Archives de juillet, 2018

Contactée hier, la direction interrégionale de la Douane, à Bordeaux, se faisait très discrète quant à l’enquête ayant concouru à cette arrestation de Trentels.

«Nous agissons partout sur le territoire national, explique Serge Puccetti, directeur interrégional. Nous recherchons tabac, argent, stupéfiants, lors de contrôles inopinés mais aussi après de longues enquêtes*, ce qui est le cas pour cette affaire en Lot-et-Garonne

L’administration concède que la voiture était bel et bien pistée**, recherchée, et que le contrôle dans le bourg de Trentels n’était pas le fruit du hasard*.

La drogue était cachée dans le tableau de bord de la voiture, et sous son plancher.

Le «go slow»

S’agissant de la méthode, on a ici affaire à du «go slow», qui est l’inverse du «go fast». Là, l’objectif est de rouler tranquillement et d’utiliser les chemins de traverse, de privilégier les routes départementales en conduisant en bon père de famille. «Nous sommes au faîte de toutes ces méthodes, ajoute le directeur interrégional. Grands véhicules, petites voitures, allure rapide, ou circulation noyée dans le flux d’été, etc. : nos agents connaissent tout ça. Actuellement les «go fast» se font plus rares, c’est exact…»

Mais alors que les trafiquants empruntent les petits axes routiers, pourquoi la Douane supprime-t-elle ses brigades de proximité, comme celle du Passage-d’Agen qui devrait fermer ses portes au plus tard le 21 septembre prochain ?

«A travers ce dossier de Trentels, s’empresse de préciser Serge Puccetti, on a l’illustration que les territoires ne sont pas abandonnés. Nous avons adapté notre dispositif, de manière à renforcer les brigades situées en amont et en aval d’Agen, pour maintenir notre capacité de contrôle

Périgueux et Montauban montent en puissance

«Au lieu d’avoir des petites brigades de 2 à 4 agents, nous avons des unités de 15 à 20 fonctionnaires, effectifs permettant d’agir en plusieurs points à la fois. Nous nous sommes donc renforcés à Périgueux : il y avait 11 agents en 2015, ils sont aujourd’hui 21. A Montauban, qui dépend de la direction interrégionale de Toulouse, nous sommes montés à 14 agents. Ce sont d’ailleurs des douaniers de Montauban qui ont opéré le contrôle sur Trentels.»

La brigade du Passage fermera donc ses portes, probablement le 1er septembre. Deux fonctionnaires y resteront pour animer un bureau, pour des missions de contrôles usuels sur les débitants de tabac et les viticulteurs. Les deux autres fonctionnaires sont mutés à Montauban.

Source et plus:

https://www.ladepeche.fr/article/2018/07/31/2844008-drogue-le-trafic-international-passe-aussi-par-la-campagne.html

———–

* La DNRED est-elle intervenue?

Les agents de la DNRED ont travaillé pour servir tout chaud ce transporteur de cannabis.

Serge Pucetti et Corinne Cleostrate, aujourd’hui patronne de la DNRED, se connaissent bien. Tous deux ont dirigé le BIC (le Bureau d’information et de communication) dans le saint des saints à Montreuil.

——-

Fait-on face à un « montage » caractérisé ?

 

**Une voiture pistée …

Qui sont les expéditeurs?

Pourquoi ne pas avoir refiler l’affaire aux autorités allemandes?

Encore le contribuable français qui sera mis à contribution!

—-La saisie dans le Lot-et-Garonne par les douaniers de Montauban a été « montée » de toutes pièces. Trentels est à plus d’une heure quinze de voiture alors que la BSI d’Agen est à moins de quarante cinq minutes.

 

 

 

 

 

 

00000000000000000000000000000000000000000000000000000

Publicités

Extrait de l’entretien

A la brigade des stupéfiants, comment luttez-vous contre cette drogue ?

