Archives de 27 juin 2018

Les trafiquants, qui arrivaient d’Espagne, ne revenaient pas à Toulouse les poches vides. Au total, les policiers ont saisi 21,5 kg d’herbe de cannabis, qui devait être redistribué dans les cités toulousaines.

LIRE PLUS

https://actu.fr/occitanie/toulouse_31555/trafic-drogue-go-fast-intercepte-toulouse-20-kg-cannabis-saisis_17488387.html

000000000

Marc Fiévet, agent de douanes infiltré dans le milieu impitoyable des trafiquants de drogue, a payé très cher son dévouement au service. L’histoire vraie d’un « infiltré », dont la mission était de faire tomber un réseau international de trafic de stupéfiants, et qui se retrouve quelques années plus tard condamné à perpétuité ! Cet homme s’appelle Marc Fievet. Il est mon invité. Son nom est peu ou pas connu du public, mais son aventure a inspiré les scénaristes du film « Gibraltar », qui sort mercredi prochain au cinéma. Pendant six ans, il était connu sous le nom de code NS 55. Il a permis aux services des douanes; qui l’avaient recruté en 1988, de récupérer près de 100 tonnes de stupéfiants !

En septembre 1994, un bateau lui appartenant est arraisonné dans l’Atlantique, au large de l’Espagne, avec plus de 5 tonnes de cocaïne. Considéré comme le numéro 2 du réseau, il est condamné à perpétuité, extradé en France où sa peine est ramenée à 20 ans, dont dix ans incompressibles.

Depuis sa sortie de prison, Marc Fievet se bat pour être réhabilité. Sa vie a été détruite. Il veut laver son honneur et que l’Etat reconnaisse qu’il était en service commandé !

Invités:

Marc Fievet

Christophe Pech de La Clause, avocat

Jean-Henri Hoguet, ancien directeur à la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

00000000

Un campement abritant un trafic de drogue surnommé «la colline du crack» a été démantelé mercredi matin au nord de Paris.

Des dizaines de toxicomanes vivaient dans ce camp.

Deux accès au boulevard périphérique au niveau de la porte de la Chapelle fermés pour 24 heures, dont l’accès depuis l’autoroute A1. La préfecture de Paris a déployé les grands moyens mercredi pour l’évacuation d’un campement, surnommé la «colline du crack», au sein duquel se tient un trafic de drogue. L’opération s’est déroulée «sans incident», précise la préfecture de police dans un communiqué. Situé au nord-est de Paris, le camp était devenu le lieu de vie de dizaines de dealers et de consommateurs de crack.

LIRE la suite et vidéo

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2018/06/27/01016-20180627ARTFIG00105-trafic-de-drogue-evacuation-de-la-colline-du-crack-a-paris.php

000000000

Abdelghani Hamel, le directeur de la Police algérienne a été emporté par l’affaire la cocaïne du port d’Oran.
© Copyright : DR

Après avoir fait des déclarations fracassantes, dans la matinée du mardi 26 juin, dans le cadre du dossier de la cocaïne, le chef de DGSN a été immédiatement limogé par le président Bouteflika.

Qui veut-on protéger en l’empêchant de parler?

LIRE la suite

http://m.le360.ma/afrique/algerie/societe/2018/06/27/21570-algerie-cest-la-cocaine-qui-emporte-le-tout-puissant-chef-de-la-police-21570

0000000000

Le ministre de la Sécurité publique, Ralph Goodale, a indiqué que le gouvernement fédéral cherche une façon d’être «juste» envers les personnes ayant des antécédents judiciaires relatifs à la possession de cannabis maintenant que la substance est sur le point de devenir légale.

Ralph Goodale reconnaît que la question du pardon devient légitime pour ceux reconnus coupables de possession de marijuana et que le gouvernement va s’y attaquer dès que la loi sur la légalisation du cannabis à des fins récréatives va entrer en vigueur. Le ministre a fait cette déclaration au cours d’une entrevue à l’émission «Question Period» au réseau CTV, dimanche matin.

LIRE PLUS:

http://www.lapresse.ca/actualites/justice-et-faits-divers/actualites-judiciaires/201806/24/01-5187059-ottawa-cherche-une-maniere-de-pardonner-les-crimes-lies-au-cannabis.php

00000000000

L’annonce est venue d’un Communiqué de la présidence. Le général major Abdelghani Hamel, directeur général de la sûreté nationale algérienne (DGSN), a été limogé, mardi 26 juin, par le président Abdelaziz Bouteflika et remplacé par le patron de la protection civile, le colonel Mustapha El-Habiri.
Aucune explication officielle n’a été donnée à ce limogeage intervenu quelques heures après des déclarations très remarquées du général Hamel. Celui-ci avait critiqué des « dépassements » dans l’enquête préliminaire autour d’une saisie record de 701 kg de cocaïne effectuée le 29 mai au port d’Oran.

