police, des armes et des munitions.

Les détenus, au nombre de cinq,  sont deux Albanais (le responsable et une personne de confiance), deux Espagnols avec de multiples casiers judiciaires et le chef de l’organisation qui fournissait la cocaïne au départ de Colombie, qui avait fui dans son pays après les premières saisies en Espagne.

source: LAVANGUARDIA

0000000000000000000000

 

Par Marc Fievet, AKA NS 55 DNRED
C’était jour de Grand Prix à Monaco, dans ces années 1990, alors que j’œuvrais H24 pour l’échelon DNRED de Nantes.
                                                ——————————————————
J’étais basé à l’époque au restaurant Saint Georges d’Estepona en Andalousie et entre deux missions d’infiltration, j’avais réussi à savoir qu’un « prao« , un multicoque ultra rapide qui obtenait de très bonnes performances grâce à la réduction de la masse et de la surface mouillée, devait remonter à grande vitesse d’Al Hoceima vers Nice, lesté de cannabis!
Le nom apparent de ce prao était ‘Fumée noire », c’est pourquoi l’opération que je déclenchais en signalant cette opération à mon officier traitant Christian Gatard prit alors le nom de « Fumée noire ».
Comme trop souvent, j’eus droit à des explications foireuses sur les difficultés de la reconnaissance aérienne toujours sujette à cette putain de météo. Fichtre, de « Fumée noire », et bien, on l’avait pas repéré!
Ça n’était pas la première information précise qui ne donnait aucun résultat, c’était presque devenu une habitude. Même qu’un jour, c’est 6 tonnes que j’avais signalé au départ de San Pedro d’Alcantara…Là encore, pschitt! Et c’est même moi qui avait annoncé la saisie par les flics à Christian Gatard!
Quelques mois plus tard, j’avais rencontré à Malaga Jacques Cunat de la Dnred de Marseille, qui me racontât les raisons pour lesquelles le repérage n’avait pu se faire! Les conditions météorologiques n’étaient en rien responsables puisque tous les avions étaient cloués au sol pour grande visite en même temps !
——————–
Le seul avion encore opérationnel avait été réquisitionné par le ministre de Budget Michel Charasse pour se rendre au Grand Prix de Monaco avec Bertrand de Gallé, le P-DG de la Seita!
——————–
Aujourd’hui, 28 ans plus tard, je lis dans Nice Matin que sur les sept avions Beechcraft des douanes, un seul est opérationnel.
Et encore, ne sert-il qu’à la formation des personnels. Les autres sont cloués au sol pour des problèmes divers: site de maintenance sous-dimensionné et faillite de l’industriel qui fournissait les pièces de rechange.
Quant aux hélicoptères, un seul, sur les deux disponibles en Méditerranée, est actuellement opérationnel. Mais son programme de vol aurait été volontairement réduit pour éviter l’incident et donc une rupture totale de charge.
°°°°°°°°°°°°°°°
Le syndicat UNSA douanes réclame « la remise en place des moyens maritimes permettant d’effectuer nos missions douanières parallèlement à nos participations aux missions pour le compte de Frontex ».
——————————————-

De mon point de vue, l’amateurisme, l’imprévision, la gestion hasardeuse, le j’m’en foutisme de ces marquis de la DG plus préoccupés d’eux-mêmes que de l’optimisation des moyens pour lutter contre le narcotrafic ne sont donc pas une nouveauté.
                              « Errare humanum est, perseverare diabolicum« 
                                              0000000000000000000000000000000000000

 

Les trafiquants de drogue colombiens disposent d’un large éventail de canaux au sein de mangroves humides bordant les rivières qui rejoignent l’océan le long de la côté pacifique colombienne. Ces 25 dernières années, les contrebandiers ont dissimulé leurs opérations de fabrication sous les arbres de ces marais maritimes au milieu de la jungle. Ils n’y fabriquent pas des laboratoires de drogues, mais bien des sous-marins faits maison pour approvisionner les États-Unis en cocaïne sans être repérés.

Selon plusieurs sources, jusqu’à un tiers de la production de cocaïne colombienne serait exportée vers les États-Unis dans des sous-marins. Pour les autorités américaines, l’interception des opérations de ces sous-marins illégaux est une tâche complexe. Toutefois, le département américain de la Sécurité intérieure développe des technologies qui devraient permettre de détecter plus facilement les trafics.

LIRE la suite

https://fr.express.live/2018/04/30/des-sous-marins-colombiens-faits-maison-transportent-la-cocaine-vers-les-etats-unis

Funcionarios de la Agencia Tributaria, en colaboración con agentes de la Policía Nacional, en el marco de una operación conjunta, han aprehendido durante el pasado fin de semana en las costas de Huelva más seis toneladas de hachís.

Según ha informado la Agencia Tributaria en una nota de prensa, una de las organizaciones de narcotraficantes más activas de El Campo de Gibraltar (Cádiz) intentó introducir la droga en España por el litoral onubense con el objeto de evadir la acción policial a la que estaba siendo sometida.

Leer mas

http://m.europapress.es/andalucia/huelva-00354/noticia-aprehenden-huelva-seis-toneladas-hachis-activa-organizacion-narcotraficantes-cadiz-20180430153439.html

Les forces de l’ordre ont mené ce lundi matin un nouveau coup de filet dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, rapporte Clicanoo. L’opération, menée par l’antenne du GIGN et les compagnies de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Benoît, intervient après la série d’interpellations et de perquisitions menées dans plusieurs secteurs de l’île il y a deux semaines.

LIRE

https://m.zinfos974.com/Trafic-de-drogue-Un-nouveau-coup-de-filet-mene-ce-lundi-matin_a127213.html

Les habitants parlent d’un véritable « supermarché de la drogue » qui cause de nombreuses violences ces derniers temps.

A Bagnolet, depuis trois semaines, quatre personnes ont été blessées par balle. Une flambée de violence qui touche deux quartiers de cette commune de l’est parisien. Les règlements de comptes sur fond de trafic de drogues se multiplient, et les CRS ont été déployés depuis mercredi dans le quartier de La Capsulerie.

LIRE

http://rmc.bfmtv.com/emission/tensions-a-bagnolet-personne-n-a-envie-que-la-drogue-controle-le-quartier-1432574.html

Plus

http://www.europe1.fr/societe/trafic-de-cannabis-presence-policiere-renforcee-a-bagnolet-face-a-une-situation-de-violence-3638288

00000000000000000000000000000000