Christophe Descoms – Chef de la brigade des stups

« Notre travail, c’est de lutter contre l’approvisionnement des gens qui fabriquent du crack. Le produit qu’ils utilisent, c’est la cocaïne car le crack n’est qu’un résidu de cocaïne. A notre niveau, nous devons donc lutter contre ce trafic. Et en ce moment, nous sommes dans une situation qui est devenue extrêmement inquiétante dans la mesure où nous n’arrivons pas à faire cesser un flux massif qui vient de Guyane. Il y a vraiment un problème avec la Guyane qui a la double particularité d’être en Amérique du Sud, donc à côté des trois pays producteurs de cocaïne (Colombie, Pérou, Bolivie) et d’être un territoire français, dans l’espace Schengen. Nous avons beaucoup de personnes venant du Surinam ou de Guyane qui prennent des vols nationaux jusqu’à Orly en ayant ingèré de la cocaïne jusqu’à 1 kg et qui l’amènent ainsi en métropole. Le phénomène est très peu contenu puisque cette année, nous avons à la fin du mois d’avril interpellé autant de mules qu’à la fin de l’année 2017, qui était déjà une année très importante. La France est devenue un point d’entrée de la cocaïne vraiment important dans l’Europe. »

LIRE PLUS et vidéo

https://france3-regions.francetvinfo.fr/paris-ile-de-france/probleme-du-crack-c-est-afflux-massif-cocaine-1513773.html

°°°°°

Message passé à la Douane…. et à l’OCRTIS

00000000000

COLOMBIE (DIJIN et DEA): saisie de plus de 7 tonnes de cocaïne

Publié: 31 juillet 2018 par internationalinformant dans INFOS

La première opération fut réalisée par les gardes côtes américains en interceptant un bateau de pêche battant pavillon mexicain qui transportait 5240 Kilos de cocaïne.

Et c’est sur le territoire équatorien que se réalisa la deuxième opération:

2077 kilos de cocaïne furent trouvés sur un ensemble routier type semi-remorque.

000000

Gli uomini della Guardia di Finanza livornese hanno seguito il carico di cocaina, 80 chilogrammi, dal porto di Livorno dove era arrivata fino a Latina

La droga era arrivata da San Antonio in Cile nel porto di Livorno all’interno di alcune intercapedini utilizzate a sostegno di una cisterna di grosse dimensioni. L’individuazione della droga è stata resa possibile grazie ad uno scanner in dotazione al porto di Livorno con cui sono stati notati gli spazi all’interno delle intercapedini.

Piu

http://m.ilgiornale.it/news/2018/07/30/latina-trovati-80-chili-di-cocaina-arrivati-dal-porto-di-livorno/1560002/

00000000

GUINÉE (Siguiri): saisie de plus de 700 kg de chanvre indien

Publié: 31 juillet 2018 par internationalinformant dans INFOS

La CMIS N°15 de Siguiri vient de mettre main sur une importante quantité de drogue en provenance du Mali pour la Guinée.

Les agents de police ont réussi à intercepter plus de 700 kilogrammes de chanvre indien qui étaient destinés à être vendus en Guinée.

LIRE la suite

https://guineematin.com/a-la-une/siguiri-saisie-de-plus-de-700-kg-de-drogue/

00000000

« Il s’agit d’un vaste réseau de trafic international de drogue qui allait du Mali à la Mauritanie, avec des ramifications dans plusieurs localités du territoire national, confie le chef de la Section de recherches, le lieutenant-colonel Issa Diack, contacté par Seneweb. C’est une bande que nous suivions depuis quelques temps et certains membres avaient même déjà été arrêtés et emprisonnés. »

LIRE plus https://www.pressafrik.com/Saisie-record-a-Thies-32-tonnes-de-Yamba-et-trois-personnes-dont-une-femme-arretes_a186958.html

000000

Les enquêteurs se demandent si l’auteur du meurtre de Bellevue ne s’est pas livré à la police par « peur des représailles »…

Un « important centre de deal de drogue ». Le policier ne mâche pas ses mots pour qualifier la ville de Nantes, où un homme avait été abattu par balles dans le quartier Bellevue le 18 juillet dernier. Trois jours plus tard, des coups de feu avaient retenti quai de la Fosse contre un commerçant, qui a aussi été victime de dégradations.