LIRE la suite

https://www.lemonde.fr/afrique/article/2018/06/27/en-algerie-le-president-bouteflika-limoge-le-chef-de-la-police-sur-fond-de-lutte-des-clans_5321917_3212.html

0000000000

 

Mais voilà, Gibraltar est tiré d’une histoire vraie. Le personnage infiltré a un visage, un nom, Marc Fiévet. Infiltré à partir de 1988 dans cette plaque tournante de la drogue, l’homme, alors âgé de 43 ans, officie pendant six ans dans les réseaux. « L’indic » contribue à la saisie de 100 tonnes de drogue durant son activité et 97 narcotrafiquants sont arrêtés. Mais, il est à son tour interpellé, en 1994, puis condamné au Canada pour trafic de drogue sans que Paris ne vienne à son secours. Transféré en France, il ne sort de prison qu’en 2005, après dix ans et demi d’incarcération.

Pour Marc Fiévet, il est incroyable que ses employeurs ou,Michel Charasse, son ministre de tutelle, l’aient « lâché » de la sorte, et que l’Etat continue à lui refuser des dédommagements. En 2005, l’émission « Pièces à conviction » de France 3 a raconté l’incroyable histoire de NS55, le nom de code de l’agent Fiévet, et l’a rencontré à sa sortie de prison. Depuis, il continue à se battre pour sa réhabilitation.

LIRE et vidéo

https://mobile.francetvinfo.fr/faits-divers/affaire/video-l-histoire-vraie-de-marc-fievet-qui-a-inspire-le-film-gibraltar_410197.html

The international informant

Avec cette diffusion du film sur la chaîne RTBF3, les Belges pourront constater ce qu’était la lâcheté et la couardise de la haute hiérarchie douanière représentée par son directeur général, l’ inspecteur des finances, François Auvigne.

Le film bien que n’étant pas le reflet exact du vécu de Marc Fievet devrait permettre aux ‘curieux’ de s’informer sur la réalité de cette triste affaire.

Tous renseignements au 33 6 84 30 31 81.

Plus

https://www.rtbf.be/tv/thematique/fictionetserie/detail_gilles-lellouche-infiltre-dans-les-coulisses-douanieres-a-gibraltar?id=9950943

000000000000

Voir l’article original

C’est le chien anti-stupéfiant de la brigade de surveillance extérieure (BSE) de Saint-Denis qui a détecté la présence des substances illicites lors du débarquement du vol, qui venait de métropole.
Les douaniers en contrôlant deux passagères de nationalité française qui voyageaient ensemble, alors que celles-ci attendaient de récupérer leurs bagages, le chien aurait été alerté par l’odeur du cannabis que les deux jeunes femmes avaient fumé avant de prendre l’avion.

Le contrôle allait se révéler bien plus fructueux. Car surprise, il s’avère qu’elles transportaient, au total, 272 grammes de cocaïne dissimulées «dans une cavité naturelle», selon la direction régionale des douanes.

Source: L’expressmada.com

000000000

Par Vincent Gautronneau 27 juin 2018, 8h01

Les enquêteurs de la police judiciaire (PJ) de Creil ont interpellé, lundi soir, sept personnes suspectées d’être mêlées à un trafic international de cocaïne. International car la marchandise était importée via l’aéroport d’Orly en provenance du Suriname par des mules, ces hommes qui avalent des boulettes de cocaïne au péril de leur vie.

LIRE la suite

http://m.leparisien.fr/oise-60/un-beauvaisien-a-la-tete-d-un-trafic-international-de-cocaine-interpelle-27-06-2018-7795974.php

0000000000

TAIYUAN, 26 juin (Xinhua) — Cinq trafiquants de drogue ont été condamnés à la peine capitale et six autres condamnés à mort avec deux ans de sursis dans la province chinoise du Shanxi (nord).

Le Tribunal populaire intermédiaire de Changzhi a prononcé lundi des verdicts contre 32 accusés dans trois affaires de trafic de drogue, a annoncé mardi le Tribunal populaire supérieur de la province du Shanxi.

LIRE PLUS

http://french.xinhuanet.com/2018-06/26/c_137281998.htm

0000000

BEIJING, 26 juin (Xinhua) — Un total de 660.600 suspects ont été arrêtés dans 536.704 affaires liées à la drogue entre janvier 2013 et avril 2018, a annoncé mardi le Parquet populaire suprême (PPS) de Chine.

Le PPS a précisé que les parquets locaux avaient traduit en justice 741.260 suspects et traité 597.608 affaires de crimes liés aux drogues durant la même période.

« La lutte contre les stupéfiants en Chine a obtenu des résultats positifs, même s’il reste un grand nombre d’affaires et de suspects », a indiqué Huang Weiping, un responsable du PPS.

« Le nombre de crimes liés aux nouveaux types de drogues de synthèse a connu une hausse rapide ces dernières années, et les suspects tendent à commettre ces crimes à un âge bien plus précoce », a-t-il noté.

LIRE la suite

http://french.xinhuanet.com/2018-06/26/c_137282148.htm

0000000