LIRE la suite

https://www.20minutes.fr/nantes/2315179-20180730-nantes-meurtre-bellevue-tirs-quai-fosse-piste-drogue-evoquee

00000000000

DOUANE FRANÇAISE (Isère): 53 kg d’herbe de cannabis saisis sur l’A7

Publié: 30 juillet 2018 par internationalinformant dans INFOS

Un camion transportant 53 kg d’herbe de cannabis a été intercepté par les douaniers le 23 juillet sur une aire de l’A7 de Saint-Rambert-d’Albon au niveau de Chanas, en Isère.

LIRE la suite

https://www.leprogres.fr/actualite/2018/07/30/53-kg-d-herbe-de-cannabis-saisis-sur-l-a7

000000000

C’est le dernier épisode en date d’une rocambolesque affaire de trafic de cocaïne entre l’Argentine et la Russie : l’organisateur présumé du réseau a été extradé d’Allemagne à Moscou.

C’est son avocat qui l’annonce.

Le russe Andreï Kovaltchouk avait été interpellé en mars dans le Brandebourg sur la base d’un mandat d’arrêt international russe.

Andreï Kovaltchouk est soupçonné d’avoir utilisé une dépendance de l’ambassade russe à Buenos Aires, en l’occurrence l’école russe, pour y stocker près de 400 kg de cocaïne dans 16 valises. Les stupéfiants avaient été découverts par la police argentine en décembre 2016 sur dénonciation de l’ambassadeur Viktor Koronelli.

LIRE la suite

http://m.rfi.fr/europe/20180730-allemagne-extrade-vers-moscou-le-cerveau-presume-trafic-cocaine-andrei-kovaltchouk

0000000000

ALGÉRIE: Six douaniers auditionnés par le juge

Publié: 30 juillet 2018 par internationalinformant dans INFOS

Un juge d’instruction près du tribunal d’Oran a entendu, jeudi dernier, six éléments de la Douane, des officiers et de simples agents, dans une affaire de 700 g de cocaïne saisis à bord d’un véhicule arrivé le 17 juillet dernier en provenance d’Espagne.

LIRE

https://www.algerie-focus.com/2018/07/affaire-des-701-kg-de-cocaine-six-douaniers-auditionnes-par-le-juge/amp/

0000000

Le ministre de l’Action et des comptes publics a rendu visite au service des douanes polynésiennes.

Au coeur des discussions : la lutte contre le narcotrafic.

Depuis l’incident de 2014, les services de douanes polynésiens se sont retrouvés amputés de leur moyen de surveillance maritime.

Le ministre de l’Action et des comptes publics, en visite sur le territoire, est venu constater cette absence. Il a annoncé que des solutions seraient discutées en collaboration avec la Marine Nationale et le gouvernement de Polynésie, et ce dans les prochaines semaines.

Des « efforts budgétaires »

Le ministre va plus loin. Pour lui, la seule vedette ne sera pas suffisante, en particulier dans la lutte contre les narcotrafiquants. Il promet qu’un effort financier sera fait si nécessaire, pour assurer la surveillance des eaux polynésiennes.

Gerald Darmanin souhaite privilégier la collaboration avec les pays voisins, en particulier dans le domaine des renseignements.

Rédaction web: Thomas Chabrol

Source

https://www.tntv.pf/m/Gerald-Darmanin-a-l-ecoute-des-douanes_a26998.html

000000000

Une enquête publiée par The Observer le 3 avril 2011 révélait que le montant des sommes d’argent provenant du trafic de drogue et blanchies par les banques s’élevait à 378,4 milliards de dollars, concernant une seule et même banque: Wachovia, filiale de Wells Fargo, quatrième groupe bancaire américain.

Poursuivie aux États-Unis, Wachovia s’en tirera avec une dérisoire amende de 160 millions de dollars pour avoir autorisé des transactions liées au trafic de drogue et pour n’avoir pas contrôlé cet argent ayant financé le transport de 22 tonnes de cocaïne. Aucune autre sanction n’a été prononcée dans le cadre du procès pour activités criminelles contre les dirigeants de cette banque.

«La banque a été sanctionnée pour n’avoir pas appliqué les règles anti-blanchiment en vigueur pour le transfert de 378,4 milliards de dollars vers des comptes en dollars de soi-disant bureaux de change de devises au Mexique, avec lesquels la banque faisait affaires», a affirmé The Observer.

000